Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de hataway3 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Six of Crows, Tome 1 Six of Crows, Tome 1
Leigh Bardugo   
«No mourners. No funerals.»

Six of Crows commence par une lecture addictive et se termine par un coup de cœur violent. :)

Leigh Bardugo nous fait plonger dans un monde fascinant et complet qui promet une aventure passionnante dès le départ.

On se retrouve aux côtés de Kaz, Inje, Matthias, Wylan, Jesper et Nina qui sont des personnages que j'ai trouvé tout bonnement supers.

Je les ai trouvé complets. Chacun a son histoire et sa personnalité. Ils sont tous différents et attachants d'une manière qui leur est propre. L'auteure a vraiment bien travaillé tout ce qu'ils sont et représentent, les rendant plus profonds si je puis dire, d'autant plus vrais et surtout crédibles.

Ainsi les relations entre les personnages sont très agréables à découvrir, quelles qu'elles soient.

J'ai bien apprécié la plume de Leigh Bardugo qui écrit de manière simple mais captivante.

Alors que dans The Grisha trilogy elle avait choisi d'écrire à la première personne, dans Six of Crows elle écrit à la troisième personne et j'ai trouvé ça très agréable de suivre l'histoire de cette manière sans que, honnêtement, je sois capable de vous expliquer pourquoi.

On suit donc l'histoire de plusieurs points de vue (Jesper, Kaz, Inje, Matthias, Nina, Joost, Pekka). J'aurais bien aimé qu'on ait au moins un chapitre sous le point de vue de Wylan... peut-être dans le second tome !

L'histoire m'a énormément plu.

On suit les aventures de six jeunes criminels à qui on confie une mission qui paraît complètement impossible. Ils doivent se rendre dans un endroit nommé The Ice Court, un endroit où ils vont risquer leur peau, et sont chargés de retrouver un homme car la société est menacée par une drogue pour le moins désastreuse. Et bien-sûr, ensuite, ils doivent ressortir de cet endroit. Vivants, de préférence.

Six of Crows est composé d'un tas d'éléments qui nous permettent de passer un moment de lecture très agréable et qui efface le monde autour, nous pousse dans l'univers de l'auteure sans qu'on s’ennuie à aucun moment et sans qu'on puisse voir le temps qui s'écoule et les pages qui défilent.

Au rendez-vous action, rivalités entre gangs, imprévus, trahisons, flash-backs, révélations surprenantes et même un peu de romance avec une petite touche d'humour. Si ce n'est pas un beau mélange tout ça !

Petite parenthèse : Six of Crows se déroule deux ans après Ruin and Rising (dernier tome de The Grisha trilogy) et si vous n'avez pas lu The Grisha trilogy, rien ne vous empêchera de découvrir Six of Crows malgré tout.

Pour parler un peu plus en détails des personnages...

Kaz Brekker [spoiler](de son véritable nom, Rietveld)[/spoiler] est un voleur et bien plus encore, âgé de dix-sept ans, surnommé 'Dirtyhands' et qui appartient au gang 'The Dregs'. Il est intelligent et plein de ressources. Il n'accorde pas facilement sa confiance et cache bien son jeu. Je l'ai tout simplement adoré.

Inje Ghafa est une Suli qui s'est retrouvée après plusieurs évènements être l'espionne du gang auquel appartient Kaz et la meilleure de tout Ketterdam. Elle a dix-sept ans aussi. C'est une voleuse de secrets surnommée 'The wraith', qui rêve, un jour, de retrouver sa famille. Je l'ai trouvé vraiment attachante et je ne saurais vous dire pourquoi. Elle semble à la fois forte et fragile... En tout cas, je l'ai vraiment bien aimé.

Nina Zenik vient tout droit de Ravka et la jeune femme de dix-sept ans est une Grisha. Ancien soldat de la seconde armée, Heartrender talentueuse et à présent membre des Dregs elle n'a qu'un rêve : rentrer chez elle. Et pour cela, elle décide d'aider Kaz dans sa quête. J'ai beaucoup aimé sa façon d'être, sa personnalité. C'est un personnage très intéressant, que j'ai beaucoup apprécié découvrir.

Matthias Helvar est quant à lui un ancien Drüskelle, chasseur de Grisha, âgé de dix-huit ans. Il passe près d'un an en prison suite à une erreur qu'il prend sérieusement pour une trahison et ne ressort de cet enfer que pour aider Kaz et ses compagnons dans leur mission suicide : entrer dans un tout autre enfer et en ressortir vivants qui plus est ! Matthias est le personnage auquel je me suis le moins attachée et pourtant, je l'ai adoré !

Jesper Fahey est le meilleur tireur d'élite des Dregs. À dix-sept ans, il ne tient pas en place et ne manque aucune occasion d'avoir un peu d'action. [spoiler]C'est aussi un Grisha qui ne crie pas sur tous les toits qu'il est Fabrikator ! Surprise, surprise ![/spoiler] À mes yeux, Jesper est tout simplement passionnant. C'est un personnage que j'ai adoré et pour lequel j'ai d'ailleurs une petite préférence.

Wylan Van Eck a seize ans, c'est le plus jeune du groupe. Enfant d'un riche homme, il a quitté la maison de son père quelques mois plus tôt pour des raisons qu'on ignore [spoiler]jusqu'à la fin du livre. En vérité, Wylan n'est capable ni de lire ni d'écrire et pour ces raisons son père l'a renié déclarant qu'il est une insulte à sa maison.[/spoiler] Wylan est un garçon intelligent et talentueux. Un enfant rebelle qui se lance dans un mission suicide et dont le rôle est de poser des bombes -et de les faire exploser, bien entendu-.

De plus, les passés des personnages sont tout simplement "géniaux", si je puis me permettre. J'entends par là qu'ils sont recherchés, complets, et ils leur ont laissé, à tous, une marque qu'ils n'oublieront jamais et que parfois ils essaient même de cacher.

Les relations entre les personnages sont très agréables à découvrir comme j'ai pu le dire plus haut. On sent un véritable lien qui se créait entre eux au fil du livre. [spoiler]La romance entre Nina et Matthias est un peu plus présente que celle entre les deux autres duos. Mais on sent malgré tout qu'il pourrait bien se passer quelque chose entre Jesper et Wylan -doigts croisés- et qu'entre Inje et Kaz, il y a bel et bien une petite étincelle qui ne demande qu'à se changer en véritable feu -surtout à la fin- (rien de destructeur, espérons). [/spoiler]

Un petit mot sur la fin...

Surprenante et tout aussi entraînante que le reste du bouquin, la fin de Six of Crows m'a épatée et à présent je me sens impatiente de connaître la suite. [spoiler]La bande de Kaz a réussi sa mission suicide haut-la-main mais alors qu'ils s'apprêtent à toucher leur récompense (récompense qui les rendra plus riches qu'ils n'auraient jamais osé l'espérer), la situation change du tout au tout. Leur groupe se retrouve divisé.[/spoiler] Les aventures (ou mésaventures) de Kaz et de son crew sont donc loin d'être terminées !

Six of Crows est un premier tome que j'ai adoré découvrir. C'est 462 pages passionnantes après lesquelles on ne peut demander que la suite ! D'ailleurs, l'attente va être rude !

Leigh Bardugo a remporté mon cœur littéraire haut-la-main.

Ce roman a été pour moi une excellente surprise, je ne m'attendais sincèrement pas à ce qu'il finisse dans ma liste de diamant en étant un gros coup de cœur.

L'un de mes plus gros coup de cœur de l'année 2015.

«We are all someone's monster.»

par Sheo
Good Girls Love Bad Boys - Tome 1 Good Girls Love Bad Boys - Tome 1
Alana Scott   
Ce n'est pas le roman de l'année mais on en deviens vite accro.
Dans cette première partie on découvre Elodie qui se voit obliger de déménager avec sa famille puisque son père vient d'être muté à Saint-Louis dans le Missouri. Dans cette nouvelle ville Elodie et sa petite sœur, Sara vont vite comprendre que rien ne va à Saint-Louis, que cet endroit est réputé pour être un endroit dangereux à cause de personne pas du tout fréquentable. Le niveau de dealers, de violeurs est en hausse à Saint-Louis. Et dans leurs nouveaux établissements scolaire, c'est la loi du plus fort. Personne ne s’intéresse au cours, les profs ne font rien pour que leurs élèves s'intéressent un temps soit peu au cours. Les élèves font juste actes de présences rien de plus. Elodie va vite être plongée dans une dure réalité mais elle, elle ne compte pas se laisser faire même face au plus grand danger de l'école: Zach. La rencontre entre eux deux est aussi bien troublante que terrifiante pour Elodie. En effet, Zach qui a fait de la prison pour une raison inconnu par tous ne laisse pas indifférente Elodie. Cette dernière très têtue ne se laisse pas se démonter par les conseils de certains élèves qui lui disent de ne surtout pas l'approcher. Elle va tout faire pour savoir le pourquoi du comment en ce qui concerne Zach.
Un début de tome bien accrocheur. On deviens vite pris par la vie d'Elodie ce qui fait que l'on en devient accro sans s'en rendre compte. Mais il faut bien avoué que même si dans la globalité l'histoire est bien ficelé et qu'on en demande toujours plus, je dois dire qu'il y a deux gros éléments que l'on ne peux pas louper, qui ne sont pas crédible et qui sont beaucoup trop énervant.
La première c'est le harcèlement que fait preuve l’héroïne sur Zach. Elle en devient complètement obsédée que ça en devient un peu malsain. Elle en fait beaucoup trop à mon gout que c'est très vite énervant et terrifiant. Le pauvre Zach.
Et le deuxième est la soirée de Thanksgiving qui est un grand n'importe quoi de A à Z. La petite sœur qui part de chez elle le soir, Elodie qui essaye de la rattraper tant bien que mal alors que la mère lui dis de laisser Sara s'en aller de chez elle. Non mais c'est sérieux les parents ? Surtout dans une ville où le taux de danger est en forte hausse, la mère laisse sa fille partir. Non mais c'est n'importe quoi ! Je trouve que les parents d'Elodie sont beaucoup plus sur son dos (parfois pour pas grand chose) que sur Sara. Le comportement excessive des deux parents est à se tirer les cheveux. Et même Sara parfois je trouve que son comportement est un peu le comportement d'une fille superficiel, ce qui m'agace. Alors que pourtant parfois elle est vraiment une crème et compréhensive avec sa grande soeur.
Malgré ces deux problèmes, j'adore la relation qui se construit entre Zach et Elodie. Zach n'est pas du tout ce qu'il prétend être et j'adore voir petit à petit le vrai visage d'un personnage qui s'est construit une apparence de Bad Boy par obligation ou par choix.
J'adore la famille de Zach. On en apprend beaucoup plus sur lui que sur sa famille pour mon plus grand plaisir.
Un personnage que j'ai détesté et qui m'a donné envie de lui faire retirer son air condescendant est: Alex. Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit comme ça au premier abord.
Le père d'Alex je le trouve un peu rend dedans avec Elodie. En tout cas j'ai un mauvais feeling avec lui. Il me met mal à l'aise ce qui fait que je n'arrive pas du tout à l'apprécier.
Quand à Elodie, beaucoup l'on critiqués d'enfant gâtée. Je ne l'ai pas ressenti dans ma lecture. Justement je pense le contraire. Elle s'adapte au gens de Saint-Louis avec facilité. Elle a du caractère ce que j'adore, elle ne se laisse pas faire et est très têtue.
Une première partie intéressante dans sa globalité mais qui peut être amélioré sur beaucoup de points. Je vais continuer ma lecture sur la partie deux malgré tout.

par lilo7788
La Maison de la nuit, Tome 2 : Trahie La Maison de la nuit, Tome 2 : Trahie
P.C. Cast    Kristin Cast   
Une suite vraiment mirifique,l'auteur continue à nous stupéfié avec c'est rebondissements. Ce deuxième tome est encore mieux que le premier. De par sa lecture fluide on n'est plongé dans un univers haut en couleur qui nous captive du début à la fin et on en redemande encore. Quoi qu'il en soit sa lecture va de surprise en surprise et ne cesse de nous étonner et malheureusement pas toujours sans tristesse, mais n'est ce pas l'implication de multiples sentiment qui en fait un excellent livre? tout ne peut pas toujours être rose! En définitive, ce livre est tout simplement estomaquant. Tome trois pour novembre il nous reste juste à patienté.
La Sélection, Tome 4 : L'Héritière La Sélection, Tome 4 : L'Héritière
Kiera Cass   
Je sais pas du tout par où commencer...
Peut-être par l'héroïne ? Oui allez !

Eadlyn est un personnage attachant malgré son caractère de princesse pourrie gâtée ! Elle est complexe, touchante, elle est la digne héritière du trône !
C'est très réaliste de la part de Kiera Cass d'avoir créer une princesse se sentant supérieure aux autres. Elle est née avec une cuillère en argent dans la bouche, c'est donc pas étonnant ! Elle s'autorise des remarques blessantes assez déstabilisantes. Courage aux sélectionnés <3

Bah tient ! Parlons-en de ces sélectionnés (ceux qui m'ont le plus marqué) !
Mon chouchou ? Kile, le fils de Carter et Marlee sans hésiter ! Dès qu'il a été tiré au sort sans le vouloir, j'ai su que c'était lui ! Il est drôle, mignon, craquant... Mais très absent du roman... POURQUOI ?!
Passons maintenant au tour d'Henri. Autant le dire maintenant, je le vois plutôt comme un ami que comme un époux ! Il est adorable avec Eadlyn mais sa ne marchera surement pas car il n'y a rien de vraiment passionnel entre eux et il ne parle pas anglais.
Pour Ean Cable... Je le déteste ! Il a surement un plan en tête !
En bref, vous avez comprit que c'est TEAM KILE en ce qui me concerne ! <3

Mon dieu... Comme Maxon et America m'ont manqué ! Que c'est bon de revoir d'anciens amis avec 20 ans de plus et parents de plusieurs enfants <3 Après toutes ces années, ils s'aiment comme à la fin du troisième tome. Ils sont toujours fidèles à eux-même !
Mais mon dieu comme j'ai été dévasté à la chute du livre !
[spoiler]America ! Un infarctus ? Pas impossible... Elle est plus forte que ça ! [/spoiler]

Pour moi, il n'y a aucun point négatifs. C'est un livre parfait, un sans faute. <3 Merci à Kiera Cass d'avoir su renouveler le concept de la sélection de l'autre côté du miroir ! Cette lecture m'a vraiment ravie ! MERCI <3

5/5 <3

Ps: [spoiler]Une histoire d'amour entre Erik et Eadlyn ? (Même si je reste TEAM Kile !)[/spoiler]
Les rois, Tome 1 : Le Roi Vampire Les rois, Tome 1 : Le Roi Vampire
Heather Killough-Walden   
C'était un livre qui me faisait envie tout en sachant pertinemment que les premiers tomes de chaque saga de cette maison d'édition sont en promos, la suite souvent bien trop chère pour ce qu'elle vaut. De plus lors de mes nombreuses lectures j'ai pu y déceler de petites pépites mais aussi de grands désastres littéraires! Ce qui, pour moi est le cas de ce Roi Vampire!

Bien souvent la traduction laisse à désirer ou il s'agit d'un français très canadien ce qui parfois donne un cachet ou ampoule littéralement le style! Et malgré toute ma bonne volonté, j'ai tourné les pages avec de plus en plus de mal, je me suis forcé et Roman d'Angelo tout aussi charmant qu'on veut bien nous le servir a eu beau courir après moi, j'ai été plus rapide à le semer!!!

Le début nous présente des Chimères gorgées de magie (les vampires si j'ai bien compris) et les lycans dont la malédiction a été brisée, une nouvelle mythologie sur le sujet que je n'ai pu apprécier à sa juste valeur tant le récit est indigeste et confus! Il faut le faire étant plutôt têtue et accordant plusieurs chances à un auteur surtout lorsqu'on m'offre le bouquin! Mais d'autres l'ont aimé, peut-être n'avons nous pas lu la même chose, je suis désolée pour l'auteur, mais lire est un plaisir pour moi, pas un parcours du combattant...

par Seregan
Le Clan Kahill, Tome 1 : Éternelle Le Clan Kahill, Tome 1 : Éternelle
V. K Forrest   
Certaines séries ont du mal parfois à démarrer mais à fur et à mesure elles se bonifient...cette série, je le pense, en fait partie.
L'intrigue, les personnages ne sont pas inintéressants en soit mais il y manque ce petit quelque chose qui fait la différence entre le "Waouh!" et le "Pas mal"
Attention, j'ai quand même apprécié ce moment de lecture qui m'incite d'ailleur à lire immédiatement la suite.
A VOUS DE JUGER MAINTENANT!

Le baiser de la déesse, tome 1 Le baiser de la déesse, tome 1
Aprilynne Pike   
J'ai enfin pu le sortir de ma pal et le lire !

Je ne connaissais pas du tout l'auteur même si j'ai déjà entendu parler de son autre saga (Wings). Du coup, ça a été la surprise totale ! Et c'était une bonne surprise puisque j'ai plutôt bien accroché à ce premier tome.

On y fait la rencontre de Tavia Michaels qui essaye tant bien que mal de se remettre d'un accident d'avion qui a tué ses parents. Mais petit à petit, des événements étranges se succèdent et on découvre avec Tavia ce qui se cache derrière ces événements.

J'avoue que j'ai beaucoup aimé le côté suspens et intrigue qui est très bien mené et qui, pour une fois, m'a étonné. Le titre donnait un petit indice mais il est bien mince face à la quantité de révélations que le livre dissimule. Aprilynne Pike a réussi à dresser dans ce premier tome un univers original et intéressant qui bien entendu, donne envie d'en savoir plus et d'en lire plus !

J'ai bien aimé le personnage de Tavia, ses raisonnements et sa façon de penser. Au lieu de s'apitoyer sur son sort, elle cherche à découvrir ce que lui cachent ses proches par ses propres moyens et à ses risques et périls.

Malheureusement, j'ai moins bien accepté la présence d'un triangle amoureux sordide et bizarre et en plus le prochain tome laisse envisager qu'il continuera, ce triangle amoureux. Je sens même que Tavia, qui hésitait déjà pas mal dans ce premier tome, va hésiter encore plus... Bref, on verra bien.

En conclusion, un bon premier tome avec de bonnes bases et une jolie plume mais comme souvent maintenant, le triangle amoureux gâche une partie de la lecture même si j'ai passé un bon moment avec Tavia.

par MissEcho
Driven, tome 1 : Driven Driven, tome 1 : Driven
K. Bromberg   
Encore une lecture abandonnée.

Le début partait bien mais le manque de crédibilité m'a complètement enlever mon envie de poursuivre.

Tout allait bien aux premières lignes avant que tout ne dérape d'une façon qui m'a refroidie et vraiment dégoûtée. [spoiler] Vous connaissez beaucoup de nanas qui après avoir fait une crise de panique, de claustrophobie se laisse peloter par le premier mec dans les bras duquel elle tombe ? Un mec qui venait de s'envoyer en l'air avec une autre dans un couloir ? Non mais sérieusement, pour moi c'est crade ! Oui je suis brutale dans mes mots mais il ne faut pas abuser là ! Je ne trouve vraiment rien de fantasmant la dedans. Je vois plutôt ça de manière ragoutante et peu crédible. ça beau être de la romance, il ne faut pas non plus pousser mamie dans les orties. [/spoiler]

La suite n'a absolument pas rattraper ce gros plantage du début, puisque tout est couru d'avance, rien n'est crédible, tout est beaucoup trop facile.

Rylee n'a laissé de marbre même si on sait qu'elle a un lourd passé. Je n'ai pas eu ma curiosité de pousser. Dommage, j'aimais bien les passages au " foyer" avec ces gamins qui l'entourent.

Quant à notre cher homme, qui me laisse de glace, parce que je ne lui trouve aucun charme et bien ça se passe de plus de commentaire.

C'était une quatrième couverture alléchante, une très bonne idée mais j'ai l'impression que la nouvelle mode c'est de pousser les extrêmes, de faire des histoires d'amour rocambolesque, de faire du sexe ( car le début pardonnez-moi mais c'est déjà du trop gros pour moi) pour faire vendre et surfer sur cette vague qui m'a noyée depuis longtemps.



par Vidia
Driven, tome 2 : Fueled Driven, tome 2 : Fueled
K. Bromberg   
Une superbe suite, c'est à partir de ce tome que cette série se distingue des autres.
On a une réelle construction de la relation entre Rylee et Colton. Tout n'est pas rose, bien au contraire...
Beaucoup de larmes, de douleur, de colère, un roller coaster sentimental.
J'aime que l'auteur ait inclus quelques chapitre du POV de Colton, on le comprend mieux et on l'aime encore plus.
Cette histoire est très bien écrite, les personnages sont "intelligents" et s'éloignent des clichés. Rylee est vraiment une femme forte qui s'accroche à ses convictions et qui ne se laisse pas marcher dessus, même si cela doit lui couter ce qu'elle a de plus cher.

Colton, on le sent évoluer, essayer, rater, essayer encore, on comprend ses difficultés, on a envie de le rassurer, de le secouer, de le taper.

J'ai beaucoup aimé les meilleurs amis des héros Beck et Haddie, ils apportent une touche d'humour appréciable et parfaitement dosé.

Et cette fin... j'ai sauté sur le tome 3 dès la dernière page tournée !

par Do83
Nuits séductrices, Tome 1 : Nuit après nuit Nuits séductrices, Tome 1 : Nuit après nuit
Lauren Blakely   
OK! Attention Roman!

Premièrement Y'a tu quelqu'un qui peut dire a l'écrivain que trop de sarcasme et de sous-entendu fini par fourrer le lecteur...Y'a des moment ou je savais même pu de quoi elle parlais...

Deuxièment ajouté au sarcasme, beaucoup trop de double information du genre:

Je vais m'occuper de toi - ouais occuppe toi de moi
tu va aimée ça - ouais je vais aimée ça
si tu sais pas quoi écrit tagueule les lecteurs feront le reste un livre ses fais pour imaginer de toute façons alors imagine...
Pis en plus des double affirmation ben elle en rajoute avec des répétitions de mots inutile t'apprend ça a l'école que ça ce fais pas... Je pense j'ai vue trois fois le même mots dans une même phrase peut pas croire que l'éditeur est laisser passer ça...

Sa gosse, ses frustrants et sa donne plus envie de lire...Au bout de 100 pages pu capable j'ai du me forcer a le finir...

Malgré l'originalité de certaine scène de sexe super détaillé je trouve que l'histoire aurais pu l'être beaucoup plus...Ben déçu alors que pour une fois il y avait un personnage féminin qui avais de l'allure le pourquoi il est pas ds la poubelle et que je vais me forcé a lire le deuxième sais jamais tout le monde s'améliore.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4