Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
723 664
Membres
1 049 431

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Gor, Tome 1 : Le Tarnier de Gor



Description ajoutée par louve 2010-12-21T19:29:35+01:00

Résumé

Je m'appelle Tarl Cabot. Mon père a disparu quand j'étais enfant. Longtemps je l'ai cru mort, jusqu'au jour où j'ai reçu son étrange message...

J'étais parti camper, seul, dans les montagnes du New Hampshire. Je ramassais du bois pour faire un feu quand je m'arrêtai, surpris : quelque chose luisait dans l'obscurité. Une enveloppe métallique, d'un bleu phosphorescent. Je réussis à l'ouvrir en y appliquant l'empreinte de mon pouce. A l'intérieur, quelques mots de mon père : Ton destin est fixé et tu n'y échapperas pas...

Ainsi commence la fantastique aventure de Tarl Cabot, qui va se réveiller sur Gor, aussi nommée l'Anti-Terre. Planète sœur de la Terre, de l'autre côté du soleil. Planète des Prêtres-Rois, des scribes, des assassins et des femmes esclaves... Monde à nul autre pareil, où les tarns, faucons géants, servent de monture aux guerriers...

Afficher en entier

Classement en biblio - 61 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par SherCam 2018-09-29T17:04:08+02:00

Avant de pénétrer dans le disque, je m'arrêtai au bord du grand rocher plat sur lequel l'engin était posé. Je me penchai et ramassai, comme l'avait demandé mon père, une poignée de notre belle Terre. Moi aussi, je sentais qu'il était important de prendre quelque chose avec moi, quelque chose qui, en somme, était mon sol natal. Le sol de ma planète, du monde auquel j'appartiens.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

John Normann. Le Tarnier de Gor. 1967. J’ai Lu 1992. 316 p. 4,5 étoiles.

John Normann a écrit 45 romans dont 38 composent…le cycle de Gor.

Il s'inspire de Edgar Rice Burroughs, le créateur de Tarzan dont de mémoire les tomes évoluent vers la Fantasy (je les ai en bibliothèque, je devrai les relire…).

« L'aspect le plus controversé de ce ce cycle de Gor est la condition des femmes de la société goréenne, systématiquement (ou presque) esclaves des hommes et devant satisfaire tous les désirs de ces derniers. Cet aspect du rôle des femmes se retrouve dans l'œuvre sous forme de nombreux passages décrivant soit les règles qui leur sont imposées soit une justification philosophique de cet état de fait. En effet, selon Norman, les femmes sont naturellement prédisposées à obéir aux hommes, et peuvent trouver le bonheur en acceptant cette situation.

C'est justement cet aspect volontairement machiste du cycle de Gor qui a provoqué la censure du cycle lors des années 1980-90 et qui par opposition plaît à certains groupes sado-masochistes. » Wiki.

A mourir de rire. Gor est aussi violent avec les femmes…qu’avec les hommes. Et elles ne se laissent pas faire (en tout cas pas dans ce 1er tome).

On est dans le genre purement Fantasy. Cela m’a fait penser aux romans de A. Merrit aussi.

Mais dans un cycle de folie (38 romans … ?!).

Et je compte commencer par les 3 1ers !

Dans celui-ci on trouve surtout une critique acerbe de cette catégorie de prêtres-religieux…qui prêchent le respect du dogme par la torture (l’Inquisition), qui parlent forts quand ils sont épaulé par un pouvoir autocratique. Mais qui se révèlent terriblement lâches quand les ennuis, les troupes de la Cité ennemie (même en infériorité numérique) montrent le bout de leur nez.

Connexion avec la nature, les plantes, les animaux sauvages terrifiants, dont certain rapace peuvent être domptés et « montés », à vos risques et périls…

Cela se lit comme du petit lait. De l’action, de l’aventure, et un héros humain et … bon avec les femmes et en particulier avec l’héroïne. Des traîtrises (quelques fois elles n’en ont que l’apparence), de l’humour, de belles émotions...J’ai beaucoup aimé

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MacNamara 2021-02-03T10:11:36+01:00
Or

Le cycle de Gor. Une saga très originale que j’ai découvert en achetant un peu sur un coup de tête le tome quatre, puis l’histoire me plaisant j’ai acheté les autres. L’histoire elle-même est un peu farfelue : ce serait une planète jumelle de la terre exactement à l’opposé sur sa trajectoire autour du soleil, qui serait dissimulé à la vue par le soleil lui-même. Ce monde serait maintenu au stade du Moyen Âge par des extraterrestres (les prêtres roi) bloquant toute technologie. Ce serait également eux qui bloquerait nos moyens de détection de la planète elle-même. Le discours est très, très machiste, à un point qui en est même limite psychiatrique tellement c’est drôle. On y voit le culte de la domination masculine hyper bodybuildé sur des femmes objets lascives. Bref, un concept à faire hurler les féministes. Mais qui me plaisait bien moi, étant typiquement dans cet état d’esprit dans ma jeunesse (depuis, j’ai quand même un peu évolué). Je pense d’ailleurs qu’il s’agit d’un fantasme de l’écrivain de pouvoir vivre une vie comme celle de son héros : un mâle ultra dominant triple Alpha qui gagne toujours à la fin et qui peut coucher avec toutes les plus jolies femmes de la planète. À noter que l’écrivain justifie le fait que tous les mâles soient des Apollons, et toutes les femelles soient des top models, par le fait qu’ils sont enlevés de la terre pour être amenés sur Gor de manière triée sur des physiques exceptionnelles. Je trouve les noms des différentes castes de combattants terriblement originaux. Cela dit, la saga a clairement décliné après le tome quatre (sur lequel j’étais tombé par hasard mais qui en réalité de mon point de vue le meilleur) pour devenir à peu près n’importe quoi. Donc si vous souhaitez acheter cette saga, ne prenez que les quatre premiers tomes, et en tout cas pas au-delà du cinquième.

Afficher en entier
Or

La saga de Gor de John Norman.

C'est pas tout jeune mais cela reste excellent. Pas pour toutes les mains cependant en raison des thèmes abordés.

Je suis rapidement passé à la version originale de la saga quand j'ai vu que peu de titres avaient été traduit en français et pas toujours dans l'ordre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par al61 2019-10-25T18:30:01+02:00
Argent

Un héro gonflé à la testostérone. Des femmes belles et soumises dans un monde parallèle . Une fantasy dans la tradition. Tout les stéréotypes sont utilisés à tel point que celà devient caricatural. Mais l'histoire est cohérente et l'auteur talentueux. Un bon moment de détente pour mâle exclusivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par coucor 2019-03-21T07:15:31+01:00
Bronze

J'ai l'impression de lire une reprise à peine modifiée du cycle de Mars, d'Edgar Rice Burroughs. Les aventures revisitées de John Carter ?

Je poursuis pour voir jusqu'où va la "ressemblance"...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mat-60 2014-05-08T13:56:47+02:00
Poubelle

On s'ennuie, ça ne bouge pas du coup, je ne lirai pas la suite. De plus, c'est sexiste de bout en bout (femmes esclaves et hommes en bonne position).

J'ai connu mieux, beaucoup mieux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Erorl 2014-03-11T04:11:42+01:00
Lu aussi

Concept simple, voire simpliste, ce premier volume une longue saga ultra machiste avec un héros choisi par le destin aux ressources multiples. C'est tellement basique que ça marche plutôt bien. En plus, ce livre est tellement fin qu'on pourrait presque le qualifier de nouvelle. Allez, la suite. Ca fait du bien de se vider la tête.

Afficher en entier

Dates de sortie

Gor, Tome 1 : Le Tarnier de Gor

  • France : 2001-02-26 - Poche (Français)
  • France : 2015-09-02 (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Tarnsman of Gor - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 61
Commentaires 7
extraits 11
Evaluations 11
Note globale 6.27 / 10