Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Harmoni25 : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Misery Misery
Stephen King   
Sans doute le plus éprouvant des huis-clos qui existent, ecrit en prime par le maitre de l'horreur. On soutient Paul dans cet enfer, on souffre avec lui ! On se demande quand ce calvaire s'arrêtera, au fond on n'est pas vraiment certain qu'il cesse. C'est une horreur et, en même temps, c'est un chef d'œuvre. Magnifique.
Et un petit plus pour le premier chapitre de ce roman. Une prouesse d'écriture.

par Mystix
Seize ans, deux étés Seize ans, deux étés
Aimee Friedman   
http://revesurpapier.blog4ever.com/seize-ans-deux-etes-de-aimee-friedman

Et si un appel pouvait tout changer...



Summer est sur le point d'embarquer pour le sud de la France, où elle rejoindra son père pour l'été. À l'aéroport, son téléphone sonne. A ce moment précis, le récit prend deux directions différentes et nous découvrons les deux versions de l'été de Summer. Dans l'une, Summer ne décroche pas et prend son avion. Direction la France! Dans l'autre, la jeune fille répond à cet appel et finit par rester aux Etats-Unis...



L'idée est très originale et je me suis rapidement laissée tenter par cette double aventure estivale. Summer nous raconte ses vacances à travers deux histoires bien distinctes, un peu comme si il s'agissait de deux univers parallèles. Tout son été est remis en question avec un seul coup de téléphone. Mais pas seulement. C'est toute sa vie qui va changer et j'avais hâte de découvrir comment les deux récits allaient évoluer et de quoi seraient faites ses vacances dans ces deux situations bien opposées.



Au début du roman, nous découvrons une adolescente peu sûre d'elle mais attachante. Une jeune fille raisonnable, un poil indécise, un poil superstitieuse, qui même si elle est très nerveuse le jour J compte au moins vivre une belle aventure en France. Depuis le divorce de ses parents quand elle avait onze ans, son père s'est éloigné d'elle et elle espère renouer les liens. Malheureusement, ce qui devait être le meilleur été de sa vie prend un bien mauvais départ. Les mauvaises surprises pleuvent et une chose est sûre Summer en ressortira changer.



Alors qu'on s'imagine qu'une version de son été sera plus joyeuse que l'autre, Summer vit deux expériences toutes aussi riches l'une que l'autre. Deux expériences qui la font grandir et murir de la même façon. Deux scénarios pour lesquels j'avais le même intérêt. D'abord, j'ai autant apprécié le cadre ensoleillé et bucolique du sud de la France que le cadre new-yorkais familier à Summer. Ils sont très différents mais on s'y sent bien. La photographie et l'art joue aussi un rôle important dans les deux situations et cela apporte un petit plus au roman.



Et finalement on suit l'évolution des deux récits avec le même plaisir. Amitiés, amour, famille... Summer est confrontée à de nombreux changements. Elle voit sa relation avec sa meilleure amie Ruby changer, tout comme ses rapports avec les garçons. L'équilibre de sa famille est lui menacé à cause d'un secret révélé. Et dans un même temps, on voit la personnalité de Summer qui évolue subtilement. Elle se redécouvre et en ressort presque insouciante. Plus courageuse.



Verdict : C'est bien écrit. C'est mignon. C'est original. On a tous déjà pensé "et si j'avais..." suite à une décision plus ou moins importante. Ici, Aimée Friedman joue le jeu jusqu'au bout en nous proposant deux scénarios, deux possibilités, à un moment clé de la vie d'une adolescente. Résultat : une belle lecture d'été qui donne le sourire en compagnie d'une héroïne adorable qui ressort grandie !
Les belles vies Les belles vies
Benoît Minville   
Ce roman c'est l'histoire d'une amitié celle de Djib et Vasco. Des ados turbulents maaaais pas méchants, ils ont fait les 400 coups se sont fait chopper 400 fois. Le roman commence sur la 401 fois, la bagarre de trop. Ce roman c'est la vie, la joie des choses simples. J'ai adoré, je suis passée par mille émotions et surtout j'ai beaucoup ri, des éclats de rires vivifiant. Oui, ce roman est vivifiant !

par Biibette
Le Garçon en pyjama rayé Le Garçon en pyjama rayé
John Boyne   
J'ai vue le film qui m'a vraiment touchée mais le livre encore plus car je trouve que l'on plonge encore plus dans l'univers de Bruno qui est vraiment très naïf, il est complètement aveugle ne rendant compte de rien il vas entrer dans le camp pour aider Schmuel qui est vraiment innocent face à se monde si cruel au quel il se confronte tout les jours. Je ne raconterez pas la fin pour se qu'il ne l'on pas lu mais je doit dire par contre que se livre ma vraiment toucher et m'a fait pleurer.
Se livre est un livre très émouvant à lire pour toute les personne ne l'ayant pas lu car il change vraiment la vision de notre monde.

par quartz
Sauve-moi Sauve-moi
Guillaume Musso   
J'ai enfin goûté à l'écriture de Musso et je suis assez surprise! J'aime la fluidité de son écriture tout en racontant une histoire d'amour, qui est plus est, une très belle histoire d'amour! Je pense que je lirai d'autres livres de cet auteur...
Stupeur et tremblements Stupeur et tremblements
Amélie Nothomb   
difficile de juger. Avec Nothomb on ne sait jamais sur quel pied danser parfois c'est génial d'autre fois sans intérêt et en ce qui concerne ce livre je trouve que ce n'est pas le meilleur malgré une certaine popularité

par Alienor
A comme Aujourd'hui A comme Aujourd'hui
David Levithan   
http://lecturesetoilees.blogspot.fr/2016/07/chronique-every-day.html

J'ai d’abord été attirée par ce livre grâce à son résumé qui m'a beaucoup intriguée. J'étais vraiment curieuse de savoir où cette histoire allait nous mener et j'ai souvent réfléchi à la tournure que cette histoire pourrait prendre avant de l'acheter. Maintenant qu'il est lu, je peux vous assurer que rien n'a été comme je l'avais imaginé, pour le meilleur ... ou pour le pire.

par Harmoni25
Le Pensionnat de Mlle Géraldine, Tome 1 : Étiquette & Espionnage Le Pensionnat de Mlle Géraldine, Tome 1 : Étiquette & Espionnage
Gail Carriger   
C'est bien la première fois que je mets un roman Steampunk dans la catégorie "j'ai lu aussi" !
Je suis tellement fan de cet univers que je n'aurai jamais pensé que cela m'arriverai un jour.
Mais, je ne vais pas mentir : ce roman n'est pas un coup de coeur.

Pourtant, j'ai adoré le personnage de Sophronia.
Elle est drôle (hilarante même), intrépide, futée, rebelle et c'est un plaisir de découvrir un personnage avec autant de charisme. Rien qu'en lisant la première scène, j'ai su que j'allais adoré cette fille.

Mais malheureusement, c'est bien la seule chose que j'ai aimé dans ce roman. L'intrigue m'a ennuyé. Il n'y a pas d'autres mots. Il y a très peu d'action ; aucun rebondissement ; l'intrigue est plutôt plate et il manque cruellement de personnage masculin. Le fait qu'il n'y ait pas de romance m'a également déçu.
C'est dommage car je m'attendais à une histoire à la hauteur de son personnage principal : explosive.

Maintenant que l'histoire et le décor sont installés, j'espère que les prochains tomes auront plus de pep's que celui-ci. A voir.

par Avalon
La 5ᵉ Vague, Tome 2 : La Mer infinie La 5ᵉ Vague, Tome 2 : La Mer infinie
Rick Yancey   
http://lecturesetoilees.blogspot.com/2016/06/chronique-la-mer-infinie.html


J'ai mis un certain temps avant de me lancer dans ce deuxième tome car après la très bonne découverte qu'avait été le premier livre, j'avais peur de ce que donnerait la suite. Autant vous le dire tout de suite : je n'ai pas du tout été transportée par l'histoire.
C'est une petite déception pour ma part ...


par Harmoni25
La 5ᵉ Vague, Tome 3 : La Dernière Étoile La 5ᵉ Vague, Tome 3 : La Dernière Étoile
Rick Yancey   
J'ai finis "La dernière étoile" ce matin, aux alentours de 3h.
Je n'ai pas réussis à m'arrêter de lire tant que je n'avais pas finis le bouquin.

Dans ce dernier tome, Rick Yancey termine magnifiquement sa série. Il y a du suspens, de l'amour, du sacrifice, des révélations, des horreurs, des morts mais surtout l'humanité.

Je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre pour ce dernier livre, je ne voyais pas d'issue pour Cassie et ses camarades. Mais l'auteur à réussit à nous conduire exactement où il voulait et même si j'aurai souhaité une fin différent, c'est peut être la seule qui était vraiment possible après tout.

Dans "La dernière étoile" les chapitres sont découpés car l'histoire suit beaucoup de personnages en même temps. Mais ici, on est pas perdu pour savoir qui parle parce que l'auteur à choisit de mettre le nom des narrateurs en haut de chaque chapitre, ce qui est un vrai plus. L'histoire devient de plus en plus compliqué qu'il est maintenant plus facile de nous repérer dans les personnages, il aurait été un peu plus compliqué si Rick Yancey nous avait gardé des identités des narrateurs comme il l'a fait pour les deux premiers tomes.

Même si beaucoup de personnages ont droit à leur chapitre, l'histoire ne s'embrouille pas. Il est même très agréable de voir le point de vue de tout le monde, comme ils ne se déplacent pas tous en même temps, pas au même endroit ni avec les mêmes buts j'ai trouvé que c'était une très bonne idée pour le coup.

Ce dernier tome est incroyable, on retient notre souffle tout le long. Les personnages n'arrêtent pas de se croiser, de se séparer et de se retrouver. On a pas le temps de s'ennuyer et l'histoire s'enchaîne très vite pour notre plus grand bonheur.

Le dénouement est bien, je comprends le choix de l'auteur même si je ne suis pas du tout d'accord avec. [spoiler]En effet, pour moi, Cassie méritait de vivre. De profité de sa vie, après l'invasion. Elle méritait de vivre avec Sam, après tout ce qu'elle a vécu je voulais qu'elle se repose, qu'elle regarde le ciel et qu'elle dise "c'est fini". Mais elle se sacrifie pour tout le monde, ce que je trouve vraiment courageux et qui lui correspond très bien, je n'ai aucune confusion là dessus. Mais ce qui m'a le plus gênée dans son sacrifice, c'est qu'elle choisisse de le faire pour l'humanité oui c'est sûr, mais aussi pour Ringer - Marika. Or je déteste ce personnage. Depuis le premier tome je n'arrive pas à m'attacher à elle. Et encore moins dans ce tome quand on apprend qu'elle est devenue un Silencieux, pour ce qu'elle a fait à Teacup, Razor, Cassie et Evan bordel ! Pour moi si quelqu'un devait se sacrifier pour la bonne cause, pour se repentir de ses pêchés c'était Marika. Mais au lieu de cela, c'est Cassie qui empêche le massacre, Cassie qui sacrifie sa vie, son frère, son avenir et Evan. Pour que les humains continuent de vivre, pour que Marika accouche, vive heureuse avec Ben, Sam et Megan tranquille dans leur petite vie. J'ai trouvé cela vraiment injuste, et lorsque j'ai lu qu'ils avaient donné à l'enfant de Marika le nom de Cassie, j'ai encore plus pleuré. Je trouvais cela injuste, ça ne lui redonnai pas honneur du tout. Au contraire même. Sam ne se souvient même pas de sa soeur, enfin pas complètement, il ne se rend pas compte ce que Cassie à vécu pour le sauver lui, elle est allée jusqu'à donner sa vie, et lui il ne s'en rend pas compte. Qu'elle soit avec lui ou pas, ça lui importe peu au final puisqu'il est avec Ben. J'ai eu beaucoup de mal avec lui aussi, surtout par rapport à Sam et à Marika. Il n'a rien d'un héros, il échoue à chaque fois, il est têtu et borné et franchement idiot. Mais c'est lui qui vit heureux à la fin, et là encore j'ai trouvé cette fin plus qu'injuste.

Quant à Evan. Mon dieu, j'aime tellement ce personnage. Il a tellement souffert, mais il reste lui jusqu'à la fin. Quand je pense que la dernière chose que Cassie lui a fait c'est de l’électrocuter et de le laisser pour mort, sans lui dire au revoir, sans lui dire qu'elle l'aime. J'étais vraiment détruite. Il est le seul à la fin du livre à vraiment comprendre l'ampleur du sacrifice de Cassie et de le "respecter" vraiment. Je ne souhaitais du bonheur que pour ces deux personnages, l'une est morte et l'autre est perdu dans une cause sans fin, séparé de son Éphémère pour toujours. Voilà pourquoi je n'ai pas aimé cette fin. Pour moi Cassiopée méritait mieux, même si en fin de compte son sacrifice est à la hauteur de son personnage. N'empêche que je lui souhaitais du bonheur, avec Evan notamment. [/spoiler]

Tous les personnages sont très bien travaillés, je n'ai pas aimé Ringer/Marika dans ce tome, encore moins que dans le tome précédent. Je n'arrive pas à m'attacher à elle et pareil pour Ben, enfin dans ce tome pour lui. Leurs histoires ne me plaisent pas, ni leurs caractères et leurs décisions vraiment nulles et idiotes. Alors que cette série partait avec Cassie à la base, l'auteur s'est trop concentré sur eux et c'est ce que je lui reproche le plus. Cassie méritait plus de chapitre à elle, et plus de décision.

Evan, mon petit chouchou. C'est lui qui m'a fait aimer cette saga, avec Cassie. C'est un personnage tellement attachant, tellement chou. Il ne m'a pas déçu tout le long de ce tome, mais là encore je regrette le choix de Rick Yancey sur la fin du livre.


Pour résumé, une très très bonne saga qui se termine magnifiquement. L'histoire est complète, pleine d'action, de personnages merveilleux, d'humanité.
L'auteur nous fait réaliser beaucoup de choses importantes à travers ces trois livres et pour cela je l'en remercie. Merci de nous avoir fait partagé ces grands moments, d'avoir écrit une aussi bonne histoire et de nous avoir laissé connaître la grandeur de personnages tels que Cassie Sullivan, ou Evan Walker pour ma part.


Même si le film n'était pas à la hauteur du premier livre, j'ai bien aimé l'interprétation et je trouve que Chloé Grace Moretz incarne parfaitement notre Cassie.

Encore merci à Rick Yancey pour cette fabuleuse aventure !
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4