Livres
494 869
Membres
493 466

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Or

https://lapommequirougit.com/2020/03/29/goodbye-dragon-life-2-%e2%80%a2-hiroaki-nagashima-et-kurono/

Qu’est-ce que j’avais aimé le premier tome, il me tardait de découvrir la suite ! En plus, ma meilleure amie qui les a lues en scan, m’a clairement dit : « Il faut les lire », alors je n’ai pas hésité une seule seconde, je continue à découvrir cette saga.

Le plus puissant des dragons est mort et il s’est réincarné en un simple humain. Dorénavant, il s’appelle Dran. Il fait sa vie dans son village, jusqu’au moment où d’étrange créature s’approche de plus en plus de son village. Ces dernières devenant trop nombreuses, il décide avec la jeune Lamia Serina rencontrée récemment et Christine, une fille de son village, d’aller vers la forêt. Elle serait apparemment la source de l’apparition de toutes ces créatures…

Sauf qu’en y arrivant, ils vont découvrir qu’ils sont sur le territoire des elfes. Ces derniers ne veulent pas d’eux ici, d’autant plus qu’ils ont leur guerre à mener… Contre des démons justement… Dran ne va pas hésiter une seule seconde à proposer son aide à ces derniers.

J’ai adoré ce deuxième tome. L’action y est vraiment beaucoup présente et découvrir ces beaux combats étaient vraiment plaisant. Il y avait de l’action, pour mon plus grand plaisir et pour le plus grand plaisir de certains d’entre vous, j’en suis certaine. ?

L’histoire reste toujours aussi intriguante, surtout en ce qui concerne cette part de magie de son ancien lui dragon qu’il aurait apparemment gardé.

En bref, j’ai apprécié suivre ce second tome et l’action qu’on y retrouvait. Je me demande bien ce que la suite nous réserve et qu’elle genre de révélation pourrions-nous avoir ! ?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode