Livres
558 059
Membres
606 019

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Goliat



Description ajoutée par Root 2020-08-04T20:38:54+02:00

Résumé

La mer de Barents, au large des côtes norvégiennes : Goliat, une plateforme pétrolière en proie aux éléments déchaînés, est le sinistre théâtre d'une série de meurtres odieux. David Corvin, ex-agent du FBI, va devoir utiliser toutes ses compétences pour stopper l'hécatombe. Mais au bout du chemin, il risque de perdre son âme… Et bien plus encore…

Afficher en entier

Classement en biblio - 20 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2020-10-19T16:31:34+02:00

Je vous avoue que je ne sais plus très bien pourquoi je ne m'envoie pas directement une balle à travers le crâne, ce serait tellement plus simple. Maintenant assis sur le bord du lit, je regarde le cadavre de la bouteille de bourbon que j'ai vidée la veille, et les aigreurs d'estomac qu'elle m'a laissées au passage accompagnent les relents d'alcool de ma bouche pâteuse. J'essaye par de grandes bouffées d'air que je bloque dans mes poumons de parer à l'agression de la bile dans mon oesophage, mais bien évidemment ça ne sert à rien. Comment n'ai-je pas pu voir la réalité ? Comment totu ceci a-t-il bien pu se produire ? Ou plutôt... pourquoi ai-je laissé tout ceci se produire !?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Aurore53 2021-06-16T17:07:16+02:00
Or

Une bonne intrigue dans un cadre original. Medhy Brunet a réussi à me transporter dans son nouveau roman, qui joue sur la temporalité En 2019 , on découvre David, au bord du gouffre, plus rien ne va dans sa vie . En 2013 , on suite un homme et une femme qui attendant pour l'un sa femme et sa fille et pour l'autre son mari, qui ont pris l'avion avec la compagnie asiaairlines . En 2015 , un duo d'enquêteurs du FBI enquêtent sur un tueur un série insaisissable . En 2016 , David est amené à assurer la sécurité sur une plateforme pétrolière, qui va être le lieu de meurtres ..au milieu d'une mer déchainée.Ces évènements sont ils lis et si oui , comment?

Une fois bien compris les sauts dans le temps , en avant et en arrière , on plonge vite dans cette intrigue captivante et addictive . La partie que j'ai préférée est celle se passant en huis clos sur la plateforme pétrolière, car l'atmosphère est pesante , et stressante. La tension est parfois dramatique , notamment concernant la période de 2013 . Les personnages sont tous intéressants , j'ai trouvé le duo d'enquêteurs particulièrement attachants .. Petit bémol, j'ai trouvé que le tueur trouvait ses victimes un peu facilement .J'ai trouvé un chouia trop tôt l'identité du coupable mais ca n'a pas gêné mon plaisir de lecture.d'amour que porte david à sa femme est magnifique, du début à la fin . C'est un livre court , qui commence doucement et qui finit en trombe .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Julie-176 2020-12-31T19:25:21+01:00
Lu aussi

Voici un thriller sans prétention qui vous divertira très certainement, comme il a réussi avec moi. C’est un embarquement immédiat sur une plateforme pétrolière au fin fond de la mer de Barents que Mehdi Brunet vous offre.

Sans être un coup de coeur, c’est franchement une bonne lecture. Cela se lit bien, la plume de l’auteur est agréable et incisive, les chapitres s’alternent rapidement. Certains éléments de l’intrigue se dénouent facilement mais je me suis quand même laissée portée par le reste du récit.

Au final de ma lecture, j’ai ressenti deux petits bémols. Le premier a été l’alternance entre les différentes temporalités avec beaucoup de sauts dans le temps. Je ne sais pas expliquer pourquoi mais j’avais besoin de bien restituer les choses dès le passage au chapitre suivant. Ce n’est qu’une petite nuance que beaucoup de lecteurs ne ressentiront même pas, selon moi.

Ensuite, j’aurais aimé un plus grand approfondissement du huit-clos sur la plateforme pétrolière. J’ai beaucoup aimé tout ce qui s’y passait dessus et aurais souhaité que cette partie soit plus travaillée en profondeur.

Bien entendu, ces deux petites remarques ne sont que mon avis personnel. Cela ne retire en rien du fait que cela a été une bonne lecture pour ma part. Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre afin de vous forger vous-même votre propre opinion.

Je remercie les Editions Taurnada pour leur confiance.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2020-10-19T16:30:45+02:00
Diamant

Rien qu'avec la bande annonce j'en avais des frissons, alors lire l'histoire a été encore bien plus forte. Les poils des bras qui se hérissent, les sourcils qui froncent, on resserre un peu plus le plaid autour de soi lorsque l'on arrive à certains passages éprouvants, autant le dire quasiment tout le temps. L'angoisse étreint bien trop régulièrement la gorge du lecteur pour le laisser en paix, même après que la dernière page soit lue.

Mais revenons au tout début, alors que nous suivons David Corvin en 2019 en plein réveil après une sacrée cuite. Pourquoi ? Il a la gueule de bois et le pourquoi reste très flou. Les souvenirs affluent sur lui et sa femme, la trahison, l'amour qui s'étiole... Et puis il y a cette femme en 2013. Elle vient d'apprendre qu'elle est enceinte. Un mari doit récupérer sa femme et sa fille à l'aéroport. L'avion qui transporte le futur papa et la famille est sur le point d'atterrir lorsqu'il se produit un drame, il s'écrase. C'est la panique, les survivants sont peu nombreux et puis c'est l'hécatombe. La mort sous toutes ses formes, les médecins qui font leur possible pour sauver ceux qui peuvent l'être. Il y a ceux qui vont avoir une chance et puis les autres, ceux qui sont morts avant l'arrêt complet de l'avion, ceux qui sont morts dans le transport et ceux qui ne survivent que jusque sur la table d'opération : faute de moyens, d'organes, de personnels.

Le récit passe d'une année à une autre, entre l'accident d'avion, la nouvelle vie de David Corvin qui ne supporte pas le bateau pour rejoindre la plateforme Goliat et les deux agents du FBI qui suivent les traces d'un tueur en série. Les chapitres sont courts et s'alternent vite, nous emportant dans le tourbillon d'une enquête qui joue sur plusieurs tableaux. Il y a forcément un lien entre tout cela, mais lequel ? Des corps sont découverts un peu partout sans qu'il n'y ait de lien entre eux. Pourquoi eux et pas un autre ? Et puis, un nouveau corps est apparu... sur Goliat ? Comment cela est-il possible ? Le meurtrier est forcément sur la plateforme. Il y a plus d'une centaine de personnes qui y travaillent, dont Abigaël la femme de David et lui-même. En tant qu'ex membre du FBI, c'est naturellement que le personnel se tourne vers lui. Il doit avoir la science infuse, c'est bien connu.

Entre temps, Diaz et Munny, les deux agents du FBI qui travaillent sur cette enquête n'avancent pas. Ils ont les corps avec les caractéristiques qui font que c'est forcément le même homme ou la même femme qui a fait cela. Des crimes qui durent depuis plusieurs années. Aucune trace, aucun témoin. Pourtant ce n'est pas faute de traquer ce monstre, car il ne peut pas y avoir d'autre mot pour ce criminel. Même Jack l'éventreur passe pour un saint à ses côtés, c'est peu dire. Des doutes se forment, surtout lorsque nous apprenons le passé de certains personnages. Les syndromes sont présents, il ne fallait pas grand-chose pour maintenir ce personnage dans un état normal. il a fallu une seconde pour que tout bascule. Ce moment où tout va bien, où la sérénité ne devient plus qu'un gouffre de souffrance. Le gros point positif ? Pas besoin de scènes détaillées dans l'atrocité, les descriptions sont juste comme il faut pour nous laisser un gout amer en bouche.

En parlant de traumatisme, plusieurs personnages les voient remonter à la surface comme des bulles d'oxygène d'un noyé. Vif au début, déstabilisant par la suite, ils ne se rendent pas forcément compte de la réalité. Tenir un but, c'est ce qu'ils font tous : trouver l'assassin, trouver l'amour, trouver la paix, trouver une solution à des problèmes écologiques... Le fait que la plateforme devient le dernier lieu pour la plupart d'entre eux est un signe. Un huit-clos où la tempête se déchaine. Les éléments extérieurs ont décidé de n'être d'aucune aide. Plus de réseaux téléphoniques, plus aucun moyen de communication, pas de réels moyens de défense. Et lorsqu'un deuxième corps repeint une partie de la plateforme, plus de doute possible : le réel est bien là ! Surtout que pour fuir, c'est mission impossible ! Pourquoi ? Pourquoi le meurtrier serait ici ? Que recherche-t-il ? Qu'est-ce qu'il fout dans un endroit aussi isolé ?

Les personnages sont torturés par leur passé : ancien du FBI, ancien de l'armée, indien ou portoricain, l'auteur n'a pas lésiné dans les tortures psychologiques, sur les forces et les faiblesses de chacun. La raison n'existe plus pour la plupart d'entre eux lorsque l'on touche à ce qu'ils aiment plus que tout. Nous sommes à la fois dans la tête de David, avec la première personne et aussi dans une vision plus globale avec la troisième personne. Suivre notre ex-agent du FBI est déjà tout un programme. La culpabilité le ronge, sa vie n'est et ne sera plus jamais la même. C'est éprouvant de ressentir ce qu'il ressent. Le combat qu'il mène depuis le début du livre jusqu'au final est capable de faire perdre la tête à n'importe qui. La folie n'est pas loin. Le soulagement reçu dans le regard de l'autre n'apaise en rien. Les dernières scènes sont éprouvantes. Même en écrivant ces quelques mots j'ai encore la gorge qui se serre et les larmes qui montent aux yeux.

L'assassin a ses raisons pour agir de cette façon. Les crimes sont ignobles, pourtant une part de moi peut comprendre. Je ne dis pas que je comprend le geste en lui-même, mais le pourquoi il a fait cela. Les circonstances ont été telles que ce personnage n'a vu que cette solution pour s'en sortir. Jusqu'au bout, nous nous demandons où il se cache, comment il a réussi à déjouer autant de monde qui est à sa recherche. Jusqu'à la fin, j'ai cru à une fin différente. L'auteur ne nous donne pas une fin que nous pouvons voir dans les films où les héros gagnent toujours, où la vie reprend son cours normalement. Non, ici il donne une vérité brute, une qui fait mal et qui change notre vision des choses. La psychologie est vraiment une part importante dans le récit. Je dois admettre que si j'avais été à la place de l'un ou l'autre des personnages, je ne sais absolument pas quelle réaction j'aurai pu avoir.

En conclusion, l'enquête nous donne matière à réflexion. Il est certain que nous connaissons le tueur à un moment donné, mais qui est-il vraiment ?

Je remercie Joël et les éditions Taurnada pour m'avoir offert cette lecture que je recommande vivement !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/goliat-mehdy-brunet-a203719218

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lesmotsdelau 2020-10-15T18:07:52+02:00
Argent

Vous êtes prêts à prendre le large et à vivre une aventure coupée du monde extérieur?

C'est ce que nous propose Mehdy Brunet en embarquant sur Goliat, une plateforme pétrolière perdue dans les eaux froides de la mer de Barents au large des côtes norvégiennes.

David Corvin et sa femme Abigaël ont connu de gros problèmes. Lui, ancien agent du FBI qui se lamente sur son passé et elle, chercheuse en biotechnologie à l'institut universitaire de Standford se remettent petit à petit d'un passé qui a bien failli les séparer.

Abigaël se voit proposer une mission sur la plateforme pétrolière Goliat afin de mener une étude sur une bactérie. Étant donné la longue durée de cette mission, David décide de l'accompagner et de se faire embaucher sur cette imposante construction marine.

Voilà pour la beauté du projet, car une fois les pieds posés sur Goliat rien ne va aller!

Imaginez un peu, vous êtes en pleine mer pour le boulot, un phénomène météorologique violent vient frapper votre prison d'acier coupant le peu de réseau qui vous liait avec le reste de l'humanité.

Une tension palpable va accroître entre l'équipage, un milieu presque entièrement masculin.

Les nerfs sont déjà piqués à vif et comble de l'horreur, une série de meurtres va se produire, qui amènera au constat logique et sans appel... Le meurtrier ne peut que se fondre parmi les personnes présentes.

Nous allons faire des sauts sur plusieurs périodes ce que j'ai vraiment bien aimé.

Le prologue à lieu à l'instant T en 2019 c'est intrigant, car le premier chapitre à lieu trois ans avant.

Déjà on se pose la question de savoir ce qui a bien pu se passer pour avoir un tel saut dans le temps, puis nous allons nous apercevoir que niveau temporalité nous n'allons pas être au bout de nos surprises.

L'auteur va ainsi faire jouer les fils de sa marionnette sur diverses périodes. C'est habile, c'est bien fait, il faut suivre, j'aime ce genre de construction!

On cherche quel peut être le rapport entre les personnages et les dates, c'est un petit jeu de piste bien agréable. La noirceur est présente et les motivations concrètes.

Je découvre la plume de l'auteur avec ce livre et je vous le recommande! Il peut dépeindre l'horreur des meurtres puis jouer sur le côté humain l'instant d'après et ainsi provoquer des sentiments variés au cours de la lecture.

Même si j'ai vite compris certaines choses, malgré le peu d'indices qu'on nous donne, il m'en manquait d'autres afin de parfaire ce tableau et ainsi satisfaire ma curiosité. Et oui pour avoir toutes les réponses il faudra attendre la fin^^ www.lesmotsdelau.fr

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslecturesdEsmeralda 2020-10-13T14:12:31+02:00
Or

Mehdy Brunet revient avec un thriller explosif. Si LE FRUIT DE MA COLÈRE ne m’avait pas entièrement séduite, GOLIAT a de quoi surprendre ! Apprêtez-vous à mettre un pieds (enfin les deux) en enfer !

David Corvin, ex-agent du FBI, se trouve sur la plateforme Goliat pour une mission de sécurité. Une équipe de 4 mecs au passé mystérieux mais qui n’ont pas peur d’aller au front quelque soit la situation. Une mission comme tant d’autres, mais celle-ci a une saveur particulière. Un endroit isolé, quelque part au cœur de la mer de Barents, une tempête monstrueuse qui ne compte pas s’essouffler, un huis clos glauque qui aurait pu ressembler au paradis sur terre si deux corps exsangues n’auraient pas jouer les trouble-fêtes. Car sur cette plateforme, devenue antre du diable, ce qui lui tient le plus à cœur est présent et il fera tout pour le protéger. Ainsi s’engage une course poursuite dans les entrailles de Goliat où l’imprévisible surgira, déstabilisant un homme déjà à fleur de peau.

Si vous pensiez à la lecture du résumé que ce thriller est un huis clos et bien vous faites erreur. Mehdy Brunet a de la suite dans les idées et vous fait vivre une incroyable aventure. Construit comme un roman choral, l’auteur joue entre les dates, les sauts temporels c’est bien et c’est génial surtout quand s’est maîtrisé. Un voyage à vous rendre fou. D’un côté David Corvin et de l’autre deux agents du FBI qui n’ont qu’un seul objectif, mettre sous les verrous le fou furieux qui tue impunément. Le scénario se construit autour de ces deux axes tout au long des dates clés. Un scénario qui ne laisse pas place à l’imprévisible et qui vous accroche dés le départ. Il est vrai que j’ai toujours peur avec ce genre de récit, mais pour une fois et malgré un début quelque peu chaotique, j’ai pu profité pleinement de ce thriller. GOLIAT met en scène des personnages torturés où la colère prédomine. Mehdy Brunet joue avec une étonnante facilité entre l’amour et la mort, nous portant aux portes de l’immoralité. Un thriller court et terriblement efficace que je vous invite à découvrir. Une atmosphère qui s’alourdit au fil des chapitres et des personnages qui perdent peu à peu la tête. De l’action, des rebondissements, des cris, des larmes, du sang et quelques viscères, rien de mieux pour se mettre dans l’ambiance et se laisser porter par l’imagination sans limite de Mehdy Brunet.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Root 2020-10-11T15:11:58+02:00
Lu aussi

Remercié par le FBI après avoir frappé son supérieur, David Corvin a passé deux mois à végéter avant d’accepter un job d’agent de sécurité – le premier qui s’est présenté. Durant ces deux mois, Abigaël, sa femme, a préféré se laisser accaparer par son travail plutôt que de regarder David se morfondre. Par son travail, et par un de ses collègues. Sans que David s’en aperçoive, leur mariage a pris l’eau. Quand tout a volé en éclats, ils ont enfin discuté, et se sont pardonnés. Refusant l’idée d’être séparé d’Abigaël, qui officie au département microbiologie de l’institut universitaire de Stanford, David décide de l’accompagner en Norvège, pour une mission prévue de longue date.

Après plusieurs jours d’un voyage agité, ils rejoignent la plateforme Goliat, située entre le Groenland et l’océan Atlantique. Une fois dans leur chambre de quatre mètres sur quatre au mobilier spartiate, l’ambiance n’est pas forcément au beau fixe. Abigaël doit s’imposer dans un milieu essentiellement masculin, et une mise au point est parfois nécessaire. L’isolement peut être éprouvant, surtout lorsqu’une tempête vous contraint à vivre dans un baraquement en fer de 64 000 tonnes qui ne vous évoque qu’un seul mot : hostilité. Et pourtant, ce n’est rien comparé à ce qui attend David, Abigaël, et l’équipage de Goliat : bientôt, un premier membre est retrouvé mort, et salement amoché…

Se baladant de 2016 à 2013 en passant par 2015 avec un saut en 2019, Medhy Brunet malmène la chronologie des événements et pousse à s’interroger. Qui sont Franck, Maggie, la victime éviscérée vivante ? Qu’en est-il du vol de la compagnie Asiana Airlines évoqué à plusieurs reprises ? Le lien entre ces différentes périodes n’est pas évident au départ, et l’auteur est avare d’indices. Un élément m’a mise sur la bonne voie, mais quand le premier meurtre est commis, le « pourquoi » que j’avais compris ne m’a pas renseignée sur le « qui » ! Dans l’espace, personne ne vous entend crier. En pleine mer de Barents non plus. Ici, pas de temps à perdre, les événements s’enchaînent très vite, un peu trop à mon goût, peut-être. Bien sûr, ça fonctionne malgré cela, le cadre, la nature déchaînée sont propices à l’angoisse et pour rien au monde, on ne voudrait se trouver captif du monstre d’acier. La psychologie des personnages pallie en partie ce défaut. L’auteur ne se contente pas d’une chasse à l’homme en lieu clos, mais a su faire de David Corvin quelqu’un d’attachant, avec ses faiblesses et ses valeurs – le genre de mec qui me plaît d’entrée de jeu. Quant à ce qui motive le carnage (ça saigne !), ça tient la route, et ce thriller soulève une question importante à laquelle on se doit de réfléchir. Medhy Brunet marque un point, et exploite intelligemment le facteur humain. Ajoutez à cela un style noir et entraînant : Goliat est un roman que je vous recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Delphine-42 2020-09-27T10:01:08+02:00
Argent

Dans ce thriller haletant, Mehdy Brunet joue avec différentes dimensions temporelles : 2013, année où la situation vrille et conditionne les événements futurs; 2015 où l'on suit une affaire à la charge de deux agents du FBI qui pourchasse un serial killer, 2016 où David Corvin va embarquer sur le Goliat avec sa femme et enfin de nos jours...

J'avoue avoir été assez perturbée au départ par toutes ces dates, même si je me doutais bien qu'elles avaient forcément un lien entre elles, mais le fait d'avancer doucement et de façon alternative dans ces temporalités, a eu le don de jouer avec mes nerfs et de bien distiller le suspense.

Personnellement, autant j'ai aimé la partie huis clos sur la plateforme Goliat, autant les descriptions techniques m'ont un peu perdue. En avançant dans le roman, cette partie est devenue ma préférée car elle devenait la plus anxiogène.

Je ne vous dirai rien de l'intrigue car j'ai aimé la découvrir au fur et à mesure. Comme vous le dit le résumé, effectivement, il y aura une succession de meurtres sur la plateforme pétrolière et David Corvin, un ancien agent du FBI, devra user de tout son savoir faire pour arrêter le tueur, agissant en toute impunité car une tempête fait rage et l'équipe ne peut espérer aucune aide extérieure.

Le roman n'est pas exempt de défauts et on devine pas mal de choses mais l'intrigue demeure bien ficelée et le thriller efficace et percutant.

Un bon moment de lecture que je vous recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lecturelle 2020-09-24T22:40:19+02:00
Argent

C'est un thriller qui faut bien prendre dés le début car l'histoire se passe sur plusieurs années du coup l'auteur alterne les chapitres entre le présent et le passé ce qui en fait un triller oppressant.

L'histoire tourne autour de plusieurs personnages, il y a David un ex-agent du FBI et sa femme Abigaël une chercheuse ils vont se retrouvé sur une plateforme pétrolière balloté par une tempête et puis ils vont être confronté à une série de meurtre mais qui est cette assassin et pourquoi il fait ça?

Ensuite, il y a cet assassin qui est traqué par deux agents du FBI et c'est en suivant cette enquête que j'ai remonté le temps pour connaitre l'histoire de cet homme.

Très vite, j'ai su qui était l'assassin  car c'est surtout son histoire que j'ai eu l'impression de suivre après comment il est arrivé sur la plateforme je l'ai découvert à la fin de l'histoire du coup c'est très perturbant de ne pas tout savoir et ça ma mis les nerfs a rude épreuve.

Par contre, j'ai trouvé que le faite de passé d'une année à l'autre à chaque chapitre est très déstabilisant et j'ai vite été perdu en plus il y a beaucoup de personnages donc là aussi il faut bien resté concentré sur l'histoire. 

J'ai adoré l'idée de la plateforme surtout avec la tempête ça donne un coté glauque à l'histoire et j'airais aimé y rester plus longtemps.

Au final, j'ai aimé mais je trouve que c'était un peu trop complexe pour moi quand il y a trop d'information je suis vite perdu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sagweste 2020-09-11T09:55:51+02:00
Argent

Je découvre l'auteur et je ne cache pas que je vais lire ses deux premiers romans pour continuer à le suivre.

Mehdy Brunet nous entraine avec lui sur 4 dates différentes, installant son histoire sur un montage à tiroir. J'ai adoré faire des allers et retours pour essayer de détricoter qui était le méchant dans cette histoire!

Les deux plus fort moments sont ceux de l'enquête du FBI d'un côté et la vie de David Corbin et sa femme de l'autre. David, après avoir eu des problèmes de couple, suit sa femme, chercheuse, en pleine mer sur une plateforme pétrolière, alors que lui y est embauché comme responsable de la Sécurité. Mais des évènements bien glauques vont se produire qui vont mettre tout ce petit monde sur le qui-vive.

L'angoisse est présente à chaque coin de page tournée, les personnages sont torturés pour plusieurs raisons, mais cela en fait il pour autant autant de psychopathes en puissance? Je me suis interrogée, j'ai cherché parmi le passé qui pourrait être à l'origine de tout ces massacres. La tension est bien là, percutant le lecteur, le tenant en son pouvoir.

C'est un thriller qui tire vers le psychologique, et je me suis régalée. Une chose est sûre, on n'est pas prêt de me voir sur une plateforme qui tangue au gré des vagues et du vent!!!!

Enjoy!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Waterlyly 2020-09-06T19:20:49+02:00
Argent

2014. David et Abigael, un couple à la dérive, embarquent pour une plateforme pétrolière, Goliat. En effet, Abigael doit s’y rendre pour des raisons laborales. En pleine tempête, des meurtres odieux vont avoir lieu. 2019. Le lecteur retrouve David, totalement dévasté. Que s’est-il donc passé ?

Je ressors essoufflée de cette excellente enquête policière que propose l’auteur. Je ne connaissais pas la plume de Mehdi, mais suite à cette lecture, nul doute que je découvrirai son précédent roman avec grande curiosité.

Mehdi propose un schéma narratif déroutant et pourtant nécessaire afin d’attraper son lecteur et lui donner envie de découvrir ce qu’il s’est passé. Il semblerait que l’auteur émaille son suspense, en nous faisant découvrir quelques années plus tard David, totalement dévasté. On sait d’avance que l’histoire a mal tourné. Au départ, j’ai ressenti une petite pointe de déception, ayant envie que Mehdi dévoile plutôt par petites touches son intrigue.

Malgré tout, rassurez-vous, l’intrigue est menée brillamment et dès le départ, j’ai été immergée. Il faut rester bien concentré. L’auteur propose divers axes temporels qui peuvent dérouter le lecteur. Je me suis souvent demandé comment ces divers pans de l’intrigue pourraient s’imbriquent et lorsque j’ai commencé à comprendre, j’ai trouvé que l’auteur avait créé un récit prenant et plein de suspense.

L’atmosphère, sous forme de huis-clos, est très bien rendue. L’auteur sait manier son suspense et instaurer une ambiance anxiogène sur cette plateforme pétrolière. Tous les ingrédients sont présents pour immerger le lecteur. L’auteur accorde une part importante à la psychologie de ses personnages et celui de David m’a beaucoup intriguée.

La plume de l’auteur est immersive et très fluide. Mehdi sait rendre une ambiance angoissante tout au fil des pages. Les chapitres courts donnent beaucoup de rythme au roman. Les changements temporels sont très fréquents, mais l’auteur veille à bien indiquer en début de chapitre l’époque où se situe l’intrigue.

Un roman qui m’a captivée dès la première page et qui tient son lecteur en haleine jusqu’au dénouement. Ce huis-clos est particulièrement réussi et j’ai passé un excellent moment de lecture. À découvrir.

Afficher en entier

Date de sortie

Goliat

  • France : 2020-09-03 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 20
Commentaires 18
extraits 1
Evaluations 13
Note globale 7.62 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode