Livres
388 443
Comms
1 361 774
Membres
276 927

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Grossir le ciel



Description ajoutée par x-Key 2015-12-30T16:29:06+01:00

Résumé

Les Doges, un lieu-dit au fin fond des Cévennes. C’est là qu’habite Gus, un paysan entre deux âges solitaire et taiseux. Ses journées : les champs, les vaches, le bois, les réparations. Des travaux ardus, rythmés par les conditions météorologiques. La compagnie de son chien, Mars, comme seul réconfort. C’est aussi le quotidien d’Abel, voisin dont la ferme est éloignée de quelques mètres, devenu ami un peu par défaut, pour les bras et pour les verres. Un jour, l’abbé Pierre disparaît, et tout bascule : Abel change, des événements inhabituels se produisent, des visites inopportunes se répètent.

Un suspense rural surprenant, riche et rare.

"Deux solitudes paysannes. Des secrets de famille comme une bombe à retardement. Les Cévennes, somptueuses et austères. On n'a pas fini d'en parler, le style Bouysse : charnel, racé. D’un rien, il fait un monde. "

Alain Léauthier, Marianne.

"Beau roman, sombre, poignant. "

Léon-Marc Levy, La Cause littéraire.

(Source : LGF - Le livre de poche)

Afficher en entier

Classement en biblio - 43 lecteurs

Or
9 lecteurs
PAL
18 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par -Meg- 2014-10-29T21:02:56+01:00

C’était une drôle de journée, une de celles qui vous font quitter l’endroit où vous étiez assis depuis toujours sans vous demander votre avis. Si vous aviez pris le temps d’attraper une carte, puis de tracer une ligne droite entre Alès et Mende, vous seriez à coup sûr passés par ce coin paumé des Cévennes. Un lieu-dit appelé Les Doges, avec deux fermes éloignées de quelques centaines de mètres, de grands espaces, des montagnes, des forêts, quelques prairies, de la neige une partie de l’année, et de la roche pour poser le tout. Il y avait aussi des couleurs qui disaient les saisons, des animaux, et puis des humains, qui tour à tour espéraient et désespéraient, comme des enfants battant le fer de leurs rêves, avec la même révolte enchâssée dans le cœur, les mêmes luttes à mener, qui font les victoires éphémères et les défaites éternelles.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Christele-1 2017-09-15T16:30:55+02:00
Diamant

Que je suis heureuse d’avoir découvert la plume de Franck Bouysse. Avec Grossir le ciel il signe là un roman noir « nature writting » qui nous emporte dans la région agricole des Cévennes. On y croise deux personnages principaux qui sont Gus et Abel , deux voisins de fermes, qu’une génération sépare et qui vont malgré tout nouer des liens, ici on ne peut parler d’amitié mais cela y ressemble si on peut dire parce que la solitude est si pesante que cela fait du bien de partager les rudes tâches que l’on ne peut faire seul et de temps en temps de lever le coude ensemble. J’ai aimé vivre ce moment intense de la vie de Gus, en sachant qu’il en existe encore des comme ça, des culs-terreux qui parlent peu et sortent accompagnés de leur fusil. Même si ce sont les saisons qui rythment la vie de Gus. Petit à petit on s’imprègne du silence, du vent dans les arbres, des grandes étendues froides et enneigée de l’isolement subit. Il a en lui de belles valeurs, j’ai aimé sont rapport aux animaux, son amour pour ses vaches et surtout celui qu’il porte à son chien Mars. Il y a un très beau passage au sujet d’un faon (je vous le mets en extrait) qui m’a beaucoup touchée. On découvre une personnalité extrêmement attachante avec Gus. L’annonce du décès de l’Abbé Pierre, correspond a une période trouble pour Gus et Abel, il y a des choses bizarres qui se passent et les font douter l’un de l’autre. Et puis le passé va resurgir et nous bouleverser profondément. Franck Bouysse a une très belle plume, poétique, sombre, touchante et authentique qui sait parfaitement nous emporter dans ce milieu rural, dans cette solitude que rien ne parvient à combler. Le souffle de la mort rode et reste omniprésent. J’ai passé un excellent moment avec ce polar psychologique, je ne me suis pas ennuyée une seconde, cela m’a fait renouer avec ce monde rural duquel je suis bien éloignée. Bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Donzearo 2017-09-06T10:42:54+02:00
Argent

Il y a bien longtemps qu'une amie m'avait conseillée Franck Bouysse. L'occasion se présentait à moi avec deux titres. "Grossir le ciel" et "Plateau". La poésie du premier titre déclenchait l'envie d'en savoir un peu plus sur cette expression. Bienheureux de m'être fié à mon instinct ! Une petite perle. Dès les premières phrases, je sus que je ne lâcherais plus le livre. La prose et le réalisme total de l'auteur m'ont convaincu en quelques lignes. J'y étais. Là. Observateur privilégié de ce roman noir rural ou deux paysans, que la rudesse de la vie et des lieux rapproche pour survivre ensemble dans la campagne des Cévennes. Deux hommes que les histoires familiales passées ont éloignés à coups de vieilles rancunes de clocher dont on ne connait même plus l'origine, mais que la solitude va forcer à être bienveillant l'un pour l'autre. Chacun se méfiant à la fois de l'autre et de ses secrets.

Je ne dirais rien de plus de l'intrigue. Rien de policier pour moi dans tout ça. Juste une bonne tranche de vie de nos campagnes, noire certes, dépeinte avec tant de réalisme, de poésie et de vérité qu'on ne peut que se laisser emporter au fil des pages, en regrettant juste de voir venir l'instant fatidique où il faudra refermer le livre et dire au revoir à Gus et Abel.

Un lecteur de plus pour vous Monsieur Bouysse. " Plateau" m'attend déjà…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rosarine 2017-07-09T18:59:17+02:00
Or

Trop peu de pages finalement. Obligée de ralentir la lecture pour la prolonger.

Une écriture délicieuse, chaque mot comme des touches de peintures, justes,pour une atmosphère envoutante.

Quelle belle découverte !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GoldElie 2017-03-23T15:44:23+01:00
Diamant

Franck Bouysse a cette particularité de savoir mettre en scène des personnages ordinaires, plutôt banals, de manière à captiver immédiatement l'intérêt du lecteur.

Une plume toujours réaliste avec cette touche de poésie qui colle si bien aux situations et à cette nature brute. Cette dernière incarne presque un personnage à part entière tant sa présence est ancrée tout au long de cette histoire.

Nostalgie, solitude, souvenirs, secrets et vies bancales sont superbement racontés par l'auteur, le tout dans une ambiance sombre.

Poignant, sublime, empreint d'une grande noirceur... avec une lueur d'espoir. Bouleversant au point de finir la lecture en larmes. Un coup de coeur !

http://www.faimdelire.com/2017/03/grossir-le-ciel-de-franck-bouysse.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PhoenixSolenne 2017-01-21T21:35:20+01:00
Bronze

J'ai lu ce livre dans le cadre des Nuits Noires d Aubusson. C'est un livre intéressant et sympathique. Au début je n'ai pas forcément accroché à l'histoire mais au fil de ma lecture j'avais très envie de connaître la suite. Finalement j'ai bien aimé ma lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anne2702 2017-01-02T19:04:30+01:00
Argent

Fred c'est mon copain et Fred il aime Franck Bouysse et moi j'ai jamais lu M. Bouysse. Alors si je veux rester copine avec Fred en 2017 une seule chose à faire réparer cette erreur.

C'est chose faite j'ai lu "grossir le ciel" et mon libraire va me voir car il me faut les autres romans de cet auteur.

J'ai vraiment adoré l'atmosphère de ce livre. Gus ce paysan comme on en voit encore si comme moi on vit dans un café de village.

J'ai aimé l'écriture poétique et juste. Tous les romans ont des mots naturellement mais ici ceux sont des Mots. Ils sont justes, touchants.

Ya qu'une chose que je n'aime pas c'est la fin. Parce qu'à la fin on est tellement attaché à Gus, Mars et Abel qu'on crie : "NON". Pas déjà, pas maintenant.

Alors merci Fred

Mais ce n'est que mon avis...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par myosotis02 2016-12-19T10:25:17+01:00
Argent

J'ai été surprise par ce livre dont je n'attendais pas grand chose en commencant ma lecture.

L'écriture de Franck Bouysse est magnifique. Il emploie un vocabulaire précis, recherché et imagé, qui nous plonge dans l'intrigue, dans la campagne des Cévennes, et dans l'esprit du personnage principal. Les descriptions sont parfois si détaillées qu'elles semblent un peu lourdes, mais elles sont parsemées entre des passages d'action et de suspens. Ainsi, elles créent une véritable atmosphère.

Bien que ce roman ne soit pas un véritable policier avec enquêtes et compagnie, on est tenu en haleine tout du long grâce à un mystère pesant. Le scénario, très bien mené, nous en révèle un peu plus à chaque chapitre sans nous laisser présager pour autant le dénouement final.

Grossir le ciel est donc un polar qui réserve de nombreuses surprises, pour peu que vous soyez prêts à plonger dans ce monde constitué d'une ferme solitaire, d'un homme bourru auquel on s'attache étrangement, et de son inséparable chien. Le rythme est lent mais maîtrisé, les détails sont nombreux mais importants et les événements les plus mineurs ont un rôle dans le dénouement.

Bref, une belle découverte !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na09 2016-11-23T21:48:14+01:00
Diamant

Un roman policier qui m'a surprise, émue avec le secret de famille de Gus. Les personnages sont vraiment marquant et propre à leur caractère j'ai vraiment apprécié !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesLecturesDeLily 2016-08-12T22:20:20+02:00
Argent

J'ai acheté ce roman peu de temps après sa sortie en poche, influencée par les avis très positifs que j'ai pu lire ci et là sur divers blogs littéraires. Je m'attendais à passer un vrai bon moment, à être complètement embarquée dans une histoire addictive, mais en fait, pas tant que ça.

Je tiens à dire pour commencer, que ma première mauvaise surprise va pour le genre qui lui est attribué : policier. Pour moi, ce n'est clairement pas un polar ! Je ne comprends pas du tout ce choix d'ailleurs ! Ne vous attendez donc pas à lire un roman policier, ça n'en est pas un.

En ce qui concerne le contenu, j'ai, au début, trouvé la narration intéressante, j'ai aimé sa singularité et me suis dit qu'elle allait certainement me réserver de sacrées surprises, mais plus j'avançais dans ma lecture, plus je commençais à douter...

C'est vrai que l'auteur, Franck Bouysse, a réussi à m'interpeller rapidement et m'a gardée aux côtés de ses personnages durant toute ma lecture grâce à un suspense indiscutable. Les pages se tournent avec avidité, car l'envie de découvrir l'intrigue est intense, du coup, le rythme de lecture est soutenu, ce qui fait qu'on lit ce livre assez vite.[...] Lire la suite → http://www.leslecturesdelily.com/2016/08/grossir-le-ciel-ecrit-par-franck.html

Et pour plus de chroniques et d'actualités littéraires, RDV sur mon blog www.leslecturesdelily.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par meg3838 2016-06-07T20:44:28+02:00
Bronze

L’auteur nous met tout de suite dans l’ambiance. Dès les premières pages nous sommes plongés au fin fond de la campagne en plein hiver bien rude. Une ambiance particulière s’installe au fur et à mesure des pages qu’on ne lâche pas. Il n’a pas forcément d’action mais l’écriture de l’auteur rend l’histoire intéressante et intrigante. J’ai vraiment beaucoup aimé et lirai avec plaisir son autre roman « Plateau ».

Afficher en entier

Dates de sortie

Grossir le ciel

  • France : 2014-10-09 (Français)
  • France : 2016-01-06 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 43
Commentaires 17
Extraits 1
Evaluations 20
Note globale 7.75 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode