Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Harmoni25 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Library Jumpers, Tome 1 : La Voleuse de Secrets Library Jumpers, Tome 1 : La Voleuse de Secrets
Brenda Drake   
Une couverture, un titre et un résumé prometteur et aguichant... et pourtant, je suis un peu déçue.
En soi l'histoire est originale et sympathique, et les personnages appréciables.
Et pourtant, le plus gros défaut pour moi, c'est l'écriture : en effet, la narration se focalise beaucoup sur l'action et manque de détails sur les pensées/émotions/ressentis des personnages. De plus, les péripéties se multiplient très vite sans nous laisser le temps de respirer, d'analyser et comprendre bien tout ce qu'on a lu et de s'attacher aux personnages.
Du coup, toute l'histoire défile très rapidement et certains passages manquent de profondeur.

L'héroïne, Gia (entre autres), semble tout accepter très vite, les révélations la touche 5min et puis elle s'en est remise, elle apprend très vite à contrôler ses pouvoirs, tombe très vite amoureuse... et ce n'est pas la seule dans ce cas.

Les dialogues sont sympa mais sans plus, ils me semblent encore une fois pas assez poussés. Des questions sortent quand on ne les attends pas, des discussions trainent alors que la situation n'y est pas favorable, tous semblent tout comprendre très vite pour poser pile les bonnes questions et faire les bonnes déductions.

Au final, cette lecture ma laissé un sentiment de trop rapide, et d'un peu baclée.
Et pour du young adult, je trouve que ce livre ressemble plus à du jeunesse dans sa simplicité d'écriture.
Un + pour l'univers et les idées, mais un gros - sur l'écriture et les personnages.

Donc déçue, mais je pense quand même lire la suite.


par Kalenn
Illuminae, Tome 1 : Dossier Alexander Illuminae, Tome 1 : Dossier Alexander
Amie Kaufman    Jay Kristoff   
Un matin de 2575, Kady Grant rompt avec son petit copain, Ezra Mason, le même jour où une compagnie d'industrie sans scrupules décide de se débarrasser de la concurrence en attaquant une planète perdue dans la galaxie, loin de toute autre civilisation, qui abrite l'une des mines du consortium. Au mileu de ce qui semble être l'apocalypse, les deux adolescents sont sauvés par une flotte de vaisseaux composée de l'Alexander, de l'Hypatia et du Copernicus, dont l'objectif devient alors de regagner la civilisation. Mais alors que l'ennemi est toujours à leurs trousses, Kady, aidée d'Ezra, découvrent que leurs saveurs leur cachent d'autres problèmes : perdus au milieu dans l'espace, traqués par des ennemis sans foi ni loi, et aux prises avec une Intelligence Artificielle défaillante, comment les réfugiés de la planète minière parviendront-ils à s'en sortir?

Trop génial de la mort qui tue. C'est le premier adjectif qui me vient. Cette histoire de pure science-fiction était tout simplement génialissime. Pour tout vous dire, je peux sans difficultés vous faire une liste de tous ses points positifs sans parvenir à en trouver des négatifs : action à gogo, pas de longueurs, superbe livre-objet créé avec soin, originalité, personnages à l'humour noir et décalé ultra-attachants, style d'écriture addictif et facile à lire...Non vraiment, pas de mauvais point. Ce qui est pas si génial que ça pour moi, parce que du coup cette chronique va être écourtée. Mais quoi qu'il en soit, si vous êtes fan de science-fiction, d'action, ou de personnages vraiment marrants, ou tout simplement de livres magnifiques, qui nous permettent de nous évader tout en nous faisant nous questionner sur des points existentiels, vous trouverez votre bonheur en lisant ce livre. Sans compter les rebondissements totalement imprévus, les révélations choquantes et même les moments d'émotions qui ont réussi à m'arracher quelques larmes.
Je conclurais donc cette chronique avec la citation de Kirkus Review que vous pourrez retrouver sur la quatrième de couverture et qui est juste en tous points : "Ambitieux, extraordinaire, déchirant et plein d'humour, ce roman ne ressemble à aucun autre"


par Armenia
Une braise sous la cendre, Tome 1 Une braise sous la cendre, Tome 1
Sabaa Tahir   
CE LIVRE EST ABSOLUMENT A LIRE. Trop souvent dans ce type de roman la violence est aseptiser et ne laisse aucune trace mais la c'est l'une des rare fois ou on a l'impression d'être dans un vraie monde.
Bon pour les personnages : J'ai tous simplement adoré Laia. [spoiler]Elle a beaucoup d’insécurité mais contrairement à ce qu'elle croit est très endurante. J'ai trouvé ses passages plus intéressants et j'ai préférée son personnage.[/spoiler]

Elias est un personnage que j'ai aussi appréciée mais [spoiler]des fois j'avais vraiment envie de lui mettre mon poing dans la figure. BIEN SUR QUE EL EST AMOUREUSE DE TOI IDIOT. Mais c'est rafraîchissant que pour une fois ce soit le garçons qui se torture sur l'amour. Même si des fois c'est agaçant. Mais ça rend la chose plus vraie. Par compte je le plaint sa mère est une vraie psychopathe et j'ai envie de savoir qui est son père. Je pense qu'il va finir avec Laia. Ils sont mignon ensemble même si je préfère Kennan. Après au delà des histoires de cœur j’apprécie vraiment ce personnage et son envie de rester intègre. Mais je le voie mal finir empereur. J'ai l'impression que ce qu'il veut c'est une vie simple au final. Et après tout ce qu'il a vécue c'est normal. Mais je dois avoué que la scène ou il se compare a Kennan est hilarante. Je l'ai beaucoup appréciée même si j'ai préférée Laia[/spoiler]

[spoiler]Je reste mitigée sur Hel, d'un coté elle subis aussi ce qui ce passe. Après j’espère qu'elle va briser sa promesse. J'ai un peu de mal avec les personnages qui mettent l'honneur devant tout. Et parfois je dirais même qu'il y a plus d'honneur a ne pas respecter sont serment justement.[/spoiler]

[spoiler]Kennan j'ai tellement envie de le voir plus. J’espère qu'il ne va pas mourir. Je sent que c'est le personnage qui a le plus de chance d'y rester. Quand a Cook c'est définitivement un personnage intriguant et j'ai hâte d'en savoir plus sur elle et son passé. [/spoiler]

Attendre le prochain tome va être une torture !

par Bellarke
Wonder, Tome 1 Wonder, Tome 1
R.J. Palacio   
http://wandering-world.skyrock.com/3127404127-Wonder.html

Ouaw. Ouaw. Ouaw ouaw ouaw. On a tous déjà lu un roman qui nous a bouleversé et ému au possible. Qui nous a renversé et nous a coupé le souffle. Qui a changé notre perception du monde. Et qui nous a ouvert les yeux. Wonder fait partie de ces ouvrages. Je ressors de ma lecture totalement déboussolé et plein d'étoiles dans les yeux. Ce livre, c'est une pépite. Un cocktail d'émotions intenses et puissantes, qui restera certainement longuement gravé dans ma mémoire. Ouaw. J'en arrive même au point où je regrette réellement d'avoir déjà refermer le livre, parce que je prends peu à peu conscience que j'ai quitté August et sa famille. Wonder est une vraie baffe. Et, étrangement, c'est une baffe qui fait du bien.
En fait, plus j'avance dans mon avis, et plus je réalise à quel point je me suis attaché à Auggie. Purée, ça faisait vraiment très longtemps que je n'avais pas noué un lien aussi fort avec un personnage fait d'encre et de papier. Et, je dois bien le reconnaître, ça m'avait manqué. August est... indescriptible. Né avec plusieurs malformations faciales et ayant subi vingt-sept opérations, c'est un jeune garçon très différent des enfants "normaux". Dès le départ, j'ai su que l'histoire allait me plaire. Rares sont les romans qui abordent des thèmes aussi sensibles que les handicapes et le regard des autres. Et, avec August, nous en voyons vraiment de toutes les couleurs. J'ai ri. Beaucoup, d'ailleurs. Il y a de nombreuses blagues qui vous attendent dans ce récit, ainsi qu'une pointe d'auto-dérision et d'ironie qui m'a beaucoup plu. Les échanges entre August et son père sont à pleurer de rire, et ils m'ont procuré énormément de plaisir. J'ai eu les larmes aux yeux. Souvent. Très souvent, même. Voyez-vous, Wonder nous fait vivre l'ascenseur émotionnel. On passe du rire aux larmes en quelques chapitres. On s'attache tellement à tous les protagonistes qu'il est juste impossible de ne pas vibrer, pleurer, rire, détester telle ou telle personne, être heureux ou totalement démunis avec eux. L'auteure a su offrir une telle humanité à tous les personnages que j'en suis encore scotché. Mais August est définitivement le protagoniste le plus touchant et le plus passionnant du roman. Haaaa, qu'est-ce que je l'aime ce "Auggie Doggie".
Le truc, voyez-vous, c'est que l'on comprend véritablement toutes ( mais vraiment TOUTES ) les personnes qui peuplent le récit. La famille d'August, leurs réactions, celles de ses amis et celles de ses ennemis. R.J. Palacio a réussi à tenir ce pari complètement dingue de décrire toute une palette d'émotions ultra sensibles à faire partager. En effet, le handicape bouleversant d'August ne laisse personne insensible. Dégoût, peur, pitié, amitié, nous voyageons au cœur de sentiments profonds et authentiques. Pendant toute ma lecture, je n'ai pas cessé de me demander comment je réagirais si je rencontrais August. Du coup, j'ai bien compris que toutes les émotions se valaient, et qu'on ne pouvait que comprendre les ressentis de tous les héros. L'auteure a su retranscrire à merveille l'horreur que vivent les personnes comme Auggie jour après jour, et je dois bien avouer que ma perception à ce sujet a énormément été modifiée. Surtout que nous ne découvrons réellement August qu'à la 120ème page, au moment où sa sœur, Via, nous le décrit. Avant, on s'imagine un peu comment il pourrait être, mais rien ne nous prépare à ce que l'on découvre. Sincèrement, je ressens encore un énorme pincement au cœur pour ce garçon tellement attendrissant et si adorable.
En parlant de sa sœur, d'ailleurs, je l'ai également adoré. Olivia est aussi extraordinaire que son petit-frère. Vivre avec une personne handicapée n'est pas facile, et on le comprend encore mieux grâce à ce merveilleux récit. Via éprouve de nombreuses choses, et, même si on sait pertinemment qu'elle aime August par-dessus tout, on la comprend sans aucune peine lorsqu'elle veut cacher son identité et sa maladie à son lycée, ou qu'elle déteste ses parents pour ne pas lui prêter assez d'attention. On comprend. On comprend, vraiment. Il y a une telle empathie qui se met en place avec tous les personnages que je suis certain qu'ils vont mettre énormément de temps à quitter mon esprit. On comprend également les parents d'August, leurs peines, leurs peurs, leurs envies. C'est renversant. Ouaw. Ouaw, ouaw, ouaw.
Wonder nous livre également de belles leçons de vie, et est une véritable ode à l'amour et à l'espoir. Même si Auggie va devoir faire face à de nombreux détracteurs et à des critiques acérées, sa famille et ses amis sont toujours là. L'amour est un thème récurrent dans ce livre. L'amour le plus pur du monde. L'amour le plus brillant et lumineux qui puisse exister. J'ai été époustouflé par les relations qu'entretiennent tous les membres de la famille de Auggie, ainsi que les liens qu'a tissé celui-ci avec ses camarades de classe. Il n'y a rien de plus fort que l'amour. Nous le comprenons grâce à August. On saisit également qu'il faut profiter de chaque instant, et que la vie vaut réellement la peine d'être vécue. Et qu'il faut, bien sûr, changer son point de vue et ses convictions sur les personnages malades ou handicapées. Sincèrement, Wonder m'a transformé. M'a changé. A modifier mes préjugés et mes idées pré-conçues. Et si, habituellement, je déteste le changement, il est, cette fois-ci, extrêmement bienvenu. Merci madame Palacio pour ce tremblement de terre sentimental.
Concernant l'écriture de l'auteure, elle colle merveilleusement bien au récit. A la fois enfantine mais pas trop, complètement maîtrisée et ultra poignante, aucun mot ne vous laissera indifférent(e). Chaque phrase est choisie à la perfection et colle magnifiquement bien aux thèmes abordés dans le roman. Il y a de nombreuses expressions "coup de poing" parsemées dans l'intrigue qui nous poussent à avancer encore et encore dans celle-ci, parce qu'on devient littéralement accros à toutes les palpitations que nous fait ressentir Wonder. De plus, les chapitres sont très très courts, et nous avons le droit à de nombreux points de vue qui rythment l'histoire avec brio. On ne s'ennuie jamais, et on ne veut absolument pas quitter August avant d'avoir lu le dernier mot de son aventure. La preuve, j'ai achevé Wonder en une journée.
En résumé, Wonder est une lecture indispensable, puissante et intense, à ne louper sous aucun prétexte. Nous rencontrons un héros terriblement attachant, qui me manque déjà atrocement. Son histoire est frappante et déchirante, et elle s'abat sur nous tel un tsunami gorgé d'espoir, de lumière et de douceur. Nos perspectives sont brisées et démolies, et on referme Wonder avec le sentiment d'avoir été dévasté. Et c'est magnifique. August est véritablement un être humain en or, qui nous permet de revoir nos positions sur les handicapés et les malades, ainsi que sur ce que NOUS leur faisons en les jugeant, en les critiquant ou en les évitant. Une déclaration d'amour dévastatrice à l'espoir et à l'amitié, aux luttes que certains et certaines mènent tous les jours pour survivre et exister, et un roman saisissant et brillant, qui devraient se retrouver entres les mains d'absolument tout le monde.

par Jordan
Nil, Tome 2 : Les Secrets de Nil Nil, Tome 2 : Les Secrets de Nil
Lynne Matson   
Je... J'avoue que je ne sais pas quoi dire. J'ai les larmes aux yeux, et c'était bouleversant.
Ce tome 2 est dans le prolongement du tome 1 d'une façon similaire et tellement plus différente.

On retrouve donc Rives où on l'a laissé, c'est à dire juste après que Thad et Charley aient attrapé leur porte. Il rentre à la Cité seul, sans Second, sans Thad mais surtout avec toutes les responsabilités de Chef.

Parallèlement, on rencontre Skye, dont le père est in astrophysicien passionné par Nil. En effet, pour lui, l'Ile n'est pas un secret puisque son propre frère y est allé. C'est donc ainsi qu'il confie le journal post-Nil de son frère à Skye qui va se sentir inexorablement attirée par cette mystérieuse Île.

Elle embarque pour le Pacifique, où son père pense enfin avoir localisé Nil, et probablement pouvoir sauver les adolescents s'y trouvant.

Sauf que, rien n'étant jamais aussi simple, Skye va se retrouver embarquée sur Nil avant d'avoir pu dire ouf.

L'histoire entre Rives et Skye est intense. On a le temps de la voir évoluer, et c'est un énorme gros plus par rapport au tome 1, où la relation entre Thad et Charley était carrément téléphonée. Si Rives était un personnage phare et intriguant du tome 1, il se révèle beaucoup plus complexe et attrayant dans ce tome 2. Quant à Skye... Elle est forte et téméraire, son but étant de sauver les gens sur Nil. Parce que elle ressent cette connexion étrange avec l'Ile et se sent concernée par le sort de ces adolescents innocent destinés à mourir, pour la plupart.

Par ailleurs, on apprend énormément sur les secrets de l'Ile, dans ce tome. Toutes les zones d'ombres du tome 1 se clarifient, et tout se tient de façon spectaculaire. Matson a vraiment fourni un boulot indescriptible et extraordinaire. Ce livre est retournant, dévastateur, que ce soit au niveau des rebondissements, de l'écriture, des personnages ou de l'intrigue en général. Un vrai coup de cœur, vivement la sortie du troisième tome.
Le Joyau, Tome 2 : La Rose blanche Le Joyau, Tome 2 : La Rose blanche
Amy Ewing   
Amy Ewing, comme on pouvait s'y attendre, n'a cessé de me surprendre tout au long de ma lecture ^^... Les retournements de situations n'arrangeants rien, on ne peut qu'être impatient de savoir la suite !

Ce livre est dévastateur par sa profondeur et l'émotion qui s'en dégage continuellement !! En effet, nous découvrons plus en détails l'histoire des personnages. Et parfois, cela peut faire l'effet d'un coup au cœur ...
Raven est une figure qui s'est beaucoup étoffée : dans le précédent tome , je trouvais que ce n'étais pas un personnage très intéressant... Mais dans celui-ci, son histoire et sa personnalité m'ont émues au plus au point !
L'histoire d'Ash est également mise en avant : on en découvre plus sur son enfance et son passé à l'école des compagnons. Et même si tout n'est pas rose, j'ai adoré en apprendre plus sur lui !
Violet est égale à elle même : elle brave de plus en plus d'épreuves, sans s'écrouler. Elle s'appuie sur Ash, et sur ses amis, et cela lui permet de garder courage.
Aaaaah... parlons de Garnet : De la première fois où il apparaît dans le tome 1 (où il était alors complètement ivre !), à maintenant (où c'est une personne réfléchie et pleine d'entraide), son personnage a subi une véritable révolution ! (et pourtant il reste toujours aussi amusant:p)

Bref, La Rose Blanche est bien plus approfondie que son prédécesseur, dans les personnages , mais également l'univers.
Pas mal de gens ont trouvés que le premier tome du Joyau était un peu trop dans le flou... Et beaucoup sans-doute se posent les questions "d'où viennent les pouvoirs des mères porteuses ?", "comment la cité solitaire à été crée ?"
Et bien, bonne nouvelle : Ce tome répondra à ces questions !
Et cela dépasse tous ce que l'on peut imaginer...!

Dans La Rose Blanche, TOUT va prendre beaucoup d'ampleur...
Les enjeux vont aller crescendo...
Le retournement de situation de fin va mettre la pression...
Pour, j'en suis sur, présager un beau troisième tome en perpective !

♥ coup de coeur ♥

Becky07


par Becky07
Le Joyau, Tome 1 Le Joyau, Tome 1
Amy Ewing   
http://lecturesetoilees.blogspot.com/2016/01/chronique-le-joyau.html

Ce livre était dans l'ensemble une très bonne lecture mais qui n'a malheureusement pas été un coup de cœur. Il à manqué un petit truc, ne me demandez pas quoi, je ne le sais pas moi même ... J'ai tout de même hâte de découvrir la suite et en attendant je range le premier tome dans ma bibliothèque où c'est une véritable œuvre d'art, on peut dire que la couverture est magnifique !

par Harmoni25
After, Saison 5 : After Ever Happy After, Saison 5 : After Ever Happy
Anna Todd   
http://lecturesetoilees.blogspot.fr/2016/08/chronique-after-saison-5.html

Je ne sais pas comment vous parler de ce tome sans vous révéler des détails et je ne veux surtout pas vous spoiler puisque ça gâcherait complétement votre lecture mais en tout cas ce tome m'a plu plus que je ne l'aurais imaginer et la fin me laisse heureuse comme pas possible ! Même si je suis triste de quitter les personnages, je le fais quand même avec un sourire au bout des lèvres et des aventures plein la tête ! L'histoire de Tessa et Hardin est tellement belle que je ne suis pas prête de l'oublier, croyez-moi !

par Harmoni25
After, Saison 2 : After We Collided After, Saison 2 : After We Collided
Anna Todd   
Je n'arrivais pas à lâcher ce livre, c'est plus fort que moi il fallait que je le termine. Personnellement, même si on commence a tourner en rond, j'apprécie toujours autant ces livres ...
Ma chronique si ça vous intéresse: http://lecturesetoilees.blogspot.fr/2015/08/after-saison-2_9.html

par Harmoni25
After, Saison 4 : After We Rise After, Saison 4 : After We Rise
Anna Todd   
http://lecturesetoilees.blogspot.fr/2016/08/chronique-after-saison-4.html

Je continue cette saga qui me fait clairement tourner en bourrique et vous savez quoi ? J'adore toujours autant ça ! Je ne sais pas comment elle fait mais Anna Todd arrive à nous faire détester ses personnages et la seconde d'après, on les adore. Ils sont tellement touchants et à la fois attachants, on ne peut pas s'empêcher de toujours leur trouver des excuses. Et on se fait avoir à chaques tomes en plus !

Cependant, dans ce tome-ci on peut voir la grande évolution des personnages, autant dans leurs actes que dans leur façon de penser. On alterne entre le point de vue de Tessa et le point de vue d'Hardin et j'ai trouvé que parfois c'était beaucoup trop rapide pour correctement se mettre dans la peau du personnage. Malgré ça, l'auteure réussi à nous garder en haleine jusqu'à la fin du roman et trouve toujours matière à nous faire cogiter.

C'est d'ailleurs ce que j'aime le plus dans ces romans : les retournements de situation. L'auteure fait sans cesse rebondir l'histoire d'une matière inattendue ! On ne peut rien prévoir à l'avance car au moindre moment, on sait que quelque chose peut arriver et tout envoyer aux placards. C'est vraiment un bon sentiment pendant la lecture de savoir que rein n'est sûr quand au dénouement final et ça, Anna Todd l'a compris dès son premier roman.

Les personnages nous font eux aussi beaucoup de surprises, surtout celle de la fin qui m'a juste laissée sur le cul, excusez moi pour l'expression ! On se méfie toujours autant d'Hardin mais on remarque toujours sa constante prise de maturité qu'on ne peut qu'apprécier. J'arrive un peu moins à voir l'évolution de Tessa et j'avoue que parfois elle m'énerve à cause de son entêtement pour certaines choses que je ne comprends pas. Je suis par contre toujours accro à leur couple que j'adore toujours autant suivre au fur et à mesure.

J'ai en tout cas hâte de lire le dernier tome pour savoir comment cette histoire va se terminer. Surtout que la fin de ce tome si était, comme je vous l'ai dit, énorme ! Je pense que vous ne tarderez pas à lire ma chronique !

par Harmoni25