Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Gypsian : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Ibitsu, Tome 2 Ibitsu, Tome 2
Ryu Haruka   
Un fin géniale, la fille continue à s'accrocher, et elle devient même plus flippante, parce que jusque là, elle était en train d'essayer de se faire accepter, en se débarrassant des obstacles. Maintenant, que le gars a dit la mauvaise chose ("t'es la soeur idéale" fallait se douter que ça allait mal se terminer), là elle s'en prend carrément à lui, c'est carrément de la torture.
C'est dommage qu'on ne sache pas d'où elle vienne pour de vrai, elle ne restera qu'une légende urbaine au finale, même si l'idée de l'hôpital psychiatrique était bien trouvé [spoiler]j'y ai vraiment cru, elle prend l'identité des soeurs avec une telle facilité, et à la fin, la situation se répète, c'est un peu triste.[/spoiler]
Même si je ne m'attendais pas à une fin heureuse pour le gars, le fin va au delà de mes espérances, le truc avec la peluche et tout (bon on comprend c'est quoi ce machin noir, m'enfin).
Je me disais que deux tomes ça risquait de faire court, mais finalement non, c'est très bien comme ça, on garde un bon rythme, ça ne s'éternise pas trop, et il y a pas mal de choses. Et puis vu la fin, il serait difficile de faire une suite.


par Jenna95
Animae, Tome 2 : La Trace du Coyote Animae, Tome 2 : La Trace du Coyote
Roxane Dambre   
Aussi drôle et fou que le premier tome voir plus.
nous retrouvons la bande des services secret français, toujours aussi motivé et spéciale.
La pauvre Lou n'est pas au bout de ses surprises et les histoires se superposent très rapidement au point qu e nous n'avons pas le temps de nous ennuyer.
Arthur fait de plus en plus de gaffes qui sont à mourir de rire.
en parlant de mourir de rire, si vous lisez ce livre, ne le faite surtout pas en mangeant ou en buvant. après c'est à vos risques et périls.
il est bien entendu inutile de préciser que j'attends le tome trois avec impatience !
Animae, Tome 3 : Le Cauchemar du Chien Animae, Tome 3 : Le Cauchemar du Chien
Roxane Dambre   
Cette série est tout simplement addictive!
Ce tome ne fait pas long feu, une fois entré dans l'intrigue c'est fini! On ne lâche plus le livre (pas faute d'avoir essayé pourtant...). Et on en redemande!
Maintenant, il n'y a plus qu'a attendre la suite...

par Titif
Animae, Tome 4 : Le Rire de la Hyène Animae, Tome 4 : Le Rire de la Hyène
Roxane Dambre   
http://leden-des-reves.blogspot.fr/2013/09/animae-roxane-dambre.html

Croyez-moi quand je vous dis que cette chronique va être aussi sympathique à écrire que difficile ! C’est toujours pareil, avec des coups de cœur, on a peur de passer à côté en donnant son avis…

Animae 4 ou Le rire de la Hyène nous permet de retrouver Lou, notre belle panthère travaillant toujours aux services secrets, et chassant le Chalcroc en dehors de ses heures de boulot. Et ceci en compagnie de son fiancé si craquant et si irrésistible : Joshua !
Surtout que, cette fois-ci, la menace ennemie des Daïerwolfs semble avoir préparé quelque chose qui inquiète énormément Lou et ses compagnons. Ils ne comprennent pas ce qui se trame, et lorsque les plans des Chalcrocs vont se dévoiler, c’est l’horreur qui va régner dans le camp de nos héros. Un quatrième tome qui n’a pas fini de vous couper le souffle, faites-moi confiance !

Je sais que j’en dis merveilleusement peu. Il y aurait pourtant tellement à raconter, sur ce quatrième et dernier (SNOUF !) opus ! C’est la magie Animae, chaque tome vous permet de vous plonger à la fois dans des affaires d’agents secrets, mais aussi au cœur de cet univers fantastique des Daïerwolfs et des Chalcrocs. Tout bonnement, encore une fois, fascinant ! Vous ne décrochez pas du livre avant de tout savoir, et lorsque vous ne lisez pas, les personnages vous suivent, qu’il s’agisse de Lou, Josh, Benjamin, Camille, Terry ou encore les autres.

Qu’est-ce que j’ai pu aimer cette petite troupe ! Ils m’apparaissaient si réalistes, malgré leurs capacités surnaturelles, pour certains ! Roxane Dambre a réellement su créer des personnages tout à fait attachants, pas du tout clichés pour les méchants, tout en jouant quand même sur certains points qui deviennent saillants. J’avoue qu’il y a de quoi être bluffée, ni plus ni moins ! Surtout concernant la Hyène, j’avoue que ça, ça m’a épatée. Et puis Camille, aussi, alors lui, il est unique ! Courageux, mais pas téméraire, et d’une intelligence ! Tout comme Lou… mais Lou, elle, on l’aime forcément. Il est quasiment – du moins, me semble-t-il – impossible de ne pas s’attacher à notre héroïne. Il est vrai, cependant, que dans ce dernier tome, elle paraissait encore parfois assez jeunette, dans ses réactions ! Mais Roxane a bien joué dessus, et jamais notre Dame Panthère n’en devient agaçante, au contraire, elle nous tire de beaux sourires ! Quant à Joshua, ai-je vraiment besoin d’en parler ? Il me fait fondre, cet homme ! Il va tellement bien avec Lou et leur couple est réellement un de mes préférés.

Autant vous dire que Roxane Dambre le sait parfaitement, hein, qu’on aime son couple si mignon, si fort, si… bref. Vous savez pourquoi ? Parce qu’elle joue avec nos nerfs, comme un virtuose jouerait de… de la guitare électrique ! (ne comptez pas sur moi pour parler de violon et compagnie, on ne s’aime pas trop) Notre chère auteure a failli me faire avoir plusieurs crises cardiaques au moyen de passages critiques, où je n’ai fait que retenir ma respiration ! Elle le sait, d’ailleurs, que j’ai failli mourir en la lisant !
Raison pour laquelle ce livre devient tout proprement addictif. Vous finissez un chapitre, il vous faut embrayer sur le suivant ! (oui, parce qu’en plus, notre auteure aime bien terminer ses chapitres par des phrases qui vous empêchent d’avoir l’esprit tranquille !)

En dehors de ça, ce quatrième tome diverge un petit peu des autres parce qu’il possède une autre dimension que les autres ne possédaient pas : celle de la famille. C’est abordé plusieurs fois, sous différents angles, et autant ça peut vous faire rire que vous attendrir ou vous prendre aux tripes.
C’est un joli contraste avec les côtés un peu enfantins de Lou que j’ai mentionnés, non ?

Vous vous doutez bien que si j’ai été presque flippée dans ce livre, je n’ai pas fait que ça. Il y a eu la romance, avec des scènes un peu plus osées qui ne sont pas en nombre et cela me va très bien, parce que l’amour qui existe entre Lou et Josh se sent à travers tout le livre dans d’autres passages. Donc j’ai fondu pour la romance, mais j’ai aussi énormément ri ! Comme à chaque fois, chaque personnage peut avoir son mot à dire et c’en devient hilarant.

Bref, tout ceci pour créer une ambiance quasi parfaite dans un Paris comme vous ne l’avez jamais vu ! Oui, encore une fois, je me suis émerveillée de la maîtrise de notre jeune auteure française pour la géographie de notre capitale, mais aussi de certains sujets (le département des mystères et Arthur n’auront jamais fini de me surprendre, je crois !), on sent réellement qu’il y a du travail en dessous ! Pour l’intrigue, aussi, qui se déroule quand même sur 4 volumes et dont on ne comprend les micmacs qu’à la toute fin !

Quant à la plume de Roxane Dambre ? Elle se fond parfaitement pour donner vie à son personnage. Elle devient la voix de Lou, fluide, comme si on nous racontait une histoire sans anicroche. Un vrai régal !

Que dire de plus ? J’ai eu un coup de cœur pour ce dernier tome et en général pour toute la saga qui est juste fantastiquement originale, délicieusement addictive, avec des personnages uniques auxquels on ne peut que s’attacher, des rebondissements de fou, mais aussi des aspects humains profondément touchants, une romance qui ne manquera pas de vous accrocher aussi (bien plus, même, bien plus…)…
Ai-je encore besoin d’en rajouter ? Je ne réussirai jamais à vous dire à quel point en réalité Animae est une superbe saga, combien le tome 4 clôt bien l’histoire sans que vous vous sentiez abandonné (si, si, ça arrive, quand on reste sur sa faim) ! Pour le découvrir, il faudra lire ces quatre bouquins dont le premier tome est déjà chez le Livre de Poche ! (le deuxième arrive, si ma mémoire est bonne)
Je vous conseille très, très, trèèèèèès fortement d’aller lire cette perle de romans français, parce que là, clairement, c’est un trésor ! Bravo, Roxane, et j’espère pouvoir lire d’autres romans de ta plume, je te souhaite un succès à la hauteur de la qualité des ouvrages que tu nous offres !
Ce sera un 19,5/20 pour moi et un coup de cœur !
Peggy Sue et le Chien bleu, Tome 10 : Le Loup et la Fée Peggy Sue et le Chien bleu, Tome 10 : Le Loup et la Fée
Serge Brussolo   
J'ai beaucoup aimé ! Je suis une grande fan de la série de Peggy Sue !
J'ai adoré l'originalité de ce tome et je suis entrée dan l'univers de Peggy Sue dès le début !

par cerise94
Thomas Drimm, Tome 3 : Le temps s’arrête à midi cinq Thomas Drimm, Tome 3 : Le temps s’arrête à midi cinq
Didier Van Cauwelaert   
Thomas Drimm vit aux États-Uniques, une société « idéale » gouvernée par le diététiquement correct, le bonheur obligatoire et la religion du jeu. Ado malchanceux promis à un avenir nul, son destin bascule le jour où il tue accidentellement, d’un coup de cerf-volant, le professeur Pictone. Ce vieux scientifique rebelle, caractériel et parano, se réincarne alors dans un ours en peluche, pour obliger Thomas à poursuivre son action : renverser la dictature et libérer les humains de la puce cérébrale qui contrôle leurs pensées.
Tour à tour super-héros clandestin, ennemi public numéro 1, amoureux malgré lui de filles impossibles, explorateur des univers parallèles et leader de la Révolution des jeunes, Thomas finira par découvrir sa véritable identité et triompher des forces diaboliques qui le manipulent. Mais à quel prix ?

Ce volume rassemble :
La Fin du monde tombe un jeudi
La guerre des arbres commencent le 13
Le temps s’arrête à midi cinq (inédit)

Source : Amazon
Molly Moon et la machine à lire les pensées Molly Moon et la machine à lire les pensées
Georgia Byng   
Wah! Molly peut hypnotiser, voyager dans le temps, et maintenant lire dans les pensées! Même si je trouve que cela se fini trop en "happy end" j'ai adoré ce livre!
Punk's Not Dead Punk's Not Dead
Anthelme Hauchecorne   
A travers ces treize nouvelles (oui, le recueil est paru durant la période d'Halloween), Anthelme Hauchecorne nous brosse le portrait au vitriol d'un monde malade qui nous renvoie au nôtre :
♠ exploitation des enfants et des démunis
♠ refus de vieillir ou de mourir
♠ effets pervers des progrès technologiques qui sous couvert de libérer les hommes les condamnent à la solitude et à l'extinction
♠ danger du populisme et de la démagogie en politique
♠ ambition dévorante conduisant à la trahison et à la lâcheté
...

Bref, je n'ai pas tout listé mais comme vous le constatez, de nombreux thèmes enrichissent ce recueil.
Or, ce qui est appréciable, c'est que ces nouvelles sont très différentes les unes des autres, de par le ton d'abord, de par leur univers ensuite (le lecteur est transporté tour à tour dans un monde steampunk, post-apocalyptique, futuriste, dystopique...), et même si certaines thématiques chères à l'auteur reviennent régulièrement, leur traitement est assez varié pour que cela ne soit ni répétitif ni rébarbatif...
De plus, un point commun lie ces nouvelles entre elles : l'humour de l'auteur. Un humour qui se fait déjanté ou absurde ; grinçant ou trash ; noir ou décalé ; bref, un humour totalement décapant !
J'ai d'ailleurs littéralement hurlé de rire à la lecture d'une de ces histoires (La Guerre des Gaules), si bien que mon chéri me demandait avec une certaine inquiétude ce qui m'arrivait... et pourtant la perspective de l'événement abordé dans cette nouvelle donnait chair à mon pire cauchemar, mais comment résister à l'humour vachard de l'auteur ?...
Evidemment, toutes les nouvelles ne m'ont pas touchée de la même manière, certaines n'ont éveillé qu'un intérêt poli de ma part, mais dans l'ensemble, j'ai été enchantée par ma lecture, et 2-3 histoires ont été un véritable coup de coeur. La plume d'Hauchecorne n'est pas étrangère à cet enchantement car elle est élégante et recherchée, voire poétique par moment.

Et que dire des illustrations ouvrant chaque nouvelle ? elles sont un enchantement pour les yeux et s'accordent parfaitement à l'atmosphère de chaque histoire. D'ailleurs, si je pouvais conseiller les futurs lecteurs, mieux vaut lire ce recueil sous le format papier plutôt que numérique pour mieux profiter des détails de chaque dessin.

Pour finir, j'ai adoré découvrir la genèse de chacune de ces nouvelles, expliquant le contexte de l'écriture ainsi que les références ou clins d'oeil de l'auteur. Ce qui nous épargne un sentiment de frustration quand on a l'impression de passer à côté d'une histoire. Par exemple, je suis restée assez insensible à Sale Petite Peste, puis grâce au background, j'ai appris que cette nouvelle était bourrée de références à l'univers de Terry Pratchett, dont je n'ai lu aucun livre ; sans cette note de l'auteur, je n'aurais pas compris pourquoi je n'avais pas su savourer l'hommage qu'il rend à l'un des maîtres de la fantasy...

Pour conclure, j'ai été ravie de découvrir l'univers d'Anthelme Hauchecorne, dont j'ai adoré l'humour et l'univers riche et complexe, servi par une une très belle plume. J'ai d'ailleurs acheté le livre papier à mon frangin pour Noël (comme ça je pourrais le lui piquer pour une relecture et comparer avec mon eBook ! ^^) !

par Parthenia
Hex Hex
Thomas Olde Heuvelt   
Hex.
Était pour moi un livre qu'il fallait que je lise absolument en vue de cette belle description .
Et d'un avis très positif d'un de mes auteurs chouchou Stephen King .
Eh bien je ressors avec un bilan mitigé je suis assez déçu dirai-je .
Je voulais avoir peur très peur et avoir des frissons et bien rien de tout cela a mon grand désarroi...
Au service de sa Majesté la Mort, Tome 1 : L'ordre des revenants Au service de sa Majesté la Mort, Tome 1 : L'ordre des revenants
Julien Hervieux   
Une histoire captivante, originale et différente. Tout simplement. Je ne m’attendais pas à aimer autant le contexte, l’histoire et les personnages.

Ce roman se déroule en 1887, dans la société victorienne. Élizabeth, une jeune femme déterminée à écrire pour le journal local, écrit sous la plume d’un homme… Jusqu’au jour où ce dernier est assassiné sous ses yeux. Devenue un témoin gênant, elle sera également tuée. Élizabeth doit alors faire face à sa propre mort. Un passage difficile, surtout pour sortir de sa propre tombe.

Alors, un mot : REVENANT!

Elle a été choisie pour devenir une Revenante. Une nouvelle vie commence alors pour Élizabeth. Un corps plus fort, des sens plus affutés et un don particulier à explorer. Elle deviendra un élément fort pour les services secrets de Sa Majesté. Un Ordre de Revenants mandatés par la Mort, elle-même, afin d’éliminer les Trompe-la-Mort, ceux qui ont dépassé l’heure de leur mort d’une certaine façon (ayant survécu à la Mort).

L’auteur a une plume entraînante, fluide. Les personnages sont forts, attachants. Le personnage principal pose les mêmes questions que le lecteur se pose et se poserait dans une telle situation, ce qui nous fait encore plus aimer l’histoire. L’univers est fantastique et original. Je me croyais presque dans un Sherlock fantastique, mélangeant les recherches, le suspense et la Mort. Une lecture pour tous, petits et grands. J’ai passé un agréable moment! J’attends le tome 2 avec impatience.

P.-S. : Mon Obole serait sûrement de lire tous les livres qui me passent entre les mains, hihi! ☺ Quel serait la vôtre? Afin de savoir de quoi je parle, il vous suffit de lire ce roman!
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3