Livres
394 881
Comms
1 386 848
Membres
289 398

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Grisha, Tome 1 : Les Orphelins du royaume



Description ajoutée par Gkone 2012-01-07T08:48:31+01:00

Résumé

Le royaume de la Ravka est maudit depuis des millénaires. Son destin repose désormais sur les épaules d'une orpheline.

Alina a été recrutée par l'Armée pour accompagner les Grisha, de puissants magiciens qui luttent contre le brouillard maléfique qui déchire le pays. Quand son ami d'enfance frôle la mort lors d'un raid, Alina doit affronter ses peurs et sa destinée... Le monde des Grisha est dangereux et les pièges nombreux.

À qui Alina pourra-t-elle accorder sa confiance, alors que la seule personne sur laquelle elle pouvait compter n'est plus en mesure de l'aider?

Afficher en entier

Classement en biblio - 349 lecteurs

Or
119 lecteurs
PAL
228 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par lemondedunechataigne 2013-05-05T20:45:44+02:00

- Qu'est-ce qui vous fait sourire ? (...)

- Moi. C'est moi qui me fait sourire, admis-je.

- Êtes-vous si drôle ?

- Hilarante, même.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Envies

trop heureuse ! Pour ceux, comme moi, qui attendent la publication de la saga en fraçais, les éditions milan ont annoncé qu'elle paraitra en octobre ! ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Althea
Diamant

http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/05/the-grisha-tome-1-shadow-and-bone.html

Ma plus grande peur résidait sur le monde crée par Leigh Bardugo dans lequel j'avais peur de me perdre. S'il est vrai que j'ai un peu tâtonné au début, principalement à cause d'un vocabulaire imaginaire très présent, je m'y suis vite faite. Après tout il n'y a pas plus de difficultés et de choses à intégrer que dans un roman comme Le Labyrinthe, une dystopie au monde différent et au vocabulaire marqué. De plus, Leigh Bardugo devait avoir anticipé mes peurs puisque le roman possède un petit récapitulatif de la hiérarchie des Grisha, ces êtres magiques qui sont au centre du roman, mais également une jolie carte qui aide à se resituer dans l'univers. (Cependant il me semble que, sans surprise, la carte n'est pas présente dans l'édition française mais que vous pouvez la consulter sur le site de l'auteure.)

Bien sûr tout bon livre se doit d'avoir une héroïne du tonnerre, qu'il s'agisse d'un roman fantasy ou contemporain c'est toujours primordial. Or l’héroïne de Shadow and Bone, Alina, fait définitivement parti du haut du panier. C'est une jeune femme qui à la base n'a rien de remarquable. Orpheline, frêle, elle est une apprentie cartographe moyenne et a tendance à ne jamais réellement se démarquer. Sauf que lorsque son régiment travers le Fold, un brouillard sombre qui scinde le pays, et se fait attaquer par des Volcras, les bêtes ailées affreuses qui y vivent, son pouvoir se révèle. Malgré qu'elle ait été déclarée comme normale lors de l'examen pratiqué chez tous les enfants du pays, Alina est une Grisha. Une Grisha spéciale. Celle qui pourrait être la solution aux problèmes que pose le Fold. Et j'ai beaucoup apprécié la façon dont la jeune femme gérait ce nouveau statut qui lui tombe sur la tête. On ressent sa réticence à accepter qu'elle puisse être quelque chose d'exceptionnel, elle qui s'est toujours fondue dans la masse et a l'habitude d'être insignifiante. Elle est très touchante dans ses doutes et ses faiblesses, mais également dans la force qu'elle gagne au fil du récit et de l'apprentissage qu'elle fait d'elle-même.

Côté protagonistes masculins, deux se démarquent des autres et ont une certaine importance tout au long de l'histoire. Le premier c'est Mal, le meilleur ami d'enfance d'Alina. J'ai eu énormément de mal avec ce personnage qui représente exactement ce que je déteste chez un héro de Young Adult. Je suis tellement fatiguée des meilleurs amis de l’héroïne qui ne la regardent pas deux fois avant de finalement se rouler par terre dès qu'elles deviennent plus attirantes ou plus puissantes. C'est une attitude que je trouve extrêmement vaine et superficielle. Du fait Mal est passé dans ma liste noire très rapidement et je crois qu'entre lui et moi ce ne sera jamais le grand amour. Il est ce personnage du roman qui me met en pétard et envers qui l’attitude de l’héroïne me laisse coite. Le second personnage, à l'opposé du précédent, n'est autre que le Darkling, chef des Grisha. Je dois être faible et futile, comme Mal, mais je suis folle du Darkling. J'ai adoré ce personnage ambigu, sombre et fascinant, qui ne manque pas de nous laisser interrogateurs. On évoque souvent dans le roman le magnétisme de son personnage sur les autres, notamment sur les Grisha représentantes de la gent féminine, et c'est tout à fait remarquable de constater à quel point son magnétisme transpire au delà des pages. Le Darkling est à mon sens le personnage le mieux construit de l'univers, tout en facettes et nuances, et ce qui est certain c'est qu'il ne laissera personne indifférent !

Le monde mis en place dans Shadow and Bone est tout aussi riche et divers que ses personnages. Inspiré par la Russie du XIXème siècle, ce sont des paysages enchanteurs et un royaume bien installé que Leigh Bardugo nous offre dans ce premier roman. Le concept des Grisha, ces magiciens au service du royaume évoluant dans une hiérarchie dictée par leurs dons, est également fort et appliqué. J'ai été rassurée de voir qu'on intégrait très rapidement les subtilités de cet univers unique, puisque c'est ce qui m'inquiétait, et même le vocabulaire inventé par l'auteure finit par être retenu sans que l'on ne s'en rende compte. Le tout est bien sûr servit par une fluidité évidente dans l'écriture et le récit. Il y a beaucoup de rythme dans ce roman, les moments de réflexions plus posés sont insérés de manière très naturelle, et on ne s'ennuie jamais tout au long des près de 400 pages que dure cette histoire.

Shadow and Bone est un roman fascinant et captivant. Les personnages sont envoûtants, le monde original, et l'ensemble ensorcelant. Ce premier roman est une belle réussite et un coup de cœur comme on aimerait en avoir plus souvent. J'ai hâte de retrouver Alina, le Darkling, le Royaume de Ravka, les personnages secondaires, et même Mal, dans la suite Siege and Storm !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par zaphrinamakichan 2017-12-03T09:03:26+01:00
Argent

https://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2017/12/grisha-tome-1-les-orphelins-du-royaume.html

J'ai tellement aimé "Six of crows" que je n'ai pu attendre avant de lire ce roman qui se concentre sur les grishas. J'ai un peu appréhendé et surtout je pense que j'aurais du attendre avant de le lire. Pourquoi? Parce que les avis sur ce livre sont tellement enthousiastes que j'en ai attendu, peut-être, un peu trop.

On retrouve l'écriture de l'autrice qu'on aime tant avec de nouveau personnage. Ici, on rencontre Alina, une jeune femme comme les autres qui se découvre Grisha. Elle manque de confiance en elle, est fragile et plutôt effacé. Elle a quand même une sacrée répartie. Malgré tout ce qu'on peut penser d'elle, je l'ai apprécié aussi bien pour ses forces que pour ses faiblesses. Ses réactions m'ont semblé parfaitement logique. On rencontre également Mal, qu'on a un peu envie de gifler. Vous savez ce genre de personnage qui ne voit pas la vrai beauté et qui va à droite et à gauche? Bah voilà. Heureusement il va évoluer et en bien. Que serait Alina sans lui? Enfin le Darkling. J'ai été sous le charme au début même si je me suis dit qu'il y avait quelque chose de louche. Je ne sais toujours pas à quel point ce personnage est nauséabond. Il n'en reste pas moins qu'il est charismatique. Je vais également vous parler d'un personnage secondaire : Genya que l'on voit déjà dans Six of crows. Je l'aime tellement. J'ai pu mieux comprendre certaine chose à son sujet. Elle a du caractère mais connait l'art de la diplomatie.

Concernant l'histoire en elle-même, elle n'est pas exceptionnelle. Le scénario et les rebondissements ne m'ont surprise outre mesure. Je m'attendais à mieux. En même temps, une fois qu'on a lu Six of crows, on en attend tellement...Cela reste un roman de qualité et créatif de part les différents grishas et les qualité de chacun. Je ne parle pas non plus des décors. On s'y croirait vraiment. Néanmoins, j'ai été un peu déçu de l'éternel triangle amoureux, un peu différent ici, je vous l'accorde. Je n'en dirais pas plus pour ceux qui ne l'ont pas lu.

En bref, un livre sympa mais qui n'est pas du même niveau que Six of crows. J'en attendais mieux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Micoton 2017-11-30T10:41:10+01:00
Diamant

Je ne m'attendais pas à moins de la part de Leigh Bardugo. Encore une série qui promet. Le premier tome m'a beaucoup fait penser à la série Red Queen de Victoria Aveyard. Mais avec la plume de Leigh Bardugo tout prend plus de magie. J'ai adoré....Tellement que j'ai essayé de lire le tome 2 en anglais pour ne pas attendre sa sortie ! Je vous conseil vraiment sa lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par missmalefoy810 2017-11-27T22:45:39+01:00
Diamant

Waouh, si ce n'est pas encore un coup de coeur que m'offre Leigh Bardugo je ne sais pas ce que c'est ! Je ne comprends pas comment j'ai pu passer à côté avant sa réédition parce que ce livre regroupe tout ce que j'aime. L'univers, les personnages, l'intrigue bref tout m'a plu. Et j'ai hâte d'être en 2018 pour pouvoir lire le second tome !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carole94P 2017-11-27T14:20:14+01:00
Argent

http://www.my-bo0ks.com/2017/11/grisha-tome-1-les-orphelins-du-royaume-leigh-bardugo.html

S’il y a un roman dont j’attendais avec impatience l’arrivée, c’est bien le premier tome de Grisha. Après avoir adoré Six Of Crows, j’avais vraiment hâte de découvrir plus en détail les Grisha et leurs pouvoirs. Il faut dire que le personnage de Nina m’avait beaucoup intriguée. Petit point bonus pour cette nouvelle édition, avec sa jolie carte au début et cette magnifique couverture !

Dans Grisha, nous faisons la connaissance d’Alina. Orpheline et recrutée par l’armée, elle se bat pour lutter contre le brouillard, appelé le Fold, qui coupe le pays en deux. Après une attaque de créatures affreuses du nom de Volcras, Alina se révèle bien plus importante qu’elle n’y parait. Et pour cause, elle pourrait être celle que tous attendaient… celle qui détient la lumière.

Honnêtement, j’ai très vite été happé par l’histoire des Grisha. Pourtant, au début, il faut s’accrocher pour bien tout assimiler et comprendre. Leigh Bardugo nous plonge là dans un univers construit et qui regorge de possibilités. Les Grisha sont des êtres vraiment intéressants de par leur pouvoir et la hiérarchie qui les classe. Tout est prévu, de leurs pouvoirs à leurs couleurs de vêtements.

Au milieu de cela, la jeune Alina, orpheline et très peu valoriser va découvrir qu’elle est destinée à bien plus grand que ce qu’elle pensait. Et pour cause, la révélation de ses pouvoirs et de son statut de Grisha sera au cœur de ce premier tome. J’ai d’ailleurs aimé la façon dont l’auteure fait évoluer et appréhender cette révélation. Alina a toujours eu l’habitude de n’être que cette fille faible et peu importante. Pourtant, du jour au lendemain, la voilà sur le devant de la scène et elle doit gérer l’attention des autres, la jalousie mais aussi les projets pour elle. J’ai de suite appréciée cette héroïne, courageuse et véritable battante.

Côté personnages masculins, mon seul regret d’ailleurs c’est le cliché du meilleur ami, Mal, qui jusqu’à maintenant ne s’intéressait pas à son amie mais qui, finalement, se réveille et est l’amoureux transit depuis toujours. Honnêtement, ce schéma, on le voit tellement souvent qu’il m’exaspère au maximum. En fait, cette relation ne m’a absolument pas convaincu… Je suis restée de marbre les concernant… Même si, vers la fin j’avais moins de mal.

En revanche, l’autre personnage fort de l’histoire, le Darkling, lui m’a vraiment tapé dans l’œil. Il prend la jeune Alina sous son aile avec toute la délicatesse dont il sait faire preuve (ou pas !). Si on comprend vite qu’il la protège, il n’en reste pas moins froid et distant au démarrage. Son personnage m’a vraiment beaucoup plu. A lui tout seul, il représente tout le mystère et la complexité des Grisha. Son pouvoir fait notamment de lui un personnage crucial dans l’histoire.

Ce premier tome de Grisha m’a énormément surprise. De nombreux rebondissements ont lieu et laisse le lecteur totalement pantois. C’est là que l’auteure nous montre toute l’étendue de son talent. En renversant la situation, elle nous tient en haleine pour la suite des aventures d’Alina.

En conclusion, je ne suis pas déçue de cette découverte. Grisha m’a vraiment beaucoup plu et tenue en haleine jusqu’au bout. Je suis curieuse de découvrir la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rinne 2017-11-12T15:59:20+01:00
Or

https://tempsdemots.wordpress.com/2017/11/12/grisha-leigh-bardugo/

Tout d’abord, j’adore le soin apporté aux détails dans la couverture : le cerf, les vêtements, les méandres un peu sombres en bas… Une illustration qui s’accorde parfaitement bien à l’histoire !

Ensuite concernant l’histoire justement… pour être honnête, j’étais curieuse car je ne savais pas trop si la fantasy jeunesse était vraiment pour moi puisque mes relations avec celle-ci sont finalement un peu en dents de scie. Je trouve parfois qu’il y manque un petit côté politique ainsi qu’une dureté qui s’accorde selon moi à la fantasy.

Mais là… Wow, j’ai été totalement entraînée dans l’histoire comme dans l’intrigue. Alina est un personnage attendrissant, plein de volonté mais aussi de faiblesses. Sa personnalité et son caractère la pousse à donner le meilleur d’elle-même sans pour autant être sûre de ce qu’elle fait. J’ai vraiment beaucoup aimé son évolution et je sens que le second tome va être douloureux à son égard. Les personnages qui l’entourent contribuent à accrocher le lecteur et l’auteur à parfaitement su allier les sympathiques à ceux qui le sont moins. Ce, sans jamais tomber dans un côté manichéen puisque les personnages sont très humains, ni bons ni mauvais mais avec chacun leurs défauts et leur passé. J’ai adoré Mal et Genya et, comme tous, j’ai ressenti cette attirance envers le Darkling et son côté intriguant.

Le monde qui nous entoure dans le roman est bien amené et on ne se sent jamais perdu, les descriptions des lieux permettant de se faire une carte mentale alors que les quelques mots typiquement sorti du monde permettent de s’y intégrer tout en étant soit « traduit » dans le texte soit facilement compréhensibles. Ils apportent une touche de fantasy que j’ai fortement appréciée.

L’intrigue est parfaite : politique, humaine et pleine de retournements. Je ne me suis pas lassée un seul instant de ce roman que j’aurai finalement dévoré d’un bout à l’autre en ayant toujours envie d’en savoir davantage tout en appréhendant de voir arriver la fin.

En bref un roman de fantasy haletant, très bien mené et qui me donne très envie d’avoir le second tome sous la main !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ElodyEmeraude 2017-10-30T18:40:47+01:00
Or

J'ai beaucoup aimé retrouver l'univers qui m'avait tant plu dans Six of Crows et en découvrir plus sur le royaume de Ravka ! L'héroïne est attachante et les autres personnages sont aussi intéressants, même si ceux-ci sont plus "classiques" que ceux de Six of Crows. L'histoire est vraiment addictive et je me demande ce qu'il va pouvoir se passer dans le tome 2 !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mdg2810 2017-10-29T12:38:22+01:00
Or

J’avais peur d’avoir une histoire redondante de celle de Six of crows mais pas du tout! Je pense même avoir préféré cet opus. J’ai beaucoup aimé retrouver cet univers mais avec un nouvel aspect. L’héroïne est attachante, ni trop naïve, ni trop badass. Elle est crédible.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HurricaneMilou 2017-10-26T19:30:00+02:00
Argent

Avec le chef d’oeuvre qu’est Six of Crows, on pourrait s’attendre à ce que Grisha le soit aussi. Malheureusement, ce n’est pas vraiment le cas.

Bien que le monde créé par Leigh Bardugo soit riche et nous donne parfaitement l’impression qu’il est réel, les personnages ne suivent pas, et surtout Alina Starkov. Ce personnage est particulièrement niais. Elle est toujours centrée sur ses sentiments, sur la vie dure qu’elle a menée, sur son meilleur ami qui ne partage pas ses sentiments, sur le beau brun ténébreux qui semble s’interesser à elle alors qu’elle semble n’être rien à côté de lui... En fait, quand on y réfléchit, le livre est un cliché de roman pour adolescents.

Spoiler(cliquez pour révéler)
En effet, une jeune fille maladroite, très franche et peu sûre d’elle, amoureuse de son meilleur ami qui ne partage pas ses sentiments, découvre qu’elle possède d’immenses pouvoirs et qu’elle est la seule à pouvoir sauver le monde. Elle apprend alors à maîtriser ses pouvoirs, puis semble exciter l’intérêt du bel homme ténébreux, que personne n’a réussi à approcher jusque là. Puis, oh, surprise ! le beau brun se révèle être le méchant de l’histoire, et a séduit la jeune fille pour utiliser ses immenses pouvoirs ! Après ça, la demoiselle se réfugie dans les bras de son meilleur ami, qui est en fait fou amoureux d’elle.

Je trouve également que l’écriture de Mrs. Bardugo est maladroite, et pas suffisamment mûre. Cependant, quand on la compare avec celle de Six of Crows, on remarque qu’elle a progressé dans la duologie. Ses personnages sont plus profonds et moins cliché, ses intrigues sont plus complexes, et ses phrases plus riches. Finalement, c’est une bonne chose que l’auteure ait écrit cette trilogie, car elle lui a permis de parvenir à son style actuel ! La trilogie nous offre au moins des informations sur Ravka, ce qui est intéressant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Clarissa79 2017-10-16T20:35:42+02:00
Or

Je n'ai pas encore lu Six of Crows pour être honnête (honte à moi) et Grisha est une sorte de prequel il me semble (je ne voudrais pas dire de bêtises )mais bon on va faire comme si.La duologie Six of Crows me tente depuis un bout de temps et au vue de tout les bons avis je l'ai accueilli avec plaisir dans ma pile à lire.Mais entamer ce tome me fait un peu "peur",j'ai tout simplement peur d'être déçue n'étant pas très ouverte aux lectures Young Adult en ce moment.Et je suis tombée sur Grisha,déjà sorti il y a quelques années mais que je ne trouvais nul part ce qui a eu le don de m'agacer (oui je suis facilement irritable ;) )Bref,je suis tombée dessus grâce à sa "re-publication",je me suis jetée dessus...et je n'ai pas été déçue !

Nous suivons dans ce premier tome le personnage de Alina (Nina dans Six of Crows) qui découvre qu'elle est une Grisha et qu'elle a le pouvoir de sauver le monde.La suite c'est à vous de la découvrir...

L'intrigue était vraiment agréable à découvrir.On ne joue par sur l'originalité mais cela ne m'a pas particulièrement dérangée.Les rebondissement s'enchaînaient rapidement et il n' y a quasiment aucunes longueurs ce qui il faut l'avouer fait du bien!On rentre vite dans l'histoire qui est très addictive et l'on en veut toujours plus.

Ce livre fut donc une lecture rapide aussi grâce au nombre de pages assez réduit (350 environ pour les curieux).La plume de l'auteur est fluide et nous permet une immersion totale dans l'intrigue.

Les personnages quant à eux sont très réalistes et oh mon dieu ça fait du bien! Ils ont des réactions humaines!Alina peut sembler un peu naïve et "cruche" aux premiers abords avec la vitesse de réflexion d'une mouche ( bonjour la comparaison:) )mais on peut aisément s'imaginer à sa place et avoir le même genre de réactions!Les autres sont tout aussi "vrai"(le Darkling,Mal...)et c'est un grand point fort du roman.

Un point très superficiel mais qui m'a quand même gênée est que les Grisha sont tous beaux.Alors oui il y a la magie ,il y a tous ce qu'on veut mais le fait que dans une grande majorité de romans les êtres magiques soient tous magnifiques est dérangeant pour moi.Et ça pour le coup cela fait perdre du réalisme aux personnages(oui c'est l'inverse de ce que je vient d'écrire mais c'est pas grave).À côté on se sent complexer(je rigole mais bin quand même).Alina n'arrête pas de se comparer à eux et les "oh!comme ils sont beaux sans imperfections"m'énerve.

Bref petit coup de gueule passé,la fin,elle,laisse de nombreuses possibilités pour la suite et me donne qu'une hâte qui est de me procurer le tome 2.

Cette lecture m'a donné plus qu'envie de me plonger dans le premier tome de Six of Crows avec le risque de me faire poiler sur la suite de cette trilogie mais bon je ne vais pas attendre mai 2018 pour le tome 2 et encore plus longtemps pour le tome 3 alors que j'ai la duologie sur la main!Bref ce livre ne devrait tarder à être lu;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NoEtJess 2017-09-30T13:24:47+02:00
PAL

Je ne comprends pas pourquoi certains attendent la publication française de ce livre puisqu'il est déjà sorti en français (et est déjà dans ma bibliothèque) depuis plusieurs années (~2013 je crois)…

Je voulais juste signaler que sa date de sortie n'est pas exacte. Je pense qu'il s'agit d'une nouvelle édition mais en tout cas ce livre existe déjà en français depuis plusieurs années. ;)

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Grisha, Tome 1 : Les Orphelins du royaume" est sorti 2017-10-11T00:00:00+02:00
background Layer 1 11 Octobre

Dates de sortie

Grisha, Tome 1 : Les Orphelins du royaume

  • France : 2017-10-11 (Français)
  • USA : 2012-06-05 (English)

Activité récente

Emme_13 l'ajoute dans sa biblio or
2017-12-02T17:27:28+01:00

Les chiffres

Lecteurs 349
Commentaires 52
Extraits 22
Evaluations 107
Note globale 8.42 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Shadow & Bone (The Grisha Trilogy #1) - Anglais