Livres
450 884
Membres
395 771

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

« J'aime avoir des ennemis puissants. Ça me fait sentir important. »

Afficher en entier

- Votre Majesté...commençai-je après avoir pris une profonde inspiration.

- Nikolai, me corrigea-t-il. Mais on m'appelle aussi "mon coeur" et "beau gars".

Afficher en entier

- Où a-t-il appris à traquer ? Personne n'arrive à dire si c'est de la chance ou un don.

- Il n'a pas appris. Il a toujours su le faire, c'est tout.

- Le veinard, affirma Nikolai. Rien n'a jamais été naturel pour moi.

- Tu joues la comédie comme personne, dis-je sèchement.

- Tu trouves ? demanda-t-il avant de se pencher vers moi pour murmurer à mon oreille : Je joue les modestes, là.

Afficher en entier

« Quand on dit impossible, on veut souvent dire improbable. »

Afficher en entier

- Le Darkling te chassera pour le reste de tes jours.

- Alors toi et moi avons quelque chose en commun, n'est-ce pas ? En plus, j'aime avoir des ennemis puissants. Ça me fait sentir important.

Mal a croisé les bras et a considéré le corsaire.

- Je ne peux pas me décider si tu es fou ou stupide.

- J'ai tant de bonnes qualités, a dit Sturmhond. Il peut être dur de choisir.

Afficher en entier

L'oiseau sent-il le poids de ses ailes ?

Afficher en entier

-C'est comme ça et pas autrement ! Dis-je à bout de patience. Je ne veux plus entendre les caprices hautains des Caporalki, ni les revendications ridicules des Etherealki. Et surtout je ne veux plus de hareng.

Afficher en entier

« - Je pensais que tu voulais partir.

- Je voulais que tu me demandes de rester. »

Afficher en entier

"Qu'est-ce que tu fais?" Je criais, ma tête jonçant contre le dos du géant.

"Courez!" Répondit Tamar, frappant un Corporalnik qui se jeta à son chemin.

«Je ne peux pas courir», ai-je crié. «Ton imbécile de frère m'a jeté sur son épaule comme un jambon!»

Afficher en entier

- Je les fais partir et je reviens. C'est promis.

- J'ai ta parole d'assassin et de pirate ?

Il effleura ma joue, rapidement.

- De corsaire.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode