Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Gwenaelle-33 : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
La Cabane magique, Tome 1 : La Vallée des dinosaures La Cabane magique, Tome 1 : La Vallée des dinosaures
Mary Pope Osborne   
Une série vraiment sympathique que je lisais étant plus jeune. Un scénario tout simple mais ludique et interactif avec des énigmes, une écriture compréhensible pour les enfants, avec quelques informations de culture pour les petits ! Des personnages attachants, du voyage, de la magie !

par Lexiie
Fin de partie Fin de partie
Samuel Beckett   
Que serait la vie des quatre derniers hommes sur la terre, après l'apocalypse ? Absurde, bien évidemment. C'est une vision très pessimiste de l'humain que nous livre Beckett, une humanité immobile, enfouie en elle-même, pourrissant sur place sans même s'en rendre compte. Il y a dans cette pièce un cinquième personnage, très important : le silence, tour à tour refuge, excuse, barrière, ami ou ennemi... Il fait ressortir à merveille l'insanité, la vanité des propos humains : si ce qu'ils ont à dire n'est pas plus beau que le silence, alors ils feraient mieux de se taire. L'espèce humaine dans son ensemble ne vaut rien. Mais l'auteur semble tout de même éprouver une certaine tendresse pour ces personnages si particuliers : cela passe beaucoup par l'humour. Pour arriver à apprécier le théâtre de l'absurde, ne pas hésiter à lire et relire ses pièces. Chaque lecture apporte son lot de découvertes...
En attendant Godot En attendant Godot
Samuel Beckett   
"En attendant Godot", est une pièce de théâtre en prose et en deux actes mettant en scène Vladimir et Estragon, deux vieux clochards vagabonds qui croisent la route de Pozzo et Lucky respectivement maître et "esclave", et celle du messager de Godot. Le décor est dépouillé, quasi inexistant, en un lieu indéfini, sur une route de campagne avec un seul arbre. Deux clochards discutent pour tuer le temps, échangent des propos superficiels et plats, ressassent leur malheur et leur ennui. Ils attendent l'arrivée d'un certain Godot qui devrait les secourir et avec lequel ils croient avoir rendez-vous.

Un théâtre de l'Absurde, un nouveau théâtre en rupture avec le théâtre "traditionnel", une pièce qui présente quelques thèmes majeurs : l'absurdité de l'existence (Vladimir et Estragon sont totalement abandonnés et voués à une misère totale), l'immobilité du temps (du premier acte au second, le temps a passé, l'arbre s'est couvert de feuilles, mais ce temps est immobile, rien n'a changé sauf que Pozzo est devenu aveugle), l'inutilité de la mémoire (le passé évoqué par les deux clochards n'ouvre aucune perspective ni sur le présent ni sur l'avenir)... On aime ou on n'aime pas mais il s'agit d'un genre nouveau, une pièce avec son lot de réflexions philosophiques, une lecture intéressante.

par SuperNova
le club des cinq et la maison hantée le club des cinq et la maison hantée
Enid Blyton   
Lecture de ma jeunesse.

Je tenais avant tout à vous préciser que tous mes commentaires sur cette série de livres seront tous identiques.
Tout d'abord il faut savoir que cela fait maintenant un petit moment que j'ai découvert et lu ces livres. Je me rappelle qu'à l'époque j'avais adoré !
Qui n’a jamais lu le club des cinq étant petit ?
Moi j’en faisais la collection et j’étais mais tellement FAN.
Les petites énigmes tellement sympa à lire, et surtout ce ce quatuor qu’on rêvait tous d’y faire partie sans oublier Dag’ (Dagobert, drôle d’un nom pour un chien, je m’en rappelle encore pour vous dire:)). Aujourd’hui on me dit « tu dois tous les relire », je le fais sans hésitation haha.
Enfin bref, je recommande cette lecture à tout le monde, parce que l'on n'est pas obligé de mettre une catégorie ou même une case pour les lecteurs de ces livres, tout le monde peut lire ce qu'il veut à l'âge qu'il veut.. Sur ce, bonne lecture ^^
Tara Duncan, Tome 5 : Le Continent interdit Tara Duncan, Tome 5 : Le Continent interdit
Sophie Audouin-Mamikonian   
Il faut pas être décourager par le nombre, parfois, les meilleur saga sont celle qui ont le plus de tome, et puis si vraiment tu est découragé par le nombre, tu peut toujours t'arréter, mais essayer ne coute rien :)
Personnellement, je trouve ces bouqins vraiment agréable a lire, et pour tout dire, j'ai du mal a m'arréter le soir !
Tara Duncan, Tome 6 : Dans le piège de Magister Tara Duncan, Tome 6 : Dans le piège de Magister
Sophie Audouin-Mamikonian   
Non ça va, Tara Duncan est quand même assez différente de Harry Potter. On dit que c'est sa petite soeur parce qu'elle a beaucoup de succès et que le livre parle de magie mais ce n'est pas la même chose. Dans Tara Duncan, il y a beaucoup plus d'humour et d'action que dans HP. Les personnages sont également très attachants.
Pour conclure, Tara Duncan ressemble un peu à HP à cause des thèmes abordés et car Magister rappelle un peu Voldemort mais on ne peut pas dire que c'est copié collé.
Je conseille cette série aux ados. On passe un bon moment à la lire.
Le Chien des Baskerville Le Chien des Baskerville
Arthur Conan Doyle   
Un des premiers romans policiers que j'ai lu lorsque j'étais au collège. Je m'en souviens car il m'a fait froid dans le dos. Je ne l'ai pas relu depuis mais j'aimerais bien.

par zoya
La Danse des Obèses La Danse des Obèses
Sophie Audouin-Mamikonian   
ce livre est effroyablement bien écrit et l'histoire est très palpitante. l'intrigue est vraiment super.

Lueur de feu, Tome 1 : Lueur de feu Lueur de feu, Tome 1 : Lueur de feu
Sophie Jordan   
En voyant cette couverture, le livre ma toute suite attiré et le résumé ma charmer.
Je ne regrette mais alors pas du tout de l'avoir acheter sur un coup de tête.
On toute suite dans l'histoire, l'histoire et captivante, émouvante on ne peu que suivre et encourager Jacinda et Will, qui son des personnage attachent.

par oyumi
Le bleu est une couleur chaude Le bleu est une couleur chaude
Julie Maroh   
Je n'avais jamais presque pleuré pour une bd. Je dois dire qu'avec celle-ci, j'ai été émerveillé.
Loin de tous les stéréotypes du genre et des clichés de romance, cette bd est tout de même une histoire d'amour tout le long. Une histoire particulière, puisqu'il s'agit d'une adolescente qui va a se découvrir homosexuelle, et de sa traversée dans une société, dans les années 90, qui commence à peine à se défaire de ses préjugés négatifs contre les homos.
Elle va être confrontée, dans son lycée, au regard des autres, à celui de ses parents, à son propre regard sur elle même, ce qu'on lui a inculqué durant son enfance, cette morale normative qui l'emprisonne et la torture. Face à ce paradoxe, qui est celui d'aimer ce qu'on ne peut pas aimer, elle va lutter, aidée par Emma, et toutes les deux vont bâtir peu à peu un amour magnifique, grand, et éternel. Le dessin bien sûr est aussi très beau. Le bleu, dans cette bd, est le point central.
De par le sujet même qu'elle aborde, comme je l'ai dit, elle est forcément loin des clichés et de la norme. Même si on peut lui reprocher d'être comme la plupart des histoires d'amour un peu épurée, elle n'en reste pas moins terre à terre et proche du lecteur par le fait qu'elle aborde les relations humaines avec justesse et sans fioritures.
Vraiment, je trouve qu'elle a mérité son prix à Angoulême.
  • aller en page :
  • 1
  • 2