Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Harmoni25 : Je n'ai pas apprécié

retour à l'index de la bibliothèque
Will et Will Will et Will
John Green    David Levithan   
ça se dévore et ça se savoure ! Ce livre est un chef-d'œuvre de l'année 2011. Déjà, c'est du John Green, donc forcément, ça présageait de la qualité. Mais lààààààhhhh... Wahou !!! Une petite merveille très dynamique, drôle, émouvante, dansant sur le fil de l'Amour, avec un grand "A", celui entre les potes, celui entre un garçon et une fille ou entre deux garçons.
Les deux Will sont diamétralement opposés (chacun incarné par un auteur), mais pourtant ils se comprennent, ils gravitent tous les deux autour de la même planète. Il y a le Will qui essaie douloureusement de se faire oublier, et le Will qui essaie simplement de s'oublier lui-même. Il y a le Will "normal" et le Will dépressif, le Will discret et le Will cynique, provocant, qui utilise son mal-être comme une arme.
Le style de David Levithan est assez unique, particulier, dérangeant au début, et avec l'habitude, c'est juste... parfait. Juste comme il faut, parce que ça reflète complètement Will Grayson n°2 (n°1 ?).
J'étais avec 2 copines quand on a découvert cette sortie. Et on a toutes les trois acheté, dévoré et adoré le bouquin. C'est une histoire de mec. Alors certaines filles pourraient peut-être se poser la question de l'identification. Vous posez pas la question. C'est complètement universel, que ce soient des garçons est une excuse. Je crois que je me suis jamais autant identifiée à chacun des personnages principaux (qui sont pourtant 3 mecs). J'ai compris des trucs sur moi que je comprenais pas forcément.
Vraiment.
Sincèrement.
Je vous le conseille.

par flo0wer
Un petit quelque chose en plus Un petit quelque chose en plus
Sandy Hall   
J'ai adoré ce livre... ils abordent l'histoire de Gabe et Lea, nos deux personnages tres touchants. Il est ecrit de maniere inhabituelle, puisqu'on decouvre leur histoire de sous le regard exterieur de leurs amis, professeur, barmaid ...
Je l'ai lu en une journee, tellement j'ai adoré, j'ai vraiment passé un bon moment.
Je suis impatiente de lire les prochains livres de l'auteur, j'espere qu'ils seront aussi prometteurs.

par Masale
Blue : la couleur de mes secrets Blue : la couleur de mes secrets
Camille Pujol   
Blue est au départ une histoire publiée sur Wattpad par une jeune adolescente et malheureusement cela se ressent tout au long de la lecture ! Au contraire de Timide, PhonePlay ou de la célèbre saga D.I.M.I.L.Y qui sont trois autres excellentes romances tirées de la plate-forme Wattpad par d'autres jeunes auteurs, Blue reste un roman très moyen et décevant.
L'histoire avait pourtant du potentiel mais rien n'est vraiment développé. Les révélations s'enchaînent sur trois pauvres pages et la fin est bouclée en deux-trois mouvements. Tout va trop vite et c'est assez désagréable notamment les relations entre les différents personnages qui s'enchaînent sans réelles logiques ni profondeurs.
Par exemple, je trouve ce problème avec l'amitié entre Minho et Blue. Ils deviennent meilleurs amis dès leur première rencontre (cliché !) ou l'histoire d'Hugo et Cameron expliquée en une page (ridicule !). Seule la relation centrale de l'histoire entre Blue et Nathan est plutôt plaisante et amusante à suivre mais l'auteur gâche tout en ne prenant pas le temps d'intensifier cette relation donc on ne ressent pas grand chose en fin de compte. Pas d'étincelles ! La romance ne m'a donc pas vraiment marqué l'esprit.

J'ai trouvé un autre défaut qui me semble de taille concernant les révélations. En effet, certaines auraient méritées d'être plus approfondies sur plusieurs pages et non quelques lignes. Elles s'enchaînent sans vraiment de cohérences et, avouons le, elles sont plutôt ridicules.

D'autres éléments sont aussi inexploités comme le personnage de Annabella (ancienne meilleure amie de l'héroïne) qui est présente dans seulement deux scènes et qui joue pourtant un rôle dans le passe de Blue. Le travail des personnages est vraiment bâclé. Ils n'ont pas de profondeur et aucune attache est possible entre le lecteur et ces personnages. Ils sont beaucoup trop lisses et clichés.

L'auteur introduit aussi un point de vue alterné, celui de Nathan mais à seulement un moment de l'histoire. Ce qui est dommage ! Il y avait plus de potentiel et les lecteurs auraient eu plus de contenu avec plus de points de vue de Nathan dans différents moments clé de l'histoire.

Pour résumer, l'histoire en elle-même est plutôt addictive et le tout reste fluide mais tout ça manque de travail notamment sur la romance, le style d'écriture (trop simple) et sur les révélations qui sont parfois ridicules.

Ma note : 2/5

http://annecharlotteinbookworld.blogspot.fr
La Sirène La Sirène
Kiera Cass   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2016/03/17/the-siren-kiera-cass/

J’étais vraiment très emballée par ce nouveau roman de Kiera Cass après avoir beaucoup aimé la série La Sélection. Ce livre est un one shot, c’est-à-dire qu’il n’y aura pas d’autre tome. Il ne constitue pas une série. Kiera Cass explique que ce récit avait été repoussé à l’époque par les maisons d’édition qui lui ont proposé un contrat uniquement après leur avoir présenté La Sélection. (je me demande bien pourquoi !)

Ce roman m’a tout de suite donné envie de par son résumé promettant une histoire originale avec la plume de Kiera Cass mais aussi de par sa couverture absolument magnifique et j’avoue ne pas avoir pu attendre novembre 2016 pour me jeter dessus.

Pour ceux qui hésiteraient à se le procurer en anglais, sachez que sa lecture est fluide et relativement facile. Je n’ai eu aucun difficulté à suivre l’histoire dans les moindres détails.

Nous suivons donc Kahlen, jeune fille transformée dès les premières pages en sirène. Avec ses sœurs sirènes Elizabeth et Miaka, elles ont une seule et horrible mission : nourrir l’Océan pour lui permettre de continuer à exister, sauvant alors le Monde entier.

Kahlen est une jeune fille très obéissante, prudente, j’irais même jusqu’à dire résignée au début du récit. Un tantinet rêveuse, ça n’est pas parce qu’elle se plie aux règles de l’Océan qu’elle n’ose pas rêver sa vie d’après ses cent ans au service de celle-ci. (l’Océan est ici présentée comme étant une entité féminine)
Alors qu’elle endure le rôle de sirène depuis environ 80 ans, elle rencontre Akinli, un jeune homme intelligent et attachant. J’ai beaucoup aimé Akinli qui est une personne très réfléchie et aux nombreuses facettes. (un genre de prince charmant ultra compréhensif)
Elizabeth et Miaka sont les soeurs sirènes de Kahlen. La première est la rebelle du groupe alors que la deuxième a une âme d’artiste extraordinaire. J’ai globalement apprécié ces deux personnages qui se montrent très solidaires avec Kahlen. Toutes les 3 sont attentionnées, compréhensives et attentives. Je trouve que le mot « sororité » est parfaitement adapté au groupe des sirènes qui se comportent effectivement comme de véritables sœurs entre elles.

De plus, fait important à souligner, Kahlen aime les livres !

Kiera Cass réinvente totalement le mythe des sirènes. Ne vous attendez pas à des queues de poissons ou des désirs de sortir de l’Océan comme dans le dessin animé La petite sirène. Ici, les sirènes vivent parmi les humains, marchant sur leurs deux jambes. Cependant, leur voix étant mortelle pour ceux-ci, elles se doivent de rester muettes pour garder le secret de leur existence. Pour communiquer avec les autres, elles sont donc parfois amenées à devoir écrire et j’ai trouvé cela très bien que ces passages écrits par Kahlen dans l’histoire soient également d’une police autre, simulant une écriture manuscrite, dans le livre.
J’ai aussi beaucoup aimé la personnification de l’Océan qui est désignée par » She » (« Elle ») et donc comme entité féminine et qui est décrite comme ayant une relation très intime, surtout avec Kahlen, comme s’il s’agissait de sa propre mère. D’ailleurs, l’Océan prend toujours une majuscule dans le récit tout comme les prénoms « La » désignant. J’ai trouvé que ça marquait le respect éprouvé devant cette entité décrite comme soutenant le monde à bout de bras.

Le résumé met beaucoup l’accent sur une certaine romance entre Kahlen et Akinli et pourtant, celle-ci est très loin d’être au premier plan. Vous ne tomberez pas dans la niaiserie avec The Siren. J’ai trouvé la romance bien amenée, pas trop rapide et surtout pas irréaliste. Kiera Cass met surtout l’accent sur le monde des sirènes, sur le fonctionnement de celles-ci et de l’Océan; et non pas sur la romance en elle-même qui passe totalement au second plan.

J’ai trouvé l’évolution de Kahlen au fil du récit vraiment très intéressante. Je la sentais plutôt éteinte au début du roman, comme en pilote automatique, comme si elle ne vivait pas réellement et ne faisait que suivre les règles. Sa rencontre avec Akinli la fait devenir une entité singulière, fait émerger une personnalité qui lui est propre et la fait vivre à nouveau. J’ai eu l’impression qu’elle se réveillait d’un long sommeil, qu’elle s’était mise en veille pendant 80 ans. Elle évolue cependant par la suite plutôt brutalement, comme si elle se rendait enfin compte du cauchemar que constitue sa situation actuelle. Son caractère change beaucoup.

Plusieurs formes d’amour sont développées dans ce roman. On a au premier plan l’amour fraternel, entre les soeurs sirènes mais aussi l’amour filial, entre l’Océan et les sirènes. La romance est vraiment au dernier plan.
L’attachement de Kahlen à sa famille formée par ses sœurs sirènes et sa mère Océan est très fort.

Comme je l’ai dit précédemment, l’intrigue se déroule vraiment en dehors de la romance, au sein même du mythe revisité des sirènes. J’ai adoré m’immiscer dans cet univers et mieux comprendre le fonctionnement et la vie de ces créatures. The Siren met en avant le thème de la différence et de l’envie de vivre comme les humains, tout comme on pouvait déjà le voir dans La petite sirène de Disney.
D’abord présentées comme extraordinaires et sans réelle faille, j’ai apprécié en découvrir finalement certaines avec Kahlen.

J’ai été personnellement très émue par le dénouement et la fin du livre, quitte à verser ma petite larme. J’ai trouvé que c’était une très belle fin et que les réflexions et actes de chaque protagoniste étaient très touchants.
Il y a un bon suspense, je n’avais pas tout deviné avant la fin.

En conclusion, The Siren est évidemment un livre que je vous conseille car malgré le fait qu’il était en anglais, je n’ai clairement pas pu le lâcher et l’ai dévoré en quelques jours. J’ai vraiment eu l’impression de lire un conte de fées très atypique qui m’a tenu en haleine et m’a beaucoup touché. J’ai aimé le fait que la romance ne soit pas au premier plan et que les différents types d’amour soient tous bien mis en avant avec des liens très forts entre les personnages.
J’ai clairement adoré et j’en redemande ! Il s’agit là d’un vrai coup de coeur pour moi !
Je vais vraiment continuer à suivre Kiera Cass de très près !

par Mayumi
La Mécanique du cœur La Mécanique du cœur
Mathias Malzieu   
http://lecturesetoilees.blogspot.com/2016/06/chronique-la-mecanique-du-coeur.html

La Mécanique du Coeur de Mathias Malzieu a été une lecture assez mitigée pour ma part. Je vous conseille pourtant ce livre qui plaira sûrement à beaucoup d'autres par son écriture et le message qu'il fait passer.

par Harmoni25
La Liste La Liste
Siobhan Vivian   
http://lecturesetoilees.blogspot.fr/2015/10/chronique-la-liste.html


Quand je me suis lancée dans cette lecture, je n'avais qu'une très vague idée de ce que j'allais découvrir. J'avais lu le résumé mais je ne savais pas trop où j'allais.
C'était une lecture satisfaisante mais sans plus ...

par Harmoni25
Cité 19, Tome 1 : Ville noire Cité 19, Tome 1 : Ville noire
Stéphane Michaka   
http://lecturesetoilees.blogspot.fr/2016/10/chronique-cite-19.html

C'etait donc un lecture assez mitigé puisque, bien que le livre ait été original et plein de suspense, je n'ai pas réussi à suivre les personnages ou l'auteur en général. Je lirais cependant la suite pour essayer comprendre de comprendre cette histoire et parce que je n'aime pas laisser des sagas inachevées !

par Harmoni25
Promise, Tome 1 : Promise Promise, Tome 1 : Promise
Ally Condie   
C’était un livre satisfaisant dans l’ensemble malgré quelques petites fausse notes avec le couple Ky/Cassia

par Harmoni25
Le Pays des Contes, Tome 2 : Le Retour de l'Enchanteresse Le Pays des Contes, Tome 2 : Le Retour de l'Enchanteresse
Chris Colfer   
J'avais bien aimé le premier tome et retrouver l'univers du Pays des Contes m'a fait très plaisir. Même si on connaissait déjà bien le décor, on a réussi a en découvrir encore plus pendant ce deuxième tome et j'avoue que ça m'a fait très plaisir. Encore plus d'endroits magiques, de nouveaux personnages et une nouvelle quête, le roman démarre très bien !

http://lecturesetoilees.blogspot.fr/2016/04/chronique-le-pays-des-contes-tome-2.html

par Harmoni25
Le Pays des Contes, Tome 1 : Le Sortilège Perdu Le Pays des Contes, Tome 1 : Le Sortilège Perdu
Chris Colfer   
Un livre qui nous replonge en enfance pour le bonheur du lecteur. C'était mignon, drôle et très addictif !

Ma chronique : http://lecturesetoilees.blogspot.fr/2015/12/chronique-le-pays-des-contes-tome-1.html

par Harmoni25
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4