Livres
464 124
Membres
424 326

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

« Lorsqu'il embrasse mon cou, je lui écarte brusquement la tête pour m'emparer encore de ses lèvres pulpeuses, dans un halètement. Il me tournoyer à travers la salle de bains avant de me plaquer contre le mur. J'enroule une jambe autour de sa taille et l'attire contre moi. Un grognement lui échappe tandis qu'il agrippe le tissu de ma tunique, s'apprêtant à la retrousser. En cet instant, seuls m'importent ses lèvres et son corps pressé contre le mien.

Cambrée contre lui, j'ignore le bourdonnement qui me déchire pourtant les tympans et va crescendo. Jusqu'à ce que le miroir derrière Adrien vole en éclats. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par tchaevert 2013-05-24T12:46:46+02:00

A l'instant où j'émerge du vestiaire,Adrien surgit de la douche,une serviette nouée à la taille.Sa poitrine est couverte d'une fine toison.Il s'arrête et me dévisage. J'ai l'impression que la température a subitement augmenté d'une dizaine de degrés.En quelques enjambées,Adrien m'a rejointe et il scelle ses lèvres aux miennes.Prenant mon visage au creux de ses paumes,il me serre contre lui. Entre nous, il n'y a plus qu'un peu de tissu de rien du tout.Je l'embrasse de plus belle et le bourdonnement éclate dans ma tête,mais je parviens à le modérer.Une nouvelle bouffée de chaleur m'assaille quand je prends conscience de ce que ça signifie:mon pouvoir n'est plus un obstacle à notre intimité!Nous allons enfin pouvoir nous rapprocher pour de vrai. J'ôte le peignoir en toute hâte.Je ne porte plus qu'un léger caraco,qui semble faire son effet puisque Adrien se fige un instant pour me contempler,yeux écarquillés. Puis il me ramène contre lui et je l'embrasse avec frénésie.Les sensations me chavirent le ventre comme une lame de fond. Plus le baiser se prolonge,et plus le désir s'intensifie.Ses mains glissent tout en douceur de mes épaules à mes hanches.Je presse ma poitrine contre son torse en laissant échapper un petit gémissement tandis qu'il dépose une guirlande de baisers le long de mon décolleté.Puis j'attrape son visage à deux mains et plaque mes lèvres sur les siennes.Le désir bouillonne dans mes veines...

Afficher en entier
Extrait ajouté par Adèle 2013-05-08T10:40:50+02:00

Il reste immobile dans mes bras tandis que ma bouche effleure le bas de son visage, à deux doigts de ses lèvres. Puis il plonge son regard assombri dans le mien. Soudain, les mains sur ma nuque, il colle ses lèvres contre les miennes avec voracité. Une décharge électrique me traverse le corps.

Toute la souffrance et l'angoisses contenues dans sa voix se transfèrent maintenant dans ses caresses brutales. Lorsqu'il embrasse mon cou, je lui écarte brusquement la tête pour m'emparer encore des ses lèvres pulpeuses, dans un halètement.

source site "dans notre petite bulle"

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ange-noir 2013-05-06T17:46:01+02:00

Il faut que je fasse le vide dans mon esprit pour ne pas laisser ce genre de sinistres pensées saper mon assurance. Je me concentre sur mon souffle et ma télékinésie se manifeste de nouveau. Les Régulateurs se rapprochent peu à peu. Les yeux fermés, je les localise tous. Ils sont dix, dispersés à travers le bâtiment. Je les enveloppe de mon énergie et fixe mon attention sur leurs vertèbres cervicales. Je brise la deuxième en partant du haut _ l'axis.

Les régulateurs s'écroulent comme des masses.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Miliiiye 2013-05-04T09:26:34+02:00

" - J'arrive enfin à accepter l'idée que ma prescience ne me rend pas responsable de tous les malheurs du monde. Je vais continuer d'agir à ma mesure. J'ai compris qu'à force de me soucier de l'avenir je ne profitais plus du moment présent.

Il pose les yeux sur moi et poursuit d'une voix douce :

- Le temps nous est compté. Or je tiens à partager chaque moment avec les gens que j'aime. Avec toi.

Il m'attire dans ses bras et enfouit son visage au creux de mon cou.

- C'est toi que je veux, et personne d'autre, murmure-t-il."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Globule54 2013-03-28T17:19:29+01:00

Voici le lien d'un extrait du livre :

http://fr.calameo.com/read/00091354483d628d72522

Bonne lecture !

Afficher en entier
Extrait ajouté par issvny 2018-04-19T09:19:28+02:00

Si nous baissons les bras, nous sommes déjà morts. La vie ne vaut pas la peine d'être vécue sans espoir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Shawneenat 2017-10-01T18:23:37+02:00

"-Parce que si nous baissons les bras, nous sommes déjà morts. La vie ne vaut pas la peine d'être vécue sans espoir."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Celia_P 2016-08-29T13:19:16+02:00

« Il pose les yeux sur moi et poursuit d’une voix douce :

— Le temps nous est compté. Or je tiens à partager chaque moment avec les gens que j’aime. Avec toi.

Il m’attire dans ses bras et enfouit son visage au creux de mon cou.

— C’est toi que je veux, et personne d’autre, murmure-t-il.

Son corps est chaud, à croire qu’il a engrangé toute la chaleur du soleil pour me la retransmettre ensuite.

Puis il me répète les mêmes mots d’une voix rauque. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Aur31 2016-06-02T17:36:20+02:00

Notre avenir se prépare. Et la prochaine fois, je serai prête à mener la bataille. En tant que Colonel, je peux veiller à ce que le projet Kill Switch ne soit pas entériné. Nous allons trouver un autre moyen de mettre un point finale à cette guerre. Et je jure sur tout ce que j'ai de plus cher que je ferai payer à la Chancelière les vies qu'elle a détruites.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode