Livres
520 043
Membres
535 817

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Let You Love Me



Description ajoutée par Jessica-142 2020-05-13T23:26:21+02:00

Résumé

Gérer la carrière du musicien le plus prometteur de la décennie, Bristol sait le faire : c’est son métier. Mais résister au désir magnétique qui les lie, ça, c’est sa hantise.

Bristol doit se rendre à l’évidence : huit ans après la semaine magique qu’elle a passée avec lui, Grip, le meilleur ami de son frère, n’a rien perdu de son talent, ni de son charme. Celui qui composait pour sortir de la misère des ghettos est devenu l’un des plus grands espoirs du hip-hop, et la tentation incarnée. Irrésistible, envoûtant et désormais célèbre, il a réveillé d’un simple regard les sentiments vertigineux qu’elle a longtemps réprimés. Elle a toujours su qu’il réussirait. Tout comme elle a toujours su que leur relation n’avait aucun avenir. Mais aujourd’hui, c’est elle, Bristol, qui va devoir manager sa carrière. Tout en cachant les sensations explosives que Grip provoque encore en elle. Son défi : rester professionnelle. Son problème : Grip n’a aucune intention de renoncer à elle…

Afficher en entier

Classement en biblio - 41 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par okeanos01 2020-08-15T17:09:12+02:00

Il y a des jours où on a envie de tout reprendre à zéro, car chaque heure qui passe donne l'impression de s'enfoncer un peu plus en enfer.

Et puis, il y a ceux où on se réveille en ayant le sentiment d'être déjà en train de racler le fond, coincé entre des murs brûlants auxquels il est impossible de s'aggriper.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par okeanos01 2020-08-15T16:27:10+02:00
Diamant

Encore une fois je me suis fait avoir à vouloir lire une histoire sans savoir qu’il y avait un prémice. J’ai donc enchainé le préquel et celui-ci. Et whaou, quelle belle surprise !

Déjà, j’adorais la couverture ce qui m’a encouragé à le lire le tome. Ensuite le résumé m'a clairement interdit de passer à cote.

Les histoires de romance mêlant musique et/ou dance sont faites pour moi.

Je n'avais encore pas trouvé pour cette année, une histoire à la hauteur de mes attentes et je suis ravie que cela soit fait !

Je ne connaissais pas du tout l'écrivaine et c'est en tout état de cause, une autrice à surveiller.

Son livre parle et transmet beaucoup d'émotions, ça se sent dès les premières pages.

Ses personnages sont charismatiques avec tout de même quelques défauts, mais c'est ce qui nous les rends plus réaliste, non ?

Bristol, c'est le vilain petit canard de sa famille, mais aussi une femme courageuse et obstinée. Elle est ambitieuse et dévouée. Je suis resté malgré tout plus attaché à Grip, rappeur et futur star montante pour qui elle se consacre corps et âme.

J'encourage les lecteurs à lire le préquel sur leur rencontre pour mieux cerner leur histoire.

J'ai adoré le côté métissé, car je suis dans ce cas de figure (mon homme est créole) et c'est assez rare de trouver ça dans les livres. Où du moins, s'il y a présence, ce n'est pas amené pareil ! Ici, on sent bien les difficultés que ça crées en société que d'avoir une couleur de peau différente.

J'ai vraiment pris plaisir à voir Grip évoluer d'un gamin des quartiers pauvres à un rappeur reconnu.

L'histoire nous montre que même si on est pauvre, en étant bosseur et en persévérant, on peut réussir et devenir autre chose que de la simple racaille. C'est une belle morale.

Partout autour de nous, il y a des talents qui peuvent se révéler. Il ne faut pas baisser les bras !!

C'est aussi une vraie belle histoire sur le racisme et la tolérance.

Si je devais recommander ce livre, c'est parce que je trouve qu'il particulier car il sait se démarquer tout en adoptant une écriture fluide. Il est facile de le lire et dans tourner les pages. C'est addictif et captivant.

Maintenant je n'ai plus qu'une seule hâte, c'est de lire la suite. Vite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par okeanos01 2020-08-15T16:08:10+02:00
Diamant

Encore une fois je me suis fait avoir à vouloir lire une histoire sans savoir qu’il y avait un prémice. J’ai donc enchainé le préquel et celui-ci. Et whaou, quelle belle surprise !

Déjà, j’adorais la couverture ce qui m’a encouragé à le lire le tome. Ensuite le résumé m'a clairement interdit de passer à cote.

Les histoires de romance mêlant musique et/ou dance sont faites pour moi.

Je n'avais encore pas trouvé pour cette année, une histoire à la hauteur de mes attentes et je suis ravie que cela soit fait!

Je ne connaissais pas du tout l'écrivaine et c'est en tout état de cause, une autrice à surveiller.

Son livre parle et transmet beaucoup d'émotions, ça se sent des les premieres pages.

Ses personnages sont charismatiques avec tout de meme quelques defauts, mais c'est ce qui nous les rends plus réaliste, non?

Bristol, c'est le vilain petit canard de sa famille, mais aussi une femme courageuse et obstinée. Elle est ambitieuse et dévouée. Je suis resté malgré tout plus attaché à Grip, rappeur et futur star montante pour qui elle se consacre corps et ame.

J'encourage les lecteurs à lire le prequel sur leur rencontre pour mieux cerner leur histoire.

J'ai adoré le coté métissé, car je suis dans ce cas de figure (mon homme est créole) et c'est assez rare de trouver ça dans les livres. Où du moins, s'il y a présence, ce n'est pas amené pareil ! Ici, on sent bien les difficultées que ça crées en société que d'avoir une couleur de peau differente.

J'ai vraiment pris plaisir à voir Grip évoluer d'un gamin des quartiers pauvres à un rappeur reconnu.

L'histoire nous montre que meme si on est pauvre, en étant bosseur et en perseverant, on peut réussir et devenir autre chose que de la simple racaille. C'est une belle morale.

Partout autour de nous, il y a des talents qui peuvent se réléver. Il ne faut pas baisser les bras !!

C'est aussi une vrai belle histoire sur le racisme et la tolérance.

Si je devais recommander ce livre, c'est parceque je trouve qu'il particulier car il sait ce démarquer tout en adoptant une écriture fluide. Il est facile de le lire et dans tourner les pages. C'est addictif et captivant.

Maintenant je n'ai plus qu'une seule hate, c'est de lire la suite. Vite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luxnbooks 2020-08-05T20:32:41+02:00
Or

Tout d'abord la première chose à savoir si vous lisez cette chronique, c'est qu'il existe un prequel qui raconte la première rencontre entre les protagonistes et je vous la recommande chaudement avant d'entamer cette lecture.

Bristol est née dans le milieu de la musique, mais on lui a toujours répété que contrairement à son frère elle n'a aucun talent particulier, alors il semblait normal de se diriger vers un métier qui était l'envers du décor et aujourd'hui, elle est comblée dans sa carrière de manageuse. Grâce à la carrière de son frère, elle a la chance d'avoir pu obtenir des contrats importants auprès d'artistes reconnus.  Depuis 8 ans, elle dirige ses artistes d'une main de maître pour les faire briller aux yeux du public. Cette année toute son attention s'est portée sur Grip, le meilleur ami de son frère qui après des années de galère se fait enfin connaître et Bristol va tout faire pour que son premier album soit un succès, tout en tentant de conserver ses distances comme elle le fait depuis des années, seulement Grip est déterminé à jouer de ses charmes pour enfin pouvoir conquérir le cœur de la jeune femme qu'il convoite.

Je n'aurais pas découvert Bristol dans le prequel, j'aurais pu avoir quelques a priori sur cette forte personnalité. Au premier abord elle renvoie l'image d'une femme hautaine qui se croit supérieure aux autres et en creusant un peu, on découvre qu'elle s'est forgé une carapace depuis le départ de son frère lorsqu'elle était adolescente. Et pour beaucoup elle est la définition même de la blanche privilégier qui doit tout à la fortune de ses parents, pourtant on comprend rapidement qu'elle est bosseuse et protège son cœur des souffrances. On est confronté à un choc des cultures puisque Grip a vécu une enfance confronté à l'injustice, aux gangs et trafic de drogue, luttant pour s'en sortir. Aujourd'hui, il gagne suffisamment d'argent, mais la brutalité policière ne l'a jamais épargné et ça se ressent dans ses compositions.

Difficile de ne pas relever les références au mouvement Black Lives Matter compte tenu du contexte et ça m'a fait réaliser que c'était la première fois que je lisais un roman avec un couple métisse, c'est quand même assez incroyable de relever le manque de représentation dans la littérature française. Je pense que le moment n'aurait pas pu être mieux choisi pour découvrir cette romance et j'ai pris plaisir à découvrir un héros différent issu d'un milieu défavorisé qui grâce à sa poésie a réussi à se faire connaître dans le milieu hip-hop. Pour la première fois depuis longtemps, j'ai terminé ma lecture avec des émotions en pagaille, un message qui raisonne en moi et tout simplement des personnages qui s'éloignent du schéma habituel dans les romances contemporaines.

Ça faisait longtemps que je n'avais pas été autant captiver par l'alchimie entre les personnages d'une romance, une semaine passée ensemble aura fait éclore des sentiments forts qui au fil des années n'auront fait que se consolider et se transformer une tension sexuelle qui va donner des sueurs froides aux lecteurs. Bristol m'a parfois frustrée avec ses idées préconçues, mais Grip aura su équilibrer la balance à quelques reprises. Ce roman m'a fait passer par plusieurs émotions telles que la frustration, l’inquiétude ou encore la joie et c'est justement ce qui a rendu ce récit vivant et addictif. Je croise les doigts pour qu'Harlequin nous traduisent le deuxième tome pour prolonger la magie.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-51c

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marylin-3 2020-07-22T12:13:18+02:00
Argent

Un livre addictif... Original... Avec des personnages attachants ... Une jolie surprise !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesAmoureux_DesLettres 2020-07-01T19:34:05+02:00
Or

Je vous conseille de lire le prequel de quelques pages avant de commencer cette lecture.

*

Grip est un chanteur et poète talentueux. Il est un cœur vif aimant, courageux, drôle, passionné et intelligent. Avec lui, on découvre le monde de la musique Pour Grip, écrire est un exécutoire. Mais l’auteure a été avare de ce côté-là ^^. En effet, j’aurais aimé entendre chanter Grip ou lire ses écrits par exemple.

*

Bristol quant à elle, est une femme forte sous l’âme d’une petite fille brisée. Elle est une manageuse digne de ce nom. Déterminée, acharnée elle donne tout pour satisfaire ses artistes. J’ai aimé son franc-parler et sa façon de prendre soin de ceux qu’elle aime. C’est un personnage qui bien qu’au début peut agacer est très vite devenue attachante.

Let you love me est une très belle histoire d’amour. Cette fois-ci, ce n’est pas la plume qui fait le récit mais les personnages. Le roman est d’une perfection brutale mais belle de la réalité. En effet, les différentes cultures rentrent en collision. Bristol est issue d’une famille riche new-yorkaise, quant à Grip il a grandi en banlieue près de la violence des gangs, des trafics de drogues et de la brutalité policière. Mais ce n’est pas tout, Grip est noir et Bristol blanche. Ils vont devoir faire face à la difficulté d’être un couple interracial, dans une société où le racisme s’est installé.

*

La relation entre les deux amants est unique et se fortifie au fil des pages. Tous les deux ont une alchimie qui est évidente. Dès le début, on sait qu’entre eux c’est fort et authentique. La tension sexuelle entre est hors limite. Vous allez avoir froid autant que chaud ^^.

L’auteure nous offre un maelström d’émotions. Cette lecture est tellement addictive que j’ai été aspirée par elle. J’ai lu d’une traite les 100 premières pages et terminées celles restantes le jour d’après ! Une fois j’étais inquiète, ensuite fâchée puis contente. Bref, Kennedy Ryan sait rendre fou le lecteur.

*

Les personnages secondaires comme le frère de Bristol Rhyson, Kai sa femme , la mère de Grip, Amir etc. ont des personnalités hétéroclites et viennent de monde différents. Mais pourtant, je les ai trouvés vraiment attachants. Ils gravitent tous autour de Bristol et Grip ce qui donne de la profondeur au récit. J’aurais aimé les connaître davantage. J’ai plus qu’aimer la relation que Bristol a avec sa famille, de même que Grip avec la sienne. Les dialogues sont parfois légers et d’autres profonds. Rien est superficiel et c’est aussi ce que j’ai aimé.

*

Let you love me est une histoire qui ne date pas d’aujourd’hui. Sorti il y a un peu plus de 3 ans, ce roman est toujours criant de vérité. Kennedy Ryan souligne très bien l’injustice raciale permanent qui se déroule aux États-Unis. Lire une histoire du point de vue d’un homme noir a été bénéfique. Quand on parle de ce qu’il se passe aux États-Unis mais aussi ailleurs, sans le voir de nos yeux, on n’est pas toujours sensibilisés. Mais, une fois que l’on ouvre la télévision, que l’on lit un livre parlant des abus policiers et de cette peur et méfiance constantes, on prend véritablement conscient que c’est intolérable ce qu’il se déroule. J’ai aimé que l’auteure n’émette pas de jugement ou qu’elle prenne le parti de l’un des parties. Elle expose de tristes vérités avec lesquelles les gens vivent. Personnellement, je n’arrive pas à croire qu’encore de nos jours, un blanc se croit supérieur à une personne de couleur. Mais je suis encore plus touchée de constater que l’on laisse cette mentalité et ces actes de violence perdurés. Let you love me va au-delà de la fiction.

« Le silence est la voix de la complicité. Ce que tu fais est , qui tu es. Tu deviens ton propre message. Tu es le message. » Léonard Peltier.

Tout le monde devrait lire Let you love me, ne serait-ce que pour le message fort qu’il véhicule.

*

Ce que je regrette, c’est aussi de ne pas avoir lu le prequel avant car j’ai eu la sensation qu’entre Bristol et Grip l’amour n’était pas toujours présent. Il y a une grande affection et attirance entre eux, ce que j’ai beaucoup aimé. Mais je n’ai pas retrouvé cet amour profond entre eux. De plus, Grip a attendu 8 ans Bristol. Mais qui attend quelqu’un aussi longtemps sans jamais laisser tomber ? C’était un peu invraisemblable quand même. La romance ne m’a pas fait monter aux septièmes ciels, mais je l’ai quand même dévorée.

***

En conclusion, Let you love me est un livre brut et honnête. Ce n’est pas un coup de cœur mais j’ai passé un moment génial en compagnie de Bristol et Grip. Je n’ai eu aucun mal à me plonger dans cette lecture. Je la recommande. Hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ninondiscrete 2020-06-28T19:38:58+02:00
Or

Ce livre est une vraie pépite. Il est le premier livre de l’auteure que je lis mais certainement pas le dernier. C’est une romance qui aborde des sujets extrêmement profonds, qui font écho aux problèmes de société que nous connaissons.

Bristol et Grip ont eu un coup de foudre il y a huit ans. Pourtant, après la semaine qu’ils ont passé ensemble à leur rencontre, ils n’ont plus eu que des relations amicales. Ce n’est pas faute pour Grip d’avoir été clair : il est prêt à tout pour Bristol. Mais celle-ci s’est toujours refusée à céder à ses avances, malgré ses sentiments. Leurs relations se sont resserrées depuis que Bristol est devenue la manageuse de Grip. En effet, sous le label que Bristol et son frère ont créé, doit sortir le premier album de Grip. C’est la consécration pour lui. Depuis qu’il est gamin, il rêve de pouvoir vivre de sa passion, la musique. Bristol a fait de ce rêve une réalité. Malgré cette réussite, Bristol et Grip sont malheureux chacun de leur côté. Pire que cela, Bristol, convaincue qu’elle doit éloigner Grip, le jette dans les bras d’une des chanteuses les plus talentueuses de sa génération. Leur duo va exploser tous les charts et alimenter la presse people. Alors tout est bien qui finit bien ?

Dès le départ, on se prend d’affection pour Grip : il est attachant et très émouvant. C’est un cœur à vif qui n’hésite pas à jouer franc jeu et déclarer sa flamme à celle qui l’attire. Depuis huit ans, il est rejeté mais comme il est convaincu qu’elle est son âme sœur, il continue à garder espoir. A l’inverse, j’ai eu plus de mal avec Bristol. Elle est l’objet du désir de Grip. On comprend assez vite qu’elle partage ses sentiments mais qu’elle n’a pas l’intention d’y répondre. Déjà, il y a de quoi être interrogatif ! Il a tout ce qu’il faut pour qu’une femme succombe. Mais Bristol va même plus loin : elle le pousse dans les bras d’une autre. Elle est complètement masochiste ou folle ! Pourtant c’est loin d’être le cas, Bristol est juste une femme tellement amoureuse qu’elle a peur de souffrir. C’est une magnifique histoire d’amour sur fond de problème raciaux. Oui, j’ai oublié de vous dire que Grip est un jeune noir qui a réussi et souhaite faire sa vie avec une femme blanche. Je ne l’ai pas précisé tout d’abord parce que ces détails ne me semblaient pas importants. Malheureusement pour certains ces précisions sont essentielles. L’auteure nous plonge donc dans le quotidien d’un jeune noir qui n’a pas oublié ses racines mais souhaite avancer. Elle met également le doigt sur l’incompréhension qui existe au cœur même des communautés. Si Bristol prône un monde de tolérance, elle va se rendre compte que son statut de jeune femme riche et blanche l’a protégé d’un monde beaucoup plus réel et plein de préjugés. Une lecture subtile et nécessaire qui permet de remettre quelques idées en place. A lire…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ElleyaneFantasy 2020-06-20T00:16:52+02:00
Diamant

Je suis l'auteur sur Instagram et sa dernière sortie me tentait énormément. Alors quand j'ai vu un de ses premiers romans en VF, je n'ai pas hésité une seule seconde.

Et il faut le savoir, ce roman, n'est pas comme les autres.

Déjà le physique des personnages est un facteur important dans cette histoire et sans en dire beaucoup, j'ai aimé cette originalité du côté de Grip.

Grip est THE bookboyfriend. J'ai tout aimé dans sa personnalité. C'est une battant. Il sait ce qu'il veut. Il est patient mais tout de même vif...Presque parfait comme homme.

J'ai aimé Bristol. C'est un personnage féminin fort, qui peut mériter quelques claques au début...mais plus on avance, plus on comprends.

C'est une histoire où il y a des non-dits, où parfois où on a envie de crier, mais c'est réaliste. C'est émouvant, c'est beau, c'est difficile.

Les gros points positifs de cette histoire sont

1) son réalisme. Les personnages sont vraiment complexes et ont un passé exploité tout du long.

2) les thèmes abordés qui ont étrangement un grand échos avec ce qui se passe en ce moment.

3) La manière de l'auteur d'aborder des sujets tabous comme l'endogamie, les difficultés sociales, la peur et sa légitimité de réussir alors qu'on vient d'un quartier pauvre.

4) les poètes de l'auteur : ils sont certes peu nombreux mais ils sont vraiment très beaux...tout comme les références littéraires.

EN SOMME, une très très belle histoire que je recommande. elle est très puissante et très belle.

Seul bémol de la traduction française : Pourquoi traduire "Black" alors que le mot "Noir" existe ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par IsaLaCroqueuseDeLivres 2017-03-18T22:00:40+01:00
Or

Titre : GRIP

Série : Grip #1

Auteur : Kennedy Ryan

Genre : New Adult , Music

Date de parution (VO): 2 mars 2017

Trame (traduction) :

Résister à une force irrésistible vous épuise à petit feu et vous vide.

Je le sais bien.

C’est ce que je fais depuis des années.

Je n’ai peut-être pas un don musical, mais j’ai du flair pour le talent et de l’œil pour ce qui est extraordinaire.

Et Marlon James (Grip, pour ses fans) est extraordinaire.

Il y a 8 ans, nous avons partagé quelques nuits magiques, mais je conserve ces souvenirs dans un tiroir ont j’ai jeté la clé.

Il ne reste donc plus que l’amitié et le travail.

Il est sur le point de toucher des doigts une gloire inimaginable, tous ses rêves sont sur le point de se réaliser.

Je gère sa carrière, mais il semble bien que je sois incapable de commander mon cœur.

Il est sauvage, téméraire et insoumis.

Et il se souvient de toutes ces choses que je souhaiterais oublier.

MA NOTE : 5/5

FLOW s’est achevé avec un dénouement abrupt et déchirant.

Nous retrouvons Grip et Bristol quelques temps après le départ de Bristol, puis 8 ans après.

Dans ce tome, nous allons complètement sombrer dans la frustration et la douleur, les murs que Bristol a érigés autour d’elle demeurent. Elle s’y acharne d’ailleurs chaque jour avec une obstination qui nous rend fous. Le double point de vue, nous permet pourtant de ressentir les émotions des deux héros, Bristol qui lutte perpétuellement contre ses sentiments parce qu’elle a trop peur d’être brisée, et Grip qui s’obstine à croire qu’elle finira par comprendre qu’il l’aime et qu’ils ont un avenir ensemble…

Mais les non-dits…. Ils sont tout le problème ici.

Si l’une maintient l’autre à distance pour ne pas souffrir (tout en le regardant et en l’aimant de loin parce qu’elle ne conçoit pas sa vie sans lui, même si elle doit se contenter de miettes) et l’autre « attend » qu’elle admette ce qu’ils ont ensemble, comment pourront-ils réaliser qu’ils ont déjà perdu un temps précieux ?...

Alors nous souffrons avec Bristol, et avec Grip aussi.

Au début, nous aurons sans doute une vision un peu trop simplifiée de la situation.

Après tout, Bristol résiste trop, non ? Et Grip pourrait cesser le défilé de groupies pendant que Bristol se décide enfin, non ?

Mais c’est tellement plus compliqué.

À mesure que nous plongeons dans le livre, nous découvrons la profondeur des carences affectives, des cicatrices émotionnelles qui empêchent Bristol de s’exposer, et nous comprenons également un peu mieux Grip, sa patience au cours de ces 8 dernières années, mais nous voyons également qu’il commence à douter que Bristol ait jamais ressenti ce que lui a ressenti dès leur première rencontre.

Et nous découvrons également que les barrières sociales ET raciales ne sont pas uniquement érigées par les blancs envers les noirs, et que les médias et les réseaux sociaux ne feront aucun cadeau non plus à Bristol…. Ni à Grip.

Vous aurez à la fois envie de gifler l’un des héros… tout en comprenant le pourquoi de ses décisions, vous voudrez vous insurger contre les préjugés, les injustices sociales et les abus d’autorité, arracher les yeux d’un certain personnage particulièrement vil, l’une des trames vers la fin menacera de vous donner la nausée, votre petit cœur risquera à chaque page de jeter l’éponge… pour reprendre espoir à la page suivante, jusqu’à la prochaine déchirure.

Mais vous ressentirez tellement de passion… et ce livre contient également un beau message sur les tensions raciales, l’importance du respect et du dialogue entre les différentes races et communautés.

C’est aussi une histoire d’amour à la fois passionnée, sauvage, tendre et parfois crue, où les deux héros s’aiment, en dépit de la distance que l’un impose, mais qui ne peuvent pas s’empêcher de s’aimer de loin, de garder l’autre dans sa vie tout en se faisant mal à soi-même et à l’autre.

Beaucoup critiqueront l’attitude de Grip et considèreront qu’il trompe Bristol parce que les femmes continuent de défiler pendant qu’il « attend » Bristol, mais je considère qu’ils ne sont pas ensemble, et que c’est d’ailleurs un miracle que Grip n’ait pas définitivement tourné la page depuis longtemps, car Bristol s’obstine depuis 8 ans à faire croire qu’il n’y a plus rien entre eux, et qu’il y a peut-être même eu plus de sentiment du côté de Grip que de son côté à elle. Elle ira même jusqu’à pousser le bouchon très/trop loin, encore une fois mue par les meilleures attentions. Je trouve donc que c’est un peu facile d’exiger un vœu de célibat. Ils ont chacun une part de responsabilité dans tous ces non-dits, et c’est précisément au fil du livre que nous apprenons à les comprendre chacun un peu mieux, que Bristol apprend à faire tomber ses murs et à réaliser que Grip n’est pas destiné à la détruire, et que Grip comprend à quel point il était difficile pour elle de s’exposer.

Mais s’ils finissent par se retrouver et être honnêtes l’un envers l’autre, cela suffira-t-il ?

Le livre nous montrera malheureusement les autres obstacles, qui menacent en permanence de les séparer pour toujours. Jusqu’à l’ultime sacrifice…

GRIP vous prendra aux tripes, ce n’est pas un roman « facile », mais il n’en est pas moins beau et poignant.

À propos de Kennedy Ryan :

Kennedy Ryan est l’auteur d’une dizaine de livres, dont les séries Soul et The Bennetts.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Let You Love Me" est sorti 2020-07-01T04:52:41+02:00
background Layer 1 01 Juillet

Date de sortie

Let You Love Me

  • France : 2020-07-01 (Français)

Activité récente

BookAly l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-17T09:10:08+02:00
Flouks l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-06T19:12:08+02:00

Titres alternatifs

  • Grip (Grip #1) - Anglais

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 41
Commentaires 8
Extraits 3
Evaluations 11
Note globale 8.2 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode