Livres
558 130
Membres
606 223

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Folize 2019-10-23T15:22:36+02:00

Gael fut reconnaissant à Jake de ne pas lui faire remarquer qu’il avait à peine eu le temps de prendre plus d’une gorgée de sa bouteille encore pratiquement pleine. Il alla au frigo, ne sachant pas vraiment pourquoi, vu qu’il n’avait pas bu plus que Jake. Finalement, il se retourna pour l’affronter, pour lui donner une explication sur son humeur changeante, mais découvrit que Jake était juste derrière lui. Comment se faisait-il qu’il ne l’ait pas entendu bouger ?

Jake passa une main dans ses cheveux noirs, et Gael observa ses doigts alors qu’ils se perdaient dans leur épaisseur.

- Peut-être que c’était une mauvaise idée, dit-il lentement.

Gael essaya d’analyser les mots, mais ses yeux étaient fixés sur les lèvres roses de Jake. Il déglutit.

- Parce que ?

Jake regarda Gael droit dans les yeux, et ce dernier prit une inspiration, puis une autre alors que Jake semblait lui voler tout son oxygène.

- Parce que, murmura Jake en se rapprochant d’un pas, sa main glissant sur la nuque de Gael, j’ai envie de faire ça.

Il souffla les mots alors que ses lèvres planaient au-dessus des siennes.

Gael se pencha en avant ; son corps glacé semblait savoir qu’il avait besoin de la chaleur de Jake et il la recherchait. Gael ignora le gémissement qui sortit de sa propre gorge et glissa les mains dans le dos de Jake, sentant sa dureté, sa force. Il ouvrit la bouche, et Jake y enfonça instantanément sa langue, caressant et explorant. Taquinant et initiant chaque frémissement de Gael, ses bras le serrant plus fort pour montrer qu’il aimait ça. Le baiser continua, exigeant, dominateur, jusqu’à ce que la seule chose qui maintienne Gael en équilibre soit la lourde main qui se noua dans ses cheveux alors que Jake l’inclinait en arrière. Pendant un instant, le cerveau de Gael se brouilla et il arracha soudain sa bouche à celle de Jake pour pouvoir respirer. Il avait été tellement perdu dans le baiser qu’il n’avait pas réalisé avoir besoin d’air. Jake déplaça immédiatement ses lèvres sur sa gorge et se mit doucement à sucer et mordiller la peau. Gael vacilla. Il avait toujours pensé que « avoir les genoux qui faiblissent » était une expression ringarde, jusqu’à ce qu’il ressente vraiment cette sensation.

Afficher en entier

Talon se tourna et jeta un coup d’œil à Jake.

- Rentre chez toi.

Il regarda Gael.

- Enchaîne-le au lit pour qu’il y reste, si nécessaire.

Jake essaya vraiment très fort de ne pas avoir l’air heureux.

Afficher en entier
Extrait ajouté par kmrct89 2019-08-09T14:48:47+02:00

Gael se leva et, pendant une seconde, resta là à l'observer. Il ne croyait pas en Dieu, mais juste au cas où quelqu'un écouterait, il envoya une rapide prière vers le Ciel pour ne pas gâcher ce qui lui arrivait. Jake était magnifique, et Gael voulait le garder. Il expira. Il voulait que Jake veuille le garder, lui.

Afficher en entier

Gael cligna des yeux. Il était habitué à la haine. La peur qui écarquillait les yeux des gens quand ils le voyaient. Les enfants poussés derrière les adultes au cas où il leur ferait mal. Traversant simplement la rue ou lui demandant de partir. Refusant de le servir, crachant, ricanant ; les regards de dégoût, et même de pitié. Il avait développé ses capacités comme une seconde peau. On ne pouvait pas lui tirer dessus. Aucune lame n’entamerait son flanc. Mais petit à petit, il avait été entaillé de l’intérieur. Son cœur effrité par de simples mots. Son âme mise à nu. Chaque tourment, chaque malheur le détruisait peu à peu, jusqu’à ce qu’il ne lui reste plus rien.

Afficher en entier

Le regard de Jake se posa sur Gael. Sur ses courts cheveux blonds qu’il aurait aimé un peu plus longs pour pouvoir s’y accrocher. Sur ses yeux bleus orageux qui s’étaient assombris la nuit précédente. Sur ses lèvres charnues qui étaient les plus douces qu’il ait jamais goûtées. Sur sa mâchoire couverte de chaume, car parfois, il devait se raser deux fois dans la journée, et sur le pouls qui battait au creux de son cou. Sur l’endroit exact où Jake avait posé ses propres lèvres en souhaitant que le cœur qui faisait battre la veine en dessous lui appartienne.

Afficher en entier

Gael n’avait pas besoin d’humour. Il avait besoin de tendresse, d’attention, qu’on prenne soin de lui. Il ne pensait pas que ce dernier ait reçu beaucoup de tout cela dans sa vie. De toute sa vie, en fait.

Afficher en entier

« – Reste, demanda Gael d’une voix rauque.

Jake sourit et acquiesça. Ce seul mot sembla étreindre son cœur, et seule une promesse pouvait être la réponse.

– Toujours. »

Afficher en entier

« – Tu es costaud partout, hein ?

Gael observa avec une fascination totale le rose vif du visage de Vance virer au rouge écarlate. »

Afficher en entier

— Je t’apprécie. Je pense que tu es bon pour l’équipe et bon pour Gael. Mais ne t’y trompe pas… il est mon ami. Si tu lui fais le moindre mal, on ne retrouvera jamais ton corps.

Jake éclata d’un rire bref, mais Talon s’était déjà éloigné. Il plaisantait… N’est-ce pas ?

Afficher en entier

Gael contourna le lit et s’y glissa lentement. Il se rapprocha de Jake et le prit en cuillère.

— J’ai une arme.

Gael ricana.

— Sur toi ?

Jake rit, roula sur le dos et leva un bras.

— Viens là.

Gael obéit immédiatement.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode