Livres
627 029
Membres
734 598

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Habibi



Description ajoutée par Lilou 2011-11-10T22:08:32+01:00

Résumé

Ancré dans un paysage épique de déserts, harems et bâtiments industriels, Habibi raconte l'histoire de Dodola et Zam, deux enfants liés par le hasard, puis par un amour grandissant. Réfugiés dans l'improbable épave d'un bateau échoué en plein désert, ils essaient de survivre dans un monde violent et corrompu. Seule la sagesse des récits narrés par la jeune femme, issus des Livres sacrés et des traditions orientales, pourra les protéger de l'avidité des hommes. A la fois contemporain et intemporel, Habibi est une histoire d'amour aux résonances multiples, une parabole sensible et lucide sur le monde moderne et la relation à l'autre. Avec Habibi, Craig Thompson signe un travail graphique d'une impressionnante sophistication, marqué du sceau du merveilleux.

Afficher en entier

Classement en biblio - 126 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par suzalaga 2021-12-31T12:00:45+01:00

Habibi continue telle une rivière. Le « HĀ » est une vague. L’eau expire. Le possessif « mon » plonge sous la surface — une inspiration. Le moi tire l’amour hors de l’eau quand il prétend posséder. C’est la grève sur laquelle les vagues se brisent.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Carolectrice 2021-07-30T11:46:24+02:00
Diamant

Un vrai coup de cœur pour cette BD !!!!

L'histoire m'a vraiment touché.

Tout commence par une rencontre entre Dodola et Cham, tous deux orphelins. Dodola recueille ce petit alors que ce n'est qu'un enfant. Elle n'a rien, mais réussi tout de même à le nourrir et à l'élever. Mais il va lui être lui arraché. Quel ne fut pas son désespoir lorsqu'elle du être esclave du sultan...Je vous laisse découvrir ou imaginer la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par louji 2021-07-24T17:35:26+02:00
Diamant

Après avoir lu l’ouvrage autobiographique de Craig Thompson, « Blankets », j’avais envie de m’intéresser au reste de sa bibliographie. Habibi était en tête car j’en avais entendu beaucoup de bien. Eh bien, ça n’a pas manqué : j’ai adoré ma lecture. Un vrai « petit » (ça fait 600 pages quand même héhé) bijou de poésie, d’art, de culture, de voyage, d’humanité et de déshumanité. Une fresque où se confrontent les belles créations des Hommes et de la nature (paysages, arts, vie en communauté, vie familiale, croyances…) et leurs pires penchants (vices sexuels (harem, viol, relations incestueuses, mutilations génitales…), esclavage, dérives religieuses, fracture sociale…). Un titre empreint de poésie, de rêves, de songes et d’horreurs.

J’y ai appris beaucoup de choses du point de vue culturel et géo-historique. Si aucun pays ou ville n’est nommé de façon distincte, on reconnaît sans mal le Moyen-Orient, entre déserts et villes en pleine expansion. Les cultures et les ethnies qui s’y mêlent constituent l’un des sujets principaux du récit. C. Thompson explore les modes de vie en communauté, les différences croissantes entre classes sociales, l’esclavage (des Noirs par le reste des ethnies et des femmes de toutes origines pour leur corps) et les religions (l’Islam au cœur du récit, bien qu’il soit mis en parallèle avec le Christianisme et le Judaïsme de temps en temps). La religion est une thématique que j’ai tendance à craindre (quand elle prend place dans notre monde) dans la fiction, mais elle m’a ici pas dérangée. C. Thompson la met en place par le biais d’histoires, de mythes, de contes que par une lecture très simpliste des textes sacrés. Le rapport des protagonistes à la religion est aussi nuancé : les mythes et histoires racontées le sont dans un but préventif, de morale, mais les personnages ne parviennent pas toujours à les « respecter ». Leur humanité en est d’autant plus marquante.

Sur l’aspect graphique, c’est une merveille. Chaque page est une invitation à la contemplation, à l’appréciation de l’art : dessin, peinture, calligraphie, encres et coups de crayon. J’aurais aimé mettre 50 photos tant c’est beau. Des contrastes, la calligraphie, la puissance des mots au service du dessin et de la narration. J’ai trouvé ça encore plus beau que « Blankets ».

Je vais conclure par les points que j’ai trouvés plus délicats et/ou qui m’ont moins plu. Du côté des personnages, je me suis évidemment attachée à l’héroïne, Dodola, que j’ai trouvée inspirante et empreinte de bon sens, d’intelligence, de bienveillance. Une femme qui trébuche, essaie, rate, réessaie, tombe, mais trouve toujours de la lumière dans son ciel gris. Une femme qui a vécu horreur sur horreur sans perdre foi en la vie qu’elle souhaite et en les proches dont elle veut s’entourer. J’ai eu plus de mal avec Zam, le protagoniste masculin. Un enfant d’esclave « sauvé » par Dodola puis élevé à ses côtés. Une relation familiale à mi-chemin entre fraternité et parentalité. Zam va vivre de nombreux tourments, en parallèle de ceux de Dodola. Les sévices qu’elle subira, il en fera sa némésis. Pire, il s’embourbera l’esprit et se maudira le corps des sévices (sexuels, notamment) subis par Dodola. Zam va alors devenir un être déchiré entre son amour d’enfant, candide, pour la Dodola inspirante qui l’a élevé et son désir d’adulte pour la femme qu’elle est devenue. C’est ce déchirement, cette attraction sexuelle irrésistible de Zam pour Dodola qui m’a dérangée. D’où vient ce désir ? Un homme n’a-t-il donc aucun contrôle sur sa libido ? Ça m’étonnerait. Dodola n’a jamais laissé entendre qu’une telle relation était possible entre eux, au contraire même. Je comprends le message de C. Thompson vis-à-vis du passage à l’âge adulte, de la découverte de la sexualité. Dodola était la seule femme dans l’environnement de Zam. Pour autant, elle a toujours agi en sœur, voire en mère et jamais en amante potentielle. Une relation, pourtant au cœur du récit, qui m’a mise mal à l’aise. J’ai été un peu frustrée et déçue par la fin en conséquence. Il y a tant de formes d’amour, Zam et Dodola avaient l’avantage de se jouer de ces contraintes. Mais il a fallu que C. Thompson vienne à la charge avec sa romance hétérosexuelle chargée de tension sexuelle. J’ai trouvé ça presque grossier en rapport avec le reste de la BD, si portée sur la subtilité.

Si ce n’est ce dernier point, dont je ne saisis en fin de compte pas tous les tenants et aboutissants, ça a été une très belle lecture. Une lecture difficile, car chargée de violences (physiques, morales, psychologiques, sexuelles), mais aussi bourrée d’amour pour la culture, les arts, les croyances et certains bons côtés de l’humanité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marmotte-s 2021-07-01T17:45:48+02:00
Or

Pour moi cette BD a été une très belle découverte. L'histoire de Dodola et Zam est dur. Graig Thompson a su nous émouvoir et nous toucher avec ses personnages. Dans cette BD l'auteur traite de plusieurs thèmes tel que le progrès, la pollution, le genre, le sexe mais surtout d'amour. Il y mélange les différentes religion mais sans porter de jugement. Le graphisme tout en noir et blanc et le scénario est tout simplement sublime. Je pense que ce livre mérite une place parmi les romans graphiques classiques

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blandine1 2021-04-15T22:43:01+02:00
Or

Quel travail colossal ! 671 pages de planches bien remplies de dessins travaillés. Un conte arabe avec ses us et coutumes. Une jeune fille et un enfant, après leurs mésaventures, vont squatter dans un bateau ensablé. Est-ce l’amitié ou l’amour qui va triompher entre eux ? Les turpitudes de deux êtres que la vie n’épargne pas. Pour lui apprendre les codes de la vie, elle le berce avec des contes. Bains sensuels et tendres. Violence. Pauvreté. Des rencontres aux seconds rôles parfois fort. Peut-être un peu trop de religion. Des pages réalistes sur l’écologie. Pour retrouver nos âmes d’enfants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lawoss 2020-01-27T13:54:39+01:00
Or

Habibi est un ouvrage remplis de découverte spirituelle et humaine. Malgré quelques longueurs, la chute est belle bien qu'on s'y attende des le milieu de l'ouvrage.

Je le recommande, car j'ai appris beaucoup de choses sur le monde arabe et ses coutumes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par hl_2302 2019-03-23T04:32:28+01:00
Bronze

C'est un livre très poétique. J'ai bien aimé la façon d'aborder différents thèmes mais avec une certaine subtilité. Les dessins sont très beaux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kid_A 2019-01-30T14:12:44+01:00
Diamant

Ce roman graphique de Craig Thompson m'a laissé une très forte impression. Il allie parfaitement la qualité à la quantité, avec une constance irréprochable.

La narration nous emporte dans l'histoire de Zam et Dodola, et nous fait voyager au fil des dessins magnifiques qui font que les pages se lisent sans même qu'on s'en rende compte.

Le récit est dur par les thèmes qu'il aborde mais il amène le lecteur à réfléchir, apprendre et s'ouvrir à une culture trop souvent dépeinte négativement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nausicaah 2018-12-27T13:21:02+01:00
Bronze

Craig Thompson propose un gros pavé, un magnifique roman graphique traitant de nombreux thèmes difficiles comme l'esclavage "moderne", la religion, l’émasculation, l'amour, l'écologie, ... Et c'est réussi! Si d'une premier abord on croise un pavé très épais, à la lecture, les pages se dévorent d'elles-mêmes.

Conte onirique, dans un monde proche, l'autour nous emmène faire le tour de nombreux thèmes tabous et les dévoilent les uns après les autres, entremêlant religion, calligraphie et scénario. Le style graphique est très intéressant, pourvu de nombreux détails et d'explications nécessaires pour la bonne compréhension de l'histoire. L'approche est très belle et ce livre ne plombe pas l'ambiance, malgré l'histoire racontée. Pleins d'espoirs, le scénario se déroule tranquillement jusqu'à une magnifique conclusion.

Attention toutefois, il n'est pas à proposer à tout le monde, de part les thèmes abordés et l'omniprésence de la sexualité tout au long du récit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EllaKA 2018-08-13T12:14:17+02:00
Diamant

Un livre magnifique, dans tous les sens du terme. J'ai lu le livre en anglais et cette version nous offre une couverture à couper le souffle. L'histoire, entremêlée de passages religieux, nous transporte merveilleusement dans son univers.

C'est un roman graphique que je conseille, encore et encore.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biibette 2017-08-15T13:12:27+02:00
Diamant

Craig Thompson nous propose un ouvrage d'une précision remarquable, tant concernant le fond que la forme. Il fait preuve d'un regard très acéré sur la culture oriental et la religion. Il nous parle de réalisation de soi, du rapport à l'autre, de solidarité. Mais aussi de souffrance, de désir, d'émancipation, de croyances. Et encore plus de racisme, de féminisme, d'environnement, du rapport à l'argent, de l'appât du gain.

La structure de l'histoire est ingénieuse. Les allers et retours dans le temps sont finement amenés. Les chapitres se répondent à la perfection et sont rythmés par les paraboles religieuses et mystiques. Le tout, sans perdre en compréhension et lisibilité. À aucun moment, l'auteur n'aborde un sujet sans le traiter en profondeur. Ici, pas de place à la superficialité.

C'est une prouesse, l'auteur ne nous raconte pas une histoire, il jongle avec et on le regarde éberlué.

Et ce n'est pas fini.. Son approche graphique est prodigieuse, je suis allé de surprise en surprise, à chaque planche, j'étais encore plus scotchée que pour la précédente. Aucune planche ne se ressemblent, aucune ligne n'est identique. Tout est déconstruit pour composer une harmonie à tomber par terre. L'auteur maîtrise le mouvement, la lumière et les volumes à la perfection. Le tout proposé avec une palette de noir et blanc aux mille nuances.

C'est captivant. C'est impressionnant. C'est homérique ! C'est un coup de coeur.

Afficher en entier

Date de sortie

Habibi

  • France : 2011-09-20 (Français)

Activité récente

Vandale l'ajoute dans sa biblio or
2022-01-14T19:36:45+01:00
Savon l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-23T17:01:47+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 126
Commentaires 15
extraits 6
Evaluations 37
Note globale 8.51 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode