Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Gwendoline-Crespin : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Visions de Feu Visions de Feu
Gillian Anderson    Jeff Rovin   
Un livre agréable à lire.

Tout d'abord j'ai été un peu surprise de retrouver Gillian Anderson dans un registre littéraire car on à plus l'habitude de la retrouver comme actrice. Je pense que la série X-files à un peu influencée l'intrigue de ce tome avec des éléments inexpliqués et l'apparition de la météorite gravé dès l'introduction. Par moment je me suis un peu retrouvée dans la série...

J'ai apprécié l'association de nos deux auteurs, le résultat est convaincant. Le style est fluide et agréable dans l'ensemble, sur ce point j'avais à la base un peu d'appréhension mais non.

Le scénario se tient, il reste captivant, au fil des pages le lecteur découvre de nombreux éléments permettant de résoudre les mystères, les révélations s'imbriquent comme les pièces d'un puzzle qui prend petit à petit forme. Le roman joue sur les registre du fantastique majoritairement et se bases sur certains types de croyances. Bref il n'y a pas de rationalité dans ces phénomènes inexplicables.

Le lecteur veut à tout prix avoir le fin mot de l'histoire, et percer les secrets du livre. J'ai aimé la trame, elle est passionnante, pas un instant je ne me suis ennuyée. L'histoire reste intéressante et ne manque pas de piquant.

Mon petit point négatif : la fin va à mon goût un peu trop vite, et n'est pas assez détaillée. J'aurais aimé un peu plus de clarté sur certains points, des passages sont un peu flous. Le final m'a légèrement déçue, et à tendance à jouer sur une forme de facilité.[spoiler]Caitlin brise le rituel, tout rentre dans l'ordre, c'est un peu simple. Ce qui se passe là bas dans cette ancienne cité reste brouillon [/spoiler]

Je pense que pour percer tout l'univers de Earthend il faut attendre le deuxième tome. le prologue est assez alléchant. La suite semble se dirigé dans la continuité de ce volume. Ce livre reste une bonne découverte et se lit facilement.
Caribou Crossing, Tome 2 : Souviens-toi, il y a dix ans Caribou Crossing, Tome 2 : Souviens-toi, il y a dix ans
Susan Fox   
Evan Kincaid, un conseiller en placements, se voit confier, par un de ses clients, Gianni Vitale, la mission d'aller passer deux semaines dans un ranch pour rencontrer une certaine T.J. Cousins car il prévoit d'investir dans le projet de celle-ci. Evan part donc à contre coeur à Caribou Crossing, là où il a grandi. Là où il a fui son passé.
Arrivé là-bas, Evan va se rendre compte que T.J. Cousins n'est autre que sa vieille amie Jess. Son premier amour qu'il a fui car il a toujours eu peur de ses sentiments. Enfin peur, c'est surtout qu'il ne sait pas ce qu'est aimer car sa famille n'avait pas vraiment l'himage de la famille soudée et aimante mais plutôt celle de l'alcool et de la violence...
Evan va se redécouvrir au fil des jours. Il va chercher à regagner la confiance de Jess. Celle-ci, de son côté, est aussi surprise de le voir là mais dix ans ont passé... Jess n'est pas prête à lui faire confiance et surtout elle lui cache beaucoup de choses.
Une jolie aventure où les personnages vont évoluer, se redécouvrir. L'écriture est assez fluide mais j'ai trouvé qu'il y avait des longueurs et je n'ai malheureusement pas réussi à m'attacher aux personnages, à m'imprégner de cet univers malgré les rebondissements.
Une jolie histoire pour les passionnés de chevaux qui se lit rapidement mais sans grande surprise pour ma part.
http://notrecarnetlecture.blogspot.fr/2016/04/souviens-toi-il-y-dix-ans-susan-fox.html#more
Psi-Changeling, Tome 13 : Le Bouclier de givre Psi-Changeling, Tome 13 : Le Bouclier de givre
Nalini Singh   
Un treizième tome dévoré en une nuit, qui nous laisse pantelants et tremblants d'émotions à la dernière page.

Après les événements du tome 12, [spoiler]la chute de Silence, l'union de Kaleb (le mating bond en VO) qui marque définitivement la fin d'une ère, l'apparition des Flèches (Arrows) dans la politique menée[/spoiler] ce tome était particulièrement attendu, aussi bien pour mener le fil conducteur de l'univers Psy que pour Vasic, une Flèche qui est au bord du précipice depuis le début de la série.

Un Tk-V, un téléporteur né, ce personnage est emblématique de Silence, la mort et le sang étant son seul univers depuis au moins une décennie, et le néant émotionnel sa seule chance de survie. Il n'en reste pas moins un homme extraordinaire, dont on avait déjà aperçu quelques aspects dans les tomes précédents, et lui qui a toujours été un homme de l'ombre, [spoiler]avec les Flèches comme dans la résistance,[/spoiler] a enfin le droit d'être le centre de l'attention.

Celle qui lui fait face est la première E-Psy de la série depuis Sascha Duncan, et elle a la particularité d'être reliée au PsyNet, ce qui n'est plus le cas de la cardinale. Ivy Jane a subi un reconditionnement brutal sous Silence, mais elle a survécu et résisté grâce à une force de caractère et une volonté qui semble être caractéristique des E-Psy.

La réunion des deux est explosive, anathème au premier abord, mais comme le fait remarquer Aden, une E-Psy comme Ivy possède en elle la douceur qui fait écho à la violence dans laquelle baigne Vasic, de la même manière que Sahara fait écho à Kaleb.

On retrouve avec bonheur une partie des SnowDancer et des DarkRiver, les deux couples Alpha ayant droit à leur propre moment. Le personnage d'Aden est lui aussi développé, prouvant à nouveau la profondeur du lien entre les deux hommes qui se sont connus presque toute leur vie.
On regrettera la présence très légère de Judd, Nikita et Anthony, mais Vasic restant un homme de l'ombre tandis qu'Aden est le politique des Flèches, c'est cohérent.


L'intrigue est haletante, l'écriture intense de Nalini Singh nous amenant régulièrement au bord du gouffre, avec un danger permanent pour les deux personnages et une épée de Damoclès sur toute la race Psy. Car le PsyNet est attaqué, et même le pouvoir démesuré de Kaleb ne peut le sauver sans les empathes.
Les événements s'enchaînent à un rythme parfait, laissant des moments de répit entrecouper la violence qui déchire le PsyNet.
L'auteur arrive également à mettre des touches d'humour caractéristique de ses livres, avec par exemple les "défaillances" du pouvoir de Vasic, ou les quelques passages avec Judd. Ce sont des bouffées d'air frais dans la tension qui règne tout au long du livre, et c'est ce qui crée un équilibre aussi parfait que dans tous les autres livres.



Un treizième tome épique, aussi incroyable que le douzième, à la hauteur de toute la série. C'est un livre porteur d'espoir et de force pour les suivants, les différentes relations créées à travers Judd, Kaleb et Vasic représentant un phare pour tous les Psy à venir.
À lire sans hésiter en attendant le suivant.
Les Cavaliers de l'Apocalypse, Tome 4 : Pestilence Les Cavaliers de l'Apocalypse, Tome 4 : Pestilence
Larissa Ione   
Génial.
Beaucoup mieux que ce que je m'attendais.
Je m'explique:
Reseph était de loin, le cavalier que j'aimais le moins, donc je craignais de ne pas aimer ce tome.
Et quelle surprise...
La première partie de ce livre concerne l'amnésie de Reseph, du coup ça nous permet de le redécouvrir, de voir "son côté gentil", son humour et ses taquineries.
La deuxième partie concerne l'apocalypse et tous ses intervenants.
Haverster et Reaver m'ont beaucoup plu, j'espère qu'un tome leur sera dédié.
Bref, une saga géniale.

par Adèle
Fight, Tome 1 : Corps à corps Fight, Tome 1 : Corps à corps
J. B. Salsbury   
J'ai adoré ce livre même si c'est pas encore au niveau de Fight for love
L'héroïne est très attachante et bien qu'elle ait des parents particuliers elle reste une femme gentille douce et je l'ai beaucoup aimé
Quant à Jonah il est trop mignon il est devenu une sorte de bisounours et c'est assez craquant :)
Le seul reproche que je peux faire pour ce livre c'est que certains trucs se sont passés un peu trop rapidement pour que cela semble crédible
Mais à part ça j'ai passé un bon moment en lisant ce roman et les passages un peu fleur bleue m'ont bien plu aussi ( c'est bien que parfois le boxeur soit pas juste un homme bourré de testostérone qui ne fait qu'être jaloux et grogner comme un ours comme dans certains romans qui se passent dans le monde du sport )

par ingaelisa
Rock Chick, Tome 1 : À la Diable Rock Chick, Tome 1 : À la Diable
Kristen Ashley   
Je crois que ce qui résumé bien mon avis sur ce livre c’est What The Fuck ! (WTF pour les intimes). Vous allez comprendre.

Pour commencer, l’intrigue ne m’a pas laissé un souvenir impérissable mais je crois que c’était pas si mal mais il y tellement d’autres points qui m’ont mises hors de moi que ça ne m’a pas marquée.

Déjà , l’immaturité de l’héroïne. On apprend à la page 100 son excuse pour ça, mais ça vient trop tard, on la déteste déjà (elle a 30 ans et on croirait qu’elle en a 18, et encore je crois que c’est une insulte pour les lycéennes). Et puis les euphémismes pour le sexe… On se croirait au collège, franchement ! A d’autres moment, c’est même plus de l’insouciance, comme on veut nous le faire croire mais de la bêtise, elle met délibérément les autres en danger.

Et puis la relation de couple ! Franchement, quand on lit des trucs comme ça, on comprend pourquoi #Balance ton porc à encore de beaux jours devant lui, malheureusement ! Bon déjà, la mise en couple et leur relation, on y croit pas trop. Bref, ils finissent par se mettent ensemble, ok. Mais alors ensuite c’est WTF tout du long !

– rien qu’au début, le consentement, on y repassera !

– une nuit de sexe, paf ! On emménage ensemble ! WFT !

– le mec qui se prend pour le maître, t’es ma copine donc maintenant, je te donne des ordres. WTF !

– Y a une scène où ils se disputent et un peu trop d’agressivité pour une relation saine. Je n’en dirai pas plus…

– [spoiler]Attention : petit spoiler : A un moment, je ne sais plus exactement le contexte, quelqu’un soupçonne la fille d’être peut-être enceinte. Bon, ça, pas de soucis, ça peut arriver à tout le monde. Mais ensuite, il y a une petite phrase : « « elle est enceinte de toi, pas de risque qu’elle aille voir ailleurs ». CA ! Mais ça, ça m’a fait bondir ! Mais quel est le rapport ! Alors parce qu’elle est enceinte, elle n’a plus aucune liberté et aucun libre arbitre, elle appartient au père du gosse ? Avec une mentalité comme ça, on ne se demande plus pourquoi certaines sociétés forcent les femmes violées à se marier avec leur violeur si elles tombent enceinte (ou pas, d’ailleurs).[/spoiler]

J’ai lu ce livre en entier parce que j’espérai toujours une amélioration mais tout ceci fait que ça empirait à chaque chapitre. Heureusement que je ne l’ai acheté que 0.99€ lors d’une OP. J’étais déjà en colère en lisant ce livre, je l’aurai été encore plus si j’avais payé plus cher.

Note : 01/10 (et encore, le point que je donne c’est pour le traducteur et le correcteur qui ont eu à subir cette histoire)

https://laforetdespages.wordpress.com/2018/01/21/a-la-diable-de-kristen-ashley/
Héritiers des Highlands, Tome 4 : L'ensorceleur Héritiers des Highlands, Tome 4 : L'ensorceleur
Paula Quinn   
Après avoir lu le résumé de ce roman, je me suis laissée convaincre de l'acheter. L'histoire semblait prometteuse. Je dois l'admettre, je n'avais pas lu les tomes précédents et je ne connaissais pas l'oeuvre de Paula Quinn.

Commençons par les personnages. J'ai bien aimé le petit Edmund qui du haut de ses trois ans a su charmer un grand highlander, Colin MacGregor.

Colin est un guerrier avant tout, maniant l'épée comme personne, s'entraînant avec acharnement et qui se consacre corps et âme à sa mission. Un homme avec un caractère bien trempé qui ne se laisse pas facilement impressionner. Fier, entêté. Un homme d'honneur quoi. [spoiler]On le voit faire son devoir, douter par moment, se battre contre ses propres émotions, bref un personnage avec des défauts et des qualités. [/spoiler]

Gillian, mère d'Edmund, est pour sa part une jeune femme forte [spoiler] elle fait preuve d'une grande force de caractère pour affronter son sort et prête à tout pour protéger son fils [/spoiler]. À la fois douce, mais d'une détermination à toute épreuve. Une jeune femme à la hauteur du Highlander qu'est Colin. En fin de compte, des personnages attachants.

Dans les antagonistes, le personnage de Devon est détestable à souhait et certains de ses hommes de mains le sont tout autant. [spoiler]Parfois peut-être un peu trop caricaturaux par contre. [/spoiler]

L'intrigue est bonne. L'auteure l'a bien dosée pour nous intéresser. On se doute de comment ce genre de romance se termine, mais cela ne nous empêche pas de continuer la lecture.

Là où j'ai eu le plus de mal c'est dans le style d'écriture. Le texte est souvent alourdi par des métaphores, des enchaînements de qualificatifs, des tournures de phrases qui coupent le rythme. Certaines scènes perdent de leurs «forces» par moment tant l'auteure a multiplié diverses expressions pour tente de diversifier son texte mais qui à un moment reviennent toutes à dire la même chose. C'est ce qui m'a fait décrocher de ma lecture à plus d'une reprise.

Bref, pour ces raisons, je le classe dans le bronze. L'histoire est bonne, les personnages attachants, mais la façon dont le texte est amené m'a empêché d'embarquer à 100%. Je lirai le tome suivant, puisque dans cette édition, ils ont rajouté à la fin la brève nouvelle «A highlander for Christmas» parue en français sous le titre «Le Rêveur». Mais je doute que je lirai les 3 tomes précédents, malgré que les autres MacGregor semblaient intéressants.

par Alanya
Le Coeur de Lucy, Tome 2 : De toute mon âme Le Coeur de Lucy, Tome 2 : De toute mon âme
Marilyn Stellini   
Le premier tome est moyennement intéressant mais ce second inintéressant et décevant. A croire que l'auteur a manqué d'inspiration.

par AnnaMiah
Un conte de fées ? Un conte de fées ?
Andrej Koymasky   
Un conte de fées ?
Andrej Koymaski
Roman de 207 500 caractères, 35 950 mots.

Sous la domination d'un père autoritaire, Martino, étudiant un peu effacé, se ronge dans une vie bien rangée. Mais un Génie dissimulé dans une réplique miniature du David de Michel-Ange va lui fournir le pouvoir surnaturel qui pourrait changer sa vie.
Malheureusement, les pouvoirs magiques sont sans issue dans la vraie vie...
Comment alors trouver l'homme qu'il recherche et construire l'amour avec lui ?

par Gkone
La danseuse et le cow-boy La danseuse et le cow-boy
Allison Leigh   
http://liliandtheworldofbooks.blogspot.com/2016/06/la-danseuse-et-le-cow-boy.html

Beck a perdu sa femme suite à une maladie, il y a trois ans et depuis ce jour, il reste solitaire et nous fait croire que c'est un homme de marbre. Alors qu'au fur et à mesure de notre lecture, on découvre qu'il est tout le contraire. Quant à Lucy, elle n'a également pas de chance. Elle se fait mal au genou, ce qui signifie qu'elle ne pourra plus danser, sa liaison avec son chorégraphe se termine mal suite à la découverte d'une autre femme dans son lit et pour couronner le tout c'est une autre danseuse qui va prendre sa place.
Elle a besoin de changer d'air et pour cela elle va aller s'installer à Weaver. C'est grâce à ce changement d'air qu'elle va faire la connaissance du séduisant Beck.

Ce sont deux personnages vraiment intéressants et surtout attachants. On apprend à les connaître tout au long de l'histoire et on a juste une question en tête "vont-ils réussir à se laisser une chance?". On sait que tous les deux, ils ont souffert en amour et on veut que leur bonheur.

Enfin, bref, je m'arrête là aussi non, je risquerais de tout dévoiler. C'est une magnifique romance qui se lit facilement et sans prise de tête. La plume de l'auteure nous envoûte du début jusqu'à la fin. Je vous recommande cette romance.

par Lili1989