Livres
599 904
Membres
682 506

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par EmmaLectureForever 2022-06-01T13:07:52+02:00

"Si je peux te laisser quelque chose, je te lègue cet ordre-là.

Celui d'exister. De ne pas t'excuser d'être là. De vivre. Pour toi.

De savoir pardonner. Et surtout de désobéir.

Désobéis, Jeanne.

Tu l'as compris toute seule, mais la route est longue. Et tellement rapide à la fois. Désobéis et sois audacieuse.

Tu n'en seras que toi-même.

Peut être pas toujours récompensée mais constamment vivante".

Afficher en entier
Extrait ajouté par EmmaLectureForever 2022-06-01T13:01:18+02:00

"Je crois qu'aucune femme n'est préparée à cet amour qui vous arrive en pleine poire. Cette peur ne pas être à la hauteur.

Ce vertige de devenir mère".

Afficher en entier
Extrait ajouté par rabanne73 2022-05-09T17:46:49+02:00

On peut passer des années à côtoyer des gens qui effleurent à peine ce que nous sommes. Et un matin, on croise quelqu’un qui percute nos ambitions intimes. Fracasse nos millions de carapaces, en un éclat de rire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par rabanne73 2022-05-09T17:46:26+02:00

Il y a tellement de façons d'aimer les autres. Ses billets doux, ce sont des saucisses grillées. Ses déclarations, du boudin blanc. Ses câlins, des cookies au chocolat. Il sent bon, son amour. Il fleure bon la cannelle et le sucre caramélisé. Il a le goût des pommes au four. Il a la rondeur d'un gratin dauphinois. Il atterrit dans l'estomac et fait du bien.

Il ne fait pas de bruit, mais il prend au corps. Tout entier.

Afficher en entier
Extrait ajouté par rabanne73 2022-05-09T17:46:03+02:00

Il sent bon. Il sent la sérénité et Évidence, le parfum Yves Rocher qu’elle lui a offert, comme chaque année, à Noël. Lucas dirait qu’Yves Rocher, c’est comme Roger Gallet, ça fait flipper comme nom de marque…

Afficher en entier
Extrait ajouté par rabanne73 2022-05-09T17:45:51+02:00

Comme si elle avait choisi, dans la relation qu’elle entretenait avec Raymonde, d’être celle qui tient le projecteur. Afin de mettre en scène Raymonde. La rendre encore plus spectaculaire et se taire de sorte que sa grand-mère puisse se trouver exceptionnelle…

Elle était là la vraie amitié. Dans cette façon de s’effacer avec amour et discrétion. Sans bruit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par rabanne73 2022-05-09T17:45:28+02:00

Jeanne ne creuse pas. Elle respecte trop les silences. Elle n’est bien constituée que de silences, elle. Et elle n’apprécie pas qu’on tente d’y faire trop de bruit. Elle ne va donc pas aller fouiner en terre inconnue. Elle a trop de respect pour les non-dits.

Afficher en entier
Extrait ajouté par rabanne73 2022-05-09T17:45:16+02:00

Elle avait opté pour un jean sombre qui faisait paraître ses fesses moins volumineuses qu’elles ne l’étaient vraiment. Le noir amincit, mais comme sa mère aimait à le répéter, on ne fera jamais d’un tractopelle une Ferrari.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Life_IsAJoke 2021-09-18T10:48:13+02:00

C'est parce que le film est vieux qu'il est tout noir et blanc ? Il était en couleur et en vieillissant, il est devenu gris comme toi, lui aussi, Mamie ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Life_IsAJoke 2021-09-18T10:44:43+02:00

Lire c'est vivre d'autres existences. Visiter des paysages inconnus. Etre quelqu'un d'autre. Comprendre des choses qui nous échappent complètement

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode