Livres
462 216
Membres
419 371

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Or

Toujours un réel plaisir de suivre Harry dans ses enquêtes, on vit avec lui ces moments. Très addictif ... comme tous les "Connelly"

Afficher en entier
Argent

Toujours un plaisir de retrouver Harry Bosch, même à la retraite.

Histoire bien ficelée, avec deux enquêtes en parallèle. On sent qu'Harry n'est pas près de lâcher le morceau... et il a bien raison puisqu'il réussit à retrouver un boulot, ce qui nous laisse espérer de nouveaux opus.

Afficher en entier
Lu aussi

Je suis assez surpris de la qualité de ce volume qui arrive à mêler adroitement deux enquêtes en même temps. Deux enquêtes qui n'ont rien à voir mais qui permettent d'avancer goulument dans ce volume. Comme souvent avec l'écriture de Connelly.

Encore une fois vivement le prochain épisode.

Afficher en entier
Or

Toujours à la retraite, et maintenant « Persona non grata » dans les commissariats de Los Angeles, Harry Bosch partage son temps entre des affaires pour son business perso et son job d’officier de réserve pour la police de San Fernando (où il n’est censé passer que quelques jours par mois mais bon, Harry est toujours un bon vieux workaholic donc ça se transforme en presque plein temps).

Sa double casquette va lui mettre deux enquêtes sur les bras en simultané, comme Michael Connelly aime bien faire depuis quelques temps. D’un côté un vieux magnat de l’industrie demande à Harry Bosch d’enquêter pour savoir s’il aurait pas semé une progéniture sans le savoir au cours de sa vie, histoire de sécuriser son héritage pour tous ces vautours qui trainent dans le coin avec son âge avancé. Et sa seconde enquête va concerner un violeur en série qui traine à San Fernando, surnommé le Screen Cutter (parce qu’il découpe les moustiquaires qui protègent les portes pour rentrer chez ses victimes).

L’enquête « généalogique » va partir tout doucement, et faire replonger Harry dans son passé militaire parce qu’il va devoir remonter sur 50 ans pour traquer les petites graines de son client. L’auteur arrive à nous faire suivre une histoire très touchante qui retrace plusieurs vies faites de drames et d’actes manqués, et apporte quelque chose de très humain à la trame. Ça ronronne même en début de roman, question rythme, mais heureusement on a une accélération des enjeux en milieu de bouquin pour redonner un coup de boost à l’ensemble et servir quelque chose de bien équilibré.

La seconde affaire est plus « classique » mais traite d’un sujet dramatique avec pas mal de finesse et de justesse. Y’a un méchant qui viole des femmes depuis des années, et on arrive pas à le choper, et Bosch va se mettre à creuser. Et quand Bosch creuse, il va plus loin que tout le monde car comme à son habitude, il ne lâche rien. Ces deux affaires vont monter en intensité en même temps, et pour une fois on sent que Harry a un peu de mal à tout bien enchainer, il doit faire des choix, et ça a des conséquences. Sans être complètement dépassé, on sent que tout ne tourne pas parfaitement bien.

Sur un mauvais adieu est un Connelly relativement classique mais très plaisant à lire, à la fois pour ce côté très touchant, et comme d’habitude grâce à une précision chirurgicale dans la construction des enquêtes. L’auteur est toujours extrêmement bien documenté sur les procédures, les différents services, les hiérarchies, etc… Ça donne un réalisme qui dépasse de loin tous les polars qui existent dans la littérature (enfin, ceux que je connais…) et crée une immersion toujours efficace. Et on sent de plus en plus que Harry se fait vieux aussi, une petite remontée en sprint et il est tout essoufflé, il a des courbatures, des douleurs, etc… On ne gagne jamais contre le temps mais le bonhomme ne renonce pas.

Afficher en entier
Argent

De nouveau une double enquêtes. Un violeur en série et un cold case de plus 50 ans. Je trouve que ça démarre trop doucement mais à la mort de son employeur, tout s'accélère et Bosh nous entraine dans son enquête sans nous laisser souffler.

Un bon Bosh, pas mon préféré mais j'ai passé un excellent moment.

Afficher en entier
Diamant

Harry Bosch est désormais à la retraite, mais la passion qu'il voue à son métier (il a "l'ADN du flic") le conduit à enquêter sur 2 affaires : en tant que privé, pour le compte d'un milliardaire mourant, la recherche d'un héritier, en tant qu'inspecteur à temps partiel, pour le compte de la police d'une localité voisine de Los Angeles, la traque d'un violeur en série. Michaël Connelly est décidément le maître du thriller : les 2 enquêtes sont passionnantes et aucune ne fait de l'ombre à l'autre dans le cours de la lecture. Le dénouement de l'affaire de l'héritage laisse quand même un peu sur sa faim. En revanche, l'identification et l'arrestation du violeur en série donnent des pages parmi les plus oppressantes de la littérature policière de ces dernières années. Du grand art !

Afficher en entier
Or

22 ème tome des aventures d'Harry Bosch. MIchael Connelly est un auteur que j'adore, qui m'a fait aimé le polar il y a bien longtemps et dont je ne me lasse pas. Il y a bien eu un petit coup de mou où j'ai trouvé les histoires moins intéressantes et prenantes. Mais depuis deux ou trois romans, c'est de nouveau au top, dont celui-ci qui est particulièrement réussi.

Harry est un de mes personnages de flic préféré, je m'y suis attachée après toutes ces années. J'aime bien le bonhomme, son opiniâtreté, sa loyauté, son côté vieille école, son immense empathie envers les victimes, son côté un peu contestataire et rebelle avec la hiérarchie et son côté papa poule qui lui sied très bien.

Nous allons le retrouver ici mis à la retraite du LAPD contraint et forcé. Il se retrouve bénévole comme inspecteur de réserve au San Fernando PD tout en continuant ses enquêtes en tant que détective privé. Le voilà donc sur deux enquêtes à la fois. Un peu vieilli mais toujours droit dans ses bottes, il va les mener de front avec la tenacité qu'on lui connait.

"Cerise sur le pompon", l'apparition en guest star de Mickey Haller son demi-frère avocat. Ces deux-là ensemble, j'adore !

Voilà encore un bon polar, classique mais efficace. Toujours extrêmement bien documenté que ce soit les procédures policières ou juridiques. Avec Connelly chaque mot est à sa place, tout est clair, net et précis, réglé comme du papier à musique.

Ne vous attendez pas à des effusions de sang et des cliffhanger toutes les deux pages. Ca peut paraître un peu lent, mais vous allez participer à une enquête de A à Z et chaque indice récolté sera important pour la résolution finale. Un vrai travail d'orfèvre.

Michael Connelly, un maître du genre, que j'ai toujours du plaisir à lire.

Retrouvez toutes mes lectures sur https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

Afficher en entier
Lu aussi

Un Bosch bien dans la lignée de la série, où l'on comprend que rien ne l'empêchera d'enquêter et de traquer des criminels. Deux intrigues s'entremêlent, très différentes dans le fond, la forme et même le rythme, mais chacune évoque une facette de la personnalité de Bosch. Le personnage fétiche de Michael Connelly mue et agit de plus en plus en électron libre, en justicier solitaire. Et c'est bien.

http://appuyezsurlatouchelecture.blogspot.com/2018/06/je-veux-que-vous-retrouviez-quelquun.html

Afficher en entier
Or

Un très bon Connelly, classique mais efficace. On y retrouve les deux frère, Harry Bosch et Mickey Haller.

Les deux enquêtes avancent vite, il y a de nombreux rebondissements.

Je me suis régalée!

Afficher en entier
Or

Toujours autant de plaisir à retrouver Harry Bosch! Une histoire qui nous tient en haleine.

Vivement le prochain

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode