Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par H0LY4SH

Extraits de livres par H0LY4SH

Commentaires de livres appréciés par H0LY4SH

Extraits de livres appréciés par H0LY4SH

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Une fin qui ne déçoit pas !
Le troisième tome est dans la continuité des précédents en terme de qualité et le lire a été un vrai plaisir.
Seul point négatif notable : quelques longueurs. Ce que je reprochais au premier tome, c'était une certaine lenteur due au fait qu'Helen était littéralement attachée par son rang et sa famille, et que toutes ses obligations empêchaient quelque peu l'action d'avoir lieu. S'étant émancipée dans le 2è tome, j'avais dit au revoir avec plaisir à cette lenteur des obligations mondaines, et de l'étiquette. Helen sortait habillée en homme, Helen courait (attention !), Helen s'affirmait et se battait.... Et dans ce tome, retour à la case départ. Pendant la première partie du livre Helen n'est que compromis et ne fait que s'incliner devant son futur mari (excusez moi le terme mais c'est un vrai bouffon). Il la considère comme une chose fragile, fait tout pour l'éloigner de ses obligations de Vigilante, égoïstement,
Spoiler(cliquez pour révéler)
évidemment à la fin on a compris pourquoi il voulait l'éloigner de Carlston...[/spoiler] Encore une fois c'est un homme qui de bien des façons la rabaisse, et ne la traite pas en égale. Il va même jusqu'à lui dire qu'il serait en droit d'exiger de consommer son mariage sans son accord... Alors je me doute que c'est du goût de l'époque, mais bon sang ! Elle pourrait lui faire avaler ses dents d'une pichenette, alors qu'elle s'affirme ! J'ai rarement éprouvé une telle frustration à ce qu'un personnage soit en vie. Tout au long de ma lecture je répétais "mais meurs bon sang !". Enfin, heureusement, Helen conserve un peu de sa fougue, et même si on dit adieu à ses costumes d'hommes, adieu à ses longues expéditions préparées, elle cache quand même de nombreuses choses à son futur mari et part seule à l'aventure comme elle sait si bien le faire.

En terme de points positifs : les mêmes que les tomes précédents. L'univers, les personnages, tout m'a plu. L'intrigue est autour de Bath, on change de décor et ce changement apporte de nouveaux lieux, une nouvelle ambiance et les descriptions qui vont avec et c'est toujours un plaisir à lire. Les personnages (à part Selburn vous l'aurez compris), mine de rien on s'y attache. Darby, c'est vraiment le gros plus de cette petite famille, une femme forte, littéralement l'ancre d'Helen, et en avance sur son temps. Quinn et son indéfectible loyauté envers elle (ils sont adorables avouons le), Sprat, Pike, Delia et j'en passe. Lady Margaret et Hammond sont plus effacés dans ce tome de manière générale que dans le tome précédent. Hammond était devenu un véritable confident et un ami d'Helen, et dans ce tome malheureusement la distance entre eux grandit à chaque page et ça m'a rendue un peu triste, mais au profit de la relation de dyade de Carlston et Helen alors qui suis je pour me plaindre !
Enfin si je continue à parler de ce livre, mon commentaire sera truffé de spoilers, mais tout ce qu'il y a a retenir : c'est lisez le.
[spoiler]Btw pour ceux qui sont déçus qu'il n'y ait pas d' "épilogue" à proprement parler pour expliquer ce que Carlston et Helen vont faire, il me semble assez évident qu'elle a pris la décision de le suivre en Russie pour aider les Vigilants à Moscou puisqu'elle lui dit "mon amour" en Russe, ce qui promet une longue carrière encore de Vigilante, avec ses nouveaux pouvoirs, et son nouveau compagnon et on espère futur mari :D
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Petit plus lu juste après le tome 1 de Lady Helen et même si c'est beaucoup trop court (frustration) c'est intéressant à lire. Comme d'habitude on regrette que l'histoire principale ne soit pas à deux voix et ce court extrait m'a donné envie de directement prendre le tome 2.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une suite à la hauteur du premier, l'évolution de Lady Helen est vraiment appréciable à voir. Elle doit jongler entre son innocence, normale pour une femme de l'époque, et ses nouvelles responsabilités, qui la forcent à dépasser ses limites et à agir davantage comme la femme forte et insoumise qu'elle est amenée à devenir. J'ai adoré sa femme de chambre, elle incarne à elle seule l'évolution des mentalités qui ont du avoir lieu au cours des siècles qui ont suivi l'époque de la régence. Je pense notamment au discours qu'elle fait à Lady Helen quand au fait qu'elle doit s'affirmer en tant que femme qui va devoir agir comme un homme, et se faire obéir plutôt que s'écraser. La femme forte et révolutionnaire de ce livre, c'est Darby.
Toujours en restant sur les personnages, Carlston, fidèle à lui même mais beaucoup plus vulnérable dans ce tome, ce qui permet à Helen de s'affirmer, et ce n'est pas pour nous déplaire. Par contre .... Y'a t'il plus horripilant que le Duc ??? Si Darby est une femme qui voit plus loin que son époque, lui c'est vraiment un homme des cavernes. 1) Passe son temps à dire qu'il va protéger Helen alors qu'elle pourrait lui arracher la tête simplement si l'envie lui venait, sans se casser un ongle, 2) incapable de suivre un ordre d'Helen MÊME SI IL DONNE SA PAROLE ! et provoque en conséquences des catastrophes dont je ne parlerai pas pour ne pas spoiler. On croirait presque qu'il le fait exprès et qu'il veut tous les tuer. J'étais habitée pendant toute ma lecture, de l'envie furieuse de rentrer dans le livre et de lui mettre un bon gros coup de pied là où je pense (et à Pike en prime). Un personnage a rarement le don de m'exaspérer comme ça..
Pour en revenir à un point plus positif, j'ai adoré l'évolution de la relation entre Helen et Mr Hammond. Contrairement aux 8/9 des personnages de ce livre, il ne la sous estime pas, la considère en égale et même en amie, et c'est appréciable de la voir alliée et soutenue tout au long du livre.
Gros point positif de ce tome aussi, le fait qu'il ne manque pas d'action. Dans le premier tomes, il pouvait y avoir certaines longueurs, parce qu'Helen était plus ou moins coincée dans sa condition de jeune aristocrate, alors qu'ici elle n'hésite plus (trop). Ce qui fait que l’enchaînement des événements m'a semblé plus fluide et plus rapide.
Enfin bref, vous l'aurez compris j'ai VRAIMENT passé un bon moment et si le premier vous a plu, foncez sur le deuxième.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Un troisième tome juste incroyable. Je me demandais si cette série se limiterait aux deux arches qu'on avait eu l'occasion de voir dans les deux premiers tomes, et quelle a été ma joie de voir que l'univers allait encore s'étendre ! La première moitié du livre est centrée plus sur la découverte de Babel par Ophélie, et son acclimatation, ses incertitudes concernant Thorn et surtout sa solitude. Cela fait presque 3 ans que les événements du 2 sont passés et elle n'a aucune nouvelle de son mari (fangirl/20 au fait), elle n'a pas vraiment de nouvelle de la Citacielle à part sa courte entrevue avec Archie, Gaelle et Renard. On retrouve donc une Ophélie plus déprimée que jamais (mais déterminée) dans un Babel plus que passionnant. Les coutumes, les transports, les personnages, on se demande où l'auteure va chercher tout ça !
La deuxième partie est celle où tout s'accélère un peu, ses recherches avancent et certaines aboutissent. Elle a le soutien de nouveaux personnages auxquels on s'attache un peu malgré nous comme d'habitude.
Mon seul regret c'est justement le fait que les anciens personnages soient un peu éclipsés dans ce tome, même si c'est compréhensible, ça accentue le fait qu'Ophélie est loin de tout.
Par contre énorme + pour les passages du point de vue de Victoire, qui nous permettent non seulement de prendre des nouvelles de nos personnages préférés, mais qui permettent aussi de nous dévoiler un peu ses capacités héritées de Farouk et de nous relancer sur des intrigues à l'opposé du monde où sont Thorn et Ophélie et qui avancent déjà des pions pour le tome 4. Dans le tome 2, le point de vue autre que celui d'Ophélie était celui d'Odin, ici c'est celui encore une fois d'une enfant, mais d'une petite à laquelle on s'attache aussi très vite (encore) et qui nous promet quelques surprises par la suite je pense.
Enfin bref vous l'aurez compris, c'est une suite qui ne déçoit pas loin de là et qu'il faut lire les yeux fermés ! (héhéhé)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce tome deux est dans la continuité du premier c'est à dire époustouflant, cet univers est juste ... incroyable à découvrir et plus de personnages il y a, plus je les aime (ou déteste). Un des énormes points positifs de ce tome, c'est qu'il ne se limite pas à ce qu'on a découvert dans le 1. La Citacielle avait déjà été décrite, et pourtant on découvre encore une montagne de choses dessus dans ce tome, si bien qu'on a le droit de se demander si les détails dans cet univers ont une fin. LE plus gros point positif maintenant pour moi c'est l'évolution des personnages dans ce tome. Ophélie en particulier bien sur, et l'arrivée de sa famille ne fait qu'accentuer le décalage qu'elle ressentait déjà. Mais après ce qui lui est arrivé, c'est une jeune femme plus forte et toujours aussi maladroite qu'on redécouvre dans ce livre et c'est parfait. Thorn ensuite, son humanité, qu'on avait effleurée dans le tome 1 en même temps qu'Ophélie le découvre un peu plus ne fait que s'accentuer dans ce tome. Il est ... Thorn, mais grâce aux milliers de petits détails de l'auteure, on le découvre lui aussi peut être plus fragile qu'il n'y parait et beaucoup plus touchant. L'évolution de la relation entre les deux est lente, et c'est ce qui en fait toute sa sincérité, on attend impatiemment chacune de leur scènes en tête à tête. En plus de ça, c'est une vraie petite famille qui se forme autour d'eux. Alors que dans le tome 1, Ophélie ne s'était jamais sentie aussi seule, elle a maintenant plus d'alliés et surtout d'amis qu'elle n'en avait : Thorn bien sur qu'elle voit dans ce tome un peu plus comme une personne de confiance, Berenilde, Tante Rosaline qui est juste adorable, Archibald toujours aussi charmant qu'insupportable, Renard et Gaëlle, qui vont de pair... Enfin bref, une vraie petite famille se forme, dans laquelle Ophélie pourra être plus sincère que dans la sienne...
Les intrigues s'amoncellent dans ce tome également. Des détails qu'on ne remarque même pas le long de notre lecture se révèlent décisifs, et loin de n'être que des intrigues limitées surtout à la cour comme dans le tome 1, dans ce tome ci elles s'étendent à toute la Citacielle, ce qui donne l'occasion à l'auteur de développer par la même occasion toutes les familles et tous les pouvoirs du Pôle, ce qui n'est pas pour me déplaire..
Enfin vous l'aurez compris, un super moment pour ma part et que je recommande à fond
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Ce livre est tout simplement une magnifique découverte et je le referme heureuse d'avoir trouvé une série qui j'en suis sure, sera bientôt dans ma liste diamant. Elle a tout ce qu'il faut et tout pour plaire. Un univers pour l'instant très chargé, avec BEAUCOUP de détails, mais sans être assommant. On ne découvre dans ce tome que 2 arches et pourtant, c'est déjà si développé comme univers qu'on ne peut que se demander ce que nous réserve la suite... sachant qu'il n'y en a pas que 2. Parlons des personnages ensuite... Y a t'il plus attachant qu'Ophélie et que son écharpe ? (oui l'écharpe est un personnage à part entière pour moi)
Je vous défie de trouver un personnage a qui l'on s'identifie si vite et qui nous touche plus qu'Ophélie?
Moi qui suis friande de certains rapprochement entre personnages j'ai ADORÉ le fait que dans ce tome, Ophélie soit totalement contre. Elle ne voit Thorn que comme celui qui l'a arraché à sa famille, comme quelqu'un de brutal, et l'évolution de la vision qu'elle a de sa nouvelle vie et de ses nouvelles fréquentations se fait très lentement, contrairement à beaucoup de livres. C'est cette lenteur qui rend tout beaucoup plus crédible à mon goût. Thorn quand à lui, n'est pas l'archétype du héros de livre, il n'est pas dépeint comme séduisant, ni gentil, accorde plus d'importance aux chiffres qu'aux hommes et pourtant plus on avance dans l'histoire et plus il nous apparaît comme le plus humain du lot...Enfin bref, ce premier tome promet un énorme coup de coeur (c'est déjà le cas en fait) et foncez
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un très bon premier tome. L'application dont à fait preuve l'auteure dans ses recherches sur le Londres de 1812 est vraiment un gros point fort de ce livre, parce que cela crée une atmosphère passionnante et très particulière. C'est un début prometteur et assez original. Nous n'avons pas ici de gros clichés, de vus et revus dans le monde du fantastique, mais au contraire, l'auteur déborde d'imagination et son style est rafraîchissant, faisant de Lady Helen une lecture très agréable qui invite à la curiosité, qu'on espérera rassasiée dans le tome 2.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
Le premier tome, je l'ai aimé. Le deuxième, adoré. Mais ce troisième tome... il m'a mise a genoux. Que dire si ce n'est que cette auteure est une pure sadique. Attendez vous, lecteurs de ce tome trois, à ce que l'on joue avec votre coeur pendant 800 pages. Qu'on le piétine, qu'on le déchire, qu'on le découpe en millions de petits morceaux pour le recoller petit à petit mais sans jamais qu'il ne redevienne tout à fait comme avant. Si le tome 1 était la découverte, le tome 2 l'aventure, ce tome trois se résume en un mot ... l'émotion. Du début jusqu'à la fin j'ai eu peur, j'ai été terrifiée pour mes petits personnages, j'ai été émue, j'ai eu les larmes aux yeux plus de fois que je ne pourrais le compter, et j'ai pleuré deux fois plus. Aucun personnage ne sort indemne de cet incroyable livre, et nous non plus. Certains grandissent, d'autres tombent et meurent, et enfin certains s'affaiblissent et tout ce que j'ai pu faire c'est lire avidement, impuissante quand au sort de tous mes chouchous (et il y en AVAIT tant ....). En finissant ma lecture, je suis totalement perdue, je ne sais même pas quoi dire, je me demande encore pourquoi tout le monde n'a pas encore lu cette trilogie géniale. Je n'ai strictement rien à dire de mauvais sur ce dernier tome. RIEN. Il était à mes yeux tout simplement parfait. Kell et Lila... que dire d'autre que woaw. Ces deux là font des étincelles, seuls ou ensembles, mais ensemble c'est mieux. Rys et Alucard, ces personnages qui parfois m'ont exaspérés dans les tomes précédents ont largement réussi à s'attirer mes faveurs à la fin de ce tome. Holland.. même dans le premier tome je n'ai pas réussi à le détester. J'ai toujours eu un faible pour les histoires des "méchants" , plus sombres, plus violentes en général. Et avec lui je n'ai pas été déçue, lui aussi m'a émue, lui aussi je m'y suis attachée. A cet homme qui n'a toujours vécu que pour revoir son monde respirer... Et qui jusqu'à la fin n'a eu pour lui que sa volonté inébranlable et sa loyauté à sa "couronne" (pas les jumeaux bien sur).
Il est dit dans ce tome que les Arnésiens ont une dizaine de façons de dire bonjour mais d'aucun mot pour au revoir. Qu'ils choisissent vas ir - en paix - ou bien anoshe -à bientôt-. En refermant ce livre, la dernière chose que je voulais c'est dire au revoir à ces personnages, à ces mondes, à cette magie qui a été insufflée dans ma vie grâce à ces pages. Et pourtant il a bien fallu que je le termine... et cette fin...Beaucoup à été perdu, plus qu'ils n'ont gagné, et c'est une fin qui nous laisse vide, mais d'une certaine façon en paix. Rien n'est laissé au hasard, rien ne manque, tout est là. Et je sais que même si pour l'instant il va me falloir du temps pour me remettre de ma lecture et même si cette trilogie va rejoindre mon étagère, je sais qu'un jour l'appel sera trop fort, je sais que je vais reprendre cette merveille entre mes doigts et retourner chercher cette magie. Alors d'ici là ...
Anoshe.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Shades of Shadows est à la hauteur du tome 1, si ce n'est meilleur. Même si il y a moins d'action que dans le premier tome (en dehors des jeux) ça ne m'a pas du tout dérangée, à ma plus grande surprise. Les alternances de point de vue et l'évolution des caractères des personnages nous permettent de ne pas nous ennuyer, ainsi que la richesse de l'univers crée par l'auteure. Nous continuons à en découvrir beaucoup, surtout concernant le monde au delà du Londres Rouge. Les autres peuples, les autre coutumes, les autres croyances, nous découvrons ce monde au côté de Lila, après qu'elle ait quitté Kell. Le Londre Gris, et le Londre Blanc ne sont pas en reste, ainsi que le Londres Noir, puisque l'intrigue pour le tome 3 s'y développe (surtout dans le Londre Blanc) et cela fait plaisir de voir que l'on ne se focalise pas que sur le Rouge. Les personnages ensuite, ne sont plus du tout comme on les avait quittés à la fin du tome 1. Lila commençait ce tome 2, prête à l'aventure, avide de découvrir tout de ce nouveau monde, même un peu perdue face à l'étendue de la tâche que serait d'apprendre non seulement une langue, mais aussi l'histoire, la magie et tant d'autres choses. Mais tout au long de son voyage elle rencontre des personnages auxquels on s'attache (tout comme elle) et qui lui permettent d'en apprendre beaucoup, et c'est une Lila pleine de confiance en elle, de pouvoir que l'on laisse à la fin de ce tome. Kell quand à lui n'arrive toujours pas à se remettre de son combat contre Holland, et les jumeaux. Il s'entraîne d'arrache pieds et sa vie de lui suffit plus après qu'il ait pris conscience de la facilité avec laquelle il pourrait mourir. Sa vie étant liée à celle de Rhy, ses "parents" sont d'autant plus stricts, ne voulant perdre leur seul héritier et c'est ce qui permet aussi à ce personnage d'évoluer. De loyal à la couronne, il commence plus sérieusement à rêver de liberté et de quitter la famille royale. Quant à Rhy, on voit l'étoffe d'un roi commencer à se dessiner en lui. Dans un tome 1 qui le dépeint comme un fêtard dont les affaires du royaume sont la dernière des préoccupations, on se rend compte qu'il en sait en réalité beaucoup plus qu'il n'y parait sur son monde, sa politique, et les démons qui planent au dessus de leur tête. Rhy dans ce tome perd son entrain pour une sorte de découragement, il ne pense pas mériter le cadeau que lui a fait son frère, et s'en veut énormément d'être la cause de son malheur. En effet c'est pour le protéger lui que ses parents diminuent les sorties de Kell, qu'ils l'entourent de gardes en permanence. La seule figure de soutien que Kell possède, c'est son frère, et l'amour fraternel qui lie ces deux personnages est bien développé dans ce tome. Ils essayent tous les deux de se soutenir même si chacun a ses problème, et c'est beau de les voir ainsi. Un tome donc à la hauteur de mes attentes, qui finit de manière abominablement abominable, puisque c'est du pur suspense.... Et je vais donc de ce pas ouvrir le tome 3.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Déçue de ce livre malheureusement, un des seuls que je n'ai pas réussi à finir alors c'est pour dire, ça ne m'arrive jamais... Le début ne m'a pas entraîné alors que je ne demandais que ça. Je réessaierai peut être de lire plus loin que la moitié à l'occasion mais pas convaincue.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un dernier tome très bon qui clôture parfaitement la série, même si deux tomes de plus ne m'auraient pas dérangés. Nastasya, Reyn et tous les autres ont bien évolué depuis le premier tome et cette évolution n'est pas pour me déplaire. De vrais liens familiaux se sont installés entre les résidents de River's Edge et entraînent des situations émouvantes et drôles... Leur humour va me manquer et je ne manquerai pas de relire la série à l'occasion. Je recommande !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'ai beaucoup aimé le premier tome, et celui là ne sera pas différent malgré quelques petits défauts qu'on peut lui reprocher, par exemple le fait qu'il soit un peu longuet par moment. Nastasya prend vraiment son temps pour s'ouvrir et enfin se défaire en partie de son énoooooooorme carapace et ça peut être frustrant par moment, même si la fin est à la hauteur sur ce point. La suite m'appelle malgré tout, et promet de nombreux retournements.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 24-01
Jolie petite lecture qu'Immortels, pleine de personnages hauts en couleur et une héroïne désabusée à la Jessica Jones, tout ce que j'aime ! L'évolution de Nastasya, d'horripilante et sarcastique, à plus ouverte, et tout aussi sarcastique est vraiment agréable à suivre. Le mystère autour de son passé et le rôle que joue Reyn dedans, ainsi que leur joutes perpétuelles ajoutent du piment à l'histoire, ce qui en fait un livre sympa que je recommande.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Petite mise en bouche que j'ai lue avant l'histoire principale, et je ne le regrette pas. Cette petite histoire, assez courte mais très intéressante m'a permis de beaucoup mieux appréhender le personnage de Keleana et ses réactions dans la trame principale. Elle, qui garde beaucoup de secrets et ne parle qu'en énigme, c'était donc beaucoup plus facile de la comprendre et de l'aimer en connaissant une partie de son passé. Je recommande donc pour toute personne qui a aimé Keleana ou bien qui à envie de commencer à le lire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 24-01
La déferlante est une histoire originale mais il manque un petit quelque chose pour en faire une lecture mémorable. Peut être trop superficielle et pas assez approfondie, même si les idées de base sont bonnes. Un livre qui se lit facilement mais qui ne me marquera pas.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 14-01
Shades of magic est vraiment une superbe découverte, et je ne m'attendais pas du tout à tomber amoureuse à ce point de l'histoire en l'achetant (qui plus est, le style de l'auteur est à tomber). Dès les premières pages, j'étais sure et certaine que j'allais acheter la suite (d'ailleurs déjà sortie au moment où je le lis, pas d'attente pour la suite, je fonds de bonheur).
D'abord, l'univers, très original et parfaitement bien géré par l'auteure. On n'est jamais perdu, l'atmosphère et les détails de chaque Londres sont si bien travaillés qu'on n'en perd pas une miette et que le doute est inexistant quant au Londres dans lequel nos personnages évoluent. Et en parlant de personnages.... pfiou, encore des nouvelles bouilles auxquelles je me suis attachée et auxquelles je vais m'accrocher, ça je vous le dis. Kell est tout simplement parfait, plein de principes et de mystères, sa fascination pour notre Londres gris et ses petits trésors m'a tout de suite plu (je vous jure c'est pas son manteau qui l'a fait entrer dans mes bonnes grâces... ou presque). Il est droit, et sa relation avec son frère Rys, ainsi que ses doutes concernant ses parents ne le rendent que plus humain et attachant. Les mystères concernant son enfance vont certainement être éclaircis par la suite et c'est cette perspective qui me donne le plus envie de poursuivre me lecture je l'admet. Comment est il devenu Antari, si il est né avec ses pouvoirs ou bien si il les a obtenus, et pourquoi lui ? La cicatrice sur son bras et le poignard. Tant de petits détails qui nous annoncent une bonne dose de révélations futures sur le personnage en lui même et surtout sur la magie (ce qui promet)..
Que dire de Lila ensuite... femme forte, pleine d'humour et de répondant, tout comme on les aime ! De la même façon que pour Kell, je suis impatiente de voir son évolution et d'en apprendre plus sur elle, j'ai l'impression de n'avoir qu'effleuré la surface de ce qu'elle a été et pourrait être... Je brûle de
Spoiler(cliquez pour révéler)
voir ce que l'auteur à décidé pour elle concernant ses capacités, puisqu'il y a quelque chose de magique en elle.

Enfin bref, Shades of Magic a toutes les qualités qu'on peut espérer d'une excellente lecture et les tomes 2 et 3 m'attendent déjà alors que je viens à peine de refermer les pages du premier... vous l'aurez deviné, je recommande à fond !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 10-01
Ce livre est clairement une ode à la vie. Malgré la mort qui est omniprésente, malgré les nombreux décès, malgré la peur, malgré la douleur et la maladie... C'est un message magnifique que nous fait passer l'auteure et avec un personnage dont les pensées sont tellement franches, crues et violentes de simplicité. Je me suis senti proche de lui dès les premières pages, malgré le fait qu'il soit un garçon et moi non, malgré beaucoup de différences, je pense que j'aurai exactement le même comportement que lui si j'avais été à sa place. Sans aucun doute, je me refermerais sur moi même, si je savais être condamnée, je me dirai "à quoi bon faire semblant d'être heureuse, à quoi bon essayer de me faire des amis puisque je vais mourir" et je serais paralysée par la peur... Il est tellement humain. Et l'arrivée de Clara va changer sa vie, d'une manière qu'il n'aurait jamais pu imaginer. Malgré leur jeune âge (15 ans) et mes appréhensions à cause du résumé qui n'est pas super selon moi, leur histoire est loin d'être niaise, loin d'être horripilante comme elles le sont parfois, grâce ou plutôt à cause de la maturité dont ils ont du faire preuve pour faire face à leur maladie. Ils sont beaucoup trop jeunes pour ça, ils se posent des question que de jeunes adolescents et enfants ne devraient jamais avoir à se poser et pourtant... Et leurs âmes d'une certaine façon vieillissent à vitesse grand V. C'est tout simplement beau, et terrifiant de suivre l'histoire de tous ces enfants, parce que ce ne sont finalement que des enfants. Et chacun d'entre eux est attachant.
La fin est poignante, je m'attendais à quelque chose de la sorte mais ai été agréablement et tristement surprise par des détails auxquels je ne m'attendais pas du tout. Toby est un jeune homme exceptionnel, et la fin n'est que la preuve de son évolution tout au long de l'histoire. De jeune adolescent terrifié et déprimé, il devient confiant et plein d'amour non seulement pour certaines personnes mais aussi pour sa vie et ses décisions ne rendent ce livre que plus magnifique.
Ceux qui ne comprennent pas pourquoi on n'a pas de détails à propos du Sanatorium, de la maladie, des Déficients... Pour moi cette décision de l'auteure prend tellement sens à la fin du livre ! Le message que j'en retire c'est tout simplement qu'on ne doit pas avoir peur de la mort, que l'on ne doit pas se soucier de la fin et vivre et aimer ce que l'on a, c'est à dire aujourd'hui. "Car on va tous mourir un jour, ce qui compte c'est comment on choisit de vivre." Le fait qu'on n'ait pas de détails sur tellement de points ne rend le message que plus fort encore ! Le but de ce livre n'était pas de se concentrer sur leur maladie, sur ce qui leur arrive lorsqu'ils meurent, où ils vont, ce qu'ils deviennent : leur FIN. Ce sur quoi on devait se focaliser c'état leurs sentiments, leurs moments de joie, de doute, leur VIE tout simplement. Et chapeau bas pour l'auteure, parce que pour ma part, le message est passé et j'ai l'impression, comme Toby, Will, Louis, Clara et tous les autres, d'avoir pris 10 ans dans la figure.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Fandom écrit par Anna Day 
date : 03-01
Fandom est un livre vraiment sympa, qui se lit très facilement puis qu'on est happés très vite par l'histoire et le scénario qui se met en place dès le début ou presque. Les personnages sont parfaits dans leur rôles et je les ai trouvés très cohérents et ils sont variés, un énorme plus: Violet qui s'efforce de satisfaire tout le monde en incarnant au plus proche Rose, l'héroïne de la Danse des Pendus, malgré le fait que sa personnalité dans la vie réelle soit à l'opposé de celle de la rebelle. Et à cause de ça c'est certainement le personnage que l'on voit évoluer le plus, sans toutefois coller à l'image de Rose. Elle devient bien sûr plus courageuse, sûre d'elle, mais elle ne se bat pas pour les mêmes raisons que Rose, puisque sa priorité à elle c'est sa famille, Nate, et ses amies, Alice et Katie, ce qui la force à garder les pieds sur terre et lui met la pression pour mesurer chacune de se actions. Nate ensuite est un vrai plus pour ce livre, il a tout ce qu'on aime pour un personnage secondaire: il est très malin (plus que sa soeur), sait détendre l'atmosphère tout au long du roman, et aide Violet à garder la tête froide en contribuant grandement à son évolution en tant que personnage. Evidemment on est touchés par la relation de ces deux là, les gestes et les paroles pleines d'affection de Violet envers son petit frère m'ont fait fondre, personnellement, et m'ont fait beaucoup plus m'attacher à eux. Katie... ah là, j'ai été déçue que Katie soit éclipsée pendant une bonne partie de l'histoire parce qu'elle est vraiment adorable. Elle a une personnalité parfaite encore une fois, pour épauler Violet, elle la soutient inconditionnellement et on rêve tous d'avoir une amie comme celle là. Ensuite il y a Alice.... que quelqu'un me retienne parce que je l'ai dé-tes-tée. Evidemment l'histoire la veut antipathique, et malgré tout ce qu'elle a fait de bien, je termine le livre toujours avec cette envie de lui coller une claque.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Le fait que la pensée de rester dans le monde de La Dance des Pendus n'ai fait que lui effleurer l'esprit, parce qu'elle a enfin l'occasion de côtoyer des gens aussi beaux qu'elle et qu'elle se sent à sa place, qu'elle en avait marre de son monde où presque tout le monde l'adule... Rhaaaaaa. Alors qu'elle sait très bien que ses amis sont en danger, qu'ils peuvent mourir à tout moment, qu'ils sont considérés comme des fugitifs et ne pourront jamais avoir une belle vie puisqu'ils sont Imparfaits. Ils doivent donc servir d'esclaves, alors que Violet s'est presque fait violer par un "douanier" qui s'est cru tout permis... une claque je disais ? NON. Sortez moi le tractopelle que je lui roule dessus, elle et toute sa suffisance. [/spoiler] Enfin pour résumer, Alice, une amie ? Mon oeil. Agir au dernier moment n'est pas suffisant pour que je l'aime bien de nouveau.
Ensuite le fameux... Willow nous fait rêver comme certains héros de nos livres préférés (avouez-le on a déjà tous fantasmés sur un personnage), pourtant à l'instant ou Violet le rencontre je savais déjà que je le trouvais fade. [spoiler]L'histoire était déjà écrite avec Rose, c'était tout simplement trop facile, et du coup il perd tout intérêt à mes yeux et il n'est donc pas fait pour Violet.[/spoiler] Je passerai les détails sur Ash, alias Jacob dans Twilight, parce que sinon il y aura plus de spoil dans ce commentaire que de commentaire... mais c'est un personnage fort de l'histoire, et c'est au rythme de ses apparitions que l'histoire se modifie et que le livre devient par battements successifs, de plus en plus intéressant. Le dernier personnage qui a vraiment été marquant pour moi c'est Thorn. Véritable modèle pour Nate, le vrai Thorn est finalement pire que ce qu'ils imaginaient. Il est froid, dur, insensible et presque fou, pourtant on se prend très vite de pitié pour lui et son histoire. [spoiler]La scène de fin avec Katie qui a compris que Thorn se comporte avec elle comme un père le ferait était vraiment poignante... et je ne comprends toujours pas pourquoi l'auteure à décidé que Saskia devait le tuer. Si il les avait laissé partir, le moment aurait été tellement plus fort !
Enfin bref, les personnages sont le gros plus de ce tome, qui permet de contrebalancer un scénario parfois trop facile selon moi. La fin est évidente parce que les indices sont distillés çà et là, avec un "plot twist" final que j'ai trouvé intéressant mais très maladroit. Je pense que Fandom aurait pu être bien meilleur si il avait été subdivisé en deux tomes, laissant plus de place aux descriptions par exemple. On avait l'impression que Violet connaissait si bien la Danse des Pendus et le film avec qu'elle n'avait pas besoin de décrire le décor, alors que nous on en avait besoin ! Les personnages même si je les ai beaucoup aimés, auraient pu être plus profonds, plus développés, et plus présents. La majorité des moments de ce livre sont ceux que Violet essaye de passer avec Willow, et par conséquent on délaisse souvent le reste de la journée et les autres personnages (comme Katie je me répète), ce qui si c'était évité, pourrait rendre le livre beaucoup plus riche en détails et événements. Malgré ces bémols, Fandom a une très bonne base et ça a été un plaisir de le lire alors je le recommande.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une nouvelle qui se lit facilement même en anglais à condition d'avoir un assez bon niveau. Même si j'avoue que j'aurai appris l'Allemand si il avait fallu, parce que cette auteur est définitivement mon coup de coeur absolu. Des personnages très attachants, une revisite (même si cela tient plus d'un clin d'oeil) toujours originale. Une très bonne surprise quoi ! Sérieusement, je suis la seule à vouloir que Marissa Meyer continue à faire des nouvelles comme celle là jusqu'à la fin de ma vie parce que je n'arrive pas à croire que l'histoire principale soit finie ? Vous l'aurez compris, je recommande...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 08-12-2018
Je vais être franche, j'ai acheté ce livre par dépit, ayant fini toutes mes lectures de vacances et perdue au milieu de nulle part. En plus de ça, je n'étais pas du tout familière avec ce style, qui s'éloigne de mes lectures habituelles alors j'avais beaucoup d'appréhension. On dit souvent que ce sont nos premiers livres de jeunes lecteurs qui nous marquent, mais il en va de même lorsqu'on lit un premier livre avec un tout autre style, j'en suis la preuve ! Ce livre restera certainement gravé dans ma mémoire, je ne sais par contre pas si c'est parce que je l'ai adoré ou bien si il m'a traumatisée... un peu des deux sans doute ! L'intrigue est très bien ficelée, angoissante, perturbante, et nous embarque dès les premières pages. Certaines scènes ne sont pas pour tout le monde
Spoiler(cliquez pour révéler)
(la découverte de l'origine de la nourriture, le chien)
et c'est justement ce qui a fait de ce livre une expérience particulière. Je recommande vraiment pour les personnes qui apprécient les thrillers psychologiques et les histoires originales, seul tout petit bémol pour moi serait la fin, un peu "facile", peut être parce qu'elle est trop rapide, mais ça n'enlève rien au plaisir de ma lecture. A ne pas lire la nuit ! ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 06-12-2018
Ce monument de la littérature restera le premier vrai classique que j'ai lu et très certainement mon préféré. Il est tout simplement magnifique, bouleversant, et nous marque à jamais comme savent seulement le faire les excellents livres. A lire pour sa culture personnelle et un peu spirituelle à vrai dire, je recommande à fond !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Lecture agréable, même si le thème "je te déteste, tu ne sais pas pourquoi" a été vu et revu par de nombreux auteurs, je dois dire que pour une fois, il y a une raison plus profonde que simplement "tu m'attires mais je veux résister alors je t'en fais baver" et c'est appréciable. Tatum en plus de ça est un personnage assez fort, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui est bien décidée à ne pas laisser Channi... Jared (pardon j'étais obligée) lui pourrir la vie encore une fois. L'évolution de leur relation est adorable et nous donne le sourire alors je recommande.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Grey écrit par E.L. James
date : 06-12-2018
J'ai toujours eu du mal à comprendre toute la fascination pour ce livre, bien que le thème du BDSM puisse attirer certaines personnes, par curiosité, pour moi de nombreux livres traitent le sujet bien mieux et de manière beaucoup plus intéressante que 50 nuances. J'ai lu ce livre en me disant, que peut être, l'intérêt était là, que le personnage masculin rehausserait l'histoire, que cela expliquerait pourquoi tant de gens aiment ce livre. Et au lieu des réponses auxquelles je m'attendais, j'ai juste eu encore plus de questions... Je l'ai détesté, sans rire. Au lieu d'améliorer mon point de vue, ça n'a fait que l'empirer. Au lieu d'approfondir son personnage et de nous montrer vraiment ce qui lui passe par la tête en permanence, ses démons, ce qui lui pèse, l'auteure nous fait le portrait d'un mec qui ne pense qu'à sa bi** et utilise le sexe comme une solution à tout, sans justifier quoi que ce soit. A part satisfaire des personnes en manque et faire plaisir aux fangirls (ou boys) ça n'a aucun intérêt. Je ne recommande pas.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 06-12-2018
Un livre avec lequel je n'ai absolument pas accroché. Tout simplement sans intérêt pour moi, des personnages assez vides et dont je n'ai pas apprécié la personnalité, et il en va de même pour le scénario.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 05-12-2018
Ce livre est frustration !
Il commence si bien pourtant... le début de l'histoire est plutôt lent, et pas dans le mauvais sens du terme. On a pas l'impression que les deux personnages se rapprochent trop vite, contrairement à d'autres livres du genre. Il y a bien des rapprochements, comme à l'anniversaire, après la fête de la soeur de Knox, dans la voiture, mais c'est agréable de voir l'histoire évoluer relativement lentement !
Et puis après... mon dieu. Je comprends, t'as le droit d'être... "Content" dans une toute nouvelle relation assez explosive comme la leur. Mais la deuxième partie du livre se résume en 3 mots. TROP. DE. SEXE. On dirait une tribu de petits lapins à eux deux! Le sexe dans un livre pas de souci, mais pas toutes les 2 pages. Si on enlève les scènes, la fin se résume en 3 chapitres et du coup je trouve ça dommage vraiment... il pourrait se passer tellement de choses pour "combler" et pas que ça ne se limite qu'à ça. Donc un livre qui commence super bien et m'a plu, mais qui est très répétitif à partir de la moitié, à base de coucher ensemble/ être excité/ re-coucher ensemble/... (vous m'avez comprise)
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 05-12-2018
Un des premiers livres "Classiques" que j'ai eu à lire, et qui m'a donné envie tous simplement d'en lire d'autres. Les descriptions omniprésentes et longues peuvent rebuter certains, mais pour moi elles rendent juste tout beaucoup plus réel, et beaucoup plus clair dans ma tête. L'histoire est touchante et l'envie de marcher à travers les rues mais aussi à travers ce labyrinthe qu'est Au bonheur des Dames était présente, je recommande.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Petit plus pour moi qui peut être un moins pour certains. Si on lit les autres livres de Zola, cette histoire n'est pas un happy end niais. Les personnages restent fidèles à aux mêmes (vous vous doutez de qui je parle) et c'est tout simplement très réaliste !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0