Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de H-tchoum : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Beachwood Bay, Tome 1 : Unbroken Beachwood Bay, Tome 1 : Unbroken
Melody Grace   
Un petit flop pour moi! Eh oui, je n'ai pas retrouvé le même intérêt que mes copines après cette lecture. Beaucoup de passage à vide pour ma part, je ne suis ennuyée une peu. Juliet ne sait pas trop ce qu'elle veut, bien sûr elle a beaucoup souffert entre le décès de sa mère et sa rupture avec Emerson mais bon sang, j'avais bien envie de la secouer un peu! Daniel, son fiancé actuel, m'a tapé sur les nerfs tout le long du livre! Daniel, l'être aseptisé, parfait, bien lisse qui prône la sagesse! Grrrr, un véritable boy-scout!! Quant à Emerson lui, c'est le gars typique: lointain, blasé mais tellement amoureux! Bref, Un goût de "déjà vu". Je vous encourage néanmoins à le lire car mon avis n'est pas objectif. Peut-être que j'en attendais trop, je pensais être dans la lignée de "Tes mots sur mes lèvres" ou "Te succomber" et donc j'avoue que je suis un peu déçue.

par cookies72
The Ivy Chronicles, Tome 1 : Prémices The Ivy Chronicles, Tome 1 : Prémices
Sophie Jordan   
C'est cliché.
C'est du déjà-vu.
C'est prévisible.

Et pourtant, gros mini-coup de coeur pour ce livre que j'ai dévoré en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire ! J'ai adoré de bout en bout malgré le manque d'originalité que pourront trouver de nombreux lecteurs.

J'ai totalement adhéré à tous les personnages et même si l'intrigue a été utilisé un nombre incalculable de fois, je me suis laissé complètement embarqué dans l'histoire...

Simple mais foutrement efficace !

par SmallBab
Ecstasy, Tome 1 : Without you Ecstasy, Tome 1 : Without you
Nathalie Charlier   
Bon je pense que je suis passée à coté de ce roman. Pourtant le scénario tient la route et il est plutôt bien mené… Mais je n’ai pas accroché aux 2 personnages principaux, qui correspondent chacun à une caricature. D’un coté on a l’héroïne très pure issue d’une famille intégriste catholique, naïve, très naïve : trop. Et de l’autre c’est le bad boy drogué, au passé tourmenté (pour ne pas changer !) queutard égocentrique et qui en plus deal… Bref aucun des 2 ne m’a réellement touchée.
Je n’ai pas non plus adhéré au style de l’auteure que je trouve parfois un peu ampoulé accentuant le coté niais de l’héroïne… Au final, sans doute les héros sont trop jeunes et trop immatures pour moi et un gout de déjà vu dans le scénario qui a fini pas me lasser.

par Nene33
Pour le jeu Pour le jeu
R. S. Grey   
https://aliceneverland.com/2017/10/09/pour-le-jeu-rs-grey/

Les romances se déroulant dans le milieu du sport sont un de mes péchés mignons et c’est toujours avec un vrai plaisir coupable que je pars à la découverte de l’une d’entre elles. J’avais donc cette nouveauté de la Collection Emoi dans le viseur depuis son annonce il y a des semaines de cela, et j’étais impatiente de me plonger dans cette nouvelle histoire.

Dès le premier chapitre, je savais déjà que ça allait être un sacré coup de cœur ce bouquin. La raison tient en un seul mot : Kinsley. Il faut dire que notre héroïne est d’un pétillant sans nom, d’un humour débridé, d’une personnalité délirante et d’une loyauté sans faille. Sérieusement, je ne sais pas combien ils sont dans sa tête, mais qu’est ce que j’ai ri à ses côtés ! Dès le départ, j’ai accroché avec sa façon d’être et de voir les choses. Exigeante envers elle-même, elle profite de la vie tout en ne perdant, à aucun moment, de vue ses objectifs. Kinsley est tout simplement une vraie bouffée d’oxygène, rafraichissante et délurée juste comme il faut : je l’ai adorée !

L’autre point fort de cette romance reste son intrigue, simple mais addictive. RS Grey ne part pas dans le dramatique, elle n’est pas là pour nous tirer les larmes, juste pour nous faire passer un excellent moment. Et ça marche. Le couple formé par Kinsley et Liam est attendrissant mais aussi sexy en diable, on ressent très vite une véritable alchimie entre ces deux personnages et je me suis rapidement prise d’affection pour leur relation naissante. Mais je me suis également passionnée pour cet univers sportif : le football féminin reste le décor de ce roman, et, si j’étais un peu sceptique au départ, je ne vous cache pas que je m’en suis vite imprégnée.

Pour conclure : Pour le jeu est une romance simple mais diablement efficace. Je ne pensais pas me régaler autant mais, il faut dire que la personnalité de Kinsley, solaire, est complètement éblouissante et illumine véritablement ce roman, lui permettant ainsi de se détacher du lot. J’ai eu le sourire aux lèvres tout au long de ma lecture, j’ai ri, j’ai gloussé et je me suis régalée. Une romance que je ne peux que vous encourager à découvrir !

par Kesciana
The Vincent Boys, Tome 1 : Un garçon de trop The Vincent Boys, Tome 1 : Un garçon de trop
Abbi Glines   
La belle Ashton Grey sort avec le beau Sawyer Vincent depuis 3 ans, qui a été son ami d'enfance depuis toujours avec son cousin Beau Vincent. Beau et Ash étaient toujours ceux qui faisaient les conneries... à balancer des ballons plein d'eau sur les voitures qui passent, cachés derrière un buisson, à regarder les étoiles couchés sur le toit, et Sawyer a toujours été celui qui les sortait de la galère, toujours à les couvrir. Et puis en grandissant, ces 3 là ont commencé bien entendu à remarquer le sexe opposé. Et c'est comme ça que Sawyer a demandé à Ash de sortir avec lui.
Ash est la fille du pasteur. Sawyer est le fils parfait de la famille parfaite. Beau, lui, n'a rien de tout cela. Son père est mort quand il était petit et il a été élevé tant bien que mal par sa mère, serveuse dans un bar, et ayant des aventures d'une nuit avec le 1er loser qui passe. Mais malgré tout, il n'a jamais été jaloux de son cousin. Il ne lui a jamais envié sa vie parfaite, dans une famille parfaite et son argent. Mais il y a une chose qu'il pensait avoir... Ash. Il l'a toujours aimé d'aussi loin qu'il se souvienne. Sauf qu'il n'a jamais été capable de le lui dire avant que Sawyer ne le fasse. Et depuis, elle est devenue intouchable. Sawyer est comme un frère pour lui. Alors, il la regarde de loin... et ils ne se sont plus jamais comportés comme avant. Ash est passée du statut de meilleure amie à celui de petite amie de son cousin.
Ash a bridé sa véritable nature pour être digne de Sawyer, le garçon parfait. Elle a enchaîné la mauvaise fille en elle, celle qui faisait des conneries, et a tout fait pour devenir la jeune fille parfaite, miss zéro défaut. Elle s'est construit une personnalité qui n'est pas elle. Et quand Sawyer part avec ses parents pour les vacances d'été, Ash se sent bien seule. Et quand elle va croiser la route de Beau un soir, alors qu'il est avec sa petite amie, les deux ronds comme des queues de pelle, elle va faire ce qu'elle croit être bien. Elle va les rammener chacun chez eux. Le lendemain, Beau lui demande de le rejoindre au lac, là où ils ont passé leur enfance. A partir de là, leur attirance mutuelle qui a toujours été là finalement, depuis le début, depuis qu'ils étaient partenaires de crime, va exploser. Il va devenir de plus en plus difficile de se tenir à distance et avec le retour de Sawyer, rien ne va s'arranger.

Sawyer est Mr Parfait que tout le monde respecte. Il est la star de l'équipe de foot américain du lycée. Il n'a jamais eu de geste déplacé avec Ash, jamais essayé d'aller plus loin que le baiser. Les parents d'Ash l'adorent puisqu'il représente ce qu'ils ont toujours souhaiter pour leur fille. Mais voila.... rien de neuf sous le soleil. En recroisant la route de Beau, Ash se rend compte qu'elle n'a jamais ressenti le moindre soupçon d'excitation avec Sawyer, aucune passion enflammée. Alors qu'avec Beau, elle ne se contrôle plus et la vraie Ash a le droit de sortir de sa cage dorée et de laisser libre cours à sa personnalité sans risquer d'être jugée.

Beau est le bad boy de la petite ville. Tout ce que les gens s'attendent de le voir faire, il le fait. Mais en réalité, il le fait parce que les gens s'y attendent. Mais personne, à part sa mère et la grand-mère d'Ash qui n'a jamais caché qu'elle le trouvait bien plus beau et excitant que Sawyer, personne ne connait le vrai Beau. Celui qui défend Ash, celui qu'il l'aime au point qu'il ne veut pas qu'elle cache sa véritable personnalité sous un masque de perfection, celui qui va l'écouter pendant des heures alors qu'elle pleure sur son épaule, sans jamais se plaindre. Bref, un bad boy au coeur tendre...

Ash, quant à elle, elle peut paraître agaçante. C'est vrai. Mais en même temps, sa vie est modelée par un père pasteur et un petit ami parfait pour qui les apparences semblent le plus important. Mais en même temps, je la comprends. Qui n'a jamais eu envie de changer pour plaire aux gens qu'on aime? Qui n'a jamais essayé de tout faire pour ne pas décevoir les gens qui nous entoure? Qui n'a jamais fait ce que les autres attendaient de nous? Sauf que voila... Beau va faire vasciller toutes les bonnes intentions d'Ash. Avec lui, elle peut être elle-même. Elle a le droit de ne pas être parfaite. Et très vite elle se rend compte que Beau a toujours été celui qu'elle a véritablement aimé. Mais c'est aussi celui qui ne lui a jamais montré qu'il l'aimait en retour. Alors quand cet été là, elle se rend compte de ses sentiments pour elle, tout se complique. Comment faire? Que faire? Faire souffrir Sawyer est hors de question. Et c'est là qu'elle peut vraiment nous agacer. Elle tergiverse beaucoup, et on a souvent envie de lui donner une bonne paire de baffes...

Mais qui a dit que la vie était facile? Car finalement, rien ne leur a été épargné à ces trois là. Alors oui, on a beaucoup d'émotions différentes dans ce livre... Le désir, la frustration, l'abandon, le don de soi, l'amour intense, l'amitié, la colère... Et Beau reste à mes yeux celui qui représente toutes ces émotions. Il m'a beaucoup émue. D'autant que le livre est raconté à deux voix: celle d'Ash et celle de Beau. Et je peux vous dire que tous les moments où c'est raconté du point de vue de Beau, on a des frissons jusqu'au plus profond de soi!!! Mais, ceci dit, je n'ai jamais été capable de résister à un bad boy...

source dans notre petite bulle

par Adèle
Frigid, Tome 1 : À huis clos Frigid, Tome 1 : À huis clos
Jennifer L. Armentrout   
Une histoire gentillette –loin d’exposer tout le talent de Jennifer L. Armentrout.

Sydney et Kyler sont meilleurs copains – amoureux l’un de l’autre mais trop attachés l’un à l’autre pour céder à leurs sentiments. Ils prévoient, comme tous les ans, un séjour à la montagne entre amis. Une tempête éclate, ils sont coincés tous les deux.

Les personnages principaux sont hautement stéréotypés : Sydney est réservée, Kyler est un tombeur. Mais tous deux sont empêtrés dans un quiproquo irritant de sentiments entre amour, jalousie, indifférence feinte.

Tous les éléments d’une bonne romance sont présents ; et sous la plume aguerrie de l’auteur, cela fonctionne.

Je n’ai cependant pas réussi à m’attacher aux personnages. Leurs hésitations m’ont agacée, et je n’ai surtout pas ressenti l’alchimie particulière voulue par l’auteur. Ils se fréquentent depuis toujours, or ils ne semblent pas se connaitre outre mesure.

Un livre qui se lit bien et rapidement, mais qui s’oubliera tout aussi vite.

par H-tchoum
Hollywood Dirt Hollywood Dirt
Alessandra Torre   
Vraiment top j'ai adoré. Le livre est très bien écris, l'histoire sympas.
J'ai bien ris avec le coq.
Seul petit bémol la fin est un peu trop rapide pour moi, j'aurais apprécié plus d'explication sur l'après tournage.

par oliwix
Frigid, Tome 2 : À demi-mot Frigid, Tome 2 : À demi-mot
Jennifer L. Armentrout   
Ce second tome est, à mon sens, meilleur que le premier.

Si la recette est la même, avec tous les ingrédients nécessaires à une romance efficace – deux jeunes gens qui adorent se détester, une semaine de vacances durant laquelle tous les doutes sentimentaux seront évincés en un rapide clin d’œil –, la psychologie des personnages y est davantage développée.

Et surtout, surtout, le sujet récurrent : l’alcoolisme.

Dans le premier tome, Jennifer L. Armentrout présentait déjà Andrea comme une fêtarde invétérée – clichée. Or, on se rend rapidement compte qu’elle ne choisit pas ce trait de caractère mais qu’elle le subit. Elle sort alors du stéréotype qu’on retrouve souvent dans les romances – la plupart du temps chez les hommes, parce que tombeur rime avec noceur.

L’auteur nous amène avec tact et délicatesse à nous interroger sur l’aide que les proches – ici Tanner – peuvent apporter aux victimes d’addiction.

Une romance sympathique, mais qui n’aurait pas grand intérêt sans les problèmes d’Andrea.

par H-tchoum
Bistro La Bohème, Tome 0.5 : Deux cavaliers sur l'échiquier Bistro La Bohème, Tome 0.5 : Deux cavaliers sur l'échiquier
Alix Nichols   

Une très bonne découverte
J'ai pris plaisir à suivre les aventures de Nathalie et Adrien et du héros de cette série Le bistrot La Bohème
Un seul regret, que ce soit si court :/ (mais les prochains tomes m'attendent)
J'ai beaucoup appréciée de passer d'un personnage à l'autre pour les découvrir cela rend la lecture fluide, l'humour y est présent tout comme la romance, on rencontre également les protagonistes des prochains tomes, mais très brièvement ce qui ne gène donc en rien l'ordre de lecture

par Elina62
Promise, Tome 1 : Promise Promise, Tome 1 : Promise
Ally Condie   
Magnifique livre, l'histoire est intrigante et on est tout de suite plongée dans l'univers de Cassia cette jeune fille si troublante par le fait qu'elle est au départ un parfait petit pion et qu'en fin de compte elle se révèle bien plus maligne que d'autre. Les description sont très bien faite et je n'ai eu aucun mal à m'imaginer la ville, plus particulièrement le quartier où elle et ses parents, ainsi que ses amis, vivent. Toutefois je trouve dommage qu'il n'y est pas plus de description de la maison et de l'école.

Une chose est sur : Ce livre ne sera pas gardé par les officiels plus tard...

par Elboise