Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Hailie : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Half Bad, Tome 2 : Nuit rouge Half Bad, Tome 2 : Nuit rouge
Sally Green   
Ma chronique en bref

Un deuxième tome qui m’a happée, chamboulée, émue et terrifiée ! Encore meilleur que le premier, bon sang !
Note : Eh oui, un beau 21/20 ! (comment ça, ce n’est pas possible ? Eh bien, je décrète que oui ! Sur ce blog, tout est possible !)

Note générale : 21/20



Mon avis sur…


L’histoire

On avait laissé Nathan juste après sa Cérémonie des Dons, où il rencontrait pour la toute première fois son père, Marcus, et alors que sa petite copine est plongée dans un sommeil de mort par la terrifiante Mercury.
Le tome 2 débute quelques semaines plus tard, alors que Nathan attend Gabriel au milieu de la forêt, espérant que le jeune sorcier noir ait survécu. Mais Nathan n’a plus qu’un seul but : le retrouver et, avec lui, sauver Annalise. Pour cela, il est prêt à tous les sacrifices.

Car dans l’ombre, Sorciers Noirs et Sorciers Blancs rebelles s’unissent dans une Alliance fragile contre le gouvernement tout puissant et sans pitié qui a pris le pouvoir depuis la fuite de Nathan.

Les événements s’enchaînent, les rencontres le guident, les catastrophes s’amoncellent et voilà qui vous donne une suite totalement réussie, qui m’a conquise, terrifiée, émerveillée et laissée sur un terrible sentiment de « Je-veux-la-suite-là-maintenant-tout-de-suite-et-pas-dans-six-mois ! ».

Les personnages sont, à peu de choses près, les mêmes que dans le premier tome, mais on va apprendre à mieux les connaître : leurs forces, leurs failles, leurs désirs, tout est approfondi dans ce livre et les rebondissements se suivent, sans aucun temps mort ni longueur.

Nathan m’a encore davantage conquise dans ce deuxième tome car il prend bien plus d’envergure : il a plus confiance en lui et ose davantage. De l’enfant, à l’adolescent que nous quittons dans « Traque Blanche », nous avons à présent affaire à un homme à la fin de « Nuit Rouge ». Il va être blessé, trahi, et il va aimer et haïr. Il évolue, il grandit, il mûrit.

Également, sa relation avec Gabriel devient plus importante dans ce tome, de même que celle avec Annalise. J’ai le sentiment d’avoir réellement découvert Gabriel dans ce tome et de m’y être énormément attachée. L’amour qu’il voue à Nathan est réel, profond et sincère. J’en parlerai davantage un peu plus bas, dans la section « symbolique », mais j’ai trouvé qu’ici, l’amour et l’attirance entre deux hommes était particulièrement bien traitée, avec une grande sensibilité et justesse qui m’a touchée.

Quant à Marcus, qui est bien plus présent dans cette suite, nous commençons à davantage cerner ce père étrange, réputé être un mage noir sans cœur. Nous pouvons comprendre ce qui agit sur lui, la puissance de sa magie qui provoque cette colère, son instinct animal… Et nous arrivons à apprécier ce personnage pourtant si sombre. Le rapprochement entre lui et Nathan m’a beaucoup plu.

Quant à l’histoire, c’est un enchaînement d’événements qui vous laissera hébétés à la fin du livre. On en prend plein la tronche à chaque page de ce livre. L’univers est sombre, violent, comme dans le tome 1, mais on sent la rébellion qui se lève, l’espoir qui renaît, et même si la guerre est encore loin d’être gagnée, on commence à apercevoir la lumière au bout du tunnel.

Les rebondissements vous surprendront jusqu’à la toute dernière page, ce qui rend « Nuit Rouge » encore mieux que « Traque Blanche ». C’est un vrai coup de poing en pleine face, un coup de cœur en pleine poitrine.

Bref, j’ai ADORÉ.

L’histoire : 21/20
Les personnages : 20/20


L’écriture

Si la plume de Sally Green peut en déstabiliser plus d’un (le passage au « tu » ou au « nous » notamment peut surprendre), moi elle m’a totalement conquise. J’aime son obscurité, sa profondeur, son intelligence et sa sensibilité. Elle m’a envoûtée et je n’avais aucune envie d’arriver à la fin de ce roman. Elle parvient à décrire cette atmosphère sombre avec simplicité et justesse. Les sentiments sont parfaitement dépeints, les descriptions pas trop longues et les dialogues m’ont toujours paru plausibles. Sally Green a ici réussi à écrire un deuxième tome encore meilleur, qui m’a totalement chamboulée !
Il me tarde d’avoir le tome 3 entre mes mains !

Le style d’écriture : 19/20



La symbolique

Après avoir traité du racisme et de la schizophrénie dans le tome 1, et même si les deux points sont encore bien présents dans ce tome 2, j’ai envie de parler d’un autre thème prégnant tout au long de « Nuit Rouge », un thème simple mais pourtant complexe : celui de l’amour.

Nathan aime depuis toujours la belle sorcière blanche, Annalise, mais il va découvrir, au fil des chapitres, l’amour qu’il voue également à Gabriel. Si au début il prend cet amour pour de l’amitié, on sent qu’il évolue de page en page. Que l’attirance qu’il ressent pour Gabriel se développe. Il ne comprend pas réellement ce qui se passe, il ne veut d’ailleurs pas comprendre la profondeur de ses sentiments, se voile la face, mais il ne peut s’empêcher d’être tiraillé entre ses deux amours, celui pour une femme et celui pour un homme.

Traiter de l’homosexualité est toujours quelque chose de très complexe, et j’ai trouvé que Sally Green arrivait à en parler avec une justesse et une sensibilité absolument parfaite. Elle m’a conquise.

Et une fois de plus, elle bouscule les préjugés, en créant un héros qui, en plus d’être noir ET blanc, bon ET mauvais, aime également les femmes ET les hommes. Il prend une dimension qui est alors absolument ahurissante, qui ne peut que vous toucher, vous envoûter. Car Nathan, contrairement à tant de gens sur Terre, ne voit pas les gens en fonction de leur couleur, ou de leur sexe, mais en fonction de leur âme.

J’ai trouvé cela grandiose.
Half Bad, Tome 3 : Quête noire Half Bad, Tome 3 : Quête noire
Sally Green   
Je n’ai pas pour habitude de commenter les livres que je lis. Mais avec ce livre je ne peux pas faire autrement.

Je ferai simple en disant que j’ai adoré lire ce dernier tome, et la trilogie dans son ensemble. Je la conseille vivement car elle mêle fantastique, aventure, amour, drame…

[spoiler]Pour parler de la fin, j’ai fini ma lecture en larmes. Je ne suis pas une grande pleureuse en lisant. A vrai dire cela ne m’est arrivé qu’une fois. Je peux maintenant ajouter Half Bad T3 à la liste. Je ne suis pas sûre de pouvoir me remettre de cette fin. La tristesse que j’ai ressentie à certains moments me fait dire que ce genre de fin n’est pas pour moi. Je suis peut-être fleur bleue en fin de compte. J’aurais vraiment adoré une fin heureuse (et largement méritée) pour ce magnifique couple formé par Nathan et Gabriel. Même si, d’une certaine façon, c’est le cas.[/spoiler]

Je tiens à décerner une mention spéciale à Gabriel. Il est devenu un de mes personnages préféré, toutes lectures confondues. Il est la personne que tout le monde rêverai d’avoir à ses côtés : un ami, un amoureux, un partenaire loyal, un soutien moral à toutes épreuves… Gabriel a vraiment été le rayon de soleil de cette saga et un personnage qui restera longtemps dans ma mémoire.

Moi qui pensais que mon premier commentaire serait bref, c’est raté ! Je conclurai donc en disant qu’Half Bad T3 est un tome final génial pour une trilogie au top !


par Julie91
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 1 : Iced Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 1 : Iced
Karen Marie Moning   
Mon Dieu !!! Je viens juste de le finir, l'histoire est encore fraiche dans ma tête et c'est définitif, je vais ériger un temple en l'honneur de K.M.M, elle va finir par me faire mourir.
[spoiler]Dans cet opus on retrouve Dani Mega O'Malley, sillonnant les rues du Dublin et tuant autant de Faes que possible. Autant vous le dire j'ai adoré être dans la tête, déjà avec Mac j'adorais lire ses Daily news, et être dans la tête d'une ado de 14 ans ne choque pas du tout, on ne s'ennuie pas, Dani est survoltée et elle vous le fait sentir, j'avais parfois l'impression de vibrer autant qu'elle au fil de ma lecture. Pour en revenir à l'histoire, Mega tombe sur le mystérieux propriétaire de Chez Chester, Ryodan. Et quel homme ! Si Barron m'a toujours fait fondre, Ryodan n'est pas en reste. Il l'oblige a passer un contrat avec lui, elle sera à sa disposition et devra enquêter pour son compte au sujet de ces zones qui gèlent et tuent tous ceux qui s'y trouvent. Je ne vous dirai rien sur l'intrigue mais on apprend des choses sur ce qui lie Dani à Ryodan, il faudra attendre un moment mais on aperçoit ses intentions et on se demande où leur relation va les mener. A l'instar de Mac qui ne connaissait pas du tout Barron, Dani et Ryodan sont intimement plus liés. D'un autre côté on retrouve Christian qui se transforme peu à peu en prince Unseelies, sa route va elle aussi croisée Dani et la réunion de ces trois personnages dans une même pièce fait des étincelles ! Christian a lui aussi de nouveau désirs et de nouveaux objectif qui coïncide avec son changement de nature. Je n'en dira pas plus je vous laisserai découvrir.
Aussi K.M.M a le don de pouvoir introduire de nouveaux personnages et d'en approfondir d'autres d'une très bonne manière, je l'ai aient tous aimés. On retrouve Lor, l'un des compagnon de Barrons et Ryodan, et j'ai beaucoup apprécié toutes ses apparitions, j'en aurai même voulu plus. On découvre Dancer, un ado de 17 ans ami de Dani et génie à ses heures perdues, j'ai eu de la peine pour ce pauvre gamin qui essaie de se faire une place parmi tous ces mâles dominants, mais il a le mérite d'imposer ses idées et de ne pas se faire impressionner. On retrouve aussi d'autres sidhe-seer comme Kat, ou Jo qui prend ici de l'importance. Je ne parlerais pas de Barrons ou de Mac, après tout on espère toute les voir, je vous laisse la surprise.

La fin du tome est whoua !! Je rage d'avoir fini aussi vite et de devoir attendre pour le prochain, la saga Fièvre est une drogue, et les filles je crois qu'il n'existe aucun centre de désintox !!
En bref, j'ai complétement craquée pour cette suite. A ceux qui s'inquiète de voir la série tombée dans le YA à cause de l'âge de Dani (14 ans), et qui pensent que la série perdra de la sensualité voir autres, je vous rassure, déjà non il n'y a pas de pédophile (j'ai lu certains commentaire du genre du côté anglais qui n'aimait pas le livre à cause de l'âge de Dani, ce qui est total con mais c'est mon opinion), même si les intentions de Ryodan et Christian laisse à penser que... Il faut savoir que Dani va évoluer et grandir tout au long de la trilogie, K.M.M a précisé que oui il y aura du sexe, mais pas avant que Dani n'est 17 ans, je suppose donc au troisième tome.

Indescriptible
Enivrant
Addictif

Je suis devenue fan de Dani et j'attends avec impatience la suite de ces aventures.
Et je n'ai qu'une chose à dire : Team Ryodan !![/spoiler]

par Mnemosyne
Chroniques de MacKayla Lane, Tome 5 : Fièvre d'ombres Chroniques de MacKayla Lane, Tome 5 : Fièvre d'ombres
Karen Marie Moning   
Et Meeeeer....!!!! et voilà elle recommence... Il est géaaaaaaaantissime ce livre. Mais pourquoi elle nous fait tant souffrir? Pauvre lecteurs que nous sommes. Il va forcément y avoir une suite. Non? Ou un livre qui reprend l'univers de Mac? C'est pas possible!!! Mais bon sang que c'est bon de le lire. Un des rares ouvrages qui continue encore à me faire rêver même un mois après que je l'ai lu.
Des répliques dignes de Tarantino, une histoire remarquablement et intelligemment "achevée", des personnages aussi attachant, ou énervant, des révélations savamment distillées, et ... évidemment toujours ces foutues zones d'ombres auxquelles l'auteur nous a habitué. Sadique!!
Chroniques de MacKayla Lane, Tome 4 : Fièvre fatale Chroniques de MacKayla Lane, Tome 4 : Fièvre fatale
Karen Marie Moning   
APOCALYPTIQUE !!! Que ça va être dur de lire autre chose après ça, tant ce tome est bon, captivant et haletant à souhait. Ce tome est diaboliquement imaginatif, aucun flashback, rien que des révélations, on en apprend un peu plus sur Barrons. Mac n'a plus rien de cette blonde sans cervelle des débuts, habitée par la vengeance, transcendée par la haine, l'évolution du personnage est fascinant. On avance mais en même temps le suspense demeure et l'angoisse nous tient en haleine durant tout le livre qui ne connaît pas de temps morts. Hélas, bientôt le dernier tome. ce number one de la bit-lit va vous clouer à votre canapé !


par Adèle
The Clann, Tome 1 : Le baiser interdit The Clann, Tome 1 : Le baiser interdit
Melissa Darnell   
Dès les 1ères lignes j'ai su que j'allais aimer ce livre !! Et je confirme j'ai aimé. L'histoire est raconté à la 1ère personne avec les voix de Sav et de Tristan
Sav est discrète et généreuse quand à Tristan il est torturé et populaire. Leur point commun ?? l'amour interdit qu'ils éprouvent l'un pour l'autre !!!
Ce livre fait le plein de sentiment, amour, passion, doute, haine et trahison.
Alors même si les personnages sont jeunes ... on se laisse entrainer dans leur monde et dans leur histoire !!
Hâte de lire la suite ;-))


par coco69
The Clann, Tome 2 : Mortelle Attirance The Clann, Tome 2 : Mortelle Attirance
Melissa Darnell   
Qu'il est bon qu'un tome 2 soit aussi intense que le 1er !! Je n'ai fait qu'une bouchée de ce pavé, ce qui confirme le coup de coeur. J'ai aimé retrouvé les points de vue alterné de Savannah et Tristan, de ressentir encore et encore leur amour, leur douleur, leur espoir, et leur désespoir.
L'auteure ne leur épargne rien, et elle va vite faire passer Sav et Tristan du stade d'adolescent à celui d'adulte, le tout avec poésie, passion, douleur et révélations.
Un tome 2 ou on assiste à la naissance d'une Savannah vampire, qui va avoir tendance à se replier sur elle même, mais elle va également devoir apprendre à apprivoiser ses nouveaux dons, en plus de tenter coûte que coûte de respecter ses promesses faites au Clan et au Conseil. Et nous avons un Tristan qui tente d'oublier Sav, mais comment reléguer l'amour de sa vie aux oubliettes ? Est-ce seulement possible ?

Alors prêtes à découvrir de nouvelles créatures ? Prêtes à ressentir les joies et les douleurs de Sav et Tristan ? Prêtes à avoir les papillons dans le bas du ventre ? Prêtes à découvrir qui est l'assassin ? Prête à savoir si Sav et Tristan pourront de nouveau être ensemble ?
Et bien faîtes vous plaisir en lisant cette saga !! Je vous rassure, la fin de ce tome n'a pas de cliffengher, alors il ne sera pas trop difficile d'attendre 2014 pour la sortie VF du 3ème et dernier tome ;-))

par coco69
Tara Duncan, Tome 8 : L'Impératrice maléfique Tara Duncan, Tome 8 : L'Impératrice maléfique
Sophie Audouin-Mamikonian   
J'ai beaucoup aimé, ça redonne un coup de fouet à l'histoire et lui redonne une impulsion de nouveauté !
Dommage pour ceux qui aimaient les démonstrations de pouvoir (dont moi) il y en a moins dans ce tome. Anyway : vivement les castings pour le film !
Tara Duncan, Tome 10 : Dragons contre démons Tara Duncan, Tome 10 : Dragons contre démons
Sophie Audouin-Mamikonian   
Ce tome est mortel ! Je crois que c'est le meilleur (pour moi en tous cas :) Je l'ai littéralement dévoré ( en une journée pour être précise !)
[spoiler] Il est vrai que ça m'a fait un peu bizarre de voir le nouveau comportement de Cal, mais en fait, je trouve que ça lui va bien, ce rôle d'amoureux transit !! Et la phrase que dit Mara, je cite " Cal resta à ses cotés. Avec tant d'amour, d'admiration et de parfaite sérénité dans ses yeux gris, que cela brisa le coeur de Mara. Ce fut à ce moment là qu'elle comprit. Cal aimait tellement Tara que mourir à ses cotés ne le préoccupait pas. Ce qu'il voulait, c'était être avec elle. Et c'était tout. Mara mesura à quel point elle avait été ridicule, mesquine, jalouse et stupide. Elle laissa couler une larme. Et se jura qu'un jour, elle trouverait un garçon qui l'aimerait et la regarderait exactement comme Cal regardait Tara en ce moment." Voilà. Rien que pour ces phrases, j'aimerai remercier et féliciter Sophie Audoin-Mamikonian pour tous ces livres. [/spoiler]
Je n'ai qu'un seul regret. De devoir attendre un an pour savoir la suite.

par Catherina
Tara Duncan, Tome 9 : Tara Duncan contre la Reine Noire Tara Duncan, Tome 9 : Tara Duncan contre la Reine Noire
Sophie Audouin-Mamikonian   
Il y a quelque chose que je ne comprendrai définitivement jamais...pourquoi certaines personnes classent un livre qui n'est paru nulle part dans des listes autres que "mes envies" ? (même si on peut prévoir l'adorer...)
Anyway: vivement la sortie du tome 9! Et espérons que sa couverture sera illustrée par Tania Palumbo (couvertures tomes 6, 7, 8)! ^^

par Ophie