Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Gomac : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Le Cimetière du diable Le Cimetière du diable
Anonyme   
Bon j'aime toujours cette ambiance bien particulière des aventures du Bourbon Kid et je reste fan ! cependant j'étais un peu déçue de ne pas avoir la suite directe de l'oeil de la lune... mais bon, j'ai aimé suivre d'un peu plus près Sanchez et Elvis et certains personnages de ce tome étaient attachants comme Emily... pour l'instant c'est peut être le tome le moins "bon"... j'ai hâte de retourner à Santa Mondega !!!

par Lilou
Le Clan des Otori, Tome 5 : Le Fil du destin Le Clan des Otori, Tome 5 : Le Fil du destin
Lian Hearn   
C’est passionnant de lire la genèse du Clan des Otori. Ce tome fait de Shigeru un héros à part entière de la saga, au même titre que Takeo, Kaede, voire Shizuka. En faisant plus ample connaissance avec Shigeru, en le voyant de l’intérieur et non par les yeux de Takeo, on se sent beaucoup plus proche de lui et on a très envie de relire le premier tome, maintenant qu’on le comprend parfaitement !
C’est amusant de vivre des évènements mentionnés dans les tomes suivants : les rencontres avec Shizeku, Kenji et Dame Maruyama, la défaite de Yaegahara, la construction du pont de Hagi et l’emmurage du maçon… On vit l’histoire d’amour avec Dame Maruyama de l’intérieur, romance qui présente beaucoup de similitudes avec celle de Takeo et Kaede… On voit aussi les dessous de l’amitié de Shigeru avec Kenji, mais surtout avec Shizuka.
Mais c’est affreux de voir évoluer les personnages en sachant qu’ils vont mourir, et dans quelles conditions : Takeshi, Shigeru, Dame Maruyama…
J’ai encore plus haï Kikuta Kodaru [spoiler]en comprenant que c’était lui qui avait poussé les Tohan à massacrer les Invisibles, dans l’idée que si Isamu avait eu un fils, il aurait disparu par ce biais, ce qui a failli se produire…[/spoiler]

C’est bien, un livre de ce genre, comme ça on est moins frustré par la fin. Car la « vraie » fin, c’est celle du tome 4, mais en enchaînant sur ce tome 0, on a l’impression d’une boucle bouclée, d’un destin accompli.

J’aurais vécu de bons moments avec cette saga :)
Le Livre de la mort Le Livre de la mort
Anonyme   
Voilà enfin la quatrième aventure du Bourbon Kid tant attendue! Violent, con, drôle, vulgaire, et parfois même touchant! Ce dernier tome est une réussite totale et complète, un savant mélange d'humour et de déchainement de violence pour mon plus grand plaisir! Peut-être bien mon préféré de cette saga hors du commun. Ce bouquin ce n'est que du pur plaisir !
Le Livre sans nom Le Livre sans nom
Anonyme   
Alors voila, je viens de le finir, et bien... Franchement, je m'attendais à mieux. Là à nouveau, le résumé n'y est pas pour rien. Encore un résumé racoleur, bien appétissant, laissant entendre des merveilles... uniquement pour appâter le lecteur potentiel. Alors soit, l'auteur aime parler de films. Mais il n'y a rien de cinéphile là-dedans, juste pas mal de box-office cités ou pris pour exemples, une fois dans le roman, pour des détails, ça ne justifie pas une remarque dans le 4e de couverture. Mais enfin bref.
Ce résumé est donc approximatif, ressemble plus à une énumération de ce pourquoi "ce livre va plaire au plus grand nombre", sans vraiment parler de l'intrigue.
.
L'intrigue est la suivante :
.
Une mystérieuse pierre précieuse a été dérobée à ses protecteurs ; un joyaux qui semble attirer les convoitises. Dans la ville de Santa Mondega, le calme cède peu à peu à une angoisse lourde et muette, à mesure que ses habitants voient se profiler à l'horizon une réitération des horreurs parvenues cinq années auparavant, lorsque le Bourbon Kid est passé. Peu à peu, les acteurs entrent en scène, ici, pas de place pour les lâches ou les pieds-tendres. Cette ville n'a jamais fait de cadeaux aux faibles, et ce qui va s'y dérouler, jusqu'à la prochaine éclipse, aura l'odeur du sang et des tripes.
.
Alors, j'ai trouvé donc, comme le laisse entendre le 4e de couverture, que c'était bien trash et violent. Mais pas dans le bon sens du terme. Rien à voir avec Robert Rodriguez, ou Tarantino. Non, la beauté de la mise en scène, ou l'illustration de la caricature, n'est pas présente. L'écriture est très médiocre, parfois vulgaire sans intérêt, à tel point qu'on a l'impression que cette façon de narrer est inhérente à l'auteur, qui parle comme ça couramment.
Alors le scénario, certes, est d'enfer. On reste accroché, et on n'est pas déçu (sauf par la fin, pour ma part, un peu...) ; le mystère est là, et il y reste jusqu'à la fin. On patauge, on se pose des questions, on réfléchis...
Mais hélas, les personnages sont trop identiques dans leur caricatures, tellement saturés par la coloration de leurs traits de caractère qu'ils en deviennent ridicules. Le réalisme est pourtant là, parfois, et on sent que le récit pourrait être bien mieux rendu. Mais cette envie de donner du sang, de la violence, et du méchant avant tout gâche un peu le plaisir.
.
En bref, rien qui ne soit vraiment exceptionnel. Original, ça oui, très. On ne voit pas un livre comme ça tous les jours, et rien que pour ça, ça vaut le détour. Mais l'intérêt n'est que là ; dans l'exagération caricaturale de tarantinoïsme, et dans le scénario polar-fantastique peu profond, mais bien caché.

(EDIT : le début est clairement pompé sur le film "Desperado")
L'Héritage, Tome 4 : L'Héritage L'Héritage, Tome 4 : L'Héritage
Christopher Paolini   
Et voilà, c'est fini. C'est avec émotion que je viens de refermer cet ultime tome des aventures d'Eragon. Beaucoup de questions trouvent des réponses, les prophéties se réalisent enfin, et pourtant certains mystères restent entiers. L'auteur nous a menés au cœur de l'Alagaësia avec brio au travers de ces quatre tomes, et si le troisième avait déçu pas mal de gens, ce dernier livre les satisfera sans aucun doute.

En réalité, je n'ai pas tant de choses que ça à dire. Cette série a été l'une des meilleures que j'ai jamais lues, peut-être même la meilleure. Et maintenant que c'est fini, je me sens toute drôle, parce qu'on quitte tous ces personnages auxquels on avait appris à s'attacher au fil des pages. Eragon, Saphira, Arya, Nasuada, Murthag, et tous les autres, que nous voyions plus comme de vraies personnes plutôt que de simples personnages de romans tant ils étaient complexes, ce sont tous ceux-là que nous devons désormais quitter. Maintenant, on ne peut qu'imaginer le futur de l'Alagaësia avec son nouveau souverain, celui des Dragoniers, celui des Elfes, des Nains, des Urgals, jusqu'à ce que, peut-être, Christopher Paolini nous emmène à nouveau dans ce monde si fantastique qu'il a créé.
Toutes les théories que nous avions échafaudées, à plusieurs ou seuls dans notre lit, se sont écroulées, et elles nous semblent désormais bien pitoyables comparées à ce qui se passe réellement.

Voilà. Je ne vois rien d'autre à dire. Peut-être ferai-je un autre commentaire quand je serai moins pleine d'émotions, ou peut-être pas. Comme l'auteur le dit lui-même, il n'y a rien d'autre à ajouter à cette série. "Le reste est silence".
L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné
Christopher Paolini   
J'ai beaucoup aimé celui-ci aussi. Par contre, vous devez savoir que le rythme est différent du premier tome. L'action se déroule plus lentements certain moments. Ce qui n'est pas une mauvaise chose non plus :P

J'ai vraiment aimé que Roran soit plus impliqué dans ce tome-ci. [spoiler]J'ai trouvé l'entrainement d'Eragon chez les elfes un peu lent, j'en avais hate de finir le chapitre pour retrouver un peu d'action avec l'histoire de Roran!^^[/spoiler] Encore une fois, Christopher Paolini, tu ne m'a pas déçu! ;)

par mymi
Le Trône de fer, Intégrale 1 Le Trône de fer, Intégrale 1
George R. R. Martin   
Que dire ? Difficile de mettre des mots sur ce que j'ai ressenti à la lecture de ce premier tome... impossible presque.

A Game of Thrones est peut-être l'un des livres qui m'a le plus marquée, dans ses personnages si tangibles, ses situations si retorses, ses paysages si rudes... C'est une de ces lectures dont on ne sort pas indemne, et je sais que désormais A Song of Ice and Fire ne me quittera plus.

Je n'ai qu'un seul regret : ne pas l'avoir commencé en hiver... Winter is coming.

par Funambule
La Couleur de l'âme des anges, Tome 1 La Couleur de l'âme des anges, Tome 1
Sophie Audouin-Mamikonian   
J'ai eu la chance de le lire avant sa sortie, et je dois dire que j'ai aimé. Dès le début du livre, nous rentrons dans le vif du sujet avec la mort de Jeremy. Nous découvrons le monde des anges en même temps que lui, nous recherchons son assassin avec lui, nous pleurons et rions avec lui, et nous tombons amoureux avec lui.
Ici pas de bad boys, pas de néphilims, juste des anges bleus et rouges, des archanges, et de l'amour. Sophie nous emmène dans cet univers avec une telle facilité, que par certains moments nous nous posons la question de savoir si tout ceci peut -être réel ??

par coco69
Les Thanatonautes Les Thanatonautes
Bernard Werber   
Quand on lis, a certains moments, en se prend bizarrement à y croire...on oublie que c'est une fiction totalement imaginé par werber et on a l'impression que tous ce qu'il raconte n'est que réalité...

par rara1990
L'Agent des ombres, Tome 5 : Belle de mort L'Agent des ombres, Tome 5 : Belle de mort
Michel Robert   
On pourra regretter certaines facilités scénaristiques, mais pour qui a commencé la série, ce tome est tout simplement indispensable! Il y a de réels rebondissements, une belle intrigue (ou plutôt: de belles intrigues) et on est toujours aussi attachés aux personnages, chacun ayant sa personnalité propre. De la très bonne fantasy!
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4