Livres
520 463
Membres
536 392

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Lu aussi

1. Le scénario est sorti du nul part, on s'arrete sur un details de l'histoire originelle et on crée une histoire tout autour.

2. Je n'ai pas reconnu les personnages, le golden trio est sacrement raté pour ma part.

3. Les dialogues n'ont pas vraiment d'intérêt et je les ai même trouvé niais parfois.

En bref, j'ai eu l'impression de lire une fanfiction Wattpad. Si au debu j'ai apprécié ma lecture, j'ai vite dechanté. Super deçue.

Afficher en entier
Lu aussi

Je suis déçue par cette lecture. Je m'attendais à retrouver des personnages connus et aimés et à en découvrir de nouveaux. A la place, on a juste droit au délire de quelqu'un Spoiler(cliquez pour révéler) souhaitant rendre justice à Cedric ! Et qui disparaît au cours de la pièce !

La pièce est bourrée d'incohérences par rapport à la série. Et ça commence dès le début Spoiler(cliquez pour révéler) avec des répliques de l'épilogue du tome 7 qui sont attribuées à d'autres personnages, pour se poursuivre par quelque chose qui m'a complètement choquée : dans une réalité alternée Ron et Hermione ne finissent pas ensemble ! Mais comment est-ce possible ? Leurs personnalités n'ont pas changées ! Ils ont continué à se voir... Et J.K. Rowling qui valide ça... En même temps, elle revient elle-même sur de nombreuses choses depuis quelques années et ça me déplaît fortement. Elle a dit, entre autres qu'elle regrettait d'avoir mis Hermione avec Ron au lieu de Harry, et que si les lecteurs n'avaient pas compris que Pattenrond était un chat spécial (un animal fantastique), et bien c'était dommage.

Bref, une mauvaise lecture, que je recommande aux fans uniquement pour qu'ils puissent se rendre compte de ses problèmes.

Afficher en entier
Or

J'ai adoré ce huitième tome, bien plus que les précédents, malgré le niveau d'écriture moins bon. Le scénario est incroyable, et j'ai retrouvé avec joie les personnages cultes de cette superbe saga.

Harry, Ginny, Hermione et Ron, évidement, mais aussi Drago et Rogue, qui sont mes préférés.

Il y en a aussi de nouveaux, comme Albus et Scorpuis, de merveilleux arrivants. Leurs caractères sont bien que différents, très compatible.

Un Potter à Serpentard, et amis avec un Malefoy, quoi de mieux ?

La meilleure maison et la meilleure famille !

Je n'ai pas trop approuvé le passage en accéléré des premières années, les plus intéressantes, de mon point de vue. Celles ou l'ont découvre tout, et ou l'histoire ce met en place.

On n'approfondis pas non plus assez les personnages, on en reste au surfait, ce qui m'a un peu dérangé, d'autant que ce sont des personnes primordiales au roman.

Pour ce qui en est de l'histoire globale, elle est géniale, mais comme le reste, l'écriture m'a dérangée. Ce que j'aimais dans la plume de J.K Rowling, c'était que malgré le nombres de descriptions, on ne s’ennuyait jamais, et ça apportait au livre. Alors que là, il n'y a eu aucunes descriptions, mais en plus on n'avait jamais le point de vue de l'auteur.

En bref, la façon pièce de théâtre ne me convient pas.

Mais ce n'est pas pour autant que le livre aussi. Au contraire, il m'a bien plus plus que les autres.

On développe beaucoup autour de la relation père fils, Albus Harry, et celle Drago Scorpuis, mais aussi sur le passé dans lequel nous remontons.

J'ai comme l'impression qu'on voulais nous démontrer que certaines choses ne pouvaient pas être changés, malgré ceux qui le souhaitaient. C'est correct, mais je m'attendais à mieux. Je ne sais pas vraiment comment formuler ça, mais l'écriture et les dialogues m'ont tellement contrariés,que je n'ai pas appréciée ma lecture comme il ce doit.

Tout c'est déroulé trop vite à mes yeux, et je l'ai trop rapidement terminé.

Ce livre était impressionnant, et il m'a énormément plut, mais tout à été trop vite.

Afficher en entier
Bronze

Ce livre ressemble beaucoup plus à un bonus pour les fans d' Harry Potter, qu'à une réel suite. Il n'égale en n' aucun point ce que nous avons toujours connu jusqu'ici.

Ce livre était moyen, pour ma part. (pourtant j'adore les livres Harry Potter)

J'ai donc été un peu décu.

Afficher en entier
Diamant

Spoiler(cliquez pour révéler)Première partie

Acte I

Alors que Harry Potter dirige le Département de la justice magique au ministère, son fils Albus est mal dans sa peau. Unique enfant de la famille Potter à faire partie de la maison Serpentard, il est ami avec Scorpius Malefoy ; ces deux états de faits entraînent la moquerie des autres élèves de Poudlard.

Une rumeur selon laquelle le ministère posséderait un retourneur de temps se répand. Un soir, Amos Diggory vient demander à Harry de l'utiliser afin de ramener son fils Cedric. Harry refuse en affirmant que le ministère les a tous détruits. Albus, qui a entendu la conversation, décide d'entreprendre la quête périlleuse du sauvetage de Cedric, en compagnie de Delphini Diggory, surnommée Delphi, la nièce d'Amos — également infirmière à la résidence St Oswald pour personnes âgées où réside son oncle — et de Scorpius Malefoy, le fils de Drago Malefoy. Ensemble, ils résolvent les charades et dérobent un retourneur de temps caché dans le bureau d'Hermione Granger, ministre de la Magie.

Acte II

Albus et Scorpius retournent dans le temps au moment du tournoi des trois sorciers afin d'essayer de sauver Cedric. Albus jette le sort Expelliarmus à Cedric et l'empêche ainsi de récupérer l'œuf de dragon, à l'inverse de ce qui s'était passé durant les événements du roman Harry Potter et la Coupe de feu. Le retourneur de temps les renvoie alors à leur temporalité initiale, dévoilant ainsi son principal défaut : le retour dans le passé ne dure que cinq minutes. Une fois revenus, ils découvrent que le présent a changé du fait de leurs modifications du passé : Albus est désormais dans la maison Gryffondor, Ron Weasley est marié avec Padma Patil avec qui il a eu un fils, Panju, Rose Weasley n'existe pas et Hermione est professeur de défense contre les forces du mal. Ils découvrent ensuite que dans le passé, Hermione jeune a aperçu Albus et Scorpius habillés aux couleurs de Durmstrang ; les soupçonnant d'avoir lancé un sort à Cedric, elle s'est rendue au bal en compagnie de Ron, en ami, à la place de Viktor Krum, ne rendant pas Ron jaloux, ce qui avait été à la base de leur histoire d'amour. De plus, Cedric n'a pas survécu à la troisième épreuve : l'échec d'Albus et de Scorpius est donc total.

Albus souhaite retourner une nouvelle fois dans le passé pour faire mieux mais Scorpius pense qu'il risque d'empirer les choses. Delphi parvient à le persuader d'essayer quand même, ce qui est chose aisée, puisqu'Albus a un faible pour Delphi. Scorpius et Albus retournent cette fois-ci au moment de la deuxième épreuve et, plongés tous deux dans le lac, ils empêchent Cedric de la réussir en utilisant un sortilège d'Engorgement, tout en l'humiliant assez pour qu'il ne tente même pas l'épreuve suivante. Le retour au présent s'effectue lors de la remontée à la surface du lac, dont n'émerge que Scorpius et le présent est une nouvelle fois différent : Cedric a survécu, mais il est devenu un Mangemort (à cause de l'humiliation subie), Harry a été tué lors de la bataille de Poudlard à l'inverse de Voldemort qui est désormais au pouvoir, Albus n'est pas né du fait de la mort de Harry, ce qui explique qu'il ne soit pas ressorti du lac avec Scorpius, Dolores Ombrage est la directrice de Poudlard et les seuls résistants à Voldemort sont Ronald Weasley, Hermione Granger et Severus Rogue.

Seconde partie

Acte III

Scorpius décide d'utiliser une nouvelle fois le retourneur de temps et il parvient à se faire aider en cela par Hermione, Ron et le professeur Rogue, devenus tous les trois des résistants dans ce monde parallèle ténébreux. Scorpius révèle à Hermione et Ron que dans l'autre monde, ils sont mariés et ont des enfants. Tous ensemble, ils retournent au moment de la première épreuve et Hermione contre le sort Expelliarmus lancé par Albus lors de son premier retour dans le passé. Le retourneur se déclenche alors et ramène les trois sorciers dans le présent. Ils sont immédiatement attaqués par des détraqueurs. Ron et Hermione s'interposent pour faire gagner du temps à Scorpius afin qu'il s'enfuie. Mais les détraqueurs tuent Ron et Hermione et s'attaquent ensuite au professeur Rogue, qui subit peu après le même sort. Au même moment, Scorpius plonge dans un lac. Quand il en ressort, Albus en ressort également, laissant comprendre par ses paroles que Scorpius est retourné dans le passé au moment de la deuxième épreuve pour annuler le sortilège d'Engorgement. Les deux enfants comprennent que personne ne doit modifier le passé, sous peine de conséquences trop néfastes.

Désormais, tout semble être redevenu comme avant les manipulations du passé. Albus prétend avoir perdu le retourneur du temps mais c'est un mensonge car il ne croit pas qu'il sera détruit s'il le rend. Il décide de procéder lui-même à cette destruction et convie pour cela Scorpius et Delphi. Mais cette dernière ligote les deux amis, détruit leurs baguettes, leur prend le retourneur du temps et tue un préfet de Poudlard. Elle souhaite qu'ils se rendent à la troisième épreuve du tournoi des sorciers afin d'humilier une nouvelle fois Cedric dans l'espoir qu'il devienne une nouvelle fois un Mangemort et qu'ainsi, Voldemort survive à la bataille de Poudlard. Mais la rencontre avec Cedric ne tourne pas comme Delphi l'avait pensé puisque ce dernier, pensant que Albus, Scorpius et Delphi font partie de son épreuve, libère les deux sorciers de l'emprise de Delphi qui ne parvient donc pas à le tuer. Delphi réussit ensuite à prendre le dessus sur les deux garçons et elle utilise ensuite le retourneur du temps avant qu'il ne les ramène au présent. Une fois arrivés dans le passé, Delphi les abandonne après avoir détruit le retourneur de temps.

Acte IV

Albus et Scorpius, perdus dans le temps, parviennent à découvrir où et à quel moment ils se trouvent : ils sont à Godric's Hollow et la date est le 30 octobre 1981, soit la veille de la tentative de Voldemort de tuer Harry Potter en plus du meurtre de ses parents. Ils pensent alors que Delphi est venu tuer Harry. Cherchant un moyen pour demander de l'aide à leurs parents, Albus se rappelle que son père lui a offert la couverture dans laquelle il a été trouvé à la suite du décès de ses parents et que dernièrement, une potion d'amour s'est renversée dessus. Scorpius lui apprend qu'un des ingrédients de cette potion est la poudre de nacre, qui s'enflamme au contact de la teinture de demiguise. Harry ayant révélé à Albus que tous les 31 octobre, il ressent le besoin de prendre avec lui cette couverture, les deux sorciers décident d'écrire à la teinture de demiguise (volée chez Bathilda Tourdesac) un message qui appelle à l'aide avec la date du jour.

Dans le présent, Harry et Ginny déchiffrent le message des deux enfants. Ils sont rejoints par Ron, Hermione et Drago. Ce dernier leur révèle que son père possédait son propre retourneur de temps parmi sa collection d'objets magiques et qu'il est beaucoup plus puissant que celui qu'avaient dérobé Albus et Scorpius. Ils se rendent tous les cinq à Godric's Hollow et retournent au 31 octobre 1981. Mais au dernier moment, Ginny prend conscience que Delphi, plutôt que d'essayer de tuer Harry, cherchera sûrement à prévenir Voldemort de ne pas essayer de tuer Harry afin de ne pas le rendre plus fort. Ils décident d'un commun accord que le meilleur moyen d'empêcher cela est de métamorphoser Harry en Voldemort, même si ce sort n'est pas aussi puissant que la potion de polynectar. Une fois la métamorphose effectuée, Delphi arrive et elle annonce à Harry/Voldemort qu'elle est la fille de Bellatrix Lestrange et de Voldemort. Mais au fil de la discussion, la métamorphose commence à disparaître et Delphi comprend la supercherie. Un duel éclate alors entre elle et Harry, bientôt rejoint par Ron, Hermione, Ginny, Drago, Scorpius et Albus, qui parviennent à la neutraliser. Harry assiste alors de loin à l'attaque de Voldemort et au décès de ses parents.

Harry et ses amis retournent alors au présent : tout est redevenu normal. Delphi sera incarcérée à vie à Azkaban. Harry rejoint alors son fils Albus à Poudlard et se réconcilie avec lui.

Afficher en entier
Diamant

J’ai bien aimé mais ce n'était pas à la hauteur des livres Harry Potter. Certaines parties de l’intrigue était vraiment bien pensé mais je reste sur une note de déception.

Afficher en entier
Or

Bon livre, mais sans mentir après avoir lu la saga et en devenir fan, ce livre écrit pour une pièce n’est pas vraiment le 8eme tome que l’on attendait! Il est très bien, mais on ne peu se poser que des questions si cela est vraiment la suite des Harry potter (non car jk Rowling lors d’interviews parle du futur des personnages qui ne concorde pas avec l’histoire) en tout cas ce livre passe un moment et quand même agréable à libre..

Afficher en entier
Pas apprécié

C'est la deuxième fois que je lis ce livre est mon avis n'a pas changé, il est toujours mauvais. Le problème, c'est que ce livre a été vendu comme une suite directe du tome 7 mais je le considère plus comme une fanfiction qu'autre chose, je me demande comment JK.Rowling a pu approuver cela. Il y a des incohérences énormes tout le long du roman qui ne devrait pas exister et il y a des incohérences même avec la saga originelle. Pour moi ce livre devrait juste être considéré comme une fanfiction c'est tout.

Spoiler(cliquez pour révéler)Il y a de très nombreux points qui n'allaient comme :

- Rose, la fille de Ron et Hermione, est une fille hautaine et froide qui juge les autres sans aucun remords et qui les considère comme inférieure. Je ne pense pas que ses parents l'auraient élevé de cette façon après ce qu'ils ont vécu.

- Albus est un gamin capricieux, jaloux et insupportable avec son père lui rejetant toute la faute de sa célébrité alors que lui-même n'en est pas responsable.

- La personnalité de Harry qui s'énerve sans cesse est similaire à sa personnalité d'adolescent dans le tome 5 de la saga alors que dans le tome 7, il est bien plus sage et posé. Jamais il n'aurait dû avoir une personnalité pareille en tant que père.

- L'incohérence de la relation Drago/trio d'or, avec leur passé jamais Drago aurait appelé Hermione, Harry ou Ron par nom et inversement. Ils ne se rangeraient pas non plus de leur côté comme par magie même si son fils a disparu.

- La petite dispute entre Harry et le professeur Mcgonagall n'aurait jamais existé même en étant dans un monde alternatif. Harry ne supportant pas que le ministère intervienne dans l'école ne menacerait pas son professeur préféré avec cela et lui manquerait encore moins de respect.

- Dans tous les mondes alternatifs, Rogue n'aurait jamais pu survivre puisque Voldemort croit qu'il est propriétaire de la Baguette de Sureau donc dans tous les cas ce dernier l'aurait tué. Sauf si Voldemort apprenait la vérité stricte tuait Drago à la place mais alors Scorpius n'aurait pas pu naître.

- Rogue ne serait pas cul et chemise avec Ron et Hermione et les deux ne se tutoieraient certainement pas. Hermione par respect ne l'aurait jamais appelé Severus.

- Delphi qui vole sans balai est une grossière erreur puisque seul Voldemort pouvait le faire, et Rogue qui l'avait appris de son maître. Donc aucun(e) autre sorcier/sorcière n'aurait pu faire de même sans un enseignement du Seigneur des Ténèbres.

- Le fait que Delphi soit la fille de Bellatrix et Voldemort est un problème, puisque de une si Bellatrix avait été enceinte peu avant la bataille de Poudlard et que cette dernière à accouché dans le manoir des Malfoy alors nous aurions du voir dans les films qu'elle avait un ventre rond tout comme dans les livres signalant qu'elle attendait un enfant. De plus, Voldemort ne ressentant pas d'amour ni d'attirance ne peux pas avoir couché avec une de ses mangemorts et il ne veux pas d'enfants pour éviter qu'il ne prenne le pouvoir à sa place

Pour les fans de la saga, ce roman est un bon livre mais à ne pas prendre comme la suite directe écrite par JK Rowling mais simplement une pièce de théâtre de Jack Thorne.

Afficher en entier
Pas apprécié

Une honte de faire paraître un tome pareil : les personnages sont tournés au ridicule (à la fois les nouveaux, et pire, les anciens) par un scénario grotesque, simplet et pas réaliste pour un sou pour un vrai lecteur d'Harry Potter. Ça a le goût d'une mauvaise fanfiction écrite à la hâte. Rien de mieux pour faire de l'ombre sur la saga d'origine (écrite, elle, par J.K.Rowling).

.

Pour moi, il ne s'agit que d'un livre publié par une maison d'édition pour s'assurer un maximum de ventes, et se faire un maximum d'argent. On nous a pris pour des lecteurs pigeons qui sauraient aimer une histoire simplement parce que "Harry Potter" figure dans le titre.

Afficher en entier
Bronze

Un livre de J.K Rowling, encore bien. Un peu déçu par apport à Harry Potter. L’humour n’était pas au RDV. J’ai trouvé que l’histoire était trace au fil blanc.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode