Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de gueguee : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Les Chroniques des Fleurs d'Opale, tome 1 : La Candeur de la Rose - partie 1 Les Chroniques des Fleurs d'Opale, tome 1 : La Candeur de la Rose - partie 1
Ielenna   
Je suis mitigée.
S'il ne fallait retenir qu'une chose de ma lecture, ça serait que ce livre témoigne de l'évolution de la plume de l'auteur au cours des dernières années et laisse présager de belles choses pour la suite.

Certains points m'ont gênée. Entre autres, des personnages que j'ai trouvés stéréotypés, des longueurs s'opposant paradoxalement à des scènes trop rapidement expédiées, et une syntaxe bancale qui m'a éjectée de ma lecture à de nombreuses reprise et qui mériterait, à l'avenir, l'intervention d'un correcteur professionnel.

Mais il y a également du bon dans ce livre, notamment un univers riche et travaillé qui porte l'histoire et la rend crédible. C'est, pour moi, LA grande force de cette première partie de tome 1 : bien que le monde soit étranger, on y prend facilement ses marques et on y évolue de manière agréable au fil des légendes qui le parcourent.
Également, j'ai trouvé intéressant cette thématique du rapport à la religion.
Et, malgré leur côté prévisible et leurs répliques trop guindées, les personnages sont attachants. Ils ont ce truc qui les rend tangible.

En bref, cette première partie est pleine de maladresses mais porte les germes d'une saga fascinante. L'évolution entre le début et la fin de ce livre est déjà visible, aussi je ne doute pas que l'auteur saura nous surprendre et nous impressionner pour la suite.
Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un premier roman, qui plus-est écrit il y a de nombreuses années.

par Tiphs