Livres
466 867
Membres
431 371

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Green OAK



Description ajoutée par mamour04 2019-07-09T22:22:13+02:00

Résumé

La vie de Victoria bascule un jour d’été ensoleillé, quand son cœur sombre en même temps qu’elle au fond du lac.

Lui, le sang-mêlé mis à l’écart par son peuple, lui le beau Tsigane aux yeux gris et à la peau trop mate pour les gadjos mais trop pâle pour les siens, est aux antipodes de la jolie blonde issue de l’aristocratie.

Et pourtant ! Le destin se joue des conventions et des apparences. Le vieux chêne vert sera témoin de cet amour hors du temps qui unit deux âmes que tous cherchent à séparer.

Afficher en entier

Classement en biblio - 37 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Marlene2303 2019-07-21T11:20:38+02:00

— La légende raconte qu’une Gitane était si désespérée de ne pas trouver l’amour qu’elle alla prier la lune durant toute la nuit. Elle l’implora sans relâche de l’aider à trouver un homme qui l’épouserait par amour. Au petit matin, la lune promit à la belle Gitane qu’elle aurait son homme, mais en échange, il lui faudrait lui donner son premier enfant né. La jeune Gitane accepta et elle fut exaucée. Elle trouva l’amour, duquel naquit un enfant. Mais ce dernier vint au monde aussi blanc qu’une hermine, et ses yeux étaient aussi gris que les reflets sur la lune. En le découvrant, le gitan se mit très en colère. « Tu m’as déshonoré, femme ! Cet enfant n’est pas de moi. C’est celui d’un gadjo1 ». Il était si furieux qu’il poignarda à mort la Gitane. Il monta en suivant la colline et abandonna tout en haut celui qu’il jugea comme n’étant pas son fils. La lune, comme elle l’avait toujours voulu, récupéra ainsi l’enfant. On dit que depuis, les soirs où celui-ci joue et sourit, la lune s’arrondit de joie. Mais lorsque l’enfant pleure, la lune décroît pour lui faire un berceau de lumière.2

Sauf que lui, la lune ne l’avait jamais récupéré.

Il était le bâtard aux yeux gris. Ce garçon à la peau blanche, dont le père avait tué sa mère puis disparu de la surface de la Terre. Ce vaurien qui cherchait sa place au milieu d’un peuple qui le protégeait autant qu’il le rejetait. Une famille qui n’avait pas trouvé mieux que de lui donner le nom de la légende. Comme s’il pouvait oublier qui il était, ou du moins, celui qu’il n’était pas.

Il était celui qu’ils appelaient l’enfant de la lune. Il était Lorialet3.

Et puis un jour, il a cessé d’être ce gamin isolé, humilié, ou délaissé. Car il l’avait Elle…

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Combien de livres avez-vous lu ?

Combien de romance avez-vous consommé ?

Certaines avec un goût de déjà vu, un peu fade, un peu longuet...

D'autres vous ont tenus en haleine une nuit entière.

Mais vous n'avez jamais lu ça. Vous n'avez jamais goûté à ce style, à ce lyrisme.

Il m'arrive parfois de me demander ce qu'aurait pu écrire Brontë ou Austen en 2019, elles auraient probablement écrit quelque chose comme "Green oak"

Vous avez déjà eu des coups de coeur, découvert des pépites. Mais vous n'avez jamais lu ça.

Emma Landas signe un "Classique" un "intemporel". Avec "Green oak" elle s'inscrit dans cette lignée des grands Auteurs.

Il s'agit de deux jeunes gens qui ne se ressemblent en rien et que rien n'auraient dû rassembler. Une rencontre vouée à l'échec parce que bannit par les hommes, mais béni par les cieux, elle a eu son histoire. L'astre les avait choisit, s'inscrivant dans leurs prunelles. En ne regardant pas dans le même sens, leurs yeux, couleurs de la lune, se sont croisés. Les liens du coeur se nouent parfois dans un seul regard, ils peuvent prendre racine dans les veines d'un vieux chêne vert, franchir des murettes ou des murs de béton.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Delph-3 2019-08-20T13:24:58+02:00
Diamant

http://www.osez-lire.com/2019/08/green-oak-emma-landas-chez-black-ink-editions.html

Je ne pourrais vous dire combien de fois j’ai écouté Hijo de la luna de Mecano durant mon adolescence, en revanche je peux vous affirmer que je l’aime toujours autant aujourd’hui, si ce n’est davantage. Avec ses mots, Emma Landas m’a fait traverser la même foule d’émotions - et plus encore - que celle qui m’effleurait à l’époque, lorsque casque de walkman sur les écoutilles, je me délectais de ce morceau.

Alors bien sûr, l’auteure ne vous servira pas uniquement une revisite de la légende susurrée dans cette chanson, non. Ici elle vous propose d’en découvrir une autre, la sienne, celle qu’elle se plaira à vous conter à l’oreille et à incruster dans votre cœur. Celle d’un sang-mêlé - trop pâle, mais pas assez mate - pour qui la place est difficile à trouver, et de cette gadji aux allures de bourgeoise qui - malgré les apparences - ne s’autorise à être elle-même qu’au creux des bras de ce beau Tsigane. Mais à l’adolescence, difficile de mettre des mots sur un gargouillis dans le ventre ou sur un besoin presque viscéral de mesquineries à chacune de leurs retrouvailles au lac. Seul le vieux chêne vert sera témoin des prises de conscience, des confessions, des mythes et histoires qui amèneront Lorialet et Victoria à se connaître, à se faire confiance et à échanger ce premier baiser cet été-là.

Quelles empreintes auront laissées leurs lèvres sur l’existence de l’autre ? Qu’en restera-t-il des années après ces vacances au pied du vieux chêne vert ? [...]

Lorialet et Victoria vous livreront leurs secrets, leurs émotions et leurs espoirs par le biais de la plume conteuse d’Emma Landas - dont je reste définitivement admirative - parfois avec une légèreté qui vous berce, souvent avec une intensité qui ne peut qu’émouvoir. Les personnages secondaires ne manqueront pas, eux non plus, de vous atteindre et de vous surprendre, mais ne feront que vous attacher un peu plus à ces deux « âmes que tous cherchent à séparer ».

J’ai tendrement aimé Goran, j’ai adoré détester Terence et j’ai fantasmé sur Will, mais ici… Lorialet s’est insinué dans mon cœur autant qu’a pu le faire Victoria. J’ai dévoré chacun des mots si bien choisis pour conter cette belle et profonde histoire d’amour que rien ne peut atteindre. Mais surtout, j’ai été émue par la façon dont l’auteure aborde ce sentiment universel qui dépasse les différences, les frontières, les cultures et couleurs. Sentiment qu’Emma fait vibrer envers et contre tous, usant de légendes et symboles forts - comme ce vieux chêne - et donnant vie à des personnages d’une sincérité criante.

Je doute que mes mots suffisent pour exprimer ce que ce récit m’a inspiré, insufflé, mais en tout cas Emma je salue sincèrement ta créativité, ton talent et ta sensibilité ici exacerbée. Je crois pouvoir dire sans scrupule que tu signes là un conte merveilleux que j’ai pris un plaisir fou à lire - en essayant de retarder l’arrivée du mot « fin » - et dont j’ai aimé infiniment chaque instant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lcyrielle 2019-08-14T20:45:28+02:00
Diamant

Alors par où commencer.

Je lis beaucoup de livres, de tout genre, mais les romances sont mes lectures préférées.

Et bien cette romance est juste magnifique! Je n’avais plus lu de livre comme ça depuis des années. On est prit dans leur vie. L'auteur arrive à leur faire exprimer un tel amour.

Lisez le !!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par walkyrie 2019-08-11T15:34:58+02:00
Diamant

5 étoiles...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mahiracristal 2019-08-08T15:28:41+02:00

Combien de livres avez-vous lu ?

Combien de romance avez-vous consommé ?

Certaines avec un goût de déjà vu, un peu fade, un peu longuet...

D'autres vous ont tenus en haleine une nuit entière.

Mais vous n'avez jamais lu ça. Vous n'avez jamais goûté à ce style, à ce lyrisme.

Il m'arrive parfois de me demander ce qu'aurait pu écrire Brontë ou Austen en 2019, elles auraient probablement écrit quelque chose comme "Green oak"

Vous avez déjà eu des coups de coeur, découvert des pépites. Mais vous n'avez jamais lu ça.

Emma Landas signe un "Classique" un "intemporel". Avec "Green oak" elle s'inscrit dans cette lignée des grands Auteurs.

Il s'agit de deux jeunes gens qui ne se ressemblent en rien et que rien n'auraient dû rassembler. Une rencontre vouée à l'échec parce que bannit par les hommes, mais béni par les cieux, elle a eu son histoire. L'astre les avait choisit, s'inscrivant dans leurs prunelles. En ne regardant pas dans le même sens, leurs yeux, couleurs de la lune, se sont croisés. Les liens du coeur se nouent parfois dans un seul regard, ils peuvent prendre racine dans les veines d'un vieux chêne vert, franchir des murettes ou des murs de béton.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jen000 2019-08-07T19:23:38+02:00
Bronze

Green oak est une romance trés romancé ! Il se lit comme on lirait un conte . J’ai eu l’ impression tout au long de ma lecture d’etre Comme détachée de la réalité … les premiers chapitres amorce le tout début de la romance alors que nos personnages s’aiment comme des enfants . ( ce sont sans doutes mes chapitres préférés du livre ) . Puis l histoire se poursuit , avec certaines longueurs meme dans l ‘action … puis arrive la fin qui moralise cette œuvre comme le ferait une légende .

Ça manque de profondeur dans les sentiments , dans les personnages , je n’ai pas réussit à être imprégnée d’eux , à ressentir les choses . J’avais toujours cet espèce de recul qui m empêcher de vivre ma lecture . C’est ça , je crois : cette lecture n ‘est pas vivante . On a l impression qu’elle témoigne d’ une histoire et pas qu elle nous la fait vivre .C’est dommage !

En revanche , la couverture est juste sublime ! C’est vraiment ce qui m ‘a donné envie de lire le livre .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valentine8314 2019-08-07T14:23:25+02:00
Diamant

Tres belle et émouvante histoire qui parle de la différence et de l’intégrisme.

J’ai adoré James avec ses fêlures et son honneur, j’ai souffert et aimé avec Victoria.

Belle découverte du peuple tsigane.

Très intense, on ne lâche plus ce roman après l’avoir commencé...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par worldofdramapassion 2019-08-06T22:42:36+02:00
Argent

J'appréhendais beaucoup cette lecture.

« Green Oak », c'est tout d'abord une très belle couverture. Mais c'est aussi un résumé qui vous rend curieuse de découvrir une histoire qui tente de vendre une légende. Mais en dehors de cela, cela restait aussi une auteure que je ne connaissais pas. Et au combien les premiers commentaires était très élogieux, je ne voulais pas me fier aveuglément à ces derniers pour la simple et bonne raison qu'on peut rapidement être déçu dans le cas où ils ne reflèteraient pas la vérité. M'étant déjà fait avoir, je préfère donc prendre mes précautions.

Et pour le coup, « Green Oak » a été une très belle surprise.

Mais pour autant, je ne dirais pas non plus que c'est un coup de coeur, puisque ce n'est pas forcément un livre que je voudrais relire si l'occasion se présentait à nouveau.

Une certitude. Le début du roman m'a complètement transporté, et je ne peux que confirmer que Emma Landas a vraiment une très belle plume même si les paragraphes de narration peuvent parfois paraître un peu long à lire. J'ai beaucoup aimé la période enfance, et l'enchainement sur la période adulte même si j'aurais aimé peut-être un changement de caractère des personnages plus perceptible, surtout du côté de Victoria. Mais en faisant une rétrospective de ma lecture, je pense que la fin du livre m'a un peu moins attiré. Je n'étais plus aussi réceptive parce que non seulement nous partions sur des drames et encore des drames, mais aussi parce que le développement me paraissait un peu trop surréaliste. Spoiler(cliquez pour révéler) Lorialet a toujours été présenté comme étant un vilain petit canard, étant pas forcément bien vu par les membres de sa communauté. Et soudainement, alors qu'il était vu comme un paria, tout le monde se met en quatre pour le sortir de prison. Cette évasion m'a paru tellement surréaliste, autant dans la fuite que dans le fait qu'ils devront maintenant vivre cacher. J'aurais peut-être préféré une fin plus banale avec une véritable justice rendu, des parents qui prennent enfin conscience de ce qui se passait sous leur toit.

Mais je vous rassure, « Green Oak » reste une très bonne lecture malgré quelques points qui m'ont laissé un peu dubitative. Je ne m'attendais pas à être aussi surprise par la qualité de l'écriture, et par l'originalité de l'histoire. J'ai beaucoup aimé la représentation de cette communauté gitane, de ses légendes et de sa culture. Le fait qu'on nous montre aussi la discrimination dont ils sont victimes au quotidien du fait qu'ils ont choisi un mode de vie différent. Alors oui, le comportement des gitans dans ce roman est loin d'être irréprochable puisque l'auteure mentionne des cambriolages pour s'enrichir et survivre. On nous montre aussi qu'ils sont un peu au dessus des lois, et qu'ils n'ont pas peur de prendre les choses en main même si cela veut dire qu'ils devront partir et ne jamais revenir. C'est un livre que je recommande donc sans hésitation.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alex16DS 2019-08-06T08:34:54+02:00
Diamant

« Green Oak » est tout ce que représente « le Chêne Vert »: la sagesse, la force, la paix, l’amour...

Dans ce livre, on va entreprendre un chemin vers ce chêne au côté de Lorialet et Victoria. On va rire et pleurer, aimer et souffrir, vivre et rêver avec eux. Une magnifique plume pour une merveilleuse histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kathryn27180 2019-08-06T05:00:02+02:00
Diamant

Je pense n’avoir jamais posé de commentaire donc si je le fais, c’est que croyez moi, je suis bouleversée. Ce livre est la plus belle chose que je n’ai jamais lu. Je suis en ce moment en larmes dans mon lit et je me dit que je fais sacrément pitié. La plus belle histoire que j’ai eu à découvrir dans ma vie. Un bijou. Lisez, et tenez vous prêt.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aminouch 2019-07-31T11:43:04+02:00

Je n'avais qu'une hâte c'était de vous parler de cette romance qui me tient à coeur.

Green Oak = amour

Green Oak= coup de foudre

Green Oak = émotions

Green Oak = intensité

Emma Landas, auteure de cette sublime histoire d'amour m'a fait rêver. Je ne rentrerai pas dans l'histoire car chaque mot, chaque page, chaque passage mérite d'être découverts. Je vous livrerai simplement mon ressenti de lectrice tombant amoureuse de ce récit.

Lorsque j'ai commencé, je me suis plongée immédiatement dans l'histoire. Page après page, les scènes se déroulent et vous emmènent au coeur de cet endroit.

Cet endroit, c'est cet amour dont chacune rêve, dont chacune espère un jour la venue. Je me suis projetée sous ce chêne. Je me suis imaginée cette petite fille grandissant. J'ai pleuré son histoire, j'ai souri son histoire et j'ai espéré. Le mot qui me vient est espoir.  Parce que rien n'est simple. Emma Landas ne s'est pas contentée d'une histoire banale. Non loin de là. Les événements se succèdent sans aucune simplicité. Mon palpitant a battu au rythme des mots et s'est serré plus d'une fois. Les mots sont posés de manière incroyable. Ce couple vous fait vivre cette histoire, vous la fait ressentir et vous pousse au plus profond de vous-même.

Honnêtement, c'est l'une des plus belles histoires d'amour que j'ai pu lire. Lorsqu'un jour, on me posera quelle livre t'aura le plus touchée? Green Oak en fera parti. C'est un roman qui me donne envie de garder pour moi et aussi de le partager. Dans quelques années, je le confierai à ma fille parce que c'est une ode à l'amour.  Cette histoire d'amour touchera chacun d'entres vous. De manière directe ou indirect, vous ne pourrez pas rester insensible à ces personnages. Jane Austen n'a qu'à bien se tenir parce que Emma Landas est cette auteure des temps modernes qui vous fera oublier les plus grands noms.

Un désir me vient, à la fin de cet épilogue, c'est de voir ce livre en film. Il le mériterai tellement et j'espère que Black ink l'enlèvera à des boîtes de production....

Un conseil, lisez ce livre. Vous oublierez vite Roméo et Juliette.

Pour moi, c'est plus qu'un coup de coeur.

Note

7/5

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Green OAK" est sorti 2019-08-02T00:00:00+02:00
background Layer 1 02 Août

Date de sortie

Green OAK

  • France : 2019-08-02 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 37
Commentaires 12
Extraits 3
Evaluations 16
Note globale 8.63 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode