Livres
455 035
Membres
404 157

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Gun Cake, Tome 1



Description ajoutée par bazinga 2018-03-31T21:21:29+02:00

Résumé

Lequel des deux rendra les armes en premier ?

Angela Alessi réalise enfin son rêve de petite fille en ouvrant sa pâtisserie à Centori. Elle souhaite oublier son passé et ne plus jamais se laisser dicter son comportement.

Adriano Alario, chef de la mafia locale, ne voit pas les choses sous cet angle, et compte bien la faire s'acquitter, comme tous les commerçants, de la taxe due à sa famille pour s'être installée sur son territoire.

Il éprouve cependant des difficultés à rester insensible à l'aplomb et à la force de caractère de sa nouvelle adversaire, laquelle a bien du mal à résister à son charme.

Entre les secrets d'Angela, les règles du milieu, les trahisons et les préjugés, comment trouver une place pour les sentiments ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 141 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par annel444 2018-05-04T18:23:42+02:00

Elle ravale sa salive et pose la question qui lui brûle les lèvres d’une petite voix.

– Comment pouvez-vous le savoir ?

– J’ai des hommes partout dans les rues de Centori. Ils peuvent s’assurer que rien ne vous arrive de jour comme de nuit, lui indiquais-je, comme pour la rassurer.

– Pourquoi ai-je comme l’impression que c’est tout le contraire, que vos hommes sont justement ceux qui me font vivre un enfer, s’agace-t-elle, en prenant une voix assurée.

Cupcake sort les dents. Je suis habitué aux pleurs et je trouve que ça la rend diablement sexy de me tenir tête.

– Peut-être parce que vous avez un bon instinct, concédais-je avec un demi-sourire.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Helene-22 2019-04-16T18:40:22+02:00
Pas apprécié

Après avoir lu une quarantaine de pages, j'ai arrêté. Je pense que c'est un bon livre mais personnellement je n'ai pas apprécié

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Morgane-43 2019-03-14T20:58:54+01:00

https://ivredemots.weebly.com/chroniques/december-23rd-2018

Lire gun cake, c'est voyager en Italie à la rencontre de mafieux et d'une jolie pâtissière qui ne manque pas de répondant. Afin de tirer une croix sur son passé et redemarrer sa vie comme elle l'entend, Angela a déménagé à Centori sans savoir où elle mettait les pieds. A peine arriver qu'un groupe de mafieux lui en fait voir de toutes les couleurs sans qu'elle n'en comprenne la raison au début, jusqu'à l'arrivé du chef Adriano Alario. Ce dernier va lui mettre la pression pour qu'elle donne de l'argent de sorte à ce qu'il s'arrête de vandaliser sa boutique et de la martyriser avec ses menaces qui sont loin d'être fausses. Malgré les apparences sous le masque de grand méchant loup qu'Adriano porte se cache un cœur tendre qui va vite succomber aux charmes de la jolie blonde qui ne se laisse pas faire aussi facilement.

Je savais que j'allais passer un bon moment de lecture avec Gun cake ! Je suis passer par toutes les émotions avec les protagonistes, j'ai eu l'envie de boxer et d'embrasser Adriano, l'envie d'être Angela et la joie enfin de compte que ce ne soit pas le cas... Chaque protagonistes m'a plu et en particulier le chef mafieux. Adriano n'est pas un méchant sans cœur, bien au contraire.C'est quelqu'un qui est droit dans ses bottes, intègre et qui respecte sa parole. On pourrait le décrire comme un bad-boy ainsi qu'un connard, c'est vrai qu'il l'est ! Mais il a aussi sa face caché qui le rend vraiment attachant. Il n'est pas contre l'amour, il sait reconnaître ses tords et se sent mal quand il va trop loin. Dès les premières pages, je suis tombée sous son charme. Pour ce qui est d'Angela, bien que douce, elle répond coup pour coup et a de la répartie. De par son vécu, c'est un personnage qui a gagné en force mentale. La relation entre les deux Italiens va être tout feu tout flamme, ni l'un ni l'autre ne voudront lâcher de la bride, mais comme le dit si bien le proverbe, entre la haine et l'amour, il n'y a qu'un pas que les deux vont franchir.

Initialement, quand je l'ai commencé, je ne devais lire qu'un ou deux chapitres, cinq, grand maximum, mais c'est parti en cacahuète (pour être polie) et je l'ai terminé en moins de temps qu'il ne faut le dire. Comme le montre la couverture, c'est doux et sombre à la fois. Des échanges de balles et des échanges de sucreries telles que les macarons, il va y en avoir et à mon grand désarroi, des morts aussi. L'auteure a été vache d'ailleurs, je ne m'attendais pas du tout à ce qu'elle soit aussi sadique avec ses personnages. Dans ce tome ci, on apprend beaucoup sur le groupe de mafieux dont Adriano est le patron. L'univers est particulièrement bien décrit et mis en place et j'ai particulièrement aimé le fait qu'Adriano soit un méchant, vrai de vrai qui use de la violence quand il le faut et peu importe si la personne devant lui fait parti de sa famille et/ou de son propre clan. Adriano est intègre, il ne laisse rien passer. En bref, je suis tombée amoureuse de lui dès les premières pages. Aurélia, sa petite sœur est un personnage que j'ai beaucoup apprécié. Elle apporte de la douceur dans ce roman, l'amitié qu'elle noue avec Angela est adorable, cette dernière est un peu comme une grande sœur pour elle. Elle et Adriano ont eu la chance de vivre dans une famille aimante et soudé alors même que le père a du sang sur les mains, étant donné qu'il a été lui même le chef de la mafia de Centori. Ce qui rend le livre « Gun cake » d'autant plus intéressant, c'est le fait que les gentils et les méchants ne sont pas forcément ceux que l'on crois.

En ce qui concerne la plume de l'auteure, je l'ai beaucoup apprécié. Le tout est fluide et agréable à lire. Maloria allie le côté sombre et le côté doux avec brio. Les personnages ainsi que l'univers sont biens construits et réalistes. En tant que chef de la mafia, Adriano va être confronté à bon nombres d'obstacles, certains plus grands que d'autres et il reste égal à lui-même. C'est un homme dangereux qui sait mettre de côté l'amour qu'il porte aux siens quand le devoir l'appel et ça, c'est top.

En conclusion, si vous aimez les dark-romance, je vous le conseil, bien que soft, Gun cake sait tirer son épingle du jeu. C'est un livre qui se dévore, sombre et doux à la fois qui a su me surprendre. Il a été savoureux, je me suis régalée ! Les personnages sont attachants et même (surtout) Adriano avec son côté dangereux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BeFreedom 2019-01-12T13:20:07+01:00
Lu aussi

J'ai aimé ce roman, il m'a fait voyager dans le nord de l'Italie. les personnages sont attendrissants et ne manquent pas de piquant. C'est très agréable de lire ce genre de lecture parce que en voyant la couverture, je me disais pas que ça allait être une histoire de mafieux comme je les aime.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-tup 2018-12-05T17:53:56+01:00
Bronze

Globalement, pour un 1 er livre, de plus en auto-édition, c’est encourageant. L’exercice est difficile de réussir à mêler suspense et romantisme à la fois. Même si j’ai plutôt apprécié l’ensemble, des faiblesses subsistent au niveau du scénario ( manque d’action, de précision ) des descriptions physiques des personnages, quelques incohérences et les clichés.

Quant aux caractères des personnages, un peu plus de profondeur n’aurait pas nui.

Mes réflexions ne sont pas négatives mais constructives. L’auteur a du potentiel, j’espère qu’avec les remarques des uns et des autres, elle améliorera ses écrits pour, je lui souhaite, devenir auteur à succès.

En bref, malgré des défauts, une petite romance suspense sans prétention qui se laisse lire, et dont on veut lire la suite.

Bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lucie-36 2018-12-05T16:49:45+01:00
Or

L’histoire se déroule en Italie, c’est beau, ça nous fait voyager, ça fait rêver, ça change.

Nous y faisons la connaissance d’Angela, jolie pâtissière, qui fuit un trouble et dur passé, et qui décide de s’installer dans la ville de Centori pour y ouvrir une boutique.

Centori est le repère d’un gang mafieux dirigé par le beau et charismatique, Adriano Alario.

Ce dernier, loin d’être un enfant de cœur, dirige son clan avec une main de main de maître mais fait également preuve de beaucoup de générosité et d’altruisme envers les membres de cette grande « famille ». Toutefois, mieux vaut éviter de contrarier notre bel italien et sa bande.

La rencontre entre notre chef mafieux et la jolie pâtissière va être explosive : Angela n’a pas la langue dans sa poche et Adriano n’a pas pour habitude de se faire remettre à sa place.

C’est sans grande conviction qu’il va tenter de s’imposer face à cette tornade blonde qui ne manque pas de cran, tout en refoulant tant bien que mal le désir naissant pour cette dernière.

Toutefois, Angela ne compte plus laisser personne contrôler sa vie et ne voit pas d’un bon œil le rapprochement latent et sournois du très autoritaire et inquiétant Adriano.

Puis, la peur se mélange à l’attirance, le danger devient excitant voir sécurisant pour Angela.

Ça commence fort. Et ça commence mal.

Beaucoup de secrets, de mensonges, de violence, de morts… ce qui aurait dû les éloigner va finalement les rapprocher plus qu’ils n’auraient pu l’imaginer.

J’ai vraiment adoré cette histoire. En tout point ! Les paysages et le climat italien, nos mafieux sulfureux et dangereux, notre belle héroïne forte et courageuse, les petites descriptions gourmandes des pâtisseries d’Angela, ( sans oublier les petites descriptions gourmandes des câlins entre la pâtissière et le mafieux MIAM ) , des personnages secondaires tout aussi importants et attachants…

C’est une histoire sombre, pleine de rebondissements et de suspense. Un bon dosage entre la romance et l’action, comme je les aime.

L’auteur nous fait évoluer dans un monde la mafia est autant crainte qu’appréciée par la ville qu’elle contrôle. Le gang Alario est un gang qui se veut dangereux et inflexible mais également extrêmement loyal envers ses membres.

Maloria a trouvé cet équilibre qui nous permet de facilement nous projeter dans ce puits de violence, ou les mœurs laissent à désirer mais ou il existe une place pour la solidarité, la tendresse et l’amour. J’ai totalement occulté mes valeurs, les lois, « la vie normale » et je me suis totalement laissée prendre à l’histoire.

J’ai lu les deux tomes d’affilés. Le second reprend pile là ou s’arrête le premier. La plume de Maloria ne m’a pas laissée de répit.

Tout s’enchaîne rapidement, les émotions sont bien retranscrites, c’est réaliste, dur, touchant et sensuel en même temps. Une véritable prouesse ! On est tenu en haleine tellement cette histoire est addictive. J’ai vu le rapprochement entre Adriano et Angela évoluer et malgré la situation peu engageante je dois dire que moi aussi je suis sous le charme de l’impitoyable et puissant Adriano (chaleur !!).

Jusqu’à la fin, je me suis demandée si nos deux héros allaient succomber et réussir à vivre leur histoire. La vie ne les épargnera pas. Ils vont perdre beaucoup mais vont se relever plus fort à chaque fois.

Et cerise sur le gateau, Maloria nous offre une fin et un épilogue digne de ce nom ! J’A-DO-RE ! Aucune frustration du début à la fin, un bonheur !

Une plume travaillée et très plaisante, une histoire originale et bien développée, des personnages intéressants et attachants, tout est présent pour nous faire passer un super moment !

Laissez-vous tenter et venez découvrir le clan Alario.

#lucy

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ElleyaneFantasy 2018-10-10T19:26:24+02:00
Bronze

Une superbe couverture... Qui malheureusement ne reflète pas totalement le livre. Je me suis lancée dans cette œuvre me rappelant qu'elle avait d'abord été publiée sur wattpad. J'avais dès lors une certaine attente de ce bouquin puisqu'il avait été sélectionné lors du grand concours international et annuel.

Ce fut alors plus une déception qu'autre chose. Là où les autres critiques dépeignaient l'héroïne comme forte et plein de caractère, je l'ai trouvé parfois exaspérante dans sa recherche d'attention presque permanent d'Alessandro. Je n'ai eu finalement pour elle aucune empathie, autant pour son passé dit "tragique" que pour ses émotions lors Spoiler(cliquez pour révéler)de la mort de sa seule amie et sœur d'Alesszndro, Amelia . Par ailleurs, Alessandro qui est alors censé représenter le parrain de la mafia m'a semble être une grosse farce. A part les répétitions comme quoi il aurait une forte aura, ses actions restent relativement humaines et très peu dignes de ce qu'on attend d'un vrai gangster. Ses mièvreries m'ont donc (alors que je suis une grande romantique) laissé de marbre. Également le peu de suspens dégagé est finalement vite retombé jusqu à ce petit twist à la fin censé nous donner envie de connaître la suite.

Pour ma part, cela reste une lecture sympa mais sans plus dont je ne me rappelerais que ma déception, malheureusement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valentine8314 2018-09-06T09:11:56+02:00
Or

Excellent!

Adriano est un vrai gangster, Angela une résistante, ensemble ils vont apprendre à s’apprivoiser.

Un livre qui va crescendo, bien ecrit, bien tourné, j’ai adoré.

Vivement le tome 2

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vanessamaze 2018-08-26T10:30:22+02:00
Bronze

J'ai beaucoup aimé cette histoire car J'ai très surprise de certains choix de l'auteure. Hâte de lire le 2eme tome !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melina47200 2018-08-25T19:08:14+02:00

Quelq'un serait quand sort le tome 2 ? Je ne trouve aucune information

Afficher en entier
Commentaire ajouté par viedefun 2018-08-24T21:38:54+02:00
Or

J'ai passé un très agréable moment de lecture avec Gun cake ! J'ai été happée par le récit dès les premières pages avec les chapitres alternant les points de vue de nos deux héros. C'était vraiment prenant et aussi un peu dépaysant dans la mesure où ça se passe en Italie donc c'est sûr que les histoires de mafia ça fait bien "cliché local". Dans Gun cake, nous ne sommes pas vraiment sur du Romantic suspense, ni sur de la Chick lit (malgré une héroïne pétillante qui adore faire de la pâtisserie), mais je dirai que c'est en quelque sorte un mélange des deux genres littéraires puisque notre héroïne est drôle et nous fait partager ses pensées (souvent optimistes et bienveillantes) mais en contrepartie, nous avons Adriano qui vit dans un univers létal, dangereux et sans pitié où la mort rode à chaque coin de rue....Il va sans dire que lorsque le deuxième tome sortira, je le lirai sans problème rien pour savoir comment va évoluer la relation entre Angela et Adriano et savoir si Angela va vraiment être prête à aller jusqu'au bout de ses résolutions comme à l'annonce dans la fin de ce tome-ci...

Ma note : 17,5/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.com/2018/08/gun-cake-tome-1.html

Afficher en entier

Date de sortie

Gun Cake, Tome 1

  • France : 2018-04-03 (Français)

Activité récente

Liinah l'ajoute dans sa biblio or
2019-04-12T03:25:14+02:00
Havaa l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-12T17:26:01+01:00

Les chiffres

Lecteurs 141
Commentaires 22
Extraits 4
Evaluations 63
Note globale 7.66 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode