Livres
516 082
Membres
530 059

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Grisha, Tome 3 : L'Oiseau de feu



Description ajoutée par Aur31 2018-04-02T14:32:47+02:00

Résumé

MANIPULATION. PARJURE. TRAQUE.

Un royaume au bord du chaos.

Un tyran sur un trône d'ombre.

Une sainte sans pouvoirs.

Sans alliés. Sans armée.

Le combat final de la lumière contre les ténèbres.

AMOUR. LOYAUTÉ. DÉLIVRANCE.

Le salut de Ravka mérite-t-il tous les sacrifices ?

Seule l'Invocatrice de lumière en décidera.

Afficher en entier

Classement en biblio - 579 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Kats@ 2014-08-29T12:22:03+02:00

« - Tu ferais peut-être de moi un meilleur homme.

- Et tu ferais de moi un monstre. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Dernier tome, mon cœur se brise. Très sérieusement, s'attacher à des personnages n'a jamais été une très bonne idée quand la fin approche. Surtout pour ce dernier tome. Lorsque je l'ai terminé, je me sentais seule, vide. J'avais envie de rire et de pleurer en même temps. Je savais pas si je devais m'écrouler ou sauter de joie. Je ne savais plus. Mais en tout cas, je suis sûre d'une chose; j'ai kiffé ma race, comme dirait mon petit frère. Il se passe tellement de choses dans ce troisième volet de la trilogie. Et pas des trucs où on se dit "ouais, bien trouver, c'est pas mal". Non, le genre de trucs où tu peux rien dire tellement t'es sur le cul. Personellement, j'ai adoré du début à la fin. Leigh Bardugo m'a fait découvrir une histoire hors du commun, une histoire que je recommande à n'importe qui et une histoire qui sera à jamais gravée dans ma mémoire. Je suis amoureuse de cette trilogie, de ces trois livres qui m'ont faire rire, pleurer, espérer, désespérer et tout un tas d'émotions différentes à tous les degrés possibles et imaginables. Si vous n'avez toujours pas lu La trilogie des Grisha, cessez immédiatement ce que vous êtes en train de faire et prenez le temps de la lire. C'est magique comme histoire, je vous assure.

Afficher en entier
Diamant

6/5

OH. MY.

Un final spectaculaire qui m'a tenu en haleine du début jusqu'à la fin. C'est un ÉNORME coup de cœur.

Je me suis tellement attachée aux personnages que je suis infiniment triste de devoir les quitter. Leigh Bardugo est parvenue à les rendre vivants, touchants et profonds.

J'ai eu le cœur brisé, et recollé, puis encore brisé tout au long du roman !

Les révélations et les plot twist s'enchaînent, on n'a plus du tout envie de poser ce magnifique livre.

Ruin and Rising contient tous les ingrédients nécessaires pour faire un EXCELLENT roman.

L'auteure m'a fait vivre un ascenseur d'émotions : tristesse, joie, rire, choc... Il va me falloir des jours pour m'en remettre !

Je suis totalement in love avec le personnage du Darkling. Il est séduisant, puissant et vraiment... vraiment cruel. Mais, c'est en même temps un homme brisé de l'intérieur car il souffre de la solitude.

ANW OUI. Et aussi, attention, grande révélation dans ce tome ! Le Darkling nous dévoile ENFIN son véritable prénom ! YASSS.

Bref, veuillez m'excuser, je retourne m'isoler dans mes couvertures pour faire mon deuil de la fin de The Grisha Trilogy jusqu'à ce que je puisse tenir Six Of Crows entre mes mains.

http://www.milkywaygraph.fr/article/books/6/review-grisha-tome-3-ruin-and-rising-de-leigh-bardugo

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Hyunhyun 2020-07-29T19:08:46+02:00
Argent

C'est le tome auquel j'ai le moins accroché de la saga, je l'ai trouvé long a démarrer et je ne sais pas, il a eu plus de mal à retenir mon attention que le précédent tome. Autant le deuxième tome avait un bon rythme, autant celui ci était beaucoup plus mou, même s'il était entrecoupé de quelques scènes d'actions que j'ai malheureusement trouvé sans grand intérêt.

C'est dommage parce j'aime bien cette univers et le livre en lui même est loin d'être "mauvais" bien au contraire, c'est juste la redescente de niveau par rapport au tome 2 qui est un peu difficile.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NoEtJess 2020-07-22T09:56:06+02:00
Or

Cette trilogie est vraiment. au. top. Je regrette franchement de ne pas l'avoir lu plus tôt depuis le temps qu'elle traine dans ma bibliothèque...

Ça faisait longtemps mais en refermant ce dernier tome, j'ai eu ce déchirement indescriptible quand on quitte un monde et ses personnages. Ce n'est pas qu'ils n'existent plus, c'est juste qu'on doit leur dire au revoir qu'on le veuille ou non parce qu'on ne peut pas relire éternellement le dernier chapitre. Et ils nous ont habité avec tellement de force pendant quelques temps que c'est comme si on quittait une partie de notre monde à nous aussi, ça me rend toujours très triste. Je n'ai pas envie d'abandonner Ravka, les Grisha et toute l'équipe pour retrouver un autre monde avec d'autres personnages et en général les livres qui me font cet effet restent un bon moment sur ma table de nuit pour ne pas avoir l'impression de les laisser derrière moi...

Les personnages sont tops ! J'adore Alina, j'adore Mal et et et j'adore Nikolaï et je regrette qu'il n'ait pas été plus présent dans ce dernier tome. Mais j'ai déjà acheté King of Scars pour ne pas rester sur ma faim (même si j'attend que le tome 2 sorte avant de lire pour ne pas être coupée). J'ai aussi fini par cerner le Darkling, qui m'avait un peu laissée perplexe dans les deux premiers tomes. J'ai aussi beaucoup aimé la petite équipe qui a suivi Alina au long de ce troisième tome, les personnages sont attachants et ils rajoutent un peu d'humour et de tendresse.

Le point fort de la trilogie est je pense le fantastique univers créé par l'auteure. On a vraiment tout : l'histoire, la religion, les croyances, les traditions culturelles, culinaires, les différentes régions et modes de vie, la politique, les conflits... et j'oublie certainement beaucoup de choses mais enfin bref, c'est très complet et très réaliste, on a donc aucun mal à se l'imaginer. On est très vite transporté sans aucune difficulté. Cet univers est bourré de potentiel et je pense que même après Six of Crows et King of Scars, il faudra encore quelques sagas pour tout découvrir !

Je dirais que le point faible (et ce qui m'empêche de placer la saga en diamant) est le fait que l'écriture est parfois un peu brouillonne et, à certains passages, j'ai eu de la peine à suivre les actions jusqu'à même sauter les endroits qui devenaient trop flous. Il y a pas mal d'éléments que j'ai un peu raté du coup.

Spoiler(cliquez pour révéler)Aussi, mais c'est un avis plutôt personnel, je n'ai absolument pas apprécié la pseudo romance entre Alina et le Darkling. Ces moments qui se voulaient un peu "chaud" mais qui ne l'était pas du tout et qui n'ont franchement pas rajouté grand chose à l'histoire pour moi à part de l'incrédibilité. Je n'ai pas compris pourquoi elle était là.

Et j'ai aussi trouvé très mauvais comme "idée", qu'au début de ce livre, Mal s'éloigne d'Alina parce qu'il pense qu'il est inférieur à elle, n'est pas à son "niveau" (même s'il l'aime) et qu'Alina approuve comme si c'était bien évidemment le cas. J'ai vraiment trouvé que c'était un mauvais message à faire passer. Mais bon. Spoiler(cliquez pour révéler)La fin pardonne plus ou moins, même si c'est seulement parce qu'Alina n'est plus Grisha qu'elle reste avec Mal... !

Mais à part ces petits détails, c'est trop bien ! La saga nous transporte loin loin et on a plus (du tout) envie de la quitter. Je recommande vraiment !

Afficher en entier
Diamant

Voilà ce que j'attendais ! Un troisième tome qui redonne du souffle au second légèrement plus plat (d'après moi) et qui donne du volume au premier. J'ai eu le souffle coupé à de nombreuse reprise, voilà pourquoi ce troisième tome rentre aussi dans mon TOP 3 des sagas favorite.

La saga Grisha est une réel bénédiction pour le monde du Fantasy, son auteure à mis toute son âme dans ce roman pour tous les lecteurs qui la suive. Je ne resterait certainement pas indifférente face à tous ses romans, voilà pourquoi je suis réellement sur le point de craqué et de claqué tout mon fric dans ces romans en version original et hard back.

Afficher en entier
Diamant

Que dire, sinon que c'est un plaisir de naviguer dans le Grishaverse ! ❤  

Je suis vraiment fan de cet univers, solide, original, bien construit, portée par une esthétique du XIXe siècle qui change des univers médiévaux habituels.  Avec Grisha, nous découvrons Ravka, une sorte de Russie revisitée à la sauce fantasy. J'ai adoré découvrir cette partie de l'univers. 

  

Grisha n'a pas la force de Six of Crows, l'histoire fait, pour moi, pâle figure à côté de cette duologie qui se déroule dans le même univers. Toutefois, c'est une lecture qui reste extrêment divertissante. 

  

J'ai dévoré le premier tome en une demi-journée. Un coup de cœur.  

J'ai mis un peu plus de temps pour la suite. Le deuxième tome était sympathique, porté par de nouveaux personnages, même si je l'ai trouvé un peu brouillon, je me suis demandée à quoi tout ça menait. Le troisième tome m'a paru un peu long à démarrer, j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages arrivants, mais les retournements de situation m'ont surprise et le tome offre une belle conclusion

Afficher en entier
Bronze

Dernier tome, dernier espoir, dernières attentes. Je vous en ai parlé plus en détails dans mes chroniques précédentes — que vous pouvez retrouver en cliquant sur ce lien et sur celui-ci — mais ma découverte des deux premiers tomes de Grisha s’est plutôt mal passée. Elle n’a pas été aussi bonne que je l’espérais (la faute aux réseaux sociaux qui ont limite vénéré cette trilogie pendant des années, sans doute) et j’ai cru dur comme fer que l’oiseau de feu remonterait le niveau. Pourtant, il m’a fallu près de deux semaines pour en venir à bout. Une horreur quand on se dit que je peux aisément achever une œuvre de ce gabarit en une voire deux journée(s) grand maximum. Vous l’avez compris, ce n’était pas une partie de plaisir.

Commençons par résumer la situation. Une confrontation entre Alina Starkov et le Darkling a eu lieu et chacun en est ressorti salement amoché. Afin de reprendre des forces, la jeune femme s’est réfugiée sous terre aux côtés de ses troupes (ou ce qu’il en reste..) et de l’Apparat, un homme plus qu’étrange qui dit à qui veut l’entendre qu’elle est une sainte et qu’elle va tous les sauver des ténèbres qui menacent de les engloutir. Mais bien sûr. Cependant, sa docile petite protégée va vite en avoir assez d’être exhibée comme un trophée et d’être enfermée, surveillée, escortée, épiée chaque jour. Ainsi donc, elle va reprendre le contrôle sur la situation qui, jusque-là, lui échappait, et remonter à la surface pour s’occuper du cas de son ennemi, plus puissant que jamais. Voilà, c’est aussi simple que ça.

Bon. Je ne vais pas me faire des amis avec ce qui va suivre alors préparez-vous : il n’y a pas à dire, Alina Starkov me pose un réel problème. Je m’en suis rendu compte au premier tome déjà mais rien n’a changé avec la suite de ses mésaventures. L’autrice l’a mise sur un piédestal alors que, si on réfléchit bien, seule, elle n’est rien. Elle n’a pas l’étoffe d’une héroïne ou d’une sainte destinée à sauver le monde, c’est évident. Elle passe son temps à se reposer sur les autres, à donner des ordres par-ci par-là, et parfois même à se sentir toute puissante parce que ses pouvoirs sont uniques. Elle est aimée, vénérée, protégée, désirée. On s’agenouille devant elle, on obéit pour elle, on va au devant du danger pour elle, on se sacrifie pour elle, on meurt pour elle. Et de son côté, que fait-elle pour les autres ? Eh bien, c’est simple : pas grand-chose. Elle pleure, s’apitoie sur son sort, attend que quelqu’un trouve un plan ou une solution miracle, se demande si elle peut être avec son amour d’enfance, mais en fait non il y a le Darkling et ils sont liés, et puis il y a aussi Nikolai le prince bâtard, et machin, patin, couffin. Zéro charisme, zéro utilité, zéro intérêt. Heureusement, d’autres ont réussi à me surprendre. À commencer par Malyen Oretsev, qui m’a pourtant donné du fil à retordre le temps de deux opus. Jusque-là, je cherchais à comprendre son rôle. On sait qu’il aime celle auprès de qui il a grandi et qu’il est prêt à tomber au combat pour la sauver, on sait qu’il est jaloux des autres et qu’il en a assez d’attendre un signe de sa part, on sait qu’il reste malgré tout dans son ombre et qu’il l’a dans la peau ; et ça s’arrête là. Ici, pourtant, ça a changé et il était sur le devant de la scène. Le Darkling, lui, ne cesse de me surprendre (le prénom qui lui a été attribué à sa naissance, en revanche, c’est une autre histoire..) et j’ai pris plaisir à le suivre une nouvelle fois. C’est un méchant psychopathe comme je les aime et j’ai trouvé son personnage merveilleusement bien travaillé. Son passé, son enfance, les raisons qui l’ont poussé à pencher du côté obscur et à choisir cette voie en particulier, tout m’a plu. Je regrette juste qu’il ne soit qu’un figurant dans ce récit qui est en partie le sien. Quel gâchis ! Nikolai, sinon, m’a laissée dubitative. Ce personnage a un rôle primordial à jouer et il a été jeté aux oubliettes. Aussi, je m’attendais à plus accrocher à ses répliques et à son tempérament (certains n’ont d’yeux que pour lui) mais raté, ça ne l’a pas fait plus que ça. Quant aux autres, ils n’étaient pas intéressants. Je vous le jure.

La première partie du roman était, comme à chaque fois, interminable. Le rythme était affreux, il ne se passait rien, et j’ai même eu une sensation de déjà vu. Mais la suite a réussi à éveiller mon intérêt et à m’intriguer. Entre amour, haine, amitiés naissantes, combats, révélations et sacrifices, tout était là pour que je passe un bon moment. Et le temps de quelques pages, ça l’a fait ! Dommage que l’autrice ait penché pour des facilités scénaristiques et pour une bataille finale expédiée vite fait bien fait. Quant aux évènements qui se déroulent après, disons que j’ai trouvé ça bien trop arrangeant pour certains.. Finalement, j’ai envie de placer ce tome entre les deux autres : je l’ai moins apprécié que le premier et je l’ai préféré au deuxième.

Si je devais donner un bref avis sur cette saga et sur l’impression qu’elle m’a laissée, je dirais que j’ai été déçue. Les réseaux sociaux tels que bookstagram ou twitter en parlent comme si c’était une œuvre à ne rater sous aucun prétexte, et j’ai cédé au bout d’un long moment. Malheureusement pour moi, ça n’a pas été un bon investissement et j’en ressors plus frustrée qu’autre chose. Je n’ai pas compris la hype liée au phénomène Grisha et j’ai le sentiment d’être passée à côté de quelque chose. Pourtant, je n’ai pas lu en diagonale, ce qui fait que je n’ai raté aucun élément de l’histoire. Peut-être qu’une relecture me ferait du bien, qui sait ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plume16 2020-06-13T23:36:13+02:00
Diamant

Après en dehors des périodes conflit, on suit l’avancée d’Alina et Mal. J’ai bien aimé ces moment plus calme et drôle par moment.

J’ai été surprise de l’attaque du Darling dans le Fold et l’attaque qu’il mena sur Nikolai. Nikolai est mon personnage préféré et je dois bien avouer que j’ai été un peu triste.

En revanche ! Le troisième amplificateur ! Je ne m’attendais pas du tout à ça ! et l’histoire du Darkling et de Morozova ! C’était super intéressant.

On comprend de nouvelle chose sur l’histoire grâce à ça.

Je trouve la fin de l’histoire très poétique dans le fond. Très philosophique. J’ai vraiment beaucoup aimé.

Mon avis complet :

http://www.cochet.ch/oceane/avis-grisha-tome-3-loiseau-de-feu.html

Afficher en entier
Or

Je dois dire que ce tome sera mon préféré de la saga après le tome un.

Dans ce dernier tome, l’auteur ne nous laisse pas une seule seconde de répit.

Nous sommes assagis de tous les côtés par des rebondissements et de l’action en tous genres et ce jusqu’à un final des plus étonnants.

Je ne m’attendais pas forcément à cette fin car je l’ai trouvé plutôt rapide et j’aurais aimé que l’auteur s’attarde un peu plus sur certains passages qui pour moi étaient essentiels au déroulement de l’histoire.

Quant aux personnages, je trouve encore une fois que le Darkling n’était pas assez présent dans ce troisième tome ce qui pour moi est un peu une déception.

Le personnage de Alina en revanche je l’ai trouvé très humble et courageuse et c’est pourquoi je l’ai admiré durant toute cette saga. En ce qui concerne les personnages secondaires j’ai enfin pu apprécier Mal et Nicolaï et tous les autres à leur juste valeur sauf peut-être Zoya avec qui je n’y arrive décidément pas.

Je vous recommande chaudement cette saga mêlant romance fantaisie et action !

Afficher en entier
Argent

Autant j’ai adoré les deux premiers tomes et dévorés que celui ci j’ai eu énormément de mal à le lire.

L’histoire en elle même j’ai adoré ce n’est pas le soucis mais les personnages m’ont lassé, je les ai trouver mou par rapport aux autres et je ne voulais pas que l’histoire se passe comme ça.

Et j’ai l’impression qu’il me manque des informations, on en sait plus sur les origines de Mal mais pas les origines d’Alina. Quand aux couples, j’adore Nikolai et du coup j’aurais trop aimé qu’il se passe quelque chose mais non

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tsunaze 2020-05-24T11:34:29+02:00
Lu aussi

L'un de mes objectifs 2020 était de finir cette série . Le problème c'est que je ne m'attendais pas à ce sentiment de frustration qui était présent du début à la fin de ce tome. Je pensais avoir deviné la fin du livre depuis le tome 2 , c'est pourquoi j'ai été à reculons dans l'avancée de ma lecture . Pourtant l'univers crée par l'autrice est juste géniale .

Le gros défaut de ce dernier tome se sont les longueurs qui alourdissent le récit , le rendant par moment indigeste et ennuyant .Le récit aurait pu être réduit pour donner un meilleur rythme à l'histoire générale .Les bonnes idées sont présentes mais celà n'a pas suffit . C'est un récit dramatique où les pertes humaines sont nombreuses même si celà avaient débuté depuis la fin du tome 2 et se poursuivait dans ce tome 3 .

Un autre détail me chiffone , on ne sait rien des origines d'Alina c'est dommage . Enfin, la bataille finale de part sa construction ne pas m'a satisfaite :je l'ai trouvé brouillonne , pas cohérente avec des facilités scénaristiques qui m'ont déçu Spoiler(cliquez pour révéler) Mal qui survit par exemple ; la mort de Darkling qui était ratée .

L'autrice a réservée quelques surprises notamment sur des révélations que je n'ai pas vu venir: Baghra, Mal, Nikolai...

Mon personnage préféré était le méchant de l'histoire, je l'ai trouvé charismatique et brillant stratège contrairement à Mal dont je n'ai pas réussi à m'attacher . Quant à Alina , je n'ai pas aimé son développement dans ce troisième tome : je l'ai trouvé trop soumise et spectatrice pas assez conquérante .

En bref , je suis ravie d'avoir découverte cette série même si ce dernier tome n'est pas à la hauteur des précédents.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mimi066 2020-05-22T09:18:58+02:00
Bronze

“Na razrusha'ya. I am not ruined. E'ya razrushost. I am ruination.”

Depuis le début, j'ai du mal avec cette série. Je l'ai commencé pour avoir plus d'informations sur le monde des Grishas et aussi parce qu'elle me faisait envie MAIS Je n'ai malheureusement jamais réussi à m'attacher aux personnages principaux et ça à bien ruiné mes chances avec cette saga.

En effet, Alina et Mal me tapent sérieusement sur le système. Leur relation ne me plait pas du tout ainsi que leur personnalité. C'est donc dur de lire un roman qui est centré sur eux.

J'adore par contre Nicolai et la troupe qui s'est formée dans ce tome. Ils sont rafraîchissants et apportent beaucoup d'humour à l'histoire.

J'ai tout de même persévéré parce que l'univers magique est fascinant et palpitant. Ce dernier tome nous apporte des éléments politiques sur le monde des Grishas ainsi que sur sa mythologie.

Le début était lent. Alina et sa troupe sont sous terre pour panser leurs blessures et préparer la recherche de l'oiseau de feu. J'ai vraiment eu l'impression d'avoir déjà vu ce schéma dans un tome précédent.....

Ce tome contient tout de même certaines révélations intéressantes ainsi qu'une belle équipe avec de belles amitiés.

La fin m'a plu. Elle était bien écrite et satisfaisante.

Je trouve que l'univers est génial mais que cette série est pour un public très jeune. Sans doute est-ce pourquoi j'ai eu tant de mal avec elle (autre le fait de mon aversion pour le duo protagoniste).

Maintenant que j'ai toutes les cartes en main, je vais relire six of crows et continuer la duologie.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie prochaine

"Grisha, Tome 3 : L'Oiseau de feu" sort 2020-11-25T17:52:06+01:00 en version poche
background Layer 1 25 Novembre

Dates de sortie

Grisha, Tome 3 : L'Oiseau de feu

  • France : 2018-10-24 (Français)
  • France : 2020-11-25 - Poche (Français)
  • USA : 2014-06-19 (English)

Activité récente

Raph10 l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-30T20:34:44+02:00

Titres alternatifs

  • Grisha, Tome 3 : L'oiseau de feu - Français
  • Ruin and Rising (Grisha Verse, #3) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 579
Commentaires 93
Extraits 46
Evaluations 232
Note globale 8.26 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode