Livres
478 030
Membres
459 303

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Lykoos 2018-03-27T19:21:12+02:00

"Il riva ses yeux bleus sur Finn qui se sentit complètement épinglé. Ses bras s’alourdirent. Ses jambes lui donnèrent l’impression d’être aussi lourdes que du plomb. Il lutta pour gonfler la poitrine et insuffler de l’air dans ses poumons. Un voile de transpiration lui recouvrit le front ; il ne pouvait plus respirer.

— Ça suffit, Talon. Nom d’un chien, jura Gregory, et en un instant, le poids qui l’écrasait se souleva et Finn inspira une bouffée d’oxygène.

Puis une autre.

— Vous voyez ?

L’homme immense – Talon – se leva brusquement, et Finn ne put s’empêcher de tressaillir.

— Et en quoi ce test démontre-t-il quoi que ce soit, au juste ? demanda Gregory. Aucun humain ordinaire ne peut te résister… tu le sais.

Finn en avait eu assez. Il se mit fébrilement debout.

— Quelqu’un peut-il m’expliquer ce qui se passe ici ? exigea-t-il.

— Vous venez simplement de prouver ce que je n’arrête pas de répéter depuis les trente dernières minutes, dit Talon avec dégoût. Que les augmentés ne font pas équipe avec les ordinaires.

Finn regarda Gregory avec étonnement.

Gregory soupira.

— Finlay Mayer...

Il indiqua Talon d’un geste de la main.

— … je vous présente Talon Valdez. Votre nouveau partenaire."

Afficher en entier

— Non. Je comprends, dit Finn lentement. Je sais à quel point ça doit être dur pour toi.

Talon se figea.

— Vraiment ? Le sais-tu vraiment ?

Finn tressaillit en entendant la colère et le sarcasme contenus dans ces quelques mots. Et la douleur. Il y avait tellement de douleur.

— Sais-tu ce que c’est de voir d’autres enfants avoir peur de toi ? De les voir courir en hurlant parce qu’ils t’ont regardé, ou d’enlever ton écharpe parce que tu as trop chaud, même si ta mère essaie de te la faire garder ? Pas parce qu’elle s’inquiète que tu sois gêné de montrer ton visage, mais parce qu’elle, l’est.

Finn ne bougea pas. Il savait que cela se profilait depuis longtemps.

Talon se leva.

— Sais-tu ce que c’est d’entendre les autres enfants te traiter de meurtrier ?

Il se retourna, marcha jusqu’à la fenêtre et fixa la nuit noire. Ses épaules s’affaissèrent.

— Les mêmes enfants avec qui tu as joué au ballon tous les jours après l’école ? Les mêmes que ceux avec qui tu as été collé pour avoir parlé au catéchisme ?

Il se retourna et pointa son visage.

— Les mêmes enfants qui ne veulent même plus te regarder parce que tu t’es réveillé un matin en ressemblant à un monstre ?

Afficher en entier

L’homme immense – Talon – se leva brusquement, et Finn ne put s’empêcher de tressaillir.

— Et en quoi ce test démontre-t-il quoi que ce soit, au juste ? demanda Gregory. Aucun humain ordinaire ne peut te résister… tu le sais.

Finn en avait eu assez. Il se mit fébrilement debout.

— Quelqu’un peut-il m’expliquer ce qui se passe ici ? exigea-t-il.

— Vous venez simplement de prouver ce que je n’arrête pas de répéter depuis les trente dernières minutes, dit Talon avec dégoût. Que les augmentés ne font pas équipe avec les ordinaires.

Finn regarda Gregory avec étonnement.

Gregory soupira.

— Finlay Mayer...

Il indiqua Talon d’un geste de la main.

— … je vous présente Talon Valdez. Votre nouveau partenaire.

Finn reporta son regard sur Talon avec horreur. Tout ce pour quoi il avait travaillé si dur durant les dix dernières années venait juste de s’écraser avec fracas autour de lui.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sleepwxlker 2018-04-07T17:46:07+02:00

Finn le réduisit au silence de la seule façon qu’il connaissait : avec ses lèvres. Talon prit immédiatement le contrôle de l’échange et Finn fondit. Talon mit fin au baiser et s’écarta légèrement, leurs fronts pressés l’un contre l’autre.

- Tu n’as toujours rien dit, insista Talon.

Finn sourit joyeusement.

- Je pensais, en quelque sorte, que les actions valaient mieux que les mots.

Afficher en entier

Il ferma les yeux. Il s’était presque jeté dans les bras de Talon. Il avait bien dû rire de lui. Je n’ai jamais fait ça avant. Il pouvait entendre l’admission murmurée. Talon l’avait-il dit aux autres ? Se moquaient-ils tous de lui ?

Il entendit la porte claquer et ouvrit les yeux sur une pièce vide. Il regarda autour de lui et enfila son tee-shirt lentement. Il ne pouvait pas rester, mais il ignorait complètement où il se trouvait. Finn s’étouffa alors qu’un rire se transformait en sanglot. Il n’avait personne à appeler. Il préférait marcher plutôt que d’appeler Drew.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Velandra 2018-03-31T22:27:41+02:00

Sawyer n’ajouta rien et Gael se contenta de sourire.

— Alors, on peut quand même s’amuser avec notre nouveau jouet cet après-midi ?

— Ouais, soupira Talon. Mais pour l’amour du Ciel, ne le cassez pas.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MaevaCerise 2018-10-26T15:23:06+02:00

— Comment diable connais-tu toutes ces conneries ? explosa Sawyer.

Finn haussa les épaules.

— Il m’a fallu tellement longtemps pour apprendre à lire, qu’une fois que j’ai su, il était impossible de m’arrêter.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Folize 2018-06-10T15:36:42+02:00

Talon jeta un coup d’œil derrière lui et eut la bonne grâce de paraître un peu mal à l’aise.

- J’ai entendu crier. Je n’avais pas réalisé que tu avais de la compagnie, dit-il d’un ton posé.

Et juste comme ça, Finn fut à nouveau écarlate, même si c’était Talon qui aurait dû être embarrassé pour le sous-entendu douteux qu’il venait de faire, et non lui. Entendu crier, mon cul. Il baissa les yeux au sol, essayant désespérément de ne pas grogner.

Les chaussures de Talon apparurent dans son champ de vision et il sentit un doigt lui relever le menton.

- Tu as dû t’en prendre plein la figure à l’école pour ça.

Finn déglutit, mais ne répondit pas. Il était trop occupé à regarder les lèvres roses, encore une fois. Il ferma les yeux avec un gémissement à peine audible alors que Talon effleurait la ligne de sa mâchoire du pouce.

- Tu as refusé les avances de Drew, dit-il d’un ton plat. Est-ce parce que tu n’es pas gay ?

Finn secoua la tête, seulement un peu.

- Est-ce à cause du travail ?

Finn secoua à peine la tête, une fois encore.

Talon glissa son pouce dans le cou de Finn.

- Je peux sentir battre ton cœur. Est-ce que je te fais peur ?

Finn ouvrit brusquement les yeux pour nier une telle chose, mais les mots restèrent coincés dans sa gorge. Talon était si proche. Tellement proche qu’il pouvait presque le goûter. Finn inspira lentement, emplissant ses poumons du parfum que dégageait Talon, du cuir peut-être – une odeur profonde, presque onctueuse. Merde, il ne savait pas ce que c’était, mais c’était tellement Talon. Finn sentit son sexe grossir dans son short.

- Je ne te fais pas peur ? dit-il songeur, répétant la question.

- Non, murmura Finn.

Talon s’approcha d’un autre demi-pas jusqu’à ce qu’ils se touchent.

- Tu devrais avoir peur.

Finn ferma les yeux dès que Talon franchit une ligne invisible et prit la décision de l’embrasser. Il se prépara presque à l’assaut, comme un peu plus tôt, mais le léger effleurement des lèvres de Talon fit faiblir ses genoux. Il fut plus choqué par la douceur du contact que s’il avait été plaqué au sol.

Finn entendit un son, un gémissement, mais il n’aurait su dire s’il venait de Talon ou de lui-même. Ses bras lui semblèrent aussi lourds que du plomb lorsqu’il les passa autour du cou de Talon, le suppliant silencieusement de s’approcher davantage. Talon l’enlaça par la taille et approfondit seulement à peine le baiser, le gardant léger. Il finit par s’écarter et le cœur de Finn rata un battement

Afficher en entier

Talon se mordit la lèvre. Il était plus intelligent que ça. Il savait mieux que personne qu’il ne devait pas juger les gens à leur apparence. Finn pouvait parfois avoir quelques difficultés, mais il était vif et intelligent. Il sortait des bribes d’informations sur tout et n’importe quoi tout le temps, et Talon sourit de ses connaissances sur les tailles de moteur des Lenco. Ses propres sentiments mis à part, Finn n’était pas un mauvais choix pour l’équipe. Gael et Vance l’aimaient assurément, et il était à peu près certain que Sawyer ou Eli n’apprécieraient aucune personne qui leur serait envoyée, quelle qu’elle soit. Ce n’était tout simplement pas juste.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MaevaCerise 2018-04-02T14:53:11+02:00

Quand ils auraient ramené Finn, il s’assurerait personnellement qu’ils aient le véhicule blindé le plus grand et le plus redoutable et il garderait Finn enfermé à l’intérieur, tout le temps.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode