Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de gwen2boule : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Ensemble. Maintenant. Pour toujours. Ensemble. Maintenant. Pour toujours.
Emily Blaine   
L'avis de #Lilie :
Grande fan de la plume d’Emily Blaine, c’est avec joie que j’ai découvert la suite de « toi, moi, maintenant ou jamais ». Enfin, une suite, pas vraiment si on considère qu’elle est centrée sur Théo et Summer. Néanmoins, on retrouve, avec joie, nos deux amoureux et on en apprend davantage sur la relation du frère de Jérémiah avec la meilleure amie de Charlotte. En effet, ils m’intriguaient depuis un moment et je suis ravie d’avoir, enfin, percé tous leurs secrets !!

Nous retrouvons donc Théo, le frère de Jérémiah, et Summer, la meilleure amie de Charlotte. L’intrigue se passe quelques semaines après « toi, moi, maintenant ou jamais » et comme toujours, Summer et Théo ne sont pas au clair avec leurs sentiments. Entre amour et amitié, la frontière est souvent mince…. Quel lien unit réellement Théo et Summer ? Une relation amoureuse ne risquerait-elle pas de mettre en péril leur complicité ?

On sait depuis longtemps que Summer est une jeune femme qui s’est construite dans l’adversité, devant fuir face à un père violent. Avec l’aide de Théo, Jérémiah, Charlotte et son frère David, elle a fini par quitter la maison familiale pour faire ses études et trouver un super boulot à New-York. Craintive, elle cloisonne tous les pans de sa vie et se refuse de ressentir des sentiments forts. Néanmoins, face à Théo, toutes ses certitudes vacillent. Summer ne sait pas trop comment gérer l’afflux émotionnel qu’elle ressent en sa compagnie. Complices depuis de nombreuses années, ils ont construit une relation ambiguë, faite de non-dits et de rendez-vous manqués. De son côté, le jeune homme ne veut plus perdre de temps. Suite à son accident qui l’a défiguré et qui lui a laissé de nombreuses cicatrices sur tout le corps, il n’a plus qu’une obsession : faire succomber Summer ! Pour cela, il va mettre en application les conseils de son frère et surtout ne rien lâcher pour essayer de faire tomber les murailles qu’elle a construites pour protéger son cœur et son âme.

Cette suite était attendue par tous les fans du premier tome. C’est avec plaisir que j’ai retrouvé Jérémiah et Charlotte et je suis ravie d’avoir enfin pu en apprendre plus sur Théo et Summer qui, je dois bien l’avouer, avaient piqué ma curiosité. L’écriture à deux voix permet une vision complète de leur relation et les flashbacks dans le passé nous montre à quel point ils ont évolué. Comme toujours, la plume d’Emily Blaine est efficace. Elle arrive parfaitement à doser les rebondissements, les scènes d’amour et les transitions. Aucun temps mort n’est à noter dans ce roman un peu court mais qui apporte toutes les réponses à nos questions. Il reste une possibilité de spin-off avec le couple Gemma-David mais cela ne semble pas à l’ordre du jour… dommage car ils cachent eux aussi une part de mystère qu’on aimerait lever.

Pour conclure, j’ai passé un excellent moment de lecture en compagnie de Théo et Summer. Tous les deux blessés par la vie, ce roman est une ode aux secondes chances. Il permet également de retrouver la fougue de Jérémiah et une Charlotte complètement transformée. Cette romance contemporaine comblera tous ceux qui ont lu « toi, moi, maintenant ou jamais ». En revanche, si vous n’avez toujours pas lu cette saga, foncez-vous la procurer et laissez l’adrénaline vous emporter maintenant et pour toujours.
Cocktail, Tome 2 : Lovemaker Cocktail, Tome 2 : Lovemaker
Alice Clayton   
Ouais, c'est mimi tout plein mais ça manque quand même cruellement de rebondissement cette affaire! ok, Caroline a un boulot plaisant et qui l'occupe pleinement, ok Simon se montre présent et à son écoute mais au final, même s'il y a des pointes d'humour et quelques réflexions, au final, j'ai comme dans l'idée qu'il ne se passe pas grand chose dans ce tome! Dommage, l'idée du Wallbanger et du harem me plaisait à la base...
Désir fatal, Tome 3 : En plein cœur Désir fatal, Tome 3 : En plein cœur
Abbi Glines   
Il nous aura fallu attendre trois ans pour connaître le fin mot de l’histoire, et oui à raison d’un tome par an l’attente a été longue. Sans compter les nombreux spoilers suite à la publication du reste de la série. J’étais -et je suis toujours- ravie de retrouver mon couple favoris. J’avais beaucoup d’attente pour ce tome, qui pour moi n’était pas indispensable compte tenu de la fin du tome précédent. J’ai imaginé beaucoup d’hypothèses et mon côté exigeant n’a pas été totalement comblée, malgré le bon moment détente.

Nous reprenons là où le tome précédent s’est arrêté, Blaire est enceinte et son amour pour Rush est toujours aussi puissant. Seulement les problèmes familiaux de Rush ne sont toujours pas réglés et après la bombe concernant le père de Nan, la jeune femme a débarqué à Los Angeles chez son père biologique, seulement son caractère de garce nécessite une intervention de son frère. Seulement, l’éternel problème va se poser, comment être un frère aimant, lorsque votre sœur ne supporte pas votre fiancé et que cette dernière bien que bienveillante est éprouvé par l’attitude de la garce de sœur. Trouver le juste milieu va être difficile pour Rush, pour combiner son passé, son présent et son avenir.

J’ai été un peu agacé par Rush, je l’ai trouvé trop excessif, trop protecteur et trop possessif avec Blaire. J’ai eu du mal à reconnaître l’homme qui m’avait séduite dans le tome 1. J’aime beaucoup sa manière d’être aux petits soins pour sa moitié, mais j’ai trouvé qu’il avait perdu une part de son identité et j’avais parfois envie de le secouer pour qu’il ouvre les yeux. Sans compter cette manière de sans arrêt tout donner à Nan, parce que c’est sa sœur et qu’elle n’a pas eu une vie facile. J’ai parfois eu du mal à comprendre ses choix et c’est peut-être ce qui m’a dérangée dans ce tome. Blaire de son côté a retrouvé une partie de sa répartie, mais elle conserve sa douceur et une capacité hallucinante à pardonner. J’aurais aimé qu’elle soit plus mordante et qu’elle force Rush à prendre une décision.

Le style d’Abbi Glines est toujours aussi addictif et on passe forcément un bon moment, sans oublier les passages concernant les futurs couples de la bande, qui font plaisir à (re)découvrir. Après d’un point de vue objectif, il est loin d’être le meilleur de la série et à mon sens, ce n’est pas un épilogue comme je l’espérais, car il n’a pas clôturé certaines scènes comme je m’y attendais, alors forcement malgré tout le bien que je pense de cette auteure, de sa plume et de ses personnages, je suis une petite chose exigeante qui s’attendait à passer par différents stades d’émotions et il m’a manqué quelque chose pour décoller complètement au 7ème ciel. Rendez-vous le 6 avril pour découvrir la suite (merci la publication dans le désordre) avec le tome 9 : Forever Mine, à paraître chez JC Lattès, dans la collection &moi.

http://wp.me/p4u7Dl-1X3

par Luxnbooks
Sexy Bastard, Tome 1 : Arrogant Sexy Bastard, Tome 1 : Arrogant
Eve Jagger   
Romance qui se lit rapidement, sans surprises, les personnages principaux comme les secondaires sympas mais pas assez travaillés à mon goût.
Le sujet était intéressant, mais je l'ai trouvé mal exploité.
J'ai apprécié certains passages, humoristiques, parfois graves.
C'est dommage, j'ai l'impression que cette trame aurait pû donner quelque chose de vraiment sympa.
Mais hélas, c'était survolé, un scénario qui emprunte des raccourcis trop nombreux, une écriture parfois trop ado.
Les scènes épicées sont bien amenées.
En bref, on passe à côté d'un livre dont les sujets étaient prometteurs, boxe, bookmakers, reconstruction de soi, trahison, amour....

Bonne lecture

Live to Love - Saison 1, Tome 1 : La puissance des secrets Live to Love - Saison 1, Tome 1 : La puissance des secrets
Shana Keers   
http://wp.me/p5AuT9-1mZ

Un roman du genre déjà vu mais agréablement surprenant. Pourquoi ? L’auteur a su mettre sa petite touche personnelle pour s’en démarquer. Chose que j’ai beaucoup appréciée. « Live to love, la puissance des secret » de Shana Keers. Une première partie très prometteuse …

Deux héros incompatibles. L’un commence son nouveau job en tant qu’enseignant à l’université. Un homme à femmes doté d’une arrogance démesurée mais qui a ses propres secrets. Thomas. L’autre est étudiante en dernière année universitaire. Une jeune femme effacée qui fait tout pour garder les hommes loin d’elle mais qui cache un douloureux passé. Elisa. Une rencontre accidentelle. Une indéniable attraction. Et si Thomas est prêt à tout pour séduire cette jeune femme qui le perturbe. Elisa, elle c’est tout le contraire elle va tout faire pour fuir cette attirance …

Avec une plume fluide, attrayante et rafraîchissante Shana Keers nous offre un début d’une série intense en sensations. Une histoire ayant une certaine similitude avec une autre mais je vous rassure la ressemblance s’arrête là. Car l’auteur a su se différencier avec une intrigue finement menée et sans longueur. Et avec un bon rythme on ne voit pas le temps passé. C'est impressionnant.

Une narration à deux voix où l’on découvre la personnalité de nos protagonistes qui très intéressants. Mais ce petit duo va vous rendre dingue. A un certain moment, vous n'aurez qu'une envie c'est de leur secouer un bon coup tellement ils sont têtus. Alors qu’à d’autres moments vous serez touché par leur doute et leur douleur. Deux héros que tout opposent mais qui finalement ont beaucoup en commun. Puisque tous deux cachent et fuient leur passé. On fera aussi connaissance de leur entourage. Si pour certains vous aurez de la sympathie pour d’autres malheureusement vous vous en méfierez.

« Live to love, la puissance des secrets » de Shana Keers est un très bon début. Une première partie qui se met en place avec une bonne dose de Mystère, de Questions sans réponse, de Passion et d’Emotions. L’auteur vous donne juste ce qu’il faut pour vous séduire. Et lorsque vous mordez enfin l’hameçon, vous n’aurait qu’une envie c’est d’en vouloir encore plus. Mon seul souci ? Prendre mon mal en patience pour avoir la suite …
Priest, Tome 1 : Passion Priest, Tome 1 : Passion
Sierra Simone   
Incroyablement déçue par cette lecture...
Le résumé était intrigant. C'est une histoire qui sort des sentiers battus, et qui est d'actualité car on parle beaucoup du célibat des prêtres catholiques alors que les pasteurs protestants peuvent se marier et fonder une famille. J'étais donc très curieuse de lire ce bouquin et je pensais être agréablement surprise. Mais quelle déception ! J'ai dû me forcer à continuer le livre et j'ai été tentée d'abandonner plusieurs fois ma lecture. Je vais essayer clairement et objectivement de faire le bilan de tout ce qui m'a gêné dans cette histoire.

Premièrement, les personnages sont creux et vides. Je ne les ai pas aimé du tout. Poppy est franchement peu intéressante. Alors bien sûr elle est parfaite en tous points. C'est une vrai miss monde avec un grand quotient intellectuel. Elle est belle, sensuelle, sexuellement libérée, intelligente, possède de grands diplômes, vient d'un milieu aisé etc Bref, la femme sans AUCUN défaut. Je doute qu'une telle créature existe car personne n'est parfait mais les auteurs sont forts pour créer des personnages improbables. De plus, je trouve qu'elle se comportait comme une garce. Pendant la première partie du livre, elle ne cesse de jouer les allumeuses et d'aguicher Tyler. Elle ne met pas de culotte sous sa robe en venant se confesser, elle vient chez lui au beau milieu de la nuit (pour soi-disant présenter des excuses) mais elle est habillée d'un pyjama riquiqui qui est devenu transparent avec la pluie et bien d'autres choses du même genre. Elle voit que Tyler la désire mais elle ne fait rien pour lui faciliter les choses. Au contraire elle fait tout pour le tenter. J'ai vraiment détesté son comportement. Alors pendant une partie du livre, elle se conduit comme une peste et ensuite quand elle et Tyler sont plus ou moins ensemble, elle pleurniche en disant qu'elle se sent coupable et ne veut pas causer d'ennuis à Tyler. J'avais envie de hurler "Mais ça il fallait y penser avant ma chère et ne pas t'amuser à jouer les filles faciles !". Bref, c'est une sale hypocrite. De surcroît, lorsqu'elle était strip-teaseuse, elle a tout de même couché avec un homme qu'elle connaissait alors qu'elle savait bien qu'il était marié...
Quant à Tyler, je l'ai trouvé sympa et intéressant au début. Puis il est vite devenu fade. Depuis plusieurs années, aucune femme n'a éveillé son désir. Il suffit qu'il entende pour la première fois la voix de Poppy et qu'il la regarde pour brusquement éprouver un désir hors norme et fulgurant. Mouais c'est du vu et revu dans d'autres romances. Finalement, il va passer tout le livre à être en érection en permanence et à tout le temps penser à Poppy. Ça devient vite gonflant.
Les autres personnages ne servent pas à grand chose et ne sont pas très attachants non plus. Surtout les frères de Tyler que je trouve idiots et égoïstes.

Pour ce qui est de la romance, je l'ai trouvé très faible et très peu crédible. Dans ce genre d'histoire, les auteurs ne cessent de confondre "amour" et "désir". Alors non je le clame haut et fort, il ne suffit pas de quelques parties de jambes en l'air très satisfaisantes pour dire qu'on aime follement quelqu'un et qu'on veut partager sa vie avec lui ! Ça n'a rien à voir ! "Sexe" ne rime pas avec "Grand amour" ! Je commence à en avoir assez de trouver cette confusion dans de nombreux livres. Alors ici, on est exactement dans ce cas de figure. Quasiment que du sexe et les personnages se prétendent fous amoureux... En fait dès leur 1ère rencontre, on sent qu'ils ont juste envie de se sauter dessus. Et c'est ce qui m'a agacé. Je m'attendais à ce que les choses se fassent petit à petit. Je croyais qu'ils allaient apprendre doucement à se connaître et à s'apprécier et qu'après un certain temps, ils finiraient par faire l'amour une fois que leurs sentiments seraient apparus. Mais pas du tout. Ils couchent très vite ensemble et ne cessent de remettre le couvert à chaque fois qu'ils se voient. En dehors du sexe, il n'y a rien. Je n'ai pas été touchée par leur "romance". C'est vide, cliché et rapide. Leur "couple" n'est ni mignon, ni complice, ni touchant.

Une autre chose qui m'a profondément gênée, c'est que plusieurs fois et sans scrupules ils couchent ensemble dans des églises. Non seulement, ils le font à plusieurs reprises dans l'église de Tyler alors que n'importe qui pourrait arriver. Mais même vers la fin il y a une brève scène de sexe dans une autre église. J'ai trouvé ça plutôt malsain. C'est tout de même un lieu calme, de culte et de paix. Donc à mes yeux cela reste un énorme manque de respect. Comme s'ils ne pouvaient pas se retenir quelques minutes le temps de quitter l'église et de se rendre ailleurs. Et je n'ose imaginer la tête des gens qui auraient pu surprendre de telles scènes.

Ensuite, il y a trop de scènes de sexe à mon goût. Et elles sont assez longues. J'ai fini par survoler ces passages tellement ça m'agaçait. Même quand il n'y en a pas, le livre ne parle que du désir qu'ils éprouvent. Ils sont en manque, ils se caressent et blablabla. Bref, à croire qu'ils sont incapables de faire autre chose.

Le récit est très prévisible. A partir du moment où Tyler rencontre Poppy, j'ai quasiment vu venir toute l'histoire à des kilomètres. Que ce soit le retour de l'ex de Poppy, le coup des photos etc

Je me suis également demandée si Sierra Simone n'avait pas été payée pour faire la publicité de la série The Walking Dead parce-que franchement vu le nombres de fois où elle en parle et y fait référence, j'ai trouvé ça lourd.

Voilà j'ai essentiellement dit ce que je n'avais pas apprécié dans l'histoire. C'est vraiment dommage car l'idée à la base était bonne. De plus, l'écriture est soignée. Mon ressenti aurait été très différent si tout ne tournait pas autour du sexe et si Tyler/Poppy avait été un vrai couple qui ne passe pas son temps à coucher ensemble. L'auteure aurait dû prendre le temps de faire éclore leurs sentiments et d'instaurer une complicité entre eux. Je ressors vraiment très déçue de cette lecture car j'espérais une jolie romance entre deux personnages attachants.
Addictive Love, tome 1 Addictive Love, tome 1
Amber James   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-4mA

{Jenni} : Un descriptif intéressant et une couverture qui m’a fait de l’œil… Voilà les raisons qui m’ont donné envie de découvrir l’histoire.

[...]

Les protagonistes sont à l’opposé sur plusieurs tableaux mais ne peuvent lutter contre l’alchimie qui existe entre eux. Si j’ai trouvé leur rapprochement intime trop rapide, la plume de l’auteur est néanmoins légère, fluide et sensuelle.

Le récit se clôture avec une fin qui surprend. Un rebondissement, qui bien évidemment, nous tient en haleine et donne envie de savoir ce qui va se passer.

Point positif : le sens de la répartie qui est excellente. Malgré cela, ils ne m’ont ni l’un, ni l’autre, fait vibrer et ni transporter… mais je suis curieuse de les suivre dans le second volume !
Fool's Gold, tome 1 : Nouveau départ pour Charity Jones Fool's Gold, tome 1 : Nouveau départ pour Charity Jones
Susan Mallery   
J'ai adoré ce premier tome. Les habitants sont cool et l'histoire également, je lirais la suite, c'est sûr.
Sing Sing
Vivi Greene   
Je crois que ce roman a fait le rôle qui lui était destiné, dès le départ. Je viens de le terminer et deux secondes plus tôt, je me disais encore qu'il manquait quelque chose. Mais là, même si je pense toujours qu'il manquait quelque chose, je pense aussi qu'il a joué le rôle qu'il devait jouer, simplement.

En commençant Sing, je voulais une lecture sans prise de tête. Parce que ces temps-ci, j'ai la sensation qu'il n'y a que des prises de têtes dans ma vie. Alors, je me suis dit "Et si je me fondais dans la peau d'une popstar en quête de normalité qui n'a pas de chance en amour ?" Et je l'ai fait, je me suis lancée.

Verdict ? J'ai trouvé Sing vraiment bon. Ce n'est pas la lecture de l'année, pas un coup de cœur. Mais ça ne l'empêche pas d'être un roman relaxant, rapide à lire, léger et mignon. J'ai passé un très bon moment, de ceux qui me donnent l'impression d'être loin en vacances là où tout est aussi léger que les nuages. Ça fait du bien, des fois !

L'histoire est assez simple mais elle est franchement sympa à découvrir. La plume de Vivi Greene est fluide et entraînante. Et tout comme la couverture, je trouve que cette lecture respire la bonne humeur et la légèreté. C'est peut-être qu'une impression mais j'ai beaucoup apprécié !

En plus de cela, les personnages sont très attachants ! Quand je lis des livres de ce genre, je me base surtout sur les personnages. L'histoire restant basique, je tiens à ce que les personnages me fassent ressentir quelque chose de positif pour pouvoir dire que j'ai aimé. Et c'est le cas des personnages de Sing. Ils m'ont plu, je me suis attachée à eux comme s'ils étaient mes amis.

Lily Ross, notre personnage principale, est une chanteuse. Je ne suis pas une grande fan des personnages principaux qui sont célèbres en général. J'ai tendance à les trouver fades. Pourtant, Lily n'est pas fade. Elle est douce, sincère, attachante et du coup, je l'ai trouvé jolie. Bien que je l'ai trouvé un peu immature parfois, je n'ai pas cessé de l'adorer.

Noah est un personnage très attachant et je l'ai adoré par sa personnalité. J'ai trouvé qu'il avait du charme, je l'ai trouvé doux et solide à la fois. Je suis tombée sous le charme et je m'y suis sincèrement attachée.

Je crois que c'est une erreur de traduction mais on est passé de Noel à Noah. Dans la version VO, Noah s'appelle en vérité Noel. Ce n'est qu'un détail mais j'avais besoin de le dire. ^^

Je me suis bien-sûr attachée à Sammy et Tess. Ce sont de bonnes amies, de celles qu'on voudrait garder auprès de soi toute sa vie. Et j'ai beaucoup aimé Maya aussi. Avec son yoga, rien que de l'imaginer, je me sentais détendue ! Jed ne m'a pas particulièrement plu mais je ne l'ai pas détesté comme je m'y attendais au départ. Et je me suis franchement attachée à Sidney. Elle donne envie de l'écouter pendant des heures en souriant comme une idiote, de la prendre dans ses bras, ce genre de trucs...

La romance de Sing est très jolie, douce (comme le reste du livre en fait) et elle vous donne envie d'un câlin groupé (je ne sais pas pourquoi). Je l'ai vraiment bien aimé. Noah et Lily sont vraiment mignons.

J'aurais pu mettre Sing en or. Vivi Greene a écrit une très jolie histoire avec de supers personnages et le ton de tout ça est très plaisant. Il n'y a que des points positifs dans cette histoire ! Mais hormis quelques pincements au cœur dans les moments un peu tristounets, je n'ai rien ressenti de spécial et même si j'ai beaucoup aimé la fin, j'ai une impression d'inachevé. C'est la raison pour laquelle je mets Sing en argent.
[spoiler]Ma impression d'inachevé est surtout portée sur la relation de Noah et Lily. J'ai l'impression qu'il manque quelque chose et ça terni un peu le sourire qui s'est dessiné sur mes lèvres à la fin.[/spoiler]

En conclusion, Sing est une lecture que j'ai bien aimé. Si vous cherchez un roman pour les vacances d'été qui approchent à grand pas (si vous n'êtes pas déjà en vacances), n'hésitez pas ! De plus, je me dis que ce roman ferait un bon film pour adolescentes. ^^ Je ne suis pas du genre à être super emballée par les adaptations de romans au cinéma et je n'encourage pas une adaptation de Sing en particulier mais l'idée, l'atmosphère et tout ça de ce roman m'ont donné l'impression de regarder un film pour adolescentes que j'adore regarder en pleine nuit quand je me sens un peu déprimée mais de le regarder avec des mots.
Je crois que c'est le truc le plus bête que j'ai jamais écrit dans un commentaire. ^^

par Sheo
Private Pleasures, Tome 1 : Private Lesson Private Pleasures, Tome 1 : Private Lesson
Samanthe Beck   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2017/03/06/private-lesson-samanthe-beck/

Private Lesson est un titre qui m’a tout de suite interpellé par ses sous-entendus et son résumé alléchant. Publié chez Collection &Moi, il ne m’en fallait pas plus pour me jeter dans cette lecture très prometteuse.

Le succès de ce livre repose avant tout sur la personnalité même des protagonistes et l’environnement dans lequel ils évoluent. En effet, tout le monde se connaît dans la petite ville de Bluelick ce qui alimente sans cesse la machine à ragot du coin. Les gens aiment savoir ce qu’il se passe chez eux et se délectent de la moindre information croustillante donnant lieu à plusieurs situations cocasses.

Ellie Swann a été élevée sur ces terres. De retour en ville pour veiller sur son père, c’est avec son doctorat en poche qu’elle décide d’ouvrir son propre cabinet médical. Depuis toute petite elle planifie sa vie avec Roger, le quaterback du lycée avec qui elle se voit vivre heureuse entourée de trois ou quatre Roger blondinet. Ellie est une personne pragmatique qui envisage les choses d’un œil pratique. Elle agit toujours de manière réfléchie, concise et directe. Cela aurait pu la rendre pénible voir acariâtre et pourtant grâce à son franc-parler et sa bonne humeur, Ellie est une jeune femme que l’on apprécie dès les premières lignes.

Tyler Longfoot a tout du Bad Boy. De son allure à sa harley, il est la parfaite représentation de l’homme dangereux. Il est celui que tout le monde connaît et pas forcément pour les bonnes raisons. Sa réputation le précède malgré son évolution. En effet, Tyler est dorénavant un chef d’entreprise accompli. L’enfant du pays a bien grandi et fait prospérer la ville en créant des emplois et en s’investissant pour les autres. Son image de je-m’en-foutiste lui pose à présent pas mal de problèmes pour l’avenir. Il faut dire que ce jeune homme simple et altruiste est à un tournant de sa vie. Sa générosité sans pareil fait de Tyler un homme profondément gentil que l’on a envie de découvrir.

Le principal attrait de ce livre repose bien entendu sur les leçons privées d’Ellie. Ce qui est particulièrement plaisant c’est la manière dont elle envisage la suite des événements. Avec son raisonnement linéaire, elle voit le sexe comme une matière scolaire, analysant point par point chaque aspect de ce sujet précis. Le contraste avec les méthodes de Tyler est alors saisissant, car ce dernier vit dans la spontanéité totale surtout sur sa sexualité.

Leur relation prend une tournure certes sensuelle, mais surtout sentimentale. De par leur passé commun, les souvenirs viennent régulièrement alimenter le récit d’anecdotes croustillantes. De plus, on se rend finalement compte qu’ils ne sont pas si différents l’un de l’autre. Leur situation familiale a toujours été compliquée ce qui va grandement les rapprocher, mais également les effrayer.

Leur histoire ne verra pas le jour sans mal, car Ellie totalement obnubilé par le « projet Happy End » refuse de voir ce qui crève les yeux. Sa quête de séduction est si ancrée en elle, qu’elle en oublie de regarder l’homme qui se tient à ses pieds. J’ai beaucoup aimé la façon dont le récit a été tourné. L’obstination d’Ellie apporte de la consistance à cette relation que l’on devine aisément.

Private Lesson est donc un livre très agréable agrémenté d’une bonne dose d’humour. L’écriture est claire, fluide, attrayante. On a envie de tourner les pages pour connaître la suite des réjouissances. C’est un roman qui met de bonne humeur et qui se lit en quelques heures. À découvrir sans tarder..