Livres
506 212
Membres
514 294

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Il ne disparaîtra vraiment de l'école que lorsque plus personne ne manifestera de loyauté envers lui.

Afficher en entier

" - Il m'a accusé d'être "l'homme de Dumbledore jusqu'au bout", dit Harry.

- Quel grossièreté de sa part.

- Je lui ai dit que c'était vrai.

Dumbledore ouvrit la bouche, comme s'il allait parler, puis la referma. Derrière Harry, Fumseck, le phénix, lança un faible cri, doux et mélodieux. Très gêné, Harry se rendit soudain compte que les yeux bleus et brillants de Dumbledore paraissaient un peu humides et il baissa aussitôt le regard sur ses genoux. Lorsque Dumbledore reprit la parole, cependant, sa voix était ferme:

- Je suis très touché, Harry."

Afficher en entier

C’est votre exemplaire du Manuel avancé de préparation des potions, n’est-ce pas, Potter ?

- Oui, répondit Harry, qui n’avait pas encore repris haleine.

- Vous en êtes bien sûr, Potter ?

- Oui, affirma Harry, avec une nuance de défi.

- C’est l’exemplaire que vous avez acheté chez Fleury et Bott ?

- Oui, répéta Harry d’un ton ferme.

- Dans ce cas, pourquoi, demanda Rogue, le nom de Roonil Wazlib est-il inscrit à l’intérieur de la couverture ?

Harry eut l’impression que son cœur s’arrêtait de battre.

- C’est mon surnom, expliqua-t-il.

- Votre surnom, répéta Rogue.

- Oui… c’est comme ça que m’appellent mes amis, dit Harry.

- Je sais ce qu’est un surnom, répliqua Rogue.

Afficher en entier

page 714

«  Ses doigts se refermèrent machinalement sur le faux Horcruxe mais, en dépit de tout, en dépit du chemin sombre et tortueux qui s’ouvrait devant lui, en dépit de sa confrontation finale avec Voldemort qu’il savait inéluctable, dans un mois, dans un an, dans dix ans, il se sentit le coeur plus léger à la pensée qu’il pouvait encore profiter d’une dernière journée paisible et ensoleillée en compagnie de Ron et d’Hermione. »

Afficher en entier

C'est l'inconnu qui nous fait peur quand nous contemplons la mort ou l'obscurité, rien d'autre.

Dumbledore.

Afficher en entier

<< C'est l'inconnu qui nous fait peur quand nous contemplons la mort ou l'obscurité, rien d'autre. >>

Albus Dumbledore

Afficher en entier

-Que prépare Dumbledore? demanda-t-il brusquement. Où va-t-il quand il s'absente de Poudlard?

-Aucune idée, répondit Harry.

- Et si vous le saviez, vous ne me le diriez pas, j'imagine ?

- Non.

- Dans ce cas, je verrai si je peux le découvrir par d'autres moyens.

- Vous pourrait toujours essayer, dit Harry d'un ton indifférent. Mais vous semblait plus intelligent que Fudge et je pensais que vous avez tiré un enseignement de ses erreurs. Il a essayé de se mêler des affaires de Poudlard. Résultat, vous aurez sans doute remarqué qu'il n'est plus ministre alors que Dumbledore est toujours directeur. Si j'était vous, je laisserai Dumbledore tranquille.

Il y eut un long silence.

- Eh bien, je vois qu'il a fait de bon travail sur vous, dit-il enfin, le regard froid et dur derrière ses lunettes cerclées de fer. Vous êtes l'homme de Dumbledore jusqu'au bout, Potter?

- En effet, répondit Harry. Je suis content que se soit clair entre nous.

En tournant le dos au ministre de la Magie il revint à grand pas vers la maison.

Afficher en entier

- [...] Si quelqu'un voulait bien me montrer votre charmant jardin... Ah, tien, ce jeune homme a fini de manger, pourquoi ne ferait-il pas un petit tour avec moi?

L'atmosphère changea autour de la table. Tout le monde regarda alternativement Scrimgeour et Harry. Nul ne semblait convaincu que Scrimgeour était sincère quand il prétendait ignorer le nom d'Harry ou de l'avoir choisi au hasard pour l'accompagnez dans le jardin alors que Ginny, Fleur et George avait eux aussi fini leurs assiettes.

- Oui, d'accord, répondit Harry dans le silence qui s'était installé.

Il n'était pas dupe. Scrimgeour avait beau affirmer qu'ils se trouver dans les environs et que Percy avait tenu a venir dire bonjour à sa famille, il ne faisait aucun doute que la véritable raison de leur présence était qu'il voulait parler seul à seul avec Harry.

- C'est très bien, dit-il à voix basse en passant devant Lupin qui s'était à moitié levé de sa chaise. Très bien, répéta-t-il, alors que Mr Weasley s'apprêtait à parler.

- Merveilleux! dit Scrimgeour en reculant d'un pas pour laisser Harry sortir. On va simplement marcher un peu dans le jardin et nous repartirons tout de suite, Percy et moi. Continuez comme si je n'était pas là!

Afficher en entier

Mais il n'étais toujours pas préparé à voir ainsi étendu les bras en croix, brisé, le plus grand sorcier qu'il ait jamais rencontré ou qu'il rencontrerait jamais.

Les yeux de Dumbledore étaient clos. Si ses bras et ses jambes n'avaient pas formé cet angle étrange, on aurait pu croire qu'il dormait. Harry tendit la main, rajusta les lunettes en demi-lune sur le nez aquilin et essuya avec sa propre manche un filet de sang qui coulait de sa bouche. Puis il baissa les yeux vers le visage ridé du vieux sage et essaya d'assimiler cette vérité monstrueuse et incompréhensible. Jamais plus Dumbledore ne lui parlerait, jamais plus il ne pourrait lui venir en aide...

Afficher en entier

« Dumbledore est mort, Harry. Il a disparu.

_Il ne disparaîtra vraiment de l'école que lorsque plus personne ne manifestera de loyauté envers lui. »

Scrimgeour & Harry

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode