Livres
403 661
Membres
306 990

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Rain



Description ajoutée par ophelie_6942 2017-09-24T18:11:44+02:00

Résumé

4eme de couverture :

Une pluie mortelle s'abat sur la Terre :

l'humanité est menacée de disparition.

Ruby, 15 ans, part à la recherche de son père.

Je m'appelle Ruby Morris, et voici mon histoire.

Si vous la lisez, vous avez énormément de chance d'être encore en vie.

Question : quand faut-il abandonner tout espoir?

a) Maintenant. Immédiatement. On est foutus.

b) Dans deux semaines, environ.

c) Jamais.

d) J'imagine qu'il pourrait y avoir un d), mais s'il existe, je ne l'ai pas encore trouvé...

Afficher en entier

Classement en biblio - 107 lecteurs

Or
37 lecteurs
PAL
124 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par brotox 2017-10-11T12:31:44+02:00

Ce bulletin d'informations m'évoquait la tactique des ados, qui, après avoir fait une bêtise, passent aux aveux graduellement. Ils confessent le minimum au départ, de peur que les parents ne piquent une trop grosse crise. On évite le plus longtemps possible de lâcher les détails. L'exemple le plus frappant, c'est celui de cette fille de mon lycée, qui s'est fait surprendre au lit avec un garçon. Elle a été forcée d'admettre qu'ils avaient couché ensemble (en fait, ils le faisaient depuis des mois). Ses parents ont tellement flippé qu'elle n'a jamais réussi à leur avouer qu'elle était enceinte, jusqu'à ce qu'ils trouvent le test de grossesse dans la poubelle.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Je trouve que c'est un très bon livre. Je l'ai lu en anglais, forcément, et ce qui m'a poussé à l'acheter, c'est la 4e de couverture. Oui, enfin bon, pas juste la 4e de couverture, mais plutôt les papillons qui remplacer tous les "gros mots" et... Je n'ai pas été surprise non, je m'attendais à un bon livre, et je n'ai pas été déçu ! L'histoire est vraiment touchante, et on entre dedans très facilement, parce qu'il fait vrai, tout simplement. L'écriture est simple, l'histoire aussi, mais... Elle fait vrai ! Je ne vois pas comment le dire autrement, vous devrez le lire pour comprendre

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Aryia 2018-02-14T11:15:17+01:00
Argent

Lorsque j’ai reçu le mail me proposant cet ouvrage en masse critique privilégiée, je n’ai même pas hésité trente microsecondes avant de postuler. « Une pluie mortelle s’abat sur la Terre : l’humanité est menacée de disparition. Rudy, 15 ans, part à la recherche de son père… ». Avec une accroche pareille, je ne pouvais raisonnablement pas faire autrement : chic, un récit apocalyptique (et non pas post-apocalyptique, puisque la fin du monde est en train de se dérouler sous nos yeux ébahis de lecteurs avides de sensations fortes) jeunesse ! Pour tout avouer, j’ai lu le reste du résumé seulement après avoir postulée, tellement j’avais peur d’arriver trop tard. Cela ne m’arrive pas tellement souvent, de me décider aussi rapidement, aussi impulsivement, mais je ne le regrette absolument pas. J’ai lu ce roman en une journée à peine, une journée pluvieuse qui avait le mérite de me plonger dans l’ambiance du récit …

Rudy, quinze ans, est en train de passer le plus beau moment de sa vie lorsque tout bascule. Alors qu’elle était en train d’embrasser Caspar, alias « le mec le plus canon du lycée » dans le jacuzzi d’un de ses meilleurs amis, le père de celui-ci déboule en hurlant de se mettre à l’abri. A peine le petit groupe est-il rapatrié dans la maison que la pluie se met à tomber. Et c’est là que la terrible nouvelle tombe : la pluie est porteuse d’une bactérie mortelle. Si votre peau entre en contact avec une seule goutte, alors vous n’avez plus que quelques heures à vivre … quelques heures de souffrance. Pour Ruby commence alors une véritable épopée en direction de Londres, où habite son frère … Qui, de l’eau tueuse ou de l’homme effrayé, sera le plus dangereux ?

Je peux vous assurer une chose : après avoir lu ce livre, vous ne regarderez plus jamais la pluie de la même façon. Peut-être même que vous en aurez peur, et que vous sursauterez à chaque goutte qui se posera sur vous. Et cela sera parfaitement normal, je vous rassure : ça me le fait également. En effet, quoi de plus banal qu’une averse ? Ici, pas d’invasion extraterrestre ou de séismes à répétition : juste des giboulées comme les autres, à un petit détail prêt, la bactérie qu’elles véhiculent. La pluie fait partie de notre quotidien. Cela rend le récit bien plus terrifiant, finalement : on ne peut pas s’empêcher de se demander « Et nous, qu’est-ce qu’on ferait dans cette situation ? Comment réagirions-nous si on apprenait brusquement que la pluie était toxique ? ».

J’ose espérer que je m’en sortirais mieux que Ruby. Car notre dévouée narratrice n’est absolument pas prête à affronter la fin du monde : superficielle, étourdie, colérique, paumée et immature, elle se préoccupe plus de son fond de teint et de son portable perdu que de la couleur du ciel … Ruby, c’est juste une jeune fille parfaitement banale qui se retrouve plongée au cœur de la tourmente … et c’est bien cela qui la rend si attachante ! On a envie de l’aider, la pauvre fille, parce qu’elle a un cœur d’or bien caché derrière ce caractère de cochon et cette tête à claque, et que ça nous fend le cœur de la voir aussi imprudente et si proche de mourir à chaque instant à cause de ses idioties. Ruby, c’est une « mademoiselle tout le monde » qui fait des erreurs, qui fait parfois confiance aux mauvaises personnes car elle n’est qu’une simple adolescente perdue au milieu d’un univers trop hostile pour elle, qui s’évanouit lorsqu’elle se retrouve face à une situation trop difficile à supporter …. Ruby, elle est humaine, vraiment, et ça rend le récit bien plus crédible, plausible et vraisemblable.

L’intrigue de ce roman est bourrée d’actions, de rebondissements et de pics d’adrénaline. Il est parfaitement impossible de s’ennuyer avec ce véritable page-turner : c’est le souffle coupé qu’on dévore chapitre après chapitre, la peur au ventre, de crainte de voir Ruby et ses compagnons d’infortune - que je préfère ne pas vous présenter afin de ne pas vous gâcher la surprise ! - recevoir une goutte d’eau ou prendre une mauvaise décision. Il y a des scènes horribles, sanglantes à souhait, des scènes terribles, émouvantes à souhait, des scènes affreuses, déchirantes à souhait. Mais en dépit de tout cela, j’ai fichtrement bien rigolé. Parce que Ruby, qui nous raconte son histoire, parsème son récit d’anecdotes, de réflexions, de petites touches d’ironies bien placées … J’ai particulièrement apprécié l’idée de remplacer toutes les grossièretés par des papillons, par respect pour sa mère qui déteste l’entendre jurer. C’est drôle, vraiment, ça illustre bien, aussi, l’adage « mieux vaut en rire qu’en pleurer » : la force de Ruby, c’est vraiment d’être capable de raconter n’importe quoi même dans une situation aussi désespérée !

En bref, The rain est un premier tome qui remplit parfaitement son rôle : le contexte est posé, l’ambiance est installée, les personnages principaux sont présentés, et l’intrigue est lancée. Mais The rain pourrait parfaitement être considéré comme un tome unique : la fin, bien qu’ouverte, pourrait très bien s’autosuffire, ce qui laisse le lecteur parfaitement libre de poursuivre ou non l’aventure en compagnie de Ruby. Personnellement, j’attends le tome 2 avec impatience : même si ce roman n’est pas un coup de cœur, j’ai passé un très agréable moment de lecture. Aucun temps mort, une narration dynamique, une idée intéressante, des personnages attachants … un roman idéal pour occuper les longues journées pluvieuses d’automne !

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.fr/2017/10/the-rain-tome-1-virginia-bergin.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par choue 2018-02-11T17:52:35+01:00
Argent

Une bonne lecture. Le faite que se soit la pluie qui soit mortel cela change des autres livres post apocalyptique que l'on peut trouver. On se rend compte que la vie devient beaucoup plus compliquer sans l'eau. L’écriture est fluide, et le livre se lit facilement et rapidement.

Ensuite au niveau des personnages, ils ne sont malheureusement pas si attachants que ca, j'ai même eu envie d’étrangler Ruby à de nombreuses reprises. Malgré qu'elle n'ai que 15 ans elle n'a aucun sens de la survie, elle va prendre des choses complètement inutile.

A voir ce que donne le second tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alpha07 2018-01-30T23:02:18+01:00
Argent

Un livre que j'ai totalement kiffé ! J'ai beaucoup apprécié cette lecture, je le recommande .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Katniss2201 2018-01-23T14:47:56+01:00
Argent

Sentiment plutôt mitigé concernant ce roman.

L'idée de la pluie devenant mortelle et faisant des ravages sur l'existence de l'humanité est très intéressante.

D'ailleurs, à plusieurs reprise, je me suis surprise à penser comme les personnages, en me disant qu'une chose aussi banale que d'ouvrir un robinet devenait tout a coup dangereux voir mortel...il fallait sans cesse se tenir sur ses gardes, réfléchir si l'on pouvait faire telles ou telles choses, comme ouvrir une vitre de voiture même après la pluie, ou devoir éviter à tout pris de toucher même un torchon légèrement humide de pluie... Tout ça rendait l'histoire assez intéressante...

Mais alors le personnage principale!

J'ai eu tellement de mal à la supporter! Elle est insupportable et superficielle au possible.

Autant, je peux comprendre que devant une catastrophe apocalyptique de ce genre, on est dépassé, incapable de savoir toujours comment réagir devant des situations totalement inconnues. Que parfois on pète un câble parce que le monde tel qu'on le connaissait à disparu et que les gens qu'on aime sont morts.

Mais de là à ce que Ruby se trimballe en petite robe, hyper maquillé, avec des chaussures à talons, qu'elle chaparde dans les magasins qu'elle trouve tout au long de son périple, là c'était trop...

Ok, c'est une ado, et ok elle ne réalise peut-être pas encore que c'est la merde totale dans le monde (quoique, quand on voit à longueur de journée des cadavres, on peut commencer à se poser des questions non?), et que c'est une gamine plutôt capricieuse, ok ok... Mais est ce qu'elle est obligé d'être aussi nulle et de ne pas savoir qu'une bonne paire de baskets c'est mieux que des escarpins ou des tongs? Je me disais qu'au fil du roman, l'auteure allait mettre un peu de plomb dans la tête de Ruby, sans lui donner un côté badass ou super héroïne hein, juste qu'on arrête de lire qu'elle préfère faire razzia de maquillages, petites culottes (bon, allez, ça c'est plutôt utile lol) et autres robes de luxe...

Bon, après, j'ai quand même salué son côté sauveteur d'animaux abandonnés. Mais sinon, on voit bien que c'est le tout début (un début de 382 pages tout de même, lol) et qu'elle a encore beaucoup (voir absolument tout plutôt) à apprendre.

Côté action, je ne dirais pas que je me suis ennuyé, mais parfois il me manquait juste ce petit quelque chose qui faisait que le roman aurait été addictif...

Il se passe quelque chose dans chaque chapitre, mais ce n'est parfois pas aussi rocambolesque que l'on pourrait le croire. Juste suffisant pour que l'on ai envie de continuer à suivre le périple de Ruby.

Je me dis que ce premier roman, même s'il n'était pas aussi bon que ce à quoi je m'étais attendu, me donne néanmoins envi de connaître la suite, avec je l'espère dans le tome 2 une Ruby un chouïa moins futile et frivole...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jeanne_delafrance 2018-01-19T17:15:45+01:00
Or

Au début j'ai eu du mal à rentrer dans le livre mais au fil des pages j'ai découvert qu'il était vraiment vraiment bien. J'ai adoré le personnage principal même si j'ai trouvé qu'à certains moments elle avait des réactions assez bizarre et que on passe d'une situation qui dure longtemps et d'un coup ça s'arrête et ça passe à autre chose et je trouve que à part le personnage principal les personnages ne sont pas vraiment trop développé et ça c'est dommage mais globalement j'ai adoré et je conseil.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chaeyron 2018-01-10T20:56:15+01:00
Argent

Un livre très bouleversant. Comment vivre quand la pluie et l'eau peu nous tué ?

Spoiler(cliquez pour révéler)
Le fait de suivre Ruby m'a laissé perplexe par moment, car étant adolescente elle ne réfléchis pas a ce qui peut la tuer. Même lorsqu'elle part à la recherche de son père, elle ne prend pas une sac de survit, seulement ce qu'elle n'a jamais pu avoir... même si elle est consciente de la dangerosité de la situation, elle ne semble pas pleinement réaliser...

Cependant le livre retourne l'estomac, car en effet on se retrouve quand même dedans ses gestes... car ce sont parfois des choses naturelle (comment se retenir de ne pas ouvrir le robinet ?)

Et je crois que le moment qui m'a fait le plus de peine c'est quand ils ont étaient obligé d'abandonné Whitby... C'est toujours déchirant d'abandonné un animal qui vous aime plus qu'il ne s'aime...

C'est une livre qui nous maintient dans le suspense et dans l'espoir jusqu’à la fin !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Do 2018-01-04T14:22:22+01:00
Or

Un livre post-apo pour YA qui nous fait prendre bien conscience à quel point notre vie dépend de l’eau. Oui, bien sûr, nous le savons déjà, or le jour où la pluie (et ainsi toute l’eau « ordinaire ») va devenir mortelle, vous allez, comme Ruby, la protagoniste de l’histoire, devoir réfléchir avant chacun de vos gestes et observer le ciel chaque fois que vous voulez faire un pas dehors.

Bien que son beau-père lui a martelé dans la tête qu’il fait réfléchir (!), Ruby, 15 ans, n’est pas vraiment du genre à écouter ses parents. Ce n’est pas une jeune wonder-woman, mais une ado caractérielle, un peu tête de mule et nombriliste qui donne beaucoup d’importance à son « look ». (j’avoue avoir été agacée par les passages où, après la première vague de la catastrophe et les cadavres qui l’entourent, dont ceux de sa famille, elle veut absolument se maquiller)... une ado « pur jus » donc, qui du jour au lendemain doit se prendre en charge, or même un adulte aura parfois pété les plombs dans cette situation où les gens tombent comme des mouches.

Certaines scènes concernant les morts sont décrits avec un grand réalisme et, l’écriture « visuelle » les soulignant, font froid dans le dos.

Ce n’est pas un récit extrêmement aventureux et pourtant on suit avec de plus en plus d’intérêt le voyage de Ruby, qui, en compagnie d’un ancien camarade de classe qu’elle méprisait, va essayer d’atteindre Londres dans l’espoir d’y trouver son père encore vivant...

Une lecture plaisante, dans ce sens que j’y suis restée scotché et que j’aurais aimé enchaîner avec le tome 2, hélas pas encore traduit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par just2iine 2017-12-14T13:19:45+01:00
Argent

http://lire-une-passion.weebly.com/science-fictionpost-apocalyptique/the-rain-virginia-bergin

"​En résumé, malgré le fait que l'effet pluie meurtrière ait été trop mis de côté à mon goût, j'ai passé un excellent moment. Un premier tome addictif, avec une jeune fille assez atypique, qui cache sa douleur et sa peur derrière de l'auto-dérision qui peut être mal vue. Pour ma part, je lirai la suite avec grand plaisir, car il reste encore pas mal de questions sans réponse !"

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BERIVAN 2017-12-13T12:50:47+01:00
Argent

J'ai adoré ce roman, je le conseille vivement!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carole94P 2017-12-13T10:07:03+01:00
Argent

http://www.my-bo0ks.com/2017/12/h2o-tome-1-the-rain-virginia-bergin.html

J’étais vraiment très curieuse de découvrir ce premier tome de The Rain. Cela faisait un certain temps que je n’avais pas lu de roman apocalyptique, du coup, je me suis plongée dans celui-ci sans appréhensions ni a priori.

Dans The Rain, nous suivons la jeune Ruby Morris, quinze ans. Une pluie mortelle vient de s’abattre sur la Terre et avec l’aide de son beau-père, Simon, elle tente de survivre. Ses repères sont bouleversés, ses amis ont disparu, sa famille ne tient qu’à un fil et Ruby doute et commence à perdre espoir.

Lorsque j’ai commencé ma lecture de The Rain, je dois dire que l’auteure m’a énormément surprise. Je me suis vite retrouvée dans l’ambiance apocalyptique de l’histoire. La pluie tombe et tue tout ceux qui sont dessous et entre en contact avec elle. Notre héroïne, la jeune Ruby est vite paniquée et nous communique sa peur. L’auteure a pensé à tout, même aux petits détails qui rendent son histoire à la fois réaliste et un brin flippant.

Côté personnage, Rubya beaucoup d’humour et ce dès les premières lignes. Dans le contexte dans lequel elle se trouve, cela ajoutait quelque chose de léger à l’histoire. Si ce trait de caractère est au démarrage intéressant et plutôt original, j’ai eu quelques fois envie de secouer notre héroïne qui pense plus à son apparence, son maquillage et ses petits trucs beauté. Sérieusement ? Les personnes meurent autour d’elle, l’eau est en quantité limité et elle, en gaspille pour faire sa toilette ?

Un des personnages qui m’a beaucoup surprise, c’est Simon. Le beau-père. Honnêtement, il m’a vraiment étonné au fil des chapitres. Il se révèle être un atout indispensable pour Ruby et plein de ressources. Sur son chemin, Ruby retrouvera également Darius, dont elle ne manquera pas de rabaisser parce que voyez-vous, c’est le geek par excellence. Un détail qui m’a fait grincer des dents…

Je pense que l’héroïne a un petit côté antipathique à certains moments. Le côté superficiel de Ruby pointera le bout de son nez au fil des chapitres et m’aura pas mal fait lever les yeux au ciel. Je pense que c’est le seul reproche que je pourrais faire à The Rain, qui m’a vraiment tenu en haleine.

The Rain aborde à la perfection le thème et nous propose ici un univers bien construit. Rien n’est laissé au hasard. Si bien, que lorsque j’ai vu la pluie tomber, je l’ai regardé d’un autre œil. Chaque détail de l’histoire à son importance et l’auteure ne manquera pas de nous décrire tout de A à Z pour ne rien nous épargner. Ce premier tome nous amène à nous poser des questions. Que ferions-nous si une telle chose se produisait ? Comment réagirions-nous ?

En conclusion, The Rain m’a vraiment prise aux tripes. J’étais totalement absorbée par l’histoire et n’ai pas vu le temps passer. Ce premier tome se démarque des autres du même genre par son réalisme et son originalité. Je suis vraiment curieuse de découvrir la suite (dans trois mois tout juste !)

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"The Rain" est sorti 2017-09-20T00:00:00+02:00
background Layer 1 20 Septembre

Dates de sortie

The Rain

  • France : 2017-09-20 (Français)
  • USA : 2014-06-17 (English)

Activité récente

Mimon l'ajoute dans sa biblio or
2018-02-17T19:09:43+01:00

Les chiffres

Lecteurs 107
Commentaires 49
Extraits 10
Evaluations 65
Note globale 7.78 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • H2O (The Rain, #1) - Anglais