Livres
469 878
Membres
437 814

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Hanaken - La lignée du sabre



Description ajoutée par Mik11 2011-12-08T00:16:18+01:00

Résumé

Japon, ère des « Royaumes en guerre », fief du clan Takayama.

Suite à la mort brutale de leurs parents, deux adolescents de la famille Hanaken, Satô et Yukié, sont forcés de se tailler une place dans le monde des adultes.

Ce faisant, ils découvrent bientôt que leurs alliés sont impliqués dans un complot visant le chef du clan, le seigneur Takayama. Or, Yukié et Satô ont leurs propres raisons d’en vouloir à Takayama…

Dans ce Japon des samouraïs, où il ne fait pas bon se rebeller contre l'autorité, Satô et Yukié sauront-ils déjouer les machinations, survivre à la guerre qui se prépare et racheter l'honneur de leur famille ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Mik11 2011-12-08T00:15:20+01:00

Le seigneur, assis sur la galerie près de Yukié,] lui montre du doigt les cerisiers.

― Sais-tu qu’on compare souvent les samouraïs à des fleurs de cerisier, Yukié ?

Elle acquiesce, un peu froissée. Bien sûr qu’elle le sait. Même les paysans le savent.

― Mais en connais-tu la raison ?

Elle bafouille un peu. On a déjà dû le lui dire, mais elle n’a jamais porté beaucoup d’attention à la philosophie et aux superstitions, alors elle ne s’en souvient plus. Voyant son embarras, le seigneur explique.

― Les fleurs de cerisier sont très belles, mais aussi très fragiles et éphémères. Elles tombent souvent des arbres avant d’être fanées, emportées par le vent. On dit que les samouraïs sont comme elles, car ils meurent fréquemment avant d’être vieux.

Les paroles du seigneur la font réfléchir. C’est vrai, il y a tant de façon de mourir jeune lorsqu’on est samouraï ! Une guerre, une erreur, un duel, un ordre donné par un seigneur mécontent… Elle observe à nouveau l’arbre devant elle. Un souffle de vent en agite les fleurs. L’une d’elle se détache et tombe. Cette fleur représente-t-elle l’âme de Père ?

Soudain, le seigneur se lève d’un bond.

― Regarde bien ce qu’une guerre comme celle que tu me proposes peut faire à un fief.

Il saute du plancher surélevé, atterrit sur l’herbe du jardin et se dirige vers le cerisier. Là, il agrippe une branche à deux mains et se met à la secouer violemment. Les fleurs se détachent et tombent. Pendant un instant, les délicats flocons pleuvent, magnifique averse. Bientôt, cependant, il n’en reste plus. Le seigneur remonte dans la pièce, mais il ne s’assoit pas. Yukié sent qu’il la regarde tandis qu’elle observe la branche qu’il a maltraitée. Dénudée de ses fleurs, elle semble terne à côté des autres. Malade. Mourante malgré ses feuilles encore vertes.

Elle entend la porte de la salle au faucon s’ouvrir et se fermer dans son dos. Le seigneur est parti.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Mik11 2011-12-08T00:20:32+01:00
Argent

Pour un premier roman écrit par Geneviève Blouin, j'ai beaucoup aimé ! Les personnages sont très attachants, l'intrigue et l'action sont bons... La fin aussi ! Par contre, celle-ci se termine de façon un peu trop sèche selon moi... Mais elle fait chaud au coeur :)

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 5
Commentaires 1
Extraits 2
Evaluations 3
Note globale 8.67 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode