Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Gwenavy : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les Étoiles de Noss Head, Tome 1 : Vertige Les Étoiles de Noss Head, Tome 1 : Vertige
Sophie Jomain   
je viens de le finir et je l'ai trouvé tout bonnement fantastique ! un merveilleux roman qui nous transporte dans une histoire d'amour comme on voudrait en lire plus souvent. je vous le recommande vraiment, il vaut le coup
Les Étoiles de Noss Head, Tome 5 : Origines - Deuxième partie Les Étoiles de Noss Head, Tome 5 : Origines - Deuxième partie
Sophie Jomain   
OH MON DIEU !!! Cette explication me fait encore plus aimé ce livre ! Et ne parlons pas du bonus de Noël 2015 !

Voici l'explication de Sophie sur le choix de cette fin ... ( Source : twilight-teamsuisse.blogspot.fr )

[spoiler]"Je refusais que Leith se souvienne d'elle au dernier moment et se dise "purée, on a failli raté des choses". Je voulais qu'il retombe amoureux, vraiment, que le mor-aotrom lui prouve à lui et à elle une nouvelle fois qu'ils étaient faits l'un pour l'autre, je voulais qu'il redécouvre tout de Hannah, qu'il en soit fou au point de se dire que peu importe si sa mémoire lui fait défaut, seul ce qu'il a devant lui, sa certitude compte. L'éternité avec elle. Et elle, l'éternité pour lui rappeler combien ils s'étaient aimés, combien ils s'aimeraient encore.
Je voulais qu'ils aient une vraie nouvelle chance. Celle que le commun des mortels n'auraient jamais, parce qu'ils ne sont pas le commun des mortels.
C'aurait été si facile de lui faire retrouver la mémoire et tomber dans le ressort bateau du "tout est bien qui finit bien". Non. Ils vont devoir reconstruire. Ensemble. Pour de vrai.
Et ainsi, Leith est encore plus sûr de son amour pour elle. Quant à Hannah... après ça, elle se sent sûrement aimée comme nulle autre femme.
Quant à la Meute, ce n'était pas son histoire, ni celle du Cercle. C'était celle de Grigore, Leith, Hannah et celle des Sutherland. C'est d'ailleurs pourquoi l'histoire se termine là où elle a commencé pour les loups."

***

BONUS : suite des "Étoiles de Noss Head" offerte par Sophie Jomain pour le 25 Décembre 2015.
© Sophie Jomain / Pygmalion
Source : facebook.com/ed.Pygmalion

— Et voilà ! s’exclama M. Broadman en déposant deux mugs fumants devant nous. Chocolat, cannelle et sucre d’orge ! Joyeux Noël, les enfants !
Je le remerciai d’un sourire qui voulait tout dire et, impatiente d’y goûter, je me saisis de ma tasse avant de la porter à mes lèvres.
— Prenez garde à ne pas vous brûler, ajouta-t-il avant de s’éclipser.
J’avalai une gorgée, deux puis trois, et fermai les yeux de délectation. Il n’y avait que chez Broadman qu’on trouvait des boissons de Noël aussi délicieuses.
— Ah ! J’adore Noël !
Leith s’empara de son mug et pinça les lèvres.
— Fête commerciale…
Oh, je savais bien ce qu’il en pensait. Mais je m’en moquais. Moi, j’adorais ça !
— Tu n’es qu’un grognon ! D’ailleurs, tu ne m’as toujours pas dit ce qui te ferait plaisir.
Il s’en amusa.
— Et toi ?
Excitée comme je l’étais à l’idée de fêter Noël, j’embrayai sur la longue liste de cadeaux auxquels j’avais pensé. Il siffla.
— Rien que ça ! s’esclaffa-t-il.
J’éclatai de rire, puis redevins sérieuse.
— Mais toi, Leith, qu’aimerais-tu ? Dis-moi…, insistai-je en terminant mon chocolat chaud.
Son petit sourire en coin faillit me faire fondre.
— La réponse est sous ton nez.
Décontenancée, je fronçai les sourcils. Alors, mon attention fut attirée par l’inscription au fond de ma tasse.
« All I want for Christmas is you
Will you marry me? »
J’en perdis tous mes moyens.
— Par l’Esprit…
Le cœur battant, je levai la tête vers Leith. Il me mangeait des yeux. Puis, sans cesser de me regarder, il plongea la main dans sa poche et en sortit un anneau argenté serti d’un diamant.
— Veux-tu être ma femme, Hannah ?
En cinq ans, notre relation avait atteint des sommets, tout ce par quoi nous étions passés nous avait davantage renforcés, rapprochés, nous nous aimions plus que jamais, alors les larmes affleurèrent.
— Par l’Esprit ! Oui ! Oui !
La bague qu'il glissa le long de mon doigt fit de moi la femme la plus heureuse du monde.
Leith était l'homme que j'aimais.
Ma moitié. Mon double. Mon âme.
Mon éternité.[/spoiler]

par MissNaais
L'Étrange Vie de Nobody Owens L'Étrange Vie de Nobody Owens
Neil Gaiman   
Ce qui m'a incité à lire cet ouvrage, c'est les nombreux éloges que j'en ai entendu. Je ne connaissais pas du tout l'auteur avant de lire ce livre et je dois dire, que j'ai été conquise. Ce livre est un pur régal.

Nobody Owens n'est un bébé lorsque sa famille se fait tuer. Par chance, il est reccuilli et élevé par un couple de fantôme, les Owens. C'est Silas, un personnage étrange et mystérieux, qui s'occupera de sa protection et de son éducation. Devenu habitant à part entière du cimetière, Nobody, dit Bod, grandira entouré de fantômes.

Ce que j'aime dans ce livre, c'est la façon dont il est présenté. En plus d'être parsemé d'illustrations, les chapitres sont peu nombreux et plus ou moins longs. Ainsi, entre chaque chapitre, il se passe plusieurs années. Ce qui donne un livre relativement court, mais au rythme soutenu.
Ces multiples élipses temporaires donnent un livre très découpé, mais pour une fois, je dois dire que ça ne m'a pas dérangé pour autant. Au contraire, c'est ce qui donne son charme au roman.

De plus, chaque chapitre représente une aventure de Nobody, une étape importante de sa vie. Comme par exemple lorsqu'il se fait sa première amie, une véritable humaine qui va le prendre pour son ami imaginaire. Ou encore la fois où il va passer à travers la porte des Goules, et encore pleins d'autres aventures.

Le fil rouge de cette histoire, reste néanmoins présent tout au long du livre, puisqu'il s'agit du Jack, l'homme qui à voulu tuer Nobody. Et si tout au long du livre on en entend pas énormément parler, la fin se précipite car elle présente la rencontre palpitante entre Nobody, Silas et le Jack.

J'ai également beaucoup apprécié l'ambiance sombre et inquiétante, à la limite du gothique qui se dégage de ce livre. Avec des personnages mystérieux et inquiétants pour certains, ainsi que le cadre où se situe la majorité de l'histoire, c'est à dire le cimetière. Avec ses vieilles tombes arrachés, ses statues cassées recouvertes de mousses, elle semblent tout droit sortie du Père Lachaise !

Bref, un cadre sympa, des personnages attachants, même si ma préférence va à Silas, cet être de la nuit, un style d'écriture vraiment agréable. Ce livre est un pur moment de plaisir ! Un livre jeunesse mais qui reste tout de même sombre et pas forcément adapté aux plus jeunes. Un livre qui ravira les adultes !

par Fantasyae
Last Descendants Last Descendants
Matthew J. Kirby   
http://revesurpapier.blog4ever.com/assassin-s-creed-de

Owen veut découvrir la vérité sur son père, mort en prison. Il est persuadé qu'il n'était pas un criminel. Lorsque Monroe, le technicien informatique du lycée, lui propose de vivre une expérience qui pourrait l'aider dans ses recherches, il n'hésite pas. C'est l'occasion de tester l'Animus, machine scientifique qui, à l'aide d'un échantillon d'ADN, peut créer des simulations de souvenirs de nos ancêtres pour ensuite les explorer. Owen espère y trouver des réponses mais c'est une incroyable aventure qui l'attend. Lui, et cinq autres ados...

C'est un roman inspiré de l'univers du célèbre jeu vidéo Assassin's Creed et j'étais très curieux de découvrir quel genre d'aventure attendait les lecteurs. Je n'ai vraiment pas été déçu. La lecture est très immersive, et surtout pleine d'action. Fidèle au jeu, l'auteur a su mettre en avant cette technologie étonnante et déstabilisante qu'est l'Animus, en plongeant six adolescents au coeur du combat qui confronte deux sociétés secrètes depuis des milliers d'années : l'Ordre des Templiers et la Confrérie des Assassins.

Chacun de ces six adolescents vit les dangereuses aventures de ses ancêtres, à travers la simulation et ses souvenirs. C'est à une période sombre de l'histoire qu'ils sont envoyés, plus exactement pendant la guerre de Sécession. Ils ne peuvent que se sentir impliqués dans les événements et pourtant ils n'en sont finalement que spectateurs. L'expérience ne les laisse pas indifférents tant elle est prenante. Puis quand celle ci se mêle à la réalité, les cinq adolescents sont à leur tour en danger. Le rythme de lecture est excellent, l'action présente tout au long du roman, et l'aspect historique très intéressant.

Si vous vous posez la question, vous pouvez découvrir ce roman pour ados sans connaître l'univers du jeu vidéo. L'intrigue est basée sur l'exploitation de la mémoire génétique et la recherche d'une relique aux puissants pouvoirs et cela ne manquera pas d'attirer votre attention. Les questions viennent aussi petit à petit. Quelles sont les motivations des deux sociétés secrètes? De quel coté faut-il se ranger? Les six ados peuvent-ils faire confiance à Monroe, qui les guide pendant toute l'aventure? De mon côté, j'ai passé un bon moment et je retrouverai ses six jeunes avec plaisir. Ils sont très différents et on ne les connaît pas encore bien. J'ai hâte d'en savoir plus.
Alice au royaume de Joker, tome 1 Alice au royaume de Joker, tome 1
QuinRose    Mamenosuke Fujimaru   
Il me semblait bien qu'un jour... On allait avoir cette partie d'histoire qu'on a pas eu dans le Royaume de Coeur qui m'avait laisser plein de question. Car si nous nous souvenons bien... Au milieu d'un des tomes... on a le Joker qui dit a Alice de jouer au carte et si elle gagne... elle pourra continuer de voir cest ami. Après pouffe ! Comme si rien était et l'histoire continu ! J'ai bien hâte de voir...

par Enimia
Chroniques des vampires, Tome 2 : Lestat le vampire Chroniques des vampires, Tome 2 : Lestat le vampire
Anne Rice   
Ce livre m'a été conseillé par quelqu'un qui en était fan. Moi j'avoue qu'il m'a parfois un peu ennuyé. Je crois que c'est la façon dont elle écrit, mais sans pouvoir en être sûr. L'histoire par contre est vraiment très bonne. On apprend comme Lestat de Lioncourt, quittant sa famille, va se rendre à Paris avec un ami, et se qui va s'y passer. Comment il va devenir un vampire, et ce que ça va impliquer pour lui et son entourage. Sa vie va se transformer, sa personnalité. Son créateur l'aura laissé avec un héritage de questionnement et de vision de la vie qui ne le lâchera pas et participera à la construction de ce qu'il va devenir. Un vampire libertin, libéré et désireux de savoir, de connaître.
Ainsi, à la recherche des anciens, il rencontrera Armand, puis Marius...
L'approche des vampires de Anne Rice est assez singulière, s'écarte de la tradition vampirique des pieux dans le coeur, des crucifix et de l'ail. Ces vampires là ont l'air plus "vrais", plus réels dans leur psychologie qui est très bien développée. On vit vraiment dans ce monde et on en apprend la complexité de cette vie, et à la fois l'anarchie qui règne dans ce qu'on pourrait croire être une société de vampires. Mais il n'en est rien, Lestat s'en aperçoit vite. Tout chez les damnés n'est qu'anarchie, incompréhension, perditude, solitude. Rien ne les unis que leur mode de vie.
Cette biographie de Lestat précède bien évidemment Entretien avec un vampire dans la chronologie, mais il a été écrit après ; il est le 2nd dans la chronique des vampires. La fin du livre fait directement lien avec la Reine des Damnés qu'il introduit.
Contes d'une grand-mère vietnamienne Contes d'une grand-mère vietnamienne
Yveline Féray   
Ces contes sont aussi anciens que le Viêtnam. Ils ont volé de bouche en bouche depuis les temps immémoriaux, s'enrichissant et se modifiant au fil du temps, chaque conteur - maître d'école, chanteur ambulant, grand-mère, grande soeur - répétant ce qu'il avait entendu enfant et l'ornant de nouveaux détails au gré de son imagination et de son talent. Un trésor de récits merveilleux et de légendes extraordinaires qui s'ouvre par une version surprenante de notre Cendrillon, et ainsi de conte en conte en compagnie de gardiens de buffles, de princesses, de talismans ou de génies pour une magique traversée des apparences, jusqu'au dernier qui s'apparente à un grand mythe fondateur.

Car les contes, à l'instar des mythes, peuvent s'emboîter, s'enrouler, dévidant, des origines à aujourd'hui, le fil légendaire d'une trame historique, celle du peuple vietnamien.

par Carca
De la part de la princesse morte De la part de la princesse morte
Kénizé Mourad   
L’auteure narre la vie de sa mère, la princesse Selma, qui subit la chute de l’empire ottoman, grandit à Beyrouth et se marie avec un rajah indien, avant de s’enfuir pour Paris…

Autant dire qu’on ne s’ennuie pas une seule seconde ! Selon les époques, les éléments historiques sont passionnants.
Des circonstances de la fin du sultanat, l’auteure nous donne le point de vue de la famille ottomane et c’est toujours plus intéressant d’avoir autre chose que la version officielle des « gagnants »… On découvre aussi les beautés d’Istanbul, une invitation au voyage ! Suite à la fuite de Selma et sa mère à Beyrouth, on en vient au mandat français au Liban, un détail historique que je ne connaissais pas.
La période en Inde est un gros morceau du roman. En effet, Selma doit faire face, plus qu’au Liban, a des différences culturelles de taille, liée notamment à la pratique de l’Islam. Dans la contrée de son époux, elle est beaucoup plus stricte qu’en Turquie, notamment envers les femmes : elle est obligée de porter la burqa dès qu’elle sort de chez elle, ne peut pas être en compagnie d’hommes… Et elle se heurte de nombreuses fois à l’incompréhension de son mari, incompréhension souvent mutuelle qui ne fera que creuser entre eux un large fossé. C’est cette relation conjugale qui m’a totalement tenue en haleine, bouleversée que j’étais par l’existence de Selma et son état d’esprit à ce moment-là.
Selma, elle qui voulait tellement changer le monde, est confinée. Elle subit les prémisses de l’indépendance de l’Inde sans rien pouvoir faire. Pour le lecteur, malgré quelques digressions un peu trop politico-historiques, c’est très intéressant de le vivre avec le point de vue d’un rajah musulman qui se veut progressiste, confrontée à un mouvement qui provient des hindous.

J’ai tout simplement dévoré ce pavé, écrit tout petit et serré dans mon édition. Je me suis passionnée pour le destin incroyable de Selma, au carrefour de plusieurs Histoires.
Sa tragique déchéance parisienne, au moment de l’invasion allemande, m’a émue aux larmes. La quatrième de couverture n’en faisait pas mystère, mais vivre peu à peu la descente aux Enfers de la princesse Selma, promise à un grand avenir qui meurt miséreuse en France fut bouleversant. Je suis restée abasourdie d’émotion quelques secondes après avoir fini ma lecture, qui se termine avec une immense tristesse.

J’ai aussi énormément apprécié la réflexion que suscite ce livre, que ce soit au niveau historique ou religieux, et même social. Ce roman met au clair des problématiques, ce qui n’est pas pour me déplaire. J’aime quand les romans sont à la fois émouvants et informatifs, ce qui fut le cas ici.

Une très très belle lecture, encore une à côté de laquelle je serais sans doute passée si je n’étais pas sur Booknode :)

La Petite Boulangerie du bout du monde La Petite Boulangerie du bout du monde
Jenny Colgan   
Quand j'ai commencé la lecture, j'avoue que je ne savais pas trop où ça allait me mener. Je n'accrochais pas vraiment... Et puis, l'histoire a débuter et j'ai été entraîné dans la vie de ce petit bout de terre, qui existe et vit au gré des marées. Je me suis prise d'attachement pour Polly, Huckle, Tarnie et tous les autres.
C'est un vrai petit bijou qui parle de la vie et de ses rebondissements qui font que notre existence n'est pas ennuyeuse, même si parfois on se passerai bien de certains.
Il y a beaucoup d'émotions et d'humour également.

par Marie-A
Cupcake Club Romance, Tome 3 : Péché Mignon Cupcake Club Romance, Tome 3 : Péché Mignon
Donna Kauffman   
je viens de le finir et j'ai adoré! Comme tous les cupcakes club d’ailleurs! Une gamine adorable et des adultes raisonnable , enfin presque tous le temps! Beaucoup de tortue aussi!