Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de gwen25 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Anita Blake, Tome 2 : Le Cadavre rieur Anita Blake, Tome 2 : Le Cadavre rieur
Laurell K. Hamilton   
Un tome à la hauteur du précédent!
Même si j'ai préféré ce tome ci.
J'ai vraiment accroché à l'histoire dès les premières pages et je n'ai plus pu le lâcher jusqu'à la dernière page!!
J'attends avec impatience de savoir comment va évoluer la relation entre Anita et Jean-Claude dans les prochains tome.
Pour faire court un conseil: lisez ce tome il est génial ;)

par butterfly
Mercy Thompson, Tome 7 : La Morsure du givre Mercy Thompson, Tome 7 : La Morsure du givre
Patricia Briggs   
Patricia Briggs a dit sur son site internet qu'après ce tome il y aura encore deux tomes dans la série Mercy Thompson et encore un livre dans l'univers Mercy Thompson, peut être sur Samuel. Le tome 8 sort aux US en 2014, Patricia Briggs en sort un par an, et il s'intitulera "night broken".
En ce qui concerne ce tome, j'étais très contente de retrouver notre petite Mercy, l'attente avait été longue. L'intrigue est pas mal, il y a de l'action comme toujours, de l'émotion, on voit pas mal de personnages secondaires et ça plaisir de revoir tout ce petit monde.
J'ai beaucoup apprécié les chapitres du point de vue d'Adam, c'était judicieux et ça nous permettait de le connaître un peu plus, et de voir à quel point il aime Mercy.
Je croise les doigts pour que Mercy et Adam aient un bébé, ça serait vraiment trop chou et ça leur permettrait de passer à un niveau encore supérieur dans leur relation. Et puis, je suis sûre que ça rajouterait de la tension parce que notre Mercy est douée pour s'attirer des ennuis alors là elle serait encore plus vulnérable et s'attirerait sans doute la jalousie des autres femelles. Bref, je rêve toute seule.
En tout cas, je vous souhaite une bonne lecture.

par AH123
L'Épouvanteur, Tome 10 : Le Sang de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 10 : Le Sang de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Par où commencer ?
Ce tome était largement à la hauteur de mes espérances. Ce qu'il y a de génial avec cette série, c'est qu'avant même d'entamer le bouquin, on sait que l'on va passer un bon moment de lecture. Ce tome ne fait pas exception à la règle.
Pour ce qui est de l'histoire : dans la continuité des tomes précédents, on retrouve Tom et son maître en pleins travaux pour reconstruire la maison de l'Epouvanteur. Celui-ci a d'ailleurs reçu un message d'une certaine Cosmina Fresque, lui proposant son aide pour réalimenter sa bibliothèque perdue... Bien entendu, tout ne va pas se passer comme prévu. Mais je n'en dirai pas plus, pour préserver le suspense ! ;) C'est donc ainsi que commence le récit. Et de bout en bout du livre, nous sommes ballotés entre moults périls, combats, révélations fracassantes, retours inattendus, etc. Dans ce tome, comme dans le précédent (Grimalkin et l'Epouvanteur), pas le temps de respirer : le danger est omniprésent ! Tom devra se battre pour sa survie et celle de ses alliés. Bref, vous l'aurez compris, un scénario bien mené pour ce dixième opus.
Pour ce qui est des personnages : C'est avec une grande joie que l'on retrouve tous nos personnages favoris, à savoir Tom, qui reprend sa place de narrateur, mais aussi John Gregory, Alice ou encore Grimalkin. Cette fois, plus encore que dans les précédents opus, l'auteur prend bien le temps de nous faire ressentir les tortures émotionnelles de son héros, et c'est avec plaisir que l'on assiste aux nombreux états d'âmes de Tom. Car ce dernier ne sera pas en reste : malmené de bout en bout du livre, il devra plus que jamais assumer son rôle d'Epouvanteur en devenir, et prendre des décisions difficiles face à des situations cornéliennes. Quant aux autres, ils ne sont pas en reste non plus : tandis que les forces de John Gregory déclinent de plus en plus, celles d'Alice Deane montent en puissance, tandis que celle-ci se rapproche irrémédiablement de l'Obscur. J'en suis heureux, car les changements auxquels elle est soumise en font un personnage diablement intéressant. Quant à Grimalkin, eh bien... C'est Grimalkin. :) Toujours fidèle à elle-même, la tueuse viendra en aide à ses alliés pour nuire au Malin et à ses serviteurs. Ce qui ne peut que nous ravir, car un combat sans Grimalkin n'est pas un combat, n'est-ce pas ?
Pour ce qui est de l'écriture : toujours aussi fluide, la prose de Joseph Delaney nous emporte et ne nous lâche plus. Cet homme est, à mon sens, un génie. Rares sont ceux qui, au bout de dix tomes, ont toujours la même efficacité dans leurs romans. M. Delaney fait partie de ces conteurs de talent qui savent comment nous donner envie de tourner les pages sans nous arrêter. La traductrice, Marie-Hélène Delval, mérite également que l'on souligne son travail remarquable, car elle contribue elle aussi à cette forme de magie qui nous rend le livre addictif. Cependant, mis à part les deux coquilles que j'ai relevées, quelques erreurs de traduction sont à déplorer au niveau de certains noms. Mais rien d'alarmant ! ;)
En bref : plus d'action, plus de suspense, plus d'angoisse et de frissons. Un excellent volet, donc ! Et pour la première fois, j'ai tenté la lecture dans le noir, avec une minuscule lampe pour seule compagnie : je peux vous dire que j'ai eu réellement peur ! Je me dois cependant d'avertir les lecteurs : le livre se termine sur un cliffhanger atroce... Nous aurons donc un tome 11 relatant les aventures d'un nouveau personnage, Slither, le mage kobalo, avant de retrouver Alice dans le tome 12 (vous savez où), puis Tom pour ses dernières péripéties en tant qu'apprenti dans le tome 13.
Ma conclusion : Le Sang de l'Epouvanteur est un coup de cœur, tout comme les autres tomes. Je dois donc remercier Bayard pour m'avoir fait découvrir cette excellente série de fantasy, qui reste ma préférée du moment parmi toutes mes lectures du genre. En tout cas, si vous aimez L'Epouvanteur, vous ne serez absolument pas déçus de ce dixième tome. Si vous ne connaissez pas la série, eh bien... Qu'attendez-vous ? :)

par Eleden
L'Assassin royal, Tome 9 : Les Secrets de Castelcerf L'Assassin royal, Tome 9 : Les Secrets de Castelcerf
Robin Hobb   
Dans ce tome, Fitz est en proie aux doutes : dans son rôle de père face à son fils adoptif...adolescent rebelle,.. dans ses relations avec Umbre son mentor qui a changé et qu'il ne comprend plus,.. avec Devoir son prince à qui il a tant à apprendre,.. dans son amitié avec le Fou,.. plus énigmatique que jamais.

Si seulement Oeil-de-nuit était encore à ses côtés pour l'aider à porter ce fardeau.

Bien d'autres interrogations vous attendent dans ce volume charnière où les pièces sont mises en place, afin d'être assemblées dans les prochains épisodes.

Vivement le tome 10 ... Fans et lecteurs, régalez-vous !
http://booknode.com/l_assassin_royal___tome_10,_serments_et_deuils_021439

par Gambit
La Fille du Soleil Noir, Tome 1 : Esprits Impurs La Fille du Soleil Noir, Tome 1 : Esprits Impurs
M.L.N. Hanover   
La Fille du Soleil Noir est un roman d'Urban Fantasy écrit à la première personne dont le personnage principal est Jayné, une jeune et jolie femme au tempérament de feu. Rien qui permet à cette saga de se démarquer des autres romans Bit-Lit et pourtant, cette série à une petite diffèrence, elle est écrite par un homme. Je fus donc intriguer de lire ce premier tome pour voir ce qu'une sensibilité masculine pouvait apporter la ou les femmes ont la main mise sur le genre. Et bien je ne tournerai pas autour du pot, ce fut une grosse déception...

Ce qui me déçoit le plus, c'est le fait que l'auteur de s'émancipe pas des autres ouvrages du genre mais au contraire, en reprend les pires travers sans toucher aux meilleurs de ces derniers... Ainsi par exemple, dés les premières pages, l'héroïne est déjà attirée par un "beau mec" avec tout les clichés typiques tel que décharges électriques lors du touché et Cie pour que passer une cinquantaine de page, "emballer, c'est pesé". D'autant plus triste que la romance n'est que secondaire et que le roman met sous ellipse les ébats alors pourquoi nous amener ça sur le tapis dés le premier quart du roman? On le connait à peine cet homme et nous venons juste de rencontrer Jayné... Je préfère de loin des héroines réfléchi surtout qu'une saga a l'avantage de faire évoluer les relations par étapes et ce n'est pas les plus belles romances du genre qui vont me contredire (Kate Daniels, Georgina Kincaid, Vampire Academy, Mercy Thomposn, MacKayla Lane...).

Malheureusement, ce sentiment de précipitation va aussi gâché l'histoire et les personnages. Tout va beaucoup trop vite et on perd en crédibilité tandis que le lecteur peine à rentrer dans l'ouvrage. Si les premières pages avec l'héritage donnaient une bonne base, cela part en vrille trop rapidement quand passé les 50 premières pages l'héroïne forme déjà une équipe soudée pour tuer le "Bad guy". Car au lieu de créer une partie enquête ou Jayné découvrira la partie occulte de notre monde et les secret d'Eric, Hanover nous "balance" tout de but en blanc et nous ponds une équipe venue de "je ne sais ou" prête à l'épauler... Déjà que Hanover peine à donner une véritable dimension à un personnage principal soit disant "leader" alors je vous laisse imaginer pour les seconds rôles dont l'auteur ne parvient à faire ressortir aucune connivence...
Pour le reste, l'univers m'a un peu fait penser à celui de Morgane Kingsley avec des démons (que l'on nomme cavalier) qui prennent possessions des humains mais cela manque encore de détails pour le moment. Dommage d'ailleurs que nous n'avons pas de lexiques pour certains mots spécifiques utilisés durant la lecture de l'ouvrage.

Je finis donc ce tome déçu. L'auteur n'est jamais parvenu à créer la moindre dimension à son univers et ce n'est pas le combat final risible qui me fera changer d'avis. Seule consolation, la très belle couverture de Milady qui renoue avec le style plutôt classe des débuts du label.

par Caly
Leonora Kean, Tome 1 : Chasseuse d'Âmes Leonora Kean, Tome 1 : Chasseuse d'Âmes
Cassandra O'Donnell   
OMG, j'ai hâte, rien que cet extrait me donne des papillons dans le ventre, ravie d'avoir enfin la série sur la fille de Rebecca

par karabass
Chroniques des Nephilim, Tome 1 : Les Ailes de la nuit Chroniques des Nephilim, Tome 1 : Les Ailes de la nuit
Heather Terrell   
Ce livre me laisse sceptique, je ne sais pas comment m'expliquer, on est dans le monde des anges déchus avec leur enfant des Néphilims , on commence avec l'héroïne Ellspeth « Ellie » et le héros Mickaël encore quelque chose qui devient assez fréquent ils ont des supers pouvoirs, rien qu'eux deux c'est un peu trop tirer sur les cheveux, leur rencontre me laisse encore sans voix, ça c'est fait comme ça, un mot échanger, deux répliques et nous voilà on se voit de temps en temps et commence à sortir ensemble on découvre qu'on est des êtres à part et doublé la moitié d'un de l'autre...

Je ne sais pas ce que l'auteur cherchait à démontré pour ma part pendant un moment pratiquement jusqu'à la fin je n'étais pas trop emballer par la lecture du livre, je ne dis pas c'est du déjà vu parce que ce n'est pas le cas, mais il y a quelque chose qui me dérange va savoir si c'est le fait que ça soit les deux protagonistes qui tire les ficelles voir plutôt l'héroïne ou bien qu'il est un mystère mal entretenu ....

Que je m'explique, Ellie était dans le noir total pendant tout le livre sur ce qu'elle était, elle et Mickaël, moi aussi me disait bien ce qui se passait, « ses parents » on fait lumière sur certaine chose, mais on bien couvert d'autre, un méchant finit par nous éclairé sur toute cette histoire, mais comme je dis je trouve tout ça tiré sur les cheveux, Ellie est l'élue pour quelque chose, mais faudra le lire pour savoir, et Mickaël est juste notre chevalier servant ...

Bref je pourrais continuer mon avis encore un bon moment, je ne sais pas je n'ai pas vraiment pris goût à la lecture, ok c'est encore des anges, mais l'intrigue en elle-même me laisse sans voix... L'Élu, le chevalier servant, les deux seuls êtres de leurs espèces oui, oui, on va tous le genre...

par Sexy'Lo
À la vie, à la mort (Twilight réinventé) À la vie, à la mort (Twilight réinventé)
Stephenie Meyer   
Comme beaucoup j'étais hyper impatience de découvrir ce que nous réservait le "spécial 10 ans de Twilight", et comme beaucoup également, j'espérais (je rêvais) d'avoir Midnight Sun.
Quand j'ai su qu'il s'agissait en fait d'une réécriture avec "inversion des rôles", je n'ai pas crié au scandale, ni été déçue. Oui je voulais Midnight, mais cette idée de fanctifion faite par l'auteure, je trouvais ça génial. Culotté et audacieux.

Bref, je partais donc super optimiste dans ma lecture (peut-être trop ?), me frottant les mains d'avance du régal qu'allait me procurer ce roman...
Sauf que...
Rhaaa, j'aurais aimé vous dire "Mon dieu, c'est extra ! Une tuerie. Merci Stephenie Meyer !", mais j'arrive même pas à finir ce roman.
Oiiin, ça me donne envie de pleurer, tiens ! Au lieu de dire que cette réécriture est un bonheur, j'ai juste envie de dire : "Je veux Edward et Bella !!" "Je veux Midnight Sun !"
Car le vrai problème, c'est ça.

Ce que n'a pas pris en compte l'auteure, c'est l'attachement que nous avons envers nos héros.
Twilight, c'est Bella et Edward ! Et non pas Beau et Edythe !
C'est comme faire un gâteau au chocolat, sans chocolat !
Ce n'est plus Twilight !

Alors on peut se dire : "pas grave, je vais le lire comme une histoire indépendante" (en zappant l'originale). Ok... Sauf que ce n'est pas faisable. Car l'histoire est la même. Et, à peu de chose près, ce sont les mêmes répliques. Alors dans ces conditions, il est impossible de ne pas faire des comparaisons ou/et de s'enlever nos vrais héros de la tête.

Et puis, autre chose qui m'a gênée. (Et pas qu'un peu)
Je ne sais pas vous, mais moi quand je lisais Twilight, je m'identifiais à Bella, cette jeune fille "lambda" qui aurait pu être n'importe laquelle d'entre nous. On peut l'aimer ou non, mais on rêve toutes d'être à sa place.
Quant à Edward, c'est notre fantasme ! C'est Edward quoi !!
Maintenant si vous les remplacez... que notre vampire sexy prend la place de Bella, et se retrouve en simple petit humain. En plouc affublé de pulls trop grands, gauche et maladroit, nul en sport, légèrement asocial, rajoutez-lui quelques tocs (selon l'auteur, j'avoue que moi, je n'ai pas remarqué)... La question est : est-ce que ça vous fait rêver ? Fantasmer ? Non, non, non et encore non.

Donc, voilà, pour ce bonus spécial 10 ans, ce n'est pas une réussite pour moi.
J'aime Bella et Edward, mes chouchous !
Quant à Beau et Edythe, ce ne sont que des usurpateurs.

En bref ? Rien ne vaut Twilight, le vrai ! Avec nos vrais héros !
Je m'en vais d'ailleurs lire de ce pas, la version originale incluse dans ce roman, hop hop hop, je retourne vite le livre pour retrouver mes chouchous qui m'ont tant manqué.

Avis complet sur : http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/10/twilight-la-vie-la-mort-reecriture-de.html

par toutoun
Dragon Love, Tome 1 : Noir ébène Dragon Love, Tome 1 : Noir ébène
Lil Evans   
J'ai un avis très mitigé sur ce livre. Lorsque j'ai atteint la moitié de l'histoire je me suis dite, c'est le genre de livre qui est addictif même s'il est bourré de défauts qui me font grincer les dents. Mais quand j'ai atteint un certain stade, l'addictivité s'est faite la malle et je n'arrêtais pas de me taper la tête sur le mur. Bon laissez moi vous résumer ce qui c'est passé. Soyez prévenus qu'il risque d'y avoir des spoilers. Salem, une femme sans le sou décide d'aller travailler dans un manoir louche sous un patron pervers et psychopathe. De un toute personne, si désespérée soit-elle, réfléchirait deux fois avant de s'engager dans un travail dont elle ne connaît pas l'histoire. Bon passé ce stade-là, j'ai réussit à fermer les yeux parce qu'elle était bien intentionnée et déterminée à sauver Teren et Heaven (en passant c'est quoi ces prénoms pourris, Mase, Fallen, Konnor Mexcen ou je ne sais pas quoi, je n'arrive même pas à bien les écrire Aubrey pour un homme…) Enfin bref, je ne sais pas. Bon jusqu'avant le sauvetage, j'étais dedans et j'appréciais quand même l'histoire. Les personnages me semblaient vivants avec des caractères bien trempés et il y avait quand même du suspense et puis, soudain, l'histoire est devenue un roman d'amour fleur bleue et si mielleuse qu'elle m'a donné envie de vomir parfois. Je n'arrive même pas à comprendre comment tout à coup la transformation de la haine en amour s'est passé. Bon Dieu, il a faillit la tuer et elle arrive à lui pardonner. Bon ça c'est rien devant ce qui va arriver. Juste une petite mention pour l'auteure, pourquoi s'échine-t-elle à toujours faire pleuvoir les ennuis et à interrompre les protagonistes que lorsqu'ils sont en plein ébats. Elle l'a fait trois fois au courant de l'histoire. C'était vraiment de la méchanceté gratuite. Pourquoi? POURQUOI? Bon passons maintenant au moment où Teren pris par une crise de panique face à la mortalité de sa bien aimée, décide de la tromper pour se rassurer… Sans commentaire. Un raisonnement tordu et illogique et il mérite d'être plaqué pour toujours pour ça même s'il l'a regretté par la suite. Dès cette scène là mon enthousiasme m'a quitté car ça devenait vraiment du n'importe quoi. Après, l'heure des révélations c'était vraiment trop quoi. Le docteur qui était son frère Mase qui a tué ces parents adoptifs et qui l'a torturée quand elle était petite et *surprise suprise* Salem qui est adoptée est bien sûr une élementaire d'eau et n'est après tout pas mortelle. Elle possède la longévité mais ne possède pas ses pouvoirs de guérison et autres. Aucune idée quoi. Teren lorsqu'il s'est rendu compte qu'elle est immortelle s'est rongé les doigts après sa trahison. *Palm Face* Et finalement salem a finit par lui pardonner et il redevinrent les deux amoureux tout cuculs qui sont obsédés par le sexe et parfaits pour un roman à l'eau de rose. Je ne sais pas s'il y a une suite avec Salem et son Dragon ou ben ça va être sur d'autres personnages mais en tout cas ce livre était pour moi une vraie déception et je ne sais pas si je vais lire la suite si elle sort un jour. ça avait vraiment du potentiel mais les réactions disproportionnées des personnages et le scénario un peu trop farfelu pour moi ont vite finit par me refroidir.

par zoubaayed
Outre Tombe, Tome 2 : La Vengeance du Sang Outre Tombe, Tome 2 : La Vengeance du Sang
Alyxandra Harvey   
Me revoila pour le second comme je vous le disais dans le précédent je les relus une deuxième fois car je ne comprenais pas tout de l'histoire: mais faut dire que je suis plusieurs collections un peu similaires ( vampires, loup-garou etc..)mais je ne regrette pas le l'avoir relue au que non! Deuxième tome de la série Outre-tombe, « les morsures de la nuit », « la vengeance du sang » raconte l'histoire d'Isabeau Sainte-Croix, vieux vampire qui a survécu à la Révolution française après avoir été laissée pour morte. Elle décide de se venger une fois de retour dans le monde des vivants (après avoir été enfermée sous terre pendant plus de 200 ans s vous découvrirez le pourquoi du comment en lisant le livre). Elle va alors se retrouver plongée au cœur de l'affrontement entre différents clans de vampires qui luttent pour prendre le pouvoir suite à la réunion des clans pour le couronnement d'Hélèna. De nouvelles alliances commencent à se former maintenant que Lady Natasha est morte. Un nouvel ennemi apparaît pour faire basculer le pouvoir : Leander Montmartre qui veut s'unir à Solange Drake pour usurper le trône. On retrouve Solange Drake qui est devenue un fascinant vampire et d'autres personnages du premier tome. Une histoire d'amour va naître entre Isabeau et Logan, un vampire très séduisant.
Ce livre alterne entre deux visions des évènements (comme le premier tome) par l'alternance des points de vue entre Isabeau et Logan. Toujours sympa de lire la suite d'une série même si ce deuxième tome pèche de la même manière que le premier certains passages sont un peu longs mais l'intrigue est intéressante, on s'attache aux personnages et on est heureux de voir l'évolution des personnages plus anciens. Ce roman mélange action, humour, suspense et romance. Il s'adresse à un lectorat jeune mais peut convenir aux adultes adeptes des livres de vampires. Si vous avez aimé le premier tome, vous aimerez le deuxième et réciproquement!!
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3