Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de gwen2boule : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
The pink panthers, Tome 3 : Haittie The pink panthers, Tome 3 : Haittie
Audrey Dumont   
L'avisde Galie de Words of love : https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2019/01/28/the-pink-panthers-3-haittie-audrey-dumont/

Entrez une fois au Pink Panthers et vous n'aurez qu'une envie : y retourner encore et encore. Et quand Audrey Dumont vous propose un pass VIP, c'est le paradis! Me voici donc plongée dans ce troisième tome des Pink Panthers consacré à notre serveuse rebelle : Haittie.

Je ne pleure que très rarement quand je lis mais, là, je n'ai jamais pleuré aussi vite dans une lecture. Ça vous prend aux tripes dès le prologue! Je n'en reviens pas d'avoir été submergée aussi vite par cette histoire.

Chaque tome peut se lire indépendamment mais je ne vous le conseille pas, vous rateriez l'essence même de cette série: la symbiose entre les membres du Pink. Alors, lisez-le dans l'ordre pour ne pas en perdre une miette.

Haittie est une rebelle impulsive, je m'attendais donc à un livre explosif...Et bien non, au contraire, je l'ai trouvé plein de réflexion et de recul sur la vie. On comprend pourquoi Haittie se protège derrière ce côté rentre-dedans, et surtout pourquoi il y a un tel paradoxe entre sa vie professionnelle délurée et son cocon personnel, au calme avec vue sur l'océan. Ce tome reflète à mon sens la personnalité de Haittie: le Pink comme famille pour qui elle sera toujours présente mais aussi ce besoin viscéral de vivre en retrait et seule, pour retrouver son refuge. De ce fait, on passe beaucoup de temps hors du Pink par rapport aux tomes précédents mais cela ne m'a pas gênée car le Pink ne se limite pas à un local commercial à Sacramento, ce sont ses membres qui le rendent vivant et le côté "famille de cœur" que j'avais ressenti et adoré ressort bien dans ce troisième tome.

Brad est tout aussi stupéfiant. On l'a rencontré précédemment et l'image que j'avais de lui était la même que celle que s'est faite Haittie : un macho, limite lourd. Quelle surprise de découvrir sa vraie personnalité! Il m'a sincèrement émue. 

L'alchimie entre eux est plus que palpable, même dès leurs premiers ébats on comprend que Brad veut plus alors qu'il laisse croire le contraire. 

J'ai étrangement trouvé ce tome reposant. Haittie m'a profondément touchée, probablement parce qu'on se ressemble sur beaucoup de points. C'est plus que le tome de "Haittie", c'est un roman sur l'acceptation de son propre passé, sur comment en faire une force au lieu d'un fardeau.

Ne cherchez pas d'intrigue avec des rebondissements de dernière minute dans cette histoire, il n'y en a pas et c'est très bien ainsi car ce ne serait que superflu. Découvrez seulement Haittie, son histoire, ses tourments et son parcours pour que, enfin, la vie soit aussi simple que cette maxime:
"Des étoiles pour nous éclairer.
L’horizon pour nous guider.
Des vagues pour nous faire vibrer."
Redwood, Tome 1 : Jasper Redwood, Tome 1 : Jasper
Carrie Ann Ryan   
Totalement déçue par ce roman. Je pensais que ce serait une bonne saga vu qu’elle va être éditée chez Milady. Beaucoup pensaient que ce serait du même acabit que la Meute du Phénix, mais la Meute du Phénix est clairement au-dessus de ce roman !
Ce tome 1 (qui est en fait le tome 2, vu que le tome 1 est une novella) est sur Jasper, le Beta de la meute Redwood (dirigée par une grande fratrie) ainsi que sur Willow, une jeune femme pâtissière. L’histoire débute pas trop mal, néanmoins, Willow ne tarde pas à se faire kidnapper et quelques pages plus tard, Jasper et Willow file le parfait amour (insta love coucou). Dans cet univers, les femmes ne jouent pas de rôles importants dans la hiérarchie, elles sont reléguées au statut de compagne puis de maman, et c’est tout.
Après les premières pages, le roman devient vite chiant. Les mecs pleurent tout le temps pour aucune raison (sérieux, j’ai pas compris la moitié des scènes où les mecs chialent), Jasper et Willow couchent très vite ensemble et pfiou 1/4 du roman (et il est super court) ce n’est que du cul !

Concernant l’histoire, la meute Redwood est l’ennemie d’une autre meute particulièrement cruelle qui n’hésitent pas à violer et à tuer leur propre femme/fille. Je n’ai pas vraiment été intéressée par l’intrigue (y en a t-il seulement une ?) ni par les personnages d’ailleurs. Rien n’est original mais il y a tout de même des aspects sympas sur les loups notamment la transformation des humains ou les âmes soeurs potentielles. Mais je ne continuerai pas cette saga même pour ces aspects sympas.

Pour ce qui est de l’écriture, c’est ce que j’ai aimé le moins et sûrement à cause du style de l’auteur que je n’ai pas accroché aux personnages et que je me suis vite ennuyée. Il y a également pas mal de faute d’ortho et des fautes de frappe. En tout cas, je suis étonnée de voir une note globale aussi haute.

En conclusion, ce roman fait parti de mon top 10 de mes pires lectures de 2018…

par MissEcho
L'amant parfait est un inconnu ... Ou presque L'amant parfait est un inconnu ... Ou presque
Camilla Simon   
Encore un grand merci aux Éditions Addictives pour leur confiance et l'envoi de ce nouveau service presse.
Un spin-off de "Le voisin parfait est un enfoiré" il fallait absolument que je le lise. J'ai adoré retrouver le style pétillant et déluré de l'auteure avec cette troupe.
Aiden est tranquillement à la station essence lorsqu'il va se faire kidnapper par une jeune femme ou plutôt une véritable meringue dans sa propre voiture. Celle-ci vient d'échapper à son futur mari en pleine cérémonie. Elle a ses raisons, mais compte bien fuir le plus loin possible de lui et ses proches. Aiden est tout d'abord complètement stupéfait puis va se prendre au jeu, bien obligé, il doit bouger pour partir faire son road trip en solo à la base. Il va donc s'arrêter dans un prestigieux hôtel de Las Vegas afin de faire le point. De fil en aiguille ce road trip va se transformer en excursion en duo. Nos personnages vont alors se confier l'un et l'autre afin d'en savoir un minimum l'un sur l'autre, car Nell est avec un inconnu pour elle. En effet, chose absurde, Nell ne connaît pas Aiden et son groupe de rock pourtant très connu et traqué par les paparazzis. Nell va donc nous raconter les circonstances de sa fuite et ce qu'elle a vécu ou manqué avec son ex, Ducon pour les intimes... Nos deux touristes vont partir à la découverte de nombreux paysages, points de vues et autres merveilles sur les routes. Une belle complicité et une attirance évidente vont alors vite se créer entre nos deux voyageurs ainsi que l'instinct protecteur d'Aiden.
Nell est une femme tout en courbe et rondeur, mais qui ne s'accepte pas, n'ayant jamais été rassuré ou complimenté par Ducon, elle ne cesse de vouloir se cacher. Nell va devoir reprendre confiance en elle et mener sa vie comme elle l'entend, faire les études qu'elle souhaite et pleins d'autres projets encore. Quant à Aiden, lui cet homme tellement sexy, un corps à se damner, guitariste dans un groupe de rock avec ses fidèles amis. C'est un homme doux, drôle, farceur, prévenant et protecteur, il va tout faire pour que Nell se sente à l'aise avec son corps et s'assume. Lui aime vraiment ses formes et ne cesse de lui prouver dans l'intimité, et pour cause, il va devoir apprendre à Nell ce que c'est de prendre du plaisir... Je ne vous en dis pas plus, vous le découvrirez bien assez tôt...
J'ai beaucoup aimé le caractère et le tempérament d'Aiden, on voudrait tous un Aiden dans notre vie, non ? Et Nell, cette petite femme fragile qu'on a envie de cajoler et à la fois de l'élever pour qu'elle prenne confiance en elle et ses choix. J'ai totalement adoré l'événement perturbateur qui arrive comme un cheveu sur la soupe, inattendu, percutant et frustrant à la fois. Des choix vont devoir être fait. Mensonges, trahisons... ? Quel est donc cet événement inattendu qui survient et va mettre à mal la relation naissante entre Aiden et Nell alors que tout allait pour le mieux ? Que de surprises à venir. J'ai encore passé un excellent moment de lecture avec la plume de l'auteure.
J'ai aussi adoré la façon dont l'auteure a écrit les scènes assez épicées et caliente, on a chaud en même temps que les personnages, on ressent leur alchimie...
J'aime vraiment l'écriture de Camilla Simon, qui est dynamique, fraîche, pétillante, fluide et compréhensible en un clin d'oeil, la lecture est vraiment très agréable, fluide et c'est le point fort de ses romans ainsi que les caractères des différents personnages que l'on rencontre tout au long du récit. Je n'ai plus qu'une chose à vous dire : foncez !
Chers Lecteurs, si vous voulez une lecture addictive, qui se lit vite, drôle et hot ne cherchez plus, venez découvrir cette histoire.

● NOTE: 5/5 ⭐⭐⭐⭐⭐
❤ COUP DE CŒUR ❤
Hell's Wings, Tome 4 : Viper's Destiny Hell's Wings, Tome 4 : Viper's Destiny
Lily Hana   
L’effet Hell’s Wings est de retour.
Dès la première page on sait que l’on ne pourra pas décrocher avant de l’avoir fini. L’action commence dès le début et on plonge aussitôt dans l’histoire de Viper et Mila. Un couple dont les aventures, péripéties, obstacles vont s’enchaîner à une vitesse folle. On se doute de certaines tournures, on déteste certains choix des personnages en se disant « tu ne peux pas être aussi stupide » ce qui d’ailleurs mais un peu les nerfs devant cette stupidité qui hélas du coup fait un peu cliché dans la situation concernée.
Mais il y a de bons rebondissements, un ptit moment ou j’ai pouffé de rire et on m’a jeté des regards style « qu’est que qui lui arrive » lol et on a droit à de belles émotions.
On a hâte d’être dans le prochain tome pour qu’on sache ce qui va se passer chez les Hell’s. J’espère aussi qu’on aura quelques éclaircissements sur certains choses car on se pose pas mal de questions et nos réponses restent flou ou en suspens.
J’ai pris plaisir à retrouver toute ce famille de bikers.
Bref un très bon moment de lecture, une très bonne suite. Rdv au prochain tome.
Verdict : à lire

par nini51000
Dark Soldiers, Tome 1 : Rider in the dark Dark Soldiers, Tome 1 : Rider in the dark
Sara June   
Un roman court qui se lit vite et qui est sans grand intérêt. Il y a trop de scènes de sexe, et elles ne servent pas l’histoire, l’intrigue est du déjà vu, revu et re revu et traitée à la va vite, pour un gang de bikers craint dans tout le pays, je les ai trouvé bien gentil et à mon sens, l’histoire ne fait pas fini quand on sait que deux gars d’un gang ennemis courts toujours dans la nature après ce qu’ils ont fais… Bref, malgré un résumé alléchant, ce sera une lecture vite oubliée.

par Floreen
Love, Tome 1 : Love Naked Love, Tome 1 : Love Naked
Laurie Eschard   
Je n’ai pas réussi à rentrer dans ce roman. C’est vrai que le scénario de départ est un peu gros et peu crédible mais après tout si c’est bien traité…
Mais je n’ai pas accroché avec les 2 personnages principaux. Ben est une caricature du fils à papa hyper égocentrique et superficiel. Quant à Selena, elle m’a agacée dès les 1ères pages en se plaignant constamment de sa situation, avec ses idées étroites et préconçues de ce qui est bien ou mal, très morale par rapport au sexe ou au strip-tease… Alors quand est venue sa réaction par rapport la proposition de rêve du mariage blanc, là je n’ai pas compris… Compte-tenu de sa situation illégale sur le territoire américain et de la santé de son fils plus que préoccupante, elle a dit NON d’un bloc sans même réfléchir ! Juste par principe et parce que c’est « pas moral » ! Franchement j’ai trouvé son orgueil mal placé et incohérent… Alors j’ai préféré m’arrêter là : les héroïnes à principes définitivement ce n’est pas pour moi….

par Nene33
Dark Ride Dark Ride
Ana Scott   
Mon commentaire ne va pas être très agréable. Ni pour l'auteur ni pour son éditeur. Comment? Comment pouvez vous parler du traumatisme du viol avec autant de légèreté?
[spoiler]Cassandra se fait violer par son beau père dès les premières pages du livre[/spoiler] mais non...ce n'est pas grave puisqu'elle va rencontrer le formidable Aaron, beau, ténébreux, sexy et qui en un clin d'oeil va lui faire oublier qu'elle a été ravagée par un autre homme. Parce que c'est bien connu, un viol ça s'oublie super facilement, n'est ce pas? Un mars une bière et ça repart? Je déteste ces écrits "dark" qui font sous couverts d'une histoire d'amour romantique l'apologie des violences faites aux femmes. Voilà pourquoi je n'en lis pas. Mais ici, pas même le prétexte du syndrome de Stockholm pour enrober la chose. Non, non, cassie va vite oublier sa mésaventure dans les bras du bel Apollon de service (qui accessoirement se conduit comme une brute épaisse, mais c'est pas grave ça contribue à a rassurer cette brave Cassie). Qu'un auteur veuille écrire cela, pourquoi pas, le pays est libre, mais qu'un éditeur cautionne le tout dans une collection qui se veut plutôt large public...Car rien ici ne peut récupérer cela! Les personnages sont caricaturaux ils évoluent dans un monde en carton pâte ou le viol et son traumatisme sont niés au profit d'un texte sans âme et sans grandeur. Lamentable... A toute fin utile j'invite celle qui a écrit ce livre et son éditeur à regarder le téléfilm "parole contre parole"....pourtant l'héroine est une de ses femmes "fortes" qui s'écroule après se traumatisme. Sans doute n'a t elle pas trouvé le bon biker !

par Deus2002
My Dominant Boss My Dominant Boss
Chloe Wilkox   
Un avis + détaillé -> https://wp.me/p6618l-fy8
[JULIE]
My dominant boss est une romance New Adult qui traite de sujets déjà vus et pourtant elle a réussi à me captiver, me prendre dans ses filets. Et NON, ce n’est pas du tout une redite d’un certain Monsieur Grey !!!!!
[...]
L’auteur arrive à créer une relation tendue, passionnante et passionnée entre Lake et Jarden. Il est vrai que le milliardaire torturé, control-freak et adepte du BDSM n’est plus une nouveauté pourtant, le combo marche car l’histoire est bien écrite avec un style dynamique, très axée sur les émotions et la passion.

Le personnage de Lake est novice et mais pas naïve, avec des principes et des idéaux qu’elle défend avec conviction, elle ne s’oubliera pas en chemin, tout en emportant Jarden dans sa lumière et ses couleurs.
[...]
Toute la passion, la tension sexuelle, la contradiction des sentiments qui les animent, transparaîtra dans chaque phrase, c’est le talent de Chloé Wilkox. Certaines scènes sont bouleversantes de vérité que j’ai eu l’impression de les vivre.
[...]

En tout cas j’ai vraiment passé un agréable moment chargé d’émotions, de sensualité, d’érotisme, de tensions en tous genres. Cette histoire aurait pu être du déjà vu, mais pas du tout car Chloé Wilkox, dont j’adore la plume, a réussi à rendre cette romance attractive et grâce à des personnages profonds, complexes et passionnés. N’hésitez pas à vous lancer dans cette lecture !
My little lie My little lie
Penelope Ward    Vi Keeland   
J'ai adoré jusqu'à ce qu'on tombe dans le drama à la sauce soap opéra, c'est à dire jusqu'au 2/3 c'était top, c'était du Vi Keeland mais la fin tombe un peu dans l'exagération et c'est là, que j'ai commencé à lire en diagonale.

La partie double vie était le plus fun et surtout le plus complexe, ça donnait pas mal de moments cocasses et on voyait réellement la lutte entre ce qui est bien, ce qui se fait et ce qui ne se fait pas. Je trouvais le personnage masculin excellent, Dex était attachant et il l'est. C'est vraiment le point fort de ce livre.

Côté nana, Bianca est un poil agressive mais elle donne de bonnes répliques à Dex/Jay ce qui fait qu'on se marre et on a le sourire aux lèvres sur plusieurs pages. C'est un bon slow burn, si vous aimez quand ça dure, ça dure joliment tout en tension sexuelle et en tendresse.

Après, forcément la suite m'a fait rouler des yeux parce que c'était pas nécessaire... franchement avec un début où le mec se fait passer pour un coursier alors qu'il est PDG d'une boîte, pourquoi en rajouter ? Les auteurs ne savent pas faire simple parfois, pourquoi toujours mettre des couches et des couches de drames ? Ça rend le tout superficiel.

Si j'enlève la fin, j'ai retrouvé ce que j'aime par dessus tout chez Vi Keeland et ça m'a donnée quand même envie de découvrir Penelope Ward seule. Peut-être son Mack Daddy du moment ?

par LLyza
Cooper Training, Tome 2 : Calvin Cooper Training, Tome 2 : Calvin
Maloria Cassis   
Je ne sais pas pourquoi, j'ai un peu moins accroché que le premier. En tout cas à la fin, on devine le prochain couple qui sera exposait!!
Je ne sais pas pourquoi mais j'ai trouvé Calvin ambigue tout le long... Il souffle le chaud, puis le froid, il ne dit jamais rien à Erin et reste super mystérieux et après il se plains quand Erin croit la mauvaise chose. Franchement c'est saoulant au bout d'un moment. Puis Erin est un peu trop naïve et n'est pas une flèche (le coup du casino et des combats étaient franchement devinable vu le comportement de Calvin). Après ce que je trouve ça nul que d'une part Erin ne capte rien et que Calvin n'explique rien. On se retrouve avec un couple bancal auquel on ne croit pas. Calvin se confie très peu, Erin un peu plus mais pas beaucoup plus. A la fin du livre on connait bien la vie d'Erin parce que c'est de son point de vue qu'on lit l'histoire. A la fin du livre on a l'impression qu'ils ne se connaissent toujours pas, ils ont échangeaient très peu de phrases à par "t'es dispo?" "Non", j'ai un problème avec mon enfant donc on ne peut pas se voir, et c'est tout.
J'ai été déçu parce qu'on passe 200 pages à voir Erin galéré dans la vie, Calvin venir de temps en temps. Puis dans les 80 dernières pages tout s’accélèrent pour justifier un happy end. Pour moi le livre est mal écrit et le tempo mal géré. Il y a une trop grande partie sur Erin, sa vie, la présentation de la fille qui sera la copine du dernier Cooper dans le prochain tome et très peu sur le développement d'une relation de couple entre Calvin et elle. J'espère et j'ai grand espoir pour le prochain tome.

par ninon64