Livres
613 141
Membres
710 396

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Hades Hangmen, Tome 1 : Hors-la-loi



Description ajoutée par clary-bouquineuse 2017-04-02T20:00:02+02:00

Résumé

River Styx, un biker-né, souffre d’un terrible défaut d’élocution. Alors qu’il est encore enfant, il rencontre une étrange petite fille, dans une forêt derrière une clôture, et réussit à lui parler. Troublé, il l’embrasse avant qu’elle prenne la fuite. Des années plus tard, Styx est à la tête du gang des Hades Hangmen et pense ne jamais revoir cette fille dont le souvenir le hante. Jusqu’à ce qu’il la retrouve inconsciente derrière son club. La jeune femme a fui la secte dans laquelle elle a grandi et Styx lui offre ses bras protecteurs. Mais peut-elle trouver sa place dans cet univers de hors-la-loi ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 273 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Feyre 2017-04-28T16:32:27+02:00

Styx avait repris sa gestuelle complexe et la voix de Ky transmettait les ordres.

Je commençai doucement à prendre pleine conscience de ce que j’avais fait. Et je me mis à trembler de tous mes membres.

— Est-ce que tu te souviens de moi ? demanda Ky en montrant Styx.

Quelle question étrange…, songeai-je, l’esprit embrumé.

Je fixai ses grands yeux couleur noisette. L’homme semblait nerveux, il parcourut la pièce du regard. Des murmures s’élevaient, et il faisait l’objet de regards interrogateurs. Une femme aux longs cheveux bruns s’approcha de lui et posa une main sur son épaule. Sans même la regarder, il repoussa son geste apaisant. Le visage de la jeune femme se chiffonna et elle baissa les yeux.

Il fit un nouveau geste, bref mais pressant.

— Alors, tu t’en souviens ?

Mais je ne pouvais détacher mon regard de la femme derrière Styx, et elle me fixait aussi. Je voyais à son attitude qu’elle voulait être avec lui, elle se comportait comme sœur Ève avec le prophète David : avec tendresse… et désespérant de recevoir l’attention qu’elle souhaitait.

Elle était amoureuse de Styx.

— Regarde-moi ! aboya Ky avec une impatience qui traduisait celle de Styx. Est-ce que tu te souviens de moi ?

Styx pointait le doigt sur sa poitrine avec insistance.

J’examinai plus attentivement le visage de cet inconnu. Il était encore plus massif que ce que je pensais : son cou et ses épaules étaient larges, puissants, les muscles de ses bras tendaient le tissu de sa chemise noire. Mais ces yeux… un peu de vert parsemé de touches brunes. Magnifiques. Ils me faisaient penser à la forêt, aux couleurs d’automne des feuilles mortes. Je vis sa pomme d’Adam tressauter sous mon examen.

Ky soupira de déconvenue et se pencha pour murmurer à son ami :

— Styx, mon vieux, ce n’est pas elle. Elle est morte de trouille. De toute façon c’était tiré par les cheveux. Cette meuf que tu as embrassée à travers la clôture il y a des siècles… Il est temps d’oublier ça.

« La clôture ? Embrassée ? »

Non ! Quoi, lui ? Impossible…

Styx poussa un soupir et baissa la tête, les épaules basses, clairement déçu.

Je passai un doigt sur mes lèvres. Cet étrange garçon… le baiser…

Il y avait un garçon appuyé au grillage, agitant frénétiquement les mains. Je ne comprenais pas ce qu’il faisait. Je m’étais approchée et il avait recommencé. Puis il avait fermé les yeux en respirant profondément et avait demandé : « Qu-quel est ton nom ? » Il avait du mal à parler. Les mots luttaient pour ne pas franchir ses lèvres.

Je l’avais considéré en silence. Il me demandait qui j’étais… Salomé, tentatrice de naissance, Maudite. Je venais de découvrir en quoi consistait mon devoir, mon service pour la cause. Je devais aider les aînés à se rapprocher de Dieu, pour expier mon péché originel. J’avais dû m’échapper pour un moment… Ils m’avaient fait si mal.

Je n’avais pas parlé au garçon de l’autre côté de la clôture. C’était interdit. Je m’étais contentée de le regarder, pour ne plus penser aux événements de la journée. J’ignorais comment il avait fait pour nous trouver, pourquoi il était là. Mais cela m’importait peu.

Il était vêtu bizarrement, tout en noir, avec des bracelets métalliques aux poignets. Il était dangereux, mais il avait de grands yeux noisette terriblement beaux.

« Qu-qu-quel est c-c-cet end-end-endroit ? T-t-tu v-v-vis i-i-ici ? »

Sans répondre, j’avais observé sa bouche. Personne ne devait connaître l’existence de l’Ordre, pour notre sécurité. Et je n’avais pas le droit de parler aux garçons. C’était un péché. Et pis encore, c’était quelqu’un du dehors.

« D-d-donne-moi t-ton n-n-nom. »

« Mon nom est péché. Nous portons toutes le sceau du péché. »

Je laissai échapper un hoquet de surprise. Styx était-il ce garçon ? Sûrement pas.

Je passai en revue les étranges vêtements noirs, les bracelets argentés à ses poignets : je reconnaissais cet emblème étrange. Je me rappelais ce jour-là comme si c’était la veille. Il s’était inquiété pour moi, il avait voulu connaître mon nom. Et il m’avait embrassée. Je ne l’avais jamais revu. J’étais souvent allée à cet endroit de la clôture dans l’espoir de le revoir – surtout après ces jours-là – mais il n’était jamais revenu. C’était mon premier et dernier baiser. Il était mon seul secret, mon plus grand péché. Il avait pris pour moi les apparences d’un rêve.

Je levai alors une main tremblante pour la poser délicatement sur la joue de Styx. Il inspira brusquement et me regarda fixement. Je me rapprochai encore, pour être sûre qu’il s’agissait bien de lui. Il entrouvrit les lèvres et laissa échapper un souffle saccadé.

Les yeux écarquillés, je hoquetai et reculai sous le coup du choc. Je le reconnaissais à présent, et mes émotions me submergeaient. Tout au fond de moi surgissaient des sentiments dont je n’avais même pas eu conscience jusque-là.

C’est lui. Mon River. Il m’a retrouvée…

Sans me quitter des yeux, il me saisit le bras.

— Est-ce que tu connais Styx ? demanda Ky, qui n’avait pas quitté son poste.

Styx me serra le bras, comme pour m’inciter à répondre.

Je baissai la main et hochai la tête.

Il ferma les yeux, me lâcha le bras et serra plusieurs fois les poings.

— Où ? Dis-moi où vous vous êtes rencontrés… pour être sûr.

Je voulais parler, mais j’étais tétanisée par la nervosité, ces gens ne m’inspiraient pas confiance. Tous ces étrangers m’encerclant me rendaient claustrophobe, je me sentais prise au piège.

Je trouvai alors un autre moyen de prouver mon identité. Je pris lentement les mains de Styx et les plaçai dans la position qu’il avait adoptée contre la clôture. Puis je crochetai mon index au sien, comme il l’avait fait ce jour-là. À son expression abasourdie, je vis qu’il avait compris.

Il leva les yeux au plafond et passa une main dans ses cheveux. Son expression trahissait son incrédulité et le choc qu’il ressentait.

Ky m’adressa un regard singulier avant de dire :

— Je… je n’arrive pas à y croire. C’est vraiment toi. Merde ! (Il jeta un regard médusé à son ami, qui me fixait toujours.) Merde, c’est la fameuse amish !

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

ADDICTIF - pour résumer cette lecture en un mot -.

Après avoir lu les dernières lignes de ce livre particulièrement prenant je viens ci-joint pondre un avis des plus biaisée qu'il puisse exister. Croyez-moi, lorsque je parle d'une additivité, il s'agit bel et bien d'une addictivité, vous savez ce sentiment qui fait que même si vous mordez d'envie de lire la suite et voulez finir au plus vite, vous espérez au fond de vous que des milliers de pages de cette histoire continuent encore. Chaque pause passée à avancer un tant soit peu dans la lecture montre l'engouement que j'ai réussi à ressentir pour ce livre, les trente minutes de trajet quotidien me paraissaient bien courte et au final, j'ai mis deux jours à le finir et je me dis que j'aurais pus le terminer en une journée si je n'avais pas mis un tant fou avant de réellement me lancer dans la lecture.

Conseiller par une amie, je me suis lancée dans cette lecture aléatoire après que celle-ci m'ait vantée ses bons mérites et je ne regrette absolument pas. La beauté du livre réside bien évidemment en premier lieu dans ses personnages. Aussi intriguant qu'intrigués, chaque personnage ayant son moment "de gloire" nous touche au plus profond de notre âme. Le contexte qui sort quelque peu du commun rend le livre intéressant et l'auteure a parfaitement sût s'approprier ce contexte là, les recherches derrières ont dues être conséquentes ce qui fait que l'impression de "n'importe quoi" que l'on pourrait avoir en lisant certains livres n'est pas présente. L'auteure sait de quoi elle parle, et elle réussit parfaitement à nous prodiguer les émotions qu'une telle lecture pourrait être amenés à nous procurer.

Néanmoins, même s'il sort du commun je ne le conseillerais pas à tous. En effet, une réel violence est présente, on est réellement projeté à travers un livre, un vrai livre qui nous fait voyager dans un cadre pas des plus idylliques. J'ai aimé pouvoir ressentir toutes ces émotions en lisant ce texte bien que j'avoue avoir été plus d'une fois retournée par les événements. Spoiler(cliquez pour révéler)Notamment certaines scènes de viol, et de violence très crûes et très explicites que les petites âmes comme moi auront du mal à supporter sans vomir leurs tripes. Malgré tout, c'est ce qui rend l'écrit unique, et hors norme. L'évolution des personnages est conséquente et je parle là bien de TOUS LES PERSONNAGES auxquels on s'attache ( et on s'empoisonne ) sans réellement s'en rendre compte. A vrai dire, en lisant les premières lignes je pensais tomber sur une histoire prévisible, je devinais l'intrigue et pourtant... si je m'attendais à tout ça.

Une perle. Mais je me répète, il faut être conscient qu'il s'agit de tourments et de démons intérieurs, d'histoires douloureuses entremêlées et des événements pas des plus joyeux, à lire en étant conscient de ces facteurs.

Afficher en entier
Lu aussi

https://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/09/it-aint-me-babe-tillie-cole.html

Je vous propose un avis assez mitigé sur cette auteure que je découvre. Oui, je sais sur ce coup là je nage à contre courant.

J'avais repéré Tillie Cole depuis quelques années déjà. Il faut dire que le livre est sorti en VO depuis pas mal de temps. Le sujet bien que noir m'intéressait beaucoup. Elle était donc en tête de ma wish list.

Après avoir lu Hades Handmen, je ne qualifierai pas ce livre de noir mais plutôt de glauque.

Qu'on se comprenne, je ne peux peux pas vous déconseiller cette lecture. La structure du récit est bonne. La forme est très bien maîtrisée et donne un livre qu'on dévore. Pour le fond, je suis beaucoup plus perplexe même si les personnages sont très bien construits et charismatiques.

Styx est le président d'un club de motards les Hades handmen à qui on doit le nom de la série. On est dans un univers très similaire à celle de Madeline Sheehan, les Hell's Horsemen dont j'avais lu également le premier tome . J'ai retrouvé tous ceux qui m'avaient déplus...

On est dans le sud de l'Amérique. Celle que j'apprécie si peu. Les motards sont dépeints comme des machos (et encore, je pense que c'est un terme un peu trop romantique...) qui classent les femmes selon deux possibilités : les régulières et les putes. En aucun cas, elles ne sont vu comme des égaux. Ce sont des « meufs »...

Je ne pense pas être une féministe mais je ne peux pas cautionner ce type de vision rétrograde des femmes. Il n'y a rien de romantique dans cette vision. Alors certes, le héros est obsédé par sa dulcinée mais ce n'est pas pour autant qu'il lui promettra fidélité. Le respect est un concept extra-terrestre pour ces bikers.

Alors Tillie Colle propose un héros solaire et l'alchimie qu'il entretient avec Maé est très forte mais je ne peux pas trouver cela beau.

D'autant que Styx, elle loin d'être un enfant de chœur, vous vous en seriez douté mais il a vraiment tout du psychopathe. Il y a des scènes de torture dans livre qui m'ont franchement donné la nausée.

Maé pourtant accepte le comportement de Styx. Il faut dire que la belle s'est échappée d'une secte où de telles pratiques n'auraient pas choqué.

J'ai trouvé très intéressant dans un premier temps que l'auteure plante le décors de ce livre dans ce monde. Cependant on sent trop le parti pris et l'effet racoleur de la démarche. Je ne vais pas cautionné les sectes, loin de là mais on ne montre que le côté fanatique, fou et pervers de ses membres. Je pense que si les choses étaient aussi franches, il n'y aura pas autant de personnes qui se tourneraient vers elles. L'auteure choisit de ne parler que de leur déviances sexuelles. Je pense qu'il aurait fallu donner plus d'explication sur le fonctionnement de la communauté et la difficulté d'en sortir.

Cela a discrédité une partie du livre. Ainsi le personnage principal a vécu l'enfer dans son enfance. Elle a survécu à des sévices qui auraient rendu fous la majorité d'entre nous. Pas elle. Pourquoi ?

Spoiler :

Ainsi, elle a été violé enfant et cela pendant des années. Ses viols étaient accompagnés d'actes de torture mais elle arrive à être sexuellement attiré par le héros dès le premier regard...Exit son passé, elle est devenue en deux pages, une femme épanouie sexuellement...J'ai trouvé que cela n'était pas du tout crédible !

Fin du spoiler

Je suis mitigée. J'ai continué à lire ce livre même si de nombreux éléments me déplaisaient. C'est donc la preuve que les ingrédients sont bons. Cependant cet univers glauque ne m'attire pas outre mesure et je ne pense pas me jeter sur la suite de la série.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lanie-3 2022-09-22T20:25:11+02:00
Commentaire ajouté par LauraMK 2022-09-10T14:20:16+02:00
Pas apprécié

note à moi même: arrêter au chapitre 9 le 8 septembre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par emmati 2022-09-09T19:43:19+02:00
Diamant

Je découvre l'écriture de tillie cole avec ce livre et comment dire J'ADORE. C'est fluide et facile à lire. J'ai lu le premier tome il y a déjà un petit moment et je me souviens de tout c'est une série que j'affectionne particulièrement. L'histoire entre un camp de biker et une secte est sacrement bien trouvé. C'est vraiment un livre à lire.

Afficher en entier
Diamant

Par où commencer ? Rien qu’en lisant le prologue je suis tomber amoureuse de nos deux protagonistes je savait déjà que j’allais profondément aimer ce livres.

Énorme coup de cœur pour Styx le fameux muer des hangmen l’amour qu’il porte à Mae et juste magique le faite qu’il ne puissent parler qu’à elle pousser par l’amour qu’il lui porte le rend d’autant plus adorable on a qu’envie c’est de l’aimer de plus profond de son cœur et Maé et tout aussi attendrissante mais avec une force dans l’âme impressionnante, avec les traumatismes quel enchaîne depuis qu’elle est née elle trouve la force de fuir sa secte et d’apprendre a vivre dans la société tout a ayant le soutient de styx.

En bref une histoire d’amour remplit de passion a couper le souffle.

La fin ne laisse pas d’autre possibilités que de vouloir lire la suite !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kessi 2022-08-12T23:49:16+02:00
Diamant

J'ai adoré toute la série !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tsvetka 2022-08-07T21:30:52+02:00
Lu aussi

Bon.. j'ai commencé ce livre avec beaucoup d'attentes... Et j'ai été déçue. Je n'ai pas apprécié l'écriture, ni les personnages. Peut être le monde des motards de Tillie Cole et moi même sommes incompatibles. Mais là... Styx est un macho, bien trop à mon goût, Mae, certes, elle a vécu dans une secte et donc elle ne connait rien au monde en dehors, mais son histoire ne correspond pas à sa manière de se comporter au sein du club... Bref je n'ai pas fini le livre car je n'ai pas apprécié

Afficher en entier
Diamant

J’ai adoré !

C’est sombre, complétement fou mais addictif.

Afficher en entier
Or

Un livre intéressant qui nous plonge dans les sectes du Texas et les abus que peuvent subir les personnes à l'intérieur de ces sectes. Un livre a ne pas mettre entre toutes les mains car c'est violent et des sujets très durs y sont abordés.

Afficher en entier
Or

Que dire, que dire, que dire...

J'avais envie d'une histoire avec des bikers, c'est une trope que je ne connais pas encore beaucoup et ça me tentait d'en découvrir plus. Je me suis donc dirigé vers cette saga qui est très connue et appréciée dans le genre et je n'ai pas été déçue!

J'ai vraiment accroché à l'histoire et surtout, je m'attendais à ce que l'histoire soit plus simple. On a ici une vraie intrigue, des éléments très sombres, du dark, du gore, des trahisons... J'ai juste ADORE et je ne sais pas pourquoi je n'ai pas lu cette saga plus tôt. je re précise donc que ce roman n'est, en revanche, pas simple du tout à lire pour sa violence omniprésente et mets de gros TRIGGER WARNINGS.

Afficher en entier

Dates de sortie

Hades Hangmen, Tome 1 : Hors-la-loi

  • France : 2017-04-28 - Poche (Français)
  • Canada : 2017-06-21 - Poche (Français)
  • USA : 2014-04-28 (English)

Activité récente

Gabs718 l'ajoute dans sa biblio or
2022-09-12T17:10:57+02:00

Titres alternatifs

  • It Ain't Me, Babe (Hades Hangmen, #1) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 3273
Commentaires 336
extraits 28
Evaluations 1049
Note globale 8.2 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode