Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Hanayu : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
La Nostalgie de l'ange La Nostalgie de l'ange
Alice Sebold   
Ce livre je l'ai trouvé par hasard dans une foire au livre...le titre m'a intrigué, de même que le résumé...et le voici sur ma liste de diamant! 3 ou 4 ans plus tard le film sortait et ne m'a pas déçu! L'ambiance était respectée...je le dis carrément j'ai du mal avec les histoires de viol...heureusement l'auteur l'évoque sans le décrire et ce n'est que le point départ...l'histoire prend aux tripes, les personnages sont émouvants...je vous conseille le livre comme le film.

par Hanayu
La Passe-miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l'hiver La Passe-miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l'hiver
Christelle Dabos   
Depuis le temps que je tournais autour de ce livre...et bien résultat il a atterrit direct dans ma pile Diamant.
Que dire...il y a des livres qui nous ennuient que l'on peine à finir, des livres que l'on dévore finis à peine commencés tellement l'action est prenante...et il y a des livres que l'on déguste. Ce fut le cas de celui ci...j'aimais tant ma lecture que je freinais des quatre fer pour ne pas le finir trop tôt...je voulais apprécier chaque mot, chaque invention de l'auteur (et des idées elle en a à profusion!) Bien évidemment vu comme la plume est fluide j'ai fini ce roman rapidement tout de même...et j'attends vraiment « très beaucoup, très fort » la suite. Mais en même temps non je ne suis pas si pressée...dans le sens ou le niveau de ce tome 1 est tellement haut que je préfère que l'auteur prenne tout le temps qu'il lui faut pour que le tome 2 soit aussi excellentissime!
Une héroïne courageuse, lucide, pragmatique...un univers inédit et foisonnant....pas d'amourette pour perturber le scénario (qui n'a clairement pas besoin de ça pour avancer)....des personnages secondaires haut en couleurs....et même une pointe de chauvinisme puisque cette géniale auteur est française! Que demande le peuple ?!


par Hanayu
La Passe-miroir, Livre 2 : Les Disparus du Clairdelune La Passe-miroir, Livre 2 : Les Disparus du Clairdelune
Christelle Dabos   
Un coup de cœur…toujours…encore que le 1 garde ma faveur…j’avoue avoir craint un rapprochement subit avec Thorn…ce qui a mon sens…aurait était trop rapide tout à coup...le changement de personnalité de sa tante à lui m’a surprise…j’aimais bien qu’elle soit la « méchante »…finit ce temps là…revirement ? En tout cas, l’inventivité est toujours là, les personnages sont toujours aussi approfondis, nos chouchous gagnent un level, les souvenirs d’enfance d’Odin donnent un nouvel éclairage, une nouvelle piste à cet univers (avec des inquiétudes sur la hiérarchie des esprits de familles, dieux...et ce qui domine le monde exactement…qu’est qui est donc à l’origine de la déchirure…de la punition ? Quand nos héros vont récupérer leurs dés ?!) Héhé, je parle à mots couverts…seuls ceux qui ont lus peuvent comprendre de quoi je parle !^^ Ophélie j’ai hâte de te retrouver à Anima…vivement le tome 3 ! Quand je pense qu’à 2 minutes près…Farouk était ok…bon sang Thorn ! (Mystérieux, mystérieux ! Mais qu’est-ce que tu dis ! Gniark gniark !)
Question subsidiaire : Future couverture…Anima sur fond vert ? (Oui après le bleu puis le jaune…le vert ça me semble logique non ?^^)

par Hanayu
La Passe-miroir, Livre 3 : La Mémoire de Babel La Passe-miroir, Livre 3 : La Mémoire de Babel
Christelle Dabos   
Que d’émotions en refermant ce troisième tome.

Quand je claironne que La Passe-Miroir est mon nouveau Harry Potter, je n’exagère pas. C’est une histoire doudou, dans laquelle je me plongerai au même titre que dans HP en cas de coup de blues.

Le principal défaut de ce tome ? Le même que les autres : PAS ASSEZ ! Comment fait Christelle Dabos pour pondre des pavés de 500 pages trépidantes d’action dont on sort avec une impression de trop peu ?!
Ici, c’est particulièrement accentué par le fait qu’Ophélie est loin d’autres personnages importants : [spoiler]Bérénilde, Victoire, Archibald, Renard, Gaëlle et bien entendu la superbe Victoire qui m’a totalement charmée. Personnages qu’on ne voit que le temps de quelques chapitres beaucoup trop courts à mon goût…[/spoiler] De ce côté-là, c’est une petite déception.
Le personnage de Victoire est très prometteur ! C’était intéressant de voir le monde par ses yeux, j’ai hâte de la revoir !
Ca aurait pu être sympa également que le grand-oncle joue un rôle plus large, un peu comme Roseline.

Concernant l’intrigue, j’ai été ravie de constater quelques précisions bienvenues, accompagnées d’éclaircissements qui épaississent encore un peu plus le mystère comme Madame Dabos sait si bien les distiller. [spoiler]Un monde bien réel imaginé par une romancière, Eulalie Dilleux… une jolie mise en abîme ![/spoiler]
J’ai été un peu déçue de la méthode employée par Ophélie pour en savoir plus : adopter une nouvelle identité (procédé déjà utilisé avec Mime) et attendre de gravir les échelons. Pour un troisième tome, je trouve ça dommage de devoir recourir à de tels artifices.
Les nouveaux personnages rencontrés sur Babel ne m’ont pas plus charmée que cela, excepté Ambroise, Blasius et le Sans-Peur. Au passage, bravo à Christelle d’avoir intégré à l’histoire une personne handicapée et une personne homosexuelle, c’est assez rare (notamment en littérature jeunesse !) pour le souligner.

On pourrait croire que je trouve plus de défauts que de qualités à ce tome. Ce n’est pas le cas ! C’est simplement plus facile de mettre le doigt sur quelques défauts objectifs que sur les raisons qui font de ce roman un véritable page-turner avec une intrigue qui gagne en profondeur de tome en tome.

Le couple Ophélie/Thorn fonctionne sur les mêmes rouages qui en font un duo hors clichés ; ils évoluent peu à peu au plus grand plaisir de la fleur bleue qui sommeille au fond du lecteur. Une question demeure : quel est le problème de Thorn dans ce tome avec le désinfectant ?? Je suis tout ouïe si quelqu’un a compris ^^’

C’est une saga intelligente qui n’a de cesse de surprendre son lecteur et de lui faire se poser des questions à chaque nouvel indice, chaque révélation.

Dans ce tome précisément, Christelle Dabos dépeint sans équivoque une société dystopique où la censure et le contrôle de soi pour la cité est la règle. Pour une fois, on voit clairement comment une telle société se met en place et on sait que nos héros vont tout faire pour empêcher que ce modèle s’étende à d’autres arches. C’est un aspect que j’apprécie énormément dans cette série.

Maintenant il n’y a plus qu’à attendre le dernier tome. Je l’attendrai patiemment, mais avec de grandes expectatives !!
Deux têtes dans les étoiles Deux têtes dans les étoiles
Brandan Halpin    Emily Franklin   
C'est décidément un coup de cœur!
Que dire...c'est une histoire d'amour...entre ados..la demoiselle est amoureuse de l'amour (et pour cela a embrassé un peu trop de garcons!^^ ), le "damoiseau" n'est pas comme les autres : mais ce n'est pas un loup, un vampiro, ou autre bête légendaire...cependant cela l'isole...c'est justement sa "Merveilleuse Différence" qui fait l'originalité du livre bon allez je spoile [spoiler](syndrome d'asperger)[/spoiler] par conséquent le héros est franc!^^ Il y a beaucoup d'humour et d'émotions car se lier à une personne comme Hank n'est pas facile, d’où certaines incompréhensions entre les 2 protagonistes.

Bon point : l'alternance des points de vue un chapitre Liana, un chapitre Hank et ainsi de suite...

Pour les amateurs de musique: il y a de nombreux détails sur divers groupes de rock ou autres...et de titres de chansons...le petit bémol c'est que cela mériterait un récapitulatif à la fin...voir même une édition avec une compile de tous les titres dont Hank et Liana parlent...pour pouvoir l'écouter durant la lecture!!!

par Hanayu
Les Âmes vagabondes Les Âmes vagabondes
Stephenie Meyer   
Les âmes vagabondes est vraiment un livre génial ; c'est l'un des seuls qui a autant joué avec mes émotions, au point de me faire pleurer. J'crois bien que c'est tout simplement LE meilleur de livres que j'ai lu. Bien plus émouvant et beau que l'autre saga à succès de Stephenie Meyer. Son vrai talent, c'est de faire vivre les émotions à ses lecteurs avec l'attachement qu'on porte aux personnages.
Dépassé les premières pages et un début assez difficile à prendre, je le concède, on peut plus lâcher l'histoire en cours de route. Ça serait comme abandonner les Humains aux mains des âmes ^^
On rentre vraiment dans l'histoire à ce moment là, quand Gaby rejoint les humains, et on vit vraiment cette incroyable histoire à travers elle. Alors impossible de s'arrêter, on veut toujours savoir ce qu'il se passe si on tourne la page d'après. Ce livre est vraiment addictif, je crois.
Sinon, toujours les longues descriptions de la part de l'auteur, ce qui nous permet vraiment de bien visualiser le décors, et imaginer les personnages à merveille. Ce livre vaut la peine d'être lu, malgré un début assez difficile. Parce que l'histoire qui suit et si juste, si belle, on se met si facilement à la place de Gaby, l'âme dans un corps humain, mais aussi on comprend tout à fait Mel, coincé dans la tête de son hôte.
Au fur et à mesure que l'histoire avance, Gaby est obligée de faire des choix, décisifs pour son avenir au sein de la petite communauté d'humains avec qui elle vit.
Et quand vient la fin... Ce sont ses amis qui prennent une bonne décision pour elle.
Une fin surprenante, et un second tome attendu avec impatiente... J'espère avec toujours autant d'émotions, et qu'il nous transportera comme le premier à pu le faire. J'espère aussi sincèrement que le film adapté de cette fabuleuse histoire ne sera pas raté, qu'il retranscrira les émotions du livre à merveille et qu'il transposera correctement l'histoire du roman.
Je peux dire que c'est un livre qui m'a vraiment marqué :)

De plus, j'ai acheté la version avec le chapitre bonus, et ça vallait le coup ! [spoiler]On apprend qu'est ce qui se passe dans la tête de Melanie quand elle se retrouve à nouveau seule dans son corps [/spoiler](j'crois que j'en ai trop dit pour ce qui n'avait pas lu le livre, là, non ? :P)

par Marie.
Birth Marked, Tome 2 : Bannie Birth Marked, Tome 2 : Bannie
Caragh M. O'Brien   
L'Enclave n'est pas la seule dictature, bienvenue chez la Matriarche...j'ai même préféré cette région...peut-être grâce au respect dût aux MaMiss...même si certaines en abusent...
En tout cas ce tome 2 m'a confirmé que moi qui n'étais pas TEAM...si je ne devais en choisir qu'une (sur tous les héros masculins rencontrés du point de vue féminins dans X romans) ce serait la Team Léon! Malgré son prénom...hem!
C'est le "chevalier" fier et sans reproches...a du caractère mais reste juste, on peut compter sur lui, respectueux etc...dommage qu'il ne soit qu'un personnage de papier!
Pour ceux qui ont lus le livre un seul mot..."Orange"!

par Hanayu
Birth Marked, Tome 3 : Captive Birth Marked, Tome 3 : Captive
Caragh M. O'Brien   
Retour à l'Enclave pour le final de cette série bien ficelée. L'avenir de nos deux protagonistes ne sera pas fidèle à leur espérances...mais la vie ne leur a pas fait de cadeau dès le tome 1 donc...certaines scènes restent très dures.
Je reste fan de Gaia et Léon jusqu'au bout. Ils ne m'ont pas déçu. Impatiente de les retrouver à la prochaine relecture de ces 3 tomes.

par Hanayu
Birth Marked, Tome 1 : Rebelle Birth Marked, Tome 1 : Rebelle
Caragh M. O'Brien   
Enfin une héroïne quoi n'a pas un physique parfait. Une cicatrice lui barre la joue et la complexe, elle la cache en partie avec ses cheveux. Cette dystopie est géniale. Elle mêle naissance, génétique, famille, codes secrets à décrypter, privilèges ou non, révolte etc...vraiment très originale. Les personnages m'ont plus que plût...leur façon de faire face aux situations qu'ils rencontres notamment. Heureuse qu'il y ait eu 3 tomes pour le plaisir de les retrouver.

par Hanayu
La Prophétie de Glendower, Tome 1 La Prophétie de Glendower, Tome 1
Maggie Stiefvater   
http://wandering-world.skyrock.com/3129441122-Raven-Cycle-Tome-1-The-Raven-Boys.html

Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!! Quel bonheur d'avoir pu retrouver la plume de Maggie Stiefvater dans un nouveau roman ! Son monde, sa culture, ses légendes et sa prodigieuse écriture m'avaient terriblement manqué ! Avec The Raven Boys, Maggie innove encore, sort des sentiers battus et nous emmène avec ses nombreux protagonistes dans un lieu gorgé de magie et de mystères... Le truc avec ce récit, c'est qu'il vous tourmente et vous hante sans cesse. Je n'arrêtais pas d'y penser ! Au lycée, à table, ou bien lorsque j'avais quelques minutes pour moi mais que je n'avais pas le roman sous la main ! L'univers captivant de cet ouvrage nous colle à la peau, c'est aussi simple que ça. Une fois que l'on se risque à ouvrir le roman et à pénétrer dans son climat ténébreux et tellement passionnant, impossible de pouvoir en sortir !
Maggie Stiefvater nous permet, une nouvelle fois, de rencontrer des personnages entiers, authentiques, et définitivement humains. On a beau voyager au cœur d'une intrigue fabuleuse avec une dizaine de protagonistes, impossible de ne pas s'attacher à chacun d'entre eux. C'est là que réside l'énorme potentiel de l'auteure, d'ailleurs. Qui d'autre qu'elle est capable de nous permettre de créer des liens avec autant de héros. Franchement ? Que ce soit avec quatre Raven Boys, Blue, Maura ( sa mère ) ou Calla et Perséphone ( ses tantes ), on se lie véritablement à leurs personnalités et à leurs histoires. En fait, plus j'y pense et plus je réalise que je ne pourrais vraiment pas choisir mon héros préféré, vu qu'ils m'ont tous plu. Les Corbeaux, Adam, Gansey, Noah et Ronan, sont tous ultra attachants et adorables. Chacun à sa manière, ils nous touchent, nous troublent, nous renversent et nous bouleversent. Chaque garçon possède sa propre identité, son propre rôle dans l'intrigue et son propre pouvoir pour nous attirer dans ses filets. C'est vraiment quelque chose ! Et je dois bien reconnaître que les Raven Boys me manquent déjà... Attendre un an avant de les retrouver ne va pas être une mince affaire. Blue est également une protagoniste passionnante à suivre. Je me suis tout aussi intéressé à elle qu'aux Corbeaux, en fait. C'est une jeune femme sincère, mature, tendre et bienveillante que j'ai adoré. De plus, elle sait être très drôle ! Souvent, les échanges avec sa famille ( qui est également très très agréable à découvrir ) m'ont énormément fait rire. Sa mère, Maura, est juste tordante et un peu folle. Je l'ai beaucoup aimé !
On commence un peu à connaître Maggie Stiefvater. En tout cas, me concernant, c'est le cinquième roman de l'auteure que je lis, donc je savais à peu près à quoi m'attendre niveau intrigue. En effet, même si j'ai adoré plonger au cœur de cette histoire riche en suspense et en mystères, le manque de retournements de situation s'est pas mal fait sentir. Exactement comme pour Frisson, Fièvre, Fusion ou encore Sous Le Signe Du Scorpion, Maggie ne décrit que très peu de coup de théâtre. Pour certains, cet aspect, enfin ce manque, risque d'être gênant. Pour moi, même si cela m'a un peu refroidi au départ, tout c'est très bien passé malgré tout. Bon après, j'ai l'habitude de cette auteure, donc ça vient peut-être de là... Mais en même temps, comment ne pas passer au-dessus de cette absence de "vraies" surprises quand Maggie nous permet de découvrir autant de légendes ensorcelantes et d'histoires teintées de magie et de secrets ? Sincèrement, j'ai été absorbé par ce récit de la première à la dernière page. J'ai adoré en apprendre plus sur les lignes telluriques, ces lieux où l'énergie du monde est décuplée, sur les légendes galloises et romaines, sur les endroits de la planète où l'irréel prend le pas sur notre normalité, sur les esprits, les fantômes, la route des morts... Franchement, c'est génial. Juste génial. Maggie m'a permis de passer des heures sur mon ordinateur ou mon téléphone pour en apprendre plus sur les ley lines ( les alignements de certains sites sacrés et les lignes telluriques ) et, rien que pour ça, le roman mérite bien son excellente note. Quel autre auteur dans ma vie m'a poussé à faire ça ? Aucun. Merci Maggie pour ces découvertes ! Merci beaucoup !
Autre détail ultra important à souligner : la plume de l'auteure. Hé là, ouaaaaaaaaaaaw quoi. Ok, Maggie ne nous écrit pas de longs chapitres avec un retournement de situation à chaque fois. Mais, au moins, elle s'arrête vraiment sur chaque ambiance, chaque atmosphère, chaque sentiment, chaque sensation. Maggie à la pouvoir de nous faire ressentir des choses intenses et réelles. Palpables, même. Tout est ultra visuel. Chaque sensation nous percute et nous brûle. Madame Stiefvater sait comment nous posséder corps et âme. Elle maîtrise les mots et les tournures de phrases avec brio. Vraiment, ce fût un plaisir immense de retrouver son écriture si unique et parfaite.
J'aimerais aussi vous parler de la romance dans l'histoire... En fait, il n'y en a pas. Quelques caresses, et encore... Le truc, c'est que, ça aussi, ça ne m'a posé aucun problème. On ne s'attend évidemment pas à découvrir un couple qui s'aime passionnément, vu que Blue et censée tuer son véritable amour en l'embrassant. Du coup, c'est comme si tout était décuplé par ce refoulement et cette malédiction. Surtout qu'au fur et à mesure de notre lecture, on doute sans arrêt sur l'identité de la véritable âme-sœur de Blue. Quatre garçons pour une fille, aucun pentagone amoureux ( je vous rassure ) et un résumé qui semble en dire trop... Pourtant, les retournements de situation côté romance sont bien présents, je vous le jure ! Même s'il n'y a, au final, aucun baiser échangé, la tension amoureuse est bien là...
L'histoire se laisse donc lire avec une immense fluidité. On laisse entraîner dans ce tsunami d'intensité, de lumière, de légendes, de personnages profonds et de ténèbres entêtantes sans aucun mal. La fin du récit m'a beaucoup plu ! En effet, tout s'accélère légèrement, quelques masques tombent, des révélations nous sont offertes, et pas mal de questions trouvent finalement leurs réponses. Pas de gros et horribles cliffhangers, et pas de fins qui nous poussent à vouloir la suite immédiatement. Quoi que... Même si les surprises ne sont pas vraiment au rendez-vous dans les ultimes pages, moi j'en veux toujours plus ! Le climat si fascinant, envoûtant, attractif et enchanteur du récit est véritablement obsédant. Intense, noir et obsédant. Trois mots qui décrivent à merveille le roman qu'est The Raven Boys.
En résumé, Maggie Stiefvater se réinvente, et ça fait du bien. J'ai adoré rencontrer Gansey, Blue, Adam, Noah et Ronan ( d'ailleurs, je suis fan de leurs prénoms ! J'aime toutes ces sonorités qui sortent de l'ordinaire ! ), voyager dans un univers terriblement captivant, retrouver la plume exquise de l'auteure et être tourmenté à longueur de journée par ce récit inoubliable. Les Raven Boys et Blue me manquent déjà, et je suis vraiment vraiment vraiment vraiment pressé de les retrouver en 2013 ! Vite, vite, vite Maggie, écrivez-nous la suite de la saga Raven Cycle !

par Jordan