Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
727 640
Membres
1 063 666

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par taibhs_ghost 2021-04-14T03:24:37+02:00

Ce même jour, son deuxième cœur se mit à battre.

Si tout le monde s’était montré surprotecteur auparavant, maintenant, c’était devenu carrément absurde. Les Guerriers étaient presque sauvages dans leur besoin de veiller sur moi et mon fœtus. Il était non seulement le seul espoir de leur avenir mais, pour plusieurs d’entre eux, il était possiblement leur seule opportunité de vivre ce que ce serait d’être père. Comme ils se battaient sans cesse pour une chance de toucher mon ventre et connecter leur esprit à celui de mon fils, j’avais dû les menacer de leur couper la main et même d’en assassiner quelques-uns s’ils ne m’accordaient pas un peu de répit. Même maintenant, je me sentais constamment comme une proie entourée par une meute de prédateurs affamés à en juger par la manière dont ils ne cessaient d’épier mon ventre, luttant contre l’envie de le tâter. Imaginez être prisonnière dans un ascenseur avec cinq énormes piles de muscles se dressant au-dessus vous, leurs yeux noirs rivés sur votre estomac tandis que leurs doigts frémissaient.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Laully 2021-10-09T18:58:56+02:00

— Tu sais que je ne désire rien de plus que de rentrer à la maison, dis-je en ne faisant aucun effort pour dissimuler le léger tremblement de ma voix. Mais il ne s’agit pas que de devoir, Maman. Il s’agit de sauver des vies – des vies humaines. Si je cours me cacher à la maison, de nombreux patients empilés ici vont mourir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Manon91 2020-08-16T04:33:54+02:00

— Attends ! m’exclamai-je, frappée par une idée soudaine. Ne devrais-tu pas reprendre ce bracelet d’invisibilité ?

Mes joues s’enflammèrent sous son regard amusé et ses efforts évidents pour ne pas rire.

— Tu sais ce que je veux dire, marmonnai-je, me sentant stupide de ne pas me souvenir de son véritable nom.

Invisibilité sonnait comme une incantation magique dans Harry Potter.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Manon91 2020-08-16T04:31:57+02:00

La mâchoire de Victoria tomba. Les yeux écarquillés, elle sembla figée pendant un moment. Puis elle se jeta contre moi. Se hissant à la pointe des pieds, ses mains derrière mon cou me forçant à pencher la tête, elle posa un baiser sonore sur ma joue.

Elle s’écarta avant que je ne puisse refermer mes bras autour d’elle.

— Merci ! s’écria Victoria en battant des mains puis elle s’empressa de quitter la navette en marmonnant quelque chose au sujet de sa trousse médicale.

Mais avant qu’elle ne se tourne et ne s’en aille, je vis l’adorable couleur rosée de ses joues et de son aura.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Manon91 2020-08-16T04:30:51+02:00

Je reposai le véhicule par terre, mes muscles hurlant à la mort. Mais, mon honneur intact, je me redressai et me retournai vers Victoria. Je réprimai l’envie de bomber le torse tandis qu’elle me dévisageait avec émerveillement.

— Sérieusement, tu pètes le feu, murmura-t-elle.

Mon esprit se figea pendant quelques secondes puis je lançai un regard confus à mon postérieur, me demandant ce qui avait pu lui donner une telle impression. Avait-il subi la brûlure d’un blaster ? Ma tête se retourna brusquement vers la petite humaine lorsqu’elle éclata de rire.

— Je ne voulais pas dire ça littéralement, dit-elle, les yeux brillant d’hilarité. Ton arrière-train est tout à fait spectaculaire… Je veux dire, sérieusement parfait, ajouta-t-elle, la rougeur lui remontant aux joues. « Péter le feu » est une expression humaine voulant dire que tu es en très grande forme, plein de force et d’énergie. Bien que dans ton cas, j’aurais probablement dû dire que tu es un véritable Hercule et que les gens possédant le moindre instinct de survie auraient intérêt à ne pas te chercher noise.

Afficher en entier
Extrait ajouté par chambaud 2023-05-03T19:19:51+02:00

- Je vais te revenir, ma Flamme. Je te reviendrai toujours.

Afficher en entier
Extrait ajouté par chambaud 2023-05-02T17:52:59+02:00

- C'est l'heure d'aller exterminer des insectes. Reste avec Stran, Petite Flamme. Il te gardera en sécurité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par chambaud 2023-05-01T11:53:39+02:00

Quelqu'un capable d'éprouver des sentiments aussi doux ne pouvait pas être un monstre, n'est-ce pas ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par chambaud 2023-04-30T10:56:29+02:00

- Je m'appelle Doom, dit l'alien en s'arrêtant à quelques pas moi. Mes frères et moi sommes des gardiens de la paix intergalactiques.

Afficher en entier
Extrait ajouté par chambaud 2023-04-28T19:39:36+02:00

Juste comme je commençais à me lever, une douzaine de cauchemardesques aliens dorés apparurent de nulle part à quelques mètres de ma position.

Mesurant près de deux mètres vingt-cinq, ils étaient couverts d'une armure faite d'épaisses écailles dorées.

Afficher en entier