Livres
458 047
Membres
410 878

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Pas apprécié

Pour une Potterhead impatiente de lire une nouvelle histoire dans ce merveilleux univers... c'est une énorme déception. Je ne sais même pas par quel point commencer.

Les personnages. J'ai aimé Albus et Scorpius. Le reste... c'est du grand n'importe quoi. J'ai eu l'impression de lire une mauvaise fanfiction écrite par un enfant n'ayant absolument pas compris l'essence des personnages.

Concernant l'histoire maintenant. On prend un semblant d'histoire, des éléments canon, et on fait un mélange absurde. L'histoire entière repose sur une énorme incohérence. Le plot twist final concernant un personnage est pire que ridicule, ça frise le deus ex machina de pacotille d'un écrivain en mal d'inspiration et cherchant désespérément à finir son scénario.

Une fois de plus, les Maisons sont sous-représentées, deux Serpentard ok, ça ça me plaît (bien que...), et le reste à Gryffondor. Euh, Poufsouffle et Serdaigle, ça existe aussi vous savez. Et en plus, le seul Poufsouffle qui était un minimum développé ? Pas de souci, on déforme totalement son caractère ! C'est juste stupide. Parlons de Serpentard. Nous sommes 19 ans après la Bataille de Poudlard. 19 ans après la guerre. Et surprise surprise, Serpentard est toujours la maison du Diable ! Waw, quelle évolution. Je vais faire une comparaison un peu risquée, mais après la Seconde Guerre Mondiale, les choses ont changé. Les points de vue ont changé. Il y a eu une évolution de la pensée. Là... rien.

Le Retourneur de Temps. Son utilisation est totalement ABSURDE. Ça va à l'encontre de TOUT ce qu'on a appris sur leur utilisation.

Je ne vais pas m'étendre plus, mais le tout forme une masse totalement absurde et dénature le canon de l'univers d'Harry Potter tel qu'on le connait. Des petits détails m'ont fait grincer des dents comme pas possible, comme l'histoire avec la dame au chariot.

Une immense déception. Je suis passé de l'incrédulité au désespoir, et je regrette ma lecture, ce que je pensais ne jamais dire au sujet d'un livre en rapport avec Harry Potter.

Afficher en entier
Pas apprécié

À la base, j'avais décidé que je ne m'attarderais pas sur cette suite, pour deux raisons : à cause du tapage fait autour de la pièce de théâtre et aussi à cause de ma déception vis-à-vis de J. K. Rowling, qui a laissé pondre une suite à une histoire qui, d'après ce qu'elle avait dit, ne devait pas en avoir.

J'ai finalement quand même lu L'Enfant maudit, après avoir entendu une critique dessus qui révélait des points de l'intrigue, lesquels m'avaient fait bondir par leur improbabilité. Je me devais de vérifier ça !

Je ne vais pas être tendre, mais pour moi, ce livre est tout simplement une hérésie au monde d'Harry Potter tel qu'on le trouve dans les romans de J. K. Rowling.

L'intrigue ne tient nullement la route, ça remet totalement en cause une partie du fondement même de l'histoire des romans en utilisant un ingrédient extrêmement mal exploité : le voyage dans le temps. J. K. Rowling avait su manier cet élément avec brio dans Le prisonnier d'Azkaban. Ici, c'est un carnage.

L'écriture est bourrée de traits d'humour grossiers et de répliques enfantines et mal tournées. Si certains personnages sont des enfants (Albus et Scorpius par exemple), notre trio d'amis préférés est adulte depuis longtemps, pourtant, leurs échanges sont dignes de ceux qu'on pourrait avoir dans une cour de lycée... Je vous assure, voir le Professeur McGonagald, d'habitude si forte, si austère, parler comme une vielle femme enfant, ça a de quoi faire froid dans le dos !

J'ai vraiment eu beaucoup de mal à me faire à cette écriture très surfaite et rendue incroyablement simpliste par le fait qu'il s'agisse d'une transcription d'une pièce de théâtre. La pièce en elle-même, jouée sur scène, est peut-être très bien (si on ne s'attarde pas sur le scénario complètement tiré par les cheveux, encore une fois). Mais sur papier, j'ai trouvé ça horrible. Le format de la pièce de théâtre ne fonctionne tout simplement pas avec l'univers d'Harry Potter. On perd les descriptions, les petits détails plein de magie et loufoques si plaisant au monde des sorciers de J. K. Rowling.

Moi qui connaîs sur le bout des doigts les sept romans pour les avoir lu de nombreuses fois chacun (et toujours avec plaisirs), je n'ai pas du tout réussi à me plonger dans l'univers de cette pièce, ma lecture s'en est retrouvée atrocement plate, sans une once de magie.

Alors, j'avoue avoir trouvé un minuscule petit point positif dans la réinsertion de quelques personnages (ce qui ont lu l'histoire me comprendront), mais pour le reste, cette pièce de théâtre ressemble bien trop à une fan-fiction qui dénature la série de romans plus qu'elle ne la complète. Un livre complètement dispensable dont je vais vite oublier la lecture.

http://desmotsenvrac.blogspot.fr/2016/10/harry-potter-et-lenfaut-maudit-de-jack.html

Afficher en entier
Or

Je fais partie des chanceux qui ont pu assisté à la pièce de théâtre à Londres. Je ne parlerais pas ici de la mise en scène, du jeu des acteurs ni des effets spéciaux (tous trois excellents), mais tenais à vous parler un peu du texte avant la sortie du livre.

Commençons par le scénario que je ne détaillerai pas: c'est sans doute l'aspect le plus négatif de la pièce. En effet, le scénario manque pas mal d'originalité. C'est une histoire vue et revue à de nombreuses reprises ailleurs. Pire encore, il est (un peu) incohérent avec un tome précédent de la saga. Je pense que l'aspect "pièce de théâtre" a contraint J.K. Rowling a simplifié son scénario par rapport à ce qu'elle nous a habitué. Enfin, malgré ses défauts, j'ai quand même apprécié l'histoire. J'ai aimé voir ce qu'étaient devenus nos personnages favoris. J'ai énormément apprécié l'évolution de Drago Malefoy ainsi que les nouveaux personnages. Je regrette un peu que Ron ne soit pas plus présent, même si je comprends qu'il n'ait pas eu grand chose à apporter à l'histoire.

Le style est bon, très bon. On retrouve l'humour si particulier de Rowling.

En conclusion, si vous êtes fan d'Harry Potter, je pense que vous pouvez le pré-commander les yeux fermés; j'ai personnellement déjà réservé ma copie.

Afficher en entier
Diamant

Alors, alors...

Voilà enfin la suite tant attendue d'Harry Potter !! Je l'ai lue il y a quelques temps maintenant et j'hésite encore sur ce que je vais bien pouvoir dire dessus...

Comme vous tous, je fais partie des fans fébriles qui ont vécu l'été dans l'attente de la sortie du script de la pièce...

Alors vous vous doutez bien qu'une fois le Saint Graal en main je me suis empressée de le dévorer !! Et les émotions ont bel et bien été au rendez-vous, mais malheureusement pas celles auxquelles je m'attendais... Je m'explique: je ne sais pas vraiment si j'ai apprécié ce livre ou pas. Beaucoup de choses m'ont dérangée mais l'adrénaline et l'effervescence d'Harry Potter ont finalement balayé mes réticences pour me permettre de profiter pleinement de ma lecture. Cependant, je ne peux pas nier le fait que ce "nouveau tome" soit complètement abracadabrant !!! (c'est le cas de le dire...)

Premièrement: le scenario. Alors là, c'est la cata totale... En gros, Albus Potter et Scorpius Malefoy Spoiler(cliquez pour révéler)deviennent amis et se lance à la quête d'un retourneur de temps pour partir sauver Cédric Diggory pendant le Tournoi des Trois Sorciers Excusez-moi, mais ça sort d'où ça ?!

1) pour l'originalité, on repassera.

2) c'est du grand n'importe quoi par rapport au monde d'HP. On est quand même sur de la Quête contre les Forces du Mal (sentez bien le Q majuscule) alors que là on est sur un détail, un caprice enfantin qui n'a pas sa place dans le monde de Rowling. Il en a fait des bêtises notre Golden Trio préféré, mais ça ??? Non, je suis désolée, mais je ne cautionne pas ce scenario qui sonne faux du début jusqu'à la fin.

En fait, l'intrigue aurait pu compenser son manque de force par un renforcement des liens avec les tomes précédents. Peut-être que si j'avais retrouvé du HP là dedans, j'aurai pu passer outre la faiblesse de scénario. Mais là on est carrément sur une autre planète !!

Ce qui m'amène à mon deuxièmement: l'univers.

Donc !! 19 ans plus tard = nouvelle génération et donc nouveau persos. Je donne un 10 sur 10 à Scorpuis qui est un personnage 100% Harry Potterien avec ses points fort et ses points faibles mais toujours guidé par une force qui le rattache au Bien sans qu'on tombe dans le cliché. Je sais pas bien comment expliquer cette sensation. Aucun personnages d'Harry Potter n'est parfait et c'est bien là ce qui fait leur force, leur magie. Ici, Scorpius est vraiment unique en son genre, Rowling a su exploiter de nouveau son immense talent pour nous pondre la perfection. Bravo !!

Mais vient ensuite Albus, et c'est la que le tableau se gâte... Je n'ai ab-so-lu-ment pas apprécié son caractère. Il est:

1) colérique, un peu ado rebelle (à 11 ans ?? Prématuré un peu non ?? Enfin...)

2) irrespectueux et ingrat au possible (d'où tu en veux à ton père parce que tout le monde parle de lui, d'où tu lui balances que c'est sa faute si ta vie ne décolle pas ?? C'est vrai que son enfance a lui a certainement dû être une belle rigolade...)

3) puéril mon Dieu... Il fonce tête baissée vers le danger, il est irréfléchi. Mais pourquoi fait-il ça ?? Pour une seule raison: prouver à son père qu'il a du caractère, qu'il peut se débrouiller sans lui. Hum, hum, à quel moment Harry t'a-t-il demandé de lui obéir au doigt et à l'oeil ?? Quand t'a-t-il demandé de lui prouver ta valeur ?? Genre il a honte de son propre fils et puis quoi encore... Et puis le fait qu'il rejette autant Poudlard, je trouve ça vraiment bizarre... James s'y plaît, Lily compte les jours pour pouvoir enfin y aller et Albus déteste ça. Après tout pourquoi pas mais c'est assez mal expliqué et exploité.

Bref cet Albus est une véritable tête à claques. Je comprends pourquoi avoir un perso détaché d'Harry peut être intéressant mais là c'est vraiment parti dans la mauvaise direction, au point que ça en est illogique. Encore une fois, dommage...

Attendez !! J'ai gardé le meilleur pour la fin !! Nous voyons également apparaître Delphi Diggory. Ou devrais-je plutôt dire Delphi Spoiler(cliquez pour révéler)Jedusor. Si, si, vous avez bien lu, notre cher Voldy aurait donc copulé avec notre toute aussi chère Bellatrix et serait même parvenu à procréer. Comment ça c'est n'importe quoi ?? Vous trouvez pas ça rationnel, vous ?? Tiens, étonnant... Du coup, excusez moi si j'ai raté un épisode mais QUAND BELLATRIX A-T-ELLE ÉTÉ ENCEINTE ?? C'est juste IMPOSSIBLE dans toute l'histoire de l'humanité de la Terre toute entière !! (oui ça fait beaucoup, je reconnais). Bref, là j'ai complètement décroché, c'était vraiment le coup de trop. 'Fin je sais pas mais réfléchissez cinq minutes. Qu'est ce qu'on aurait pu avoir de plus stupide (parce que c'est bien ce mot qui me vient à l'esprit) que ce truc ?!?! Bref, fin de la parenthèse je vais vraiment m'énerver sinon...

Ah ! On me dit dans l'oreillette de ne pas oublier la génération de départ. Justement, j'allais y venir. Notre Golden Trio et leur amis en sont donc au stade de papa-maman. Commençons par ce qui va bien: Ron et Ginny. On retrouve notre trublion préféré et sa douce soeur, exactement comme on les avait laissés 19 ans plus tôt. Par contre pour les autres, il a dû se passer un truc grave (ils ont sûrement bu un jus de citrouille pas frais...). Exemple: Hermione. Elle est passé où la fille sage mais humble (oui bon pas en classe c'est vrai). Elle a toujours été là pour ses amis, jamais arrogante avec eux (à part peut-être au début mais on lui pardonne). Mais alors là, je ne la reconnais plus !! Déjà elle est devenue Spoiler(cliquez pour révéler)Ministre de la Magie. Premier problème... D'où elle est ambitieuse ?? Le rôle ne lui va pas du tout, elle est assez mordante, tant avec sa secrétaire qu'avec ses amis. Autant vous dire que je n'ai pas du tout apprécié... Même combat pour Harry. Il se plaint TOUT LE TEMPS !! J'ai eu l'impression qu'il regrettait sa vie et, même si c'est vrai qu'on peut rêver mieux comme enfance, ça m'a fait mal. Me dire qu'au final, Harry aurait préféré ne rien vivre de tout ça, ça m'a vraiment dérangé. Ou plutôt le fait que ce soit énoncé si clairement. Je pense notamment à une scène où il Spoiler(cliquez pour révéler)hurle sur le portrait de Dumbledore, l'accusant de l'avoir jeté dans cette lutte dont il n'a jamais voulu. C'est vrai, certes mais ça ne ressemble pas à Harry de faire ça.

Je vais l'arrêter là pour les personnages même si on pourrait encore continuer longtemps de noter les incohérences dans leur évolution. Ah si, encore un !! Spoiler(cliquez pour révéler)Pendant un de ses voyages dans le temps, Scorpius rencontre Rogue et lui explique la raison de sa présence. Ce à quoi il répond: "tu diras à Albus que je suis fier qu'il porte mon nom." A quel moment, de sa vie toute entière, Rogue aurait-il été capable de dire ça à propos du fils d'Harry ?? D'où ?? Comment c'est possible ??

Bref, dernier point que je voulais aborder: Poudlard. Il me semblait avoir lu que McGo avait pris sa retraite à la fin de l'année précédent l'arrivée de Scorpius et Albus à Poudard, hors elle est encore directrice alors qu'ils sont étudiants... Je me trompe peut-être alors je ne m'attarderai pas sur le sujet, laissant planer le bénéfice du doute...

Par contre, ce dont je suis sûre c'est qu'on ne peut pas transplaner dans l'enceinte du château. Hors c'est ce que certains personnages passent le plus clair de leur temps à faire pendant environ 300 pages. Là aussi, on a un soucis... De plus, Harry et Ginny débarquent régulièrement pour enguirlander leur fils et le menacer de le ramener à la maison. Les beuglantes ça existe vous savez ?? (demandez à Ron, il vous renseignera...) Jamais dans Harry Potter les parents ne viennent à Poudlard pour aller engueuler les élèves dans les dortoirs. Ce n'est-pas-possible, ce n'est pas comme ça que ça marche. Et puis en vingt ans on dirait que le château s'est transformé en passoire: ça rentre, ça sort comme dans un moulin, on perd des élèves tous les quatre matins, bref c'est la fête.

Voili, voilou ce que j'ai pu tirer de cette lecture. ^^

Vous l'aurez compris, le principal défaut de cette nouvelle aventure est l'incohérence de la plupart des éléments. Je ne veux pas porter de jugement trop définitif parce qu'il faut prendre en compte le fait que c'est un support différent (ce qui, soit dit en passant, passe très bien) et surtout que l'histoire a été écrite et co-écrite par 3 auteurs. Certes, Rowling est présente mais elle a certainement dû subir l'influence de ses collègues qui ne connaissent certainement pas son univers aussi bien qu'elle. Dans la mesure où je ne sais pas qui a fait quoi, je m'abstiendrai de critiquer quelque nom que ce soit. Mais force est de constater que le roman est bien plus commercial que la saga. Il a été crée pour faire vendre, ce qui, forcément, réduit la qualité.

Ce n'est pas nom plus un échec total car c'est toujours un plaisir pour les Potterhead de se replonger dans ce monde magique. Disons simplement que ça confirme les craintes que j'avais quand à la qualité d'une hypothétique suite...

Afficher en entier
Pas apprécié

Je suis fan d'Harry Potter et j'ai d'abord été ravie de savoir qu'un huitième tome de la série allait sortir. J'ai vite été déçue à la lecture de ce dernier qui amène une suite à une histoire qui n'appelait pas à être poursuivie.

Le livre me ferait plutôt penser à une fanfiction. L'histoire est tirée par les cheveux et revient contredire des éléments des livres précédents. Pour résumer, c'est "tirer par les cheveux" et je suis vraiment triste qu'une saga aussi extraordinaire ait pu se terminer comme ça... Il aurait mieux valu en rester aux Reliques de la mort qui est magistral.

Je préfère oublier ce que j'ai lu et ne pas m'y fier pour ne pas me gâcher la magie d'Harry Potter !

Afficher en entier
Pas apprécié

J'ai lu ce livre en anglais car je ne pouvais pas me permettre d'attendre la sortie française.

Comme c'est un script et non un roman, il est très facile d'accès car ce ne sont que des dialogues.

Les nouveaux personnages sont très attachants pour la plupart : j'ai une très grosse préférence pour Scorpius, qui se démarque totalement de la famille Malfoy et a vraiment un caractère très agréable, Spoiler(cliquez pour révéler)bien que Drago ait aussi beaucoup changé !

L'évolution des personnages principaux d'Harry Potter n'est pas toujours plaisante cependant : Spoiler(cliquez pour révéler)je pense surtout à Ron qui passe un peu pour un bon à rien...

Quant-à l'histoire, j'étais très sceptique au début. Au final, on se prend très vite dedans. Il y a cependant une chose qui me rebute complètement :Spoiler(cliquez pour révéler) la "love story" entre Voldemort et Bellatrix. J'aurais vraiment aimé que l'enfant de Voldemort soit d'une personne que nous ne connaissions pas...

Comme c'est un script, ce n'est pas aussi agréable qu'un roman. Il nous manque effectivement beaucoup de détails descriptifs, et le livre se lit beaucoup trop vite à mon goût. On avait tellement tous hâte de nous replonger dans cet univers magique qu'il prend fin trop tôt !

Je ne trouve cependant pas que ce livre peut être qualifié de 8ème tome. Ce n'est pas réellement la même histoire. C'est une autre génération.

Ce n'est pas ce à quoi je m'attendais, le niveau d'originalité est inférieur à toute la saga.

Mais c'est toujours un réel plaisir de retrouver cet univers et je l'ai dévoré !

Afficher en entier
Pas apprécié

Je ne sais pas par où commencer.

Le scénario? Totalement incohérent.

Les personnages? Caricaturaux.

L'écriture? Maladroite, dialogues loupés.

C'est digne d'une fanfic médiocre, pas d'un "tome 8". Je ne recommande à personne de voir une de ses sagas favorites être autant malmenée par une soi-disant suite. Non, pour moi The Cursed Child n'est ni une suite, ni un complément, et encore moins quelque chose de canon.

J'ai énormément de reproches à faire:

Spoiler(cliquez pour révéler)1- Ron est une caricature de lui-même mélangé à une caricature de ses frères Fred et George. Quiconque a lu les livres peut se rendre compte combien son personnage était totalement à l'opposé de ce qu'il est en réalité.

2- Rose et Albus sont des caricatures de Hermione et Harry à leur âge. Ils sont leurs parents en pire. Albus est juste imbuvable.

3- la relation Albus-Scorpius est du pur queerbaiting en jouant sur les restes du "Drarry", et au final les auteurs (je refuse de croire que Rowling ait écrit un seul mot de cette chose) n'ont même pas assumé leur truc.

4- A quel moment on se dit que "l'humiliation" de Cedric Diggory l'amènerait à devenir un Mangemort? c'est injuste envers Cedric, il valait mieux que ça.

5- Non. Voldemort n'aurait JAMAIS pu avoir de gosse. Donner un enfant à Bellatrix et lui? Vraiment? Mais un simple enfant de Mangemort élevé dans l'esprit de vengeance aurait fait l'affaire!

6- Jouer avec le passé avec ces Retourneurs de Temps, c'est juste ahurissant...

Et j'en passe. Le mot déception n'est pas assez fort pour qualifier ce que j'ai pu ressentir à la lecture de ce livre. Je n'ai absolument pas retrouvé l'univers ou les personnages que j'aimais dans les sept tomes de l'univers de Harry Potter.

J'ai ressenti la lecture de chaque scène comme une déchirure intérieure. Pas de magie, pas de logique, pas de continuité, des facilités.

Je vais terminer sur ce que j'ai noté de positif: Ginny était juste la meilleure comme toujours ♥ et Scorpius était LE personnage le plus attachant et intéressant de l'oeuvre.

Afficher en entier
Pas apprécié

Immense déception pour ma part. Je suis une immense fan de l'univers HP et là, je n'ai absolument pas retrouvé cette magie... C'est sûrement la version script qui ne m'a pas convenue. À cause de cela, je n'ai pas pu m'attacher aux personnages, j'ai trouvé que le scénario était bâclé, les événements s'enchaînent tellement rapidement! J'ai eu plaisir de retrouver des personnages comme Rogue ou Ron mais même-là, je n'ai pas pu les retrouver, je les ai trouvés tellement changés, lisses, ...

Le seul point positif pour moi aura été Scorpius et Drago... Dommage!

Afficher en entier
Pas apprécié

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2016/10/harry-potter-et-lenfant-maudit-de-jack.html

En grande fan de la Saga Harry Potter, je dois dire que j'attendais avec impatience ce livre. J'étais très curieuse de savoir ce qu'il pouvait se passer et puis, retrouver des personnages qui ont bercé mon enfance et mon adolescence pouvait être vraiment sympa. Quand j'ai appris qu'il allait sortir, j'étais vraiment curieuse et impatiente. Je me rappelais l'impatience avec laquelle j'attendais la sortie des tomes suivants il y a quelques années. Et quand je l'ai eu entre les mains vendredi, j'étais hyper heureuse. Avec une petite appréhension de voir ce qu'il allait advenir de mon univers préféré.

Et en fait... J'ai été déçue...

C'est difficile de résumer l'histoire sans spoiler. Mais on retrouve donc nos personnages, 19 ans après la fin des romans, Albus Severus rentre à Poudlard et on va suivre son évolution et ses relations. Et ensuite, il va décider de 'sauver' le monde mais tout risque de changer. Et pas forcément en bien.

Dans ma lecture, il y a du bon et du moins bon. Je vais commencer par ce que je n'ai pas apprécier.

Déjà, j'ai été très surprise, voire carrément agacée du caractère prêté à certains personnages, qui sont assez différents des romans. Et certaines réflexions m'ont fait lever les yeux au ciel. Genre Harry qui se comporte comme s'il n'avait pas grandi dans certaines choses, alors que j'ose espérer qu'à 40 ans il ne soit plus vraiment comme cela.

Je n'ai pas réussi à déterminé si Albus et Scorpius m'étaient sympathiques. Parce que leur amitié est belle à voir, et qu'ils sont adorables tous les deux. Mais par contre, ils sont vraiment pas futés... Ils sont ados, ils sont supposés avoir un peu de jugeote, mais non, ils font la même erreur trois fois de suite alors même qu'ils savaient les risques...

D'ailleurs, en parlant de ce qu'ils font, j'ai trouvé l'intrigue carrément tirée par les cheveux après un certain temps. Comme si tout se répétait encore et encore, changeant certes de lieu, mais pas vraiment de fond.

En plus de cela, même si je pense qu'au théâtre, il n'est pas possible de faire monter tout le monde sur scène, il manque beaucoup de personnages... Toute une partie de l'univers est laissée de côté. Et de nombreuses choses qui se passent n'arriveraient certainement pas dans cet univers.

J'ai eu l'impression de me retrouver face à une trèèèèès pâle copie de l'univers Harry Potter, au point que certaines fanfictions que j'ai pu lire par le passé respecte mieux l'univers que les auteurs et dont les intrigues étaient plus réalistes...

A côté de cela, j'ai quand même appréciés quelques petites choses.

Déjà, la forme théâtrale du livre m'a plu. J'aime bien lire des pièces donc cela ne m'a pas gêner et en plus, au vu du scénario je pense que la pièce doit être vraiment sympa à voir jouée. L'autre avantage du théâtre, c'est que c'est plus rapide à lire.

Ensuite, franchement, il y a quelques scènes qui rappellent vraiment les livres et notamment la toute première. En la lisant j'avais l'impression de me retrouver vraiment dans cet univers. Donc quelques scènes m'ont fait penser à l'univers Harry Potter de JK Rowling, et franchement j'ai adoré.

Egalement, l'intrigue avance vite, même s'il y a des rebondissements presque improbables, donc la lecture avance vite aussi, même si parfois je n'avais pas du tout envie de me remettre à le lire.

En bref, je pense que la pièce doit être sympa à voir au théâtre, quant au livre, je l'ai trouvé éloigné de l'univers, agaçant par moment et j'ai été déçue de voir comment les auteurs ont transformés l'univers Harry Potter dans ce scénario.

Afficher en entier
Pas apprécié

Je précise de suite que je serai assez dure dans mes paroles vis-à-vis de ce bouquin.

Je ne voulais pas l'acheter... J'ai voulu le boycotter dès que j'ai lu les spoilers officiels qui ont circulé sur cette pièce tellement j'étais outrée de ce qu'ils avaient fait de cet univers que j'aime tant. Mais bon, on me l'a offert avec toutes les bonnes intentions du monde parce qu'on sait que je suis une méga Potterhead depuis la sortie du tout premier livre et j'ai donc décidé de ne pas mourir idiote et de finalement le lire... Et par où commencer pour décrire ma déception et ma colère lorsque je l'ai terminé ? J'étais déjà en colère et déçue avant mais là... Je n'ai pas changé d'avis, je dirai même que je regrette presque d'avoir lu cette pièce car tout était dit dans les spoilers qui révélaient déjà une histoire sans queue ni tête mais ils avaient caché certains détails dont je me serais bien passée...

Je ne peux qu'exprimer mon soulagement lorsque je vois les avis de certaines personnes qui disent mots pour mots ce que je pense de cette pièce mais aussi mon incompréhension totale face à d'autres qui encensent cette chose comme étant une superbe "suite" des aventures de Harry Potter... Comment des Potterheads peuvent trouver cette pseudo-suite cohérente avec l'univers Harry Potter et bien écrite ? Sérieusement, je comprends l'engouement qu'une éventuelle suite a pu provoqué chez les fans, mais on ne peut être aveugle au point de ne pas voir combien ça vole bas...

Et surtout, grosse question : qu'est-ce qui t'as pris J.K pour donner ton accord pour pondre une telle ânerie et y apporter une quelconque participation ? Sérieux ! Tu avais dit tu n'écrirais plus sur Harry Potter alors, si tu as changé d’avis, écris une histoire sur les maraudeurs ou autre chose. Tout, mais pas ça et surtout: seule !

On va commencer par l'écriture, ce n’est ni fait ni à faire. C’est le néant total, aucun intérêt, c’est un vulgaire script bateau, on sent qu’ils ne se sont pas cassés la tête, les dialogues sont enfantins et d’une mièvrerie à faire peur... L’intrigue est prévisible du début à la fin Spoiler(cliquez pour révéler)(j’avais même deviné le coup de la couverture... Bon, j’avoue, tout de même, que je n’aurais jamais deviné pour Delphi si je n’avais pas été spoilé avant mais bon, c’est tellement aberrant...). Le fait que ce ne soit que le script d'une pièce de théâtre n'est pas une excuse, beaucoup de pièces sont super bien écrites et là, c'est mauvais, point barre.

L’histoire ? On a repris l’histoire du petit garçon qui va à l’école Poudlard et qui se fait un copain, qui jettent des sortilèges (les mêmes tout au long de l’histoire) et on invoque certains de nos personnages favoris. Voilà où s’arrête la ressemblance avec notre saga. Parce que j’ai beau essayé, mais je ne retrouve aucunement Harry, Ron et Hermione dans ces personnages. Harry est devenu un père complètement à côté de la plaque, rigide et froid ; Ron en est réduit à être le clown de service à l’intelligence réduite qui peine à exister face une Hermione froide et hautaine.

Passons aux enfants des héros. James et Lily sont inexistants, tout tourne autour d’Albus et Scorpius. Albus, un garçon mal dans sa peau, complexé par la célébrité de son père qui devient un sale gosse qui en vient à ne plus respecter son pater, et Scorpius qui sauve un peu cette « pièce » en montrant que les Malfoy ne resteront pas coincés dans une catégorie d’éternels méchants, mais son côté intello ne peut que me faire penser qu’on a tenté de recréer une seconde Hermione au masculin pour en faire l’ami du Potter de l’histoire.

Et puis, ah oui ! Rose Granger-Weasley ! Le peu de fois où elle apparaît, ce n’est qu’une gamine insupportablement hautaine et, du coup, imbuvable. Spoiler(cliquez pour révéler)Le coup du « on est les enfants de... alors on peut choisir n’importe qui pour s’en faire des amis parce qu’on vaut bien ça » m’a tué dès le début de l’histoire...

Maintenant les autres : Drago Spoiler(cliquez pour révéler)qui devient un veuf triste qui ne sait pas comment communiquer avec son fils, cela reste cohérent Spoiler(cliquez pour révéler)mais quand il commence à parler avec Harry, Ron et Hermione comme s’ils étaient devenus soudainement amis ou à les appeler par leurs prénoms, je trouve cela perturbant et, de nouveau incohérent par rapport au personnage que nous connaissons qui ne les a jamais appelé que par leur nom de famille.

Le professeur McGonagall avec son magnifique caractère que j’adore devient une directrice qui s’écrase face à des parents qui lui donnent des ordres improbables Spoiler(cliquez pour révéler)(surveiller tout le temps la carte du maraudeur pour vérifier si Albus et Scorpius sont ensemble pour les séparer tout de suite... Bah voyons ! Elle a que ça à faire la McGo !) et qui obéit bien gentiment à un Harry complètement dingue.

Ginny, heu, du moins, je crois ? Désolée, je ne reconnais aucunement le personnage qui m’a été décrit, j’ai pas compris et je trouve qu’elle sert vraiment à rien dans cette histoire.

Spoiler(cliquez pour révéler)Maintenant : Rogue. Genre, même dans un autre présent éventuel dans lequel Voldy aurait gagné la bataille, il se mettrait à tutoyer et à être ami avec Ron et Hermione... Bien que j’adore Rogue, comme tout le monde, on sait pertinemment que ça n’aurait jamais été dans son caractère de se comporter de la sorte. Pareil pour Ron et Hermione, eux-mêmes qui, je pense, n’auraient jamais appelé Rogue par son prénom et n’auraient jamais réussi à tisser un tel lien d’amitié avec lui même en sachant qui il était réellement. Incohérence quand tu nous tiens...

Et puis, où sont passés les autres personnages qu'on aimait ? Ce qui fait aussi le charme de notre saga c'est quand même la diversité des personnages et leur influence sur elle même en tant que personnages secondaires non ? Alors où sont Neville, George, Molly, Arthur, Fleur, Bill, Teddy et les autres ?? Certains sont à peine mentionnés et d'autres sont totalement passés à la trappe...

Mais le clou du clou du spectacle ! (roulement de tambour !) C’est le personnage de Delphiny (Delphi) qui remporte sans aucun doute la palme d’or ! Alors là, comme personnage incohérent, on aurait pas pu faire mieux ! Spoiler(cliquez pour révéler)Voldemort qui a une fille... Ils ont fumé la moquette ou quoi ? Un vrai admirateur de la saga, comme Jack Thorne dit l’être, n’aurait jamais pu écrire ça tellement c’est juste impossible ! Voldemort qui aurait eu un enfant ?? Posons-nous deux minutes quand même pour rappeler que notre Voldy s’en fout d’avoir un descendance, je pense même qu’au contraire, il n’aurait jamais pris le risque d’avoir un enfant qui aurait pu avoir les mêmes ambitions et atteindre la même puissance que la sienne pour éventuellement le dépasser ; et encore moins pour partager le pouvoir avec lui puisqu’il voulait avoir le pouvoir pour lui tout seul le monsieur ! Et puis, avec Bellatrix ? Non alors là, l’existence de ce personnage + ses soi-disant ascendances = éléments typiques d’une très mauvaise fanfiction ! Si si ! Bellatrix et Voldy qui ont eu un enfant ensemble, sérieusement, c’est le début d’une blague c’est ça hein ? Ah bah non, ils l’ont osé. Aberrant... On a touché le fond là...

Spoiler(cliquez pour révéler)Et puis, je suis quand même pas la seule à trouver que la relation Albus/Scorpius ressemble carrément à une relation homosexuel ? On dirait qu’ils ont rajouté l’attirance d’Albus pour Delphi et celle de Scopius pour Rose (comment est-ce possible ??) juste pour rassurer un peu les fans que cela choquerait. Enfin...

En somme, c’était une très mauvaise fanfiction, un essai raté, une grosse plaisanterie, juste faite pour se faire encore de l’argent sur le dos de la saga en rameutant nos petits cœurs de Potterheads pour nous faire croire à une super suite digne de ce nom, ce qui n’était pas le cas du tout ! C’est même honteux d’avoir pondu un truc pareil ! Shame les gars. SHAME.

J’ai entendu dire que des studios de cinéma étaient intéressés pour en faire une adaptation mais que cela a été fortement démenti par J.K. OUF... Merlin soit loué ! Pourvu que ça ne se fasse jamais !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode