Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Hatsuyaki : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Chihayafuru, tome 2 Chihayafuru, tome 2
Yuki Suetsugu   
Ce tome aborde la fin de l'enfance de notre trio : ceux-ci vont prendre des chemins différents lors de l'entrée au collège. Mais quelques années plus tard, Chihaya retrouve Taichi au lycée et veut le convaincre d'ouvrir un club de Karuta avec elle. D'abord réticent, il va devenir sensible à tous les efforts de Chihaya. Mais quand Arata leur annonce qu'il ne joue plus au Karuta et qu'ils ne doivent plus le contacter, nos deux amis se dirigent aussitôt vers Fukui afin de donner raison à leur ami.
Pas que l'enfance me gênait, j'ai bien aimé voir nos protagonistes évoluer ; mais j'avais tout de même envie de revenir dans l'instant présent, et donc ce tome m'a bien plu !

par MiyuNeko
Chihayafuru, tome 3 Chihayafuru, tome 3
Yuki Suetsugu   
Une suite géniale, je savoure chaque nouvelle page dès que je lis ce manga. Bien que je ne trouve pas la couverture aussi belle que les autres, l'histoire reste originale et les personnages très attachants.
Chihayafuru, tome 4 Chihayafuru, tome 4
Yuki Suetsugu   
C'est la finale du tournoi qui oppose les lycéens de Tokyo. Les gagnants iront au sanctuaire Omi pour affronter les autres lycées venus de tout le Japon. Mizusawa se qualifie après la victoire de Chihaya. Cette dernière commence un peu à stresser de peur de ne pas être à la hauteur du titre de représentant de Tokyo (toutes les attentes sont tournées vers eux).
Ils ont de plus besoin d'un professeur accompagnateur, mais Mme Miyauchi semble prendre leur club à la rigolade et confie cette tâche à un autre prof pas du tout intéressé. Jusqu'à ce qu'elle voit ce qu'il en est vraiment du karuta de compétition ! Elle les accompagnera donc après cette découverte -> c'est un de mes passages préférés dans le manga ^^
On retrouve de plus Arata (il se fait rare celui-là !), qui désire voir ses amis jouer, et peut-être se remettre au karuta (ouiiii vas-y !).
Dommage qu'on voit rarement ! C'est sans doute pour ça que les gens ne l'aiment pas (je comprends pas pourquoi mais bon) et préfèrent Taichi. Moi j'ai du mal à dire qui je préfère des deux, une fois c'est l'un, une fois c'est l'autre... En fait, Arata apparait tellement rarement que je l'adore à chacune de ses apparitions, et j'aimerais le voir rejouer au karuta avec Chihaya et Taichi, en équipe comme avant !

par MiyuNeko
Chihayafuru, tome 5 Chihayafuru, tome 5
Yuki Suetsugu   
Vraiment une belle suite, je commence le 6 tout à l'heure, et faudra que je commande le 7, je ne ma lasse vraiment pas de cette série

par Minette99
Chihayafuru, tome 6 Chihayafuru, tome 6
Yuki Suetsugu   
C'est toujours un plaisir de retrouver Chihaya et son club de Karuta ! Mon seul regret serait de connaître déjà l'histoire par l'anime, mais ça ne change en rien mon "ressenti" (vocabulaire du Karuta yeah !) par rapport au manga. Parce que j'étais tellement impatiente après le tome 5, que je me suis enfilée d'affilée les 50 épisodes de cet anime (je pense que mes proches s'en souviennent, je ne parlais que de ça x))
Donc dans ce tome, pas de grosse compétition, enfin si mais elles se terminent et passent rapidement. On se concentre surtout sur les lacunes et les progrès que peuvent faire chaque membre. Et ça, c'est important. Ils ne sont pas tous imbattables ! Pour Chihaya par exemple, elle va apprendre que sa plus grande force, sa vitesse, peut se révéler être sa plus grande faiblesse ! C'est après avoir disputé son premier tournoi de rang A qu'elle va en faire les frais (là, j'avoue que ne pas entendre les "lucky" énervant de son adversaire en anime était vraiment reposant !). Et c'est pareil pour les autres membres, qui vont essayer de progresser, surtout Taichi. C'est par ailleurs là qu'il va redoubler d'efforts.
Parce que Taichi, il est fort mais il ne mise que sur son cerveau... Il va devoir faire attention à ça. On verra son évolution dans les prochains tomes. En tout cas, il est rapidement devenu mon personnage préféré (et en plus, il est en couverture :D), j'aime beaucoup voir son avancée, et j'attends avec impatience le moment où il deviendra rang A !
Un très bon tome donc, mais j'ai tout de même un peu (juste un peu) préféré le précédent, qui était vraiment exaltant dû à la rencontre avec la Queen (qui fait également parti de mes favorites) !
En fait, un truc que je trouve vraiment drôle, c'est que les cartes fétiches de nos personnages, je (et je ne pense pas être la seule) commence à vraiment les retenir. Bon, "Chihayaburu" est évidente, mais quand j'entends par exemple "Shinoburedo", je pense direct à la Queen, pareil pour les cartes Fû à plusieurs syllabe qui deviennent des 1 syllabe pour Chihaya, etc. J'espère un jour pouvoir jouer au Karuta !

par MiyuNeko
Chihayafuru, tome 7 Chihayafuru, tome 7
Yuki Suetsugu   
Comme j'attendais ce tome avec impatience ! Attendre 2 mois entre chaque tome, c'est vraiment looong, surtout pour un manga aussi bien !
Et puis voilà, la fin du tome 6 ne nous présageait que du bon : Arata, Chihaya et Taichi réunis ! TaiChihayArata quoi !! C'est quand même ce trio qui me plait le plus dans le manga : j'adore leur amitié, leur rivalité aussi tant au Karuta qu'en amour (bon là ça concerne plus les garçons).
Dans ce tome débutent les sélections des représentants qui vont affronter les Queen et Maître. Seuls les classes A peuvent participer : et c'est le grand retour de Sudou le sadique :D Que j'aime ce personnage, j'aime chacune de ses apparitions et sa relation avec Chihaya à mi-chemin entre la rivalité et l'amitié (bon ça c'est dans mon esprit mais je suis sure qu'en creusant un peu, on peut voir qu'ils s'estiment). Et toujours aussi tordu, il va lancer un défi : le premier qui perd se rase les cheveux : non mais ça va pas Sudou ?! On ne demande pas ça à une fille enfin !!
Les classes A sont tous vachement forts, et si Chihaya remporte le premier tour, on ne sait pas comment va aboutir le deuxième (enfin si, si on a vu l'anime). On verra ça dans le prochain tome (que je n'aime pas son adversaire, elle est chiante : dépressive et chiante ensuite).
J'ai aussi aimé voir Suou, le Maître en titre : il arrive tranquille et distribue des gâteaux à tous les rangs A ("alors tu n'en auras pas" qu'il dit à Taichi xD). C'est sympa de découvrir ça, parce qu'il n'apparaît pas comme ça dans l'anime, donc une bonne surprise ^^
Et maintenant, attendons le tome 8 (dans un mois, ça fait moins à attendre même si ça fait un mois que j'ai lu celui-ci).

par MiyuNeko
Chihayafuru, tome 8 Chihayafuru, tome 8
Yuki Suetsugu   
Un tome à la hauteur des précédents. Ce n'est pas pour rien que la série a été élue meilleur shôjo (même si c'est un jôsei...) 2013 par les membres de manga-news (j'ai moi aussi voté pour Chihayafuru) !
On retrouve Chihaya et ses amis avant les matchs pour les titres de Maître et de Queen. On avait laissé Chihaya avec Yumi, la précédente Queen. L'issue du match est assez vite déterminée, on va ici se concentrer plus sur des matchs de personnages secondaires mais tout aussi intéressants, pour nous et pour notre club de Karuta préféré.
Ce tome met presque fin à la saison une de l'anime, je dirais qu'il manque 10 minutes du dernier épisode, voire moins. J'ai vraiment hâte de lire le tome 9 pour le coup, pour voir ce qu'il se passe à la fin de cette année scolaire (parce que la saison 2 reprend directement à la rentrée) et rencontrer les nouveaux personnages.
Très heureuse de retrouver Shinobu dans ce tome ! Même si elle a trop forcé sur les glaces pour avoir ses objets collectors, elle a toujours autant de classe. C'est vraiment un personnage qui m'intrigue, j'ai toujours envie d'en savoir plus sur elle. Et pour le coup, sur Suou aussi, qui est beaucoup plus développé dans le manga que dans l'anime.

par MiyuNeko
Chihayafuru, tome 9 Chihayafuru, tome 9
Yuki Suetsugu   
Je ne critique pas chaque volume de manga que je lis sauf quand la série me tient à cœur (et que je suis en train de la (re)lire). Vous comprendrez alors que j'éprouve un sentiment particulier pour ce manga ^^
Surtout que ce tome 9 sert de transition entre les deux saisons de l'anime, de transition entre les années scolaire et les tournois de Karuta. le tournoi pour être Maître et Queen se termine ici, et ce jusqu'à l'année prochaine. Chihaya arrivera-t-elle jusque là ? Après avoir vu Suou jouer, elle est plus déterminée que jamais, surtout que Tsukue-kun (alias Bureautomu en français) lui a annoncé qu'elle a 20 cartes à une syllabe (il y en a 7 en tout), contre les 28 cartes à une syllabe que possède Suou.
Et puis, avec la rentrée scolaire, elle est déterminée à recruter de nouveaux membres chez les secondes. Si au début, on a plein de candidat(e)s, on se rend assez vite compte qu'elles ne sont là que pour voir Taichi et vont assez vite laisser tomber. Mais pas tous. On va donc faire connaissance avec deux nouveaux personnages que j'ai du mal à apprécier au début : Sumire la fille coquette qui ne pense qu'à trouver un petit ami, et Tsukuba, un garçon habitué du Karuta de seconde strophe (très différent du karuta classique) qui veut lui aussi devenir maître. J'ai hâte de voir évoluer Sumire, ce club va la changer en bien. Quant à Tsukuba, ce personnage me laisse assez indifférente... Il m'énerve aussi, parfois (quand il fait l'égoïste).
Il n'y a pas que Chihaya qui change et semble plus déterminée. Elle a réussit à motiver Taichi, qui s'entraîne à faire des mouvements ! Lui qui comptait beaucoup trop sur sa mémoire, c'est bon de le voir si motivé ^^ Je crois bien que c'est le personnage qui évolue le plus dans la série, et c'est pour ça que je l'apprécie autant. Je l'ai beaucoup aimé dans ce tome. On espère pour lui qu'il sera rang A rapidement, il en est capable !

par MiyuNeko
Chihayafuru, tome 10 Chihayafuru, tome 10
Yuki Suetsugu   
Ce tome 10 marque un tournant dans Chihayafuru ! La rentrée n'étant pas si loin, on enchaîne quand même rapidement le tournoi interlycéen. Ici, ce sont les sélections de Tokyo, et comme ils sont nombreux, deux écoles vont pouvoir être sélectionnées pour participer au grand tournoi. C'est l'occasion pour le lycée Mizusawa de garder sa première place. Parviendra-t-il à battre le lycée Hokuo une fois de plus ?
Pourquoi j'adoooore ce tome 10 : en premier lieu, il y a une scène trooop mignonne que j'adore dans l'anime et que j'avais hâte de voir (ça concerne Taichi). Donc j'en suis heureuse. Ensuite, j'aime beaucoup l'arc qui est centré sur le tournoi interlycée, je trouve ça vraiment passionnant ! Même ces présélections. L'adrénaline monte au fur et à mesure de la lecture, et je vis toujours ce manga à fond jusqu'à la dernière page ! C'est comme si j'étais moi aussi dans la pièce à encourager Taichi, Chihaya et les autres !
J'aime aussi beaucoup le moment où Retro (Maigrichon) fait preuve d'une grande franchise. J'étais fière de lui. J'aime beaucoup son personnage, c'est un secondaire très récurrent. Et puis, j'aime beaucoup sa relation avec Taichi. Ils sont rivaux pour devenir rang A mais en même temps, ils se souhaitent tous les deux (intérieurement) de le devenir rapidement.
Et dernier point que j'adore et qui me laisse sur ma faim : C'est le retour de Sudou !!

par MiyuNeko
Chihayafuru, tome 11 Chihayafuru, tome 11
Yuki Suetsugu   
C'est la finale des sélections de l'Est qui oppose le lycée Mizusawa à Hokuo. Quel que soit le résultat, les deux équipes iront en finale. Seulement, l'esprit combatif de Mizusawa et de Maigrichon déteint sur Hokuo, aucun des deux n'est disposé à perdre. Dans ce tome 11, on reprend directement là où le tome 10 nous avait laissé : le début du match entre les deux. Chihaya est déterminée à essayer de nouvelles techniques qu'elle a pu observer chez le maître et la Queen (la précision, et le fait qu'elle puisse entendre 20 cartes à une syllabe). Ces méthodes porteront-elles leurs fruits ?
Le match occupe une bonne moitié du tome. Je ne reviendrai pas dessus, histoire de ne pas spoiler, mais je dois dire que je n'ai jamais vraiment aimé la stratégie utilisée dans le cas d'une dernière chance (comme dirait Tsuboguchi, ça frôle la faute x)) ... En tout cas, c'est un match que je trouve très intéressant, on voit que tout le monde a encore des choses à apprendre, que le Karuta peut être accessible à tous. En fait, je trouve que le Karuta est au final une belle leçon de vie, en plus d'être un sport poétique. J'ai vraiment hâte de lire le prochain tome, là on entre dans le tournoi inter-lycéen national (celui qui m'a tenue éveillée toute la nuit pendant la période où je regardais l'anime, celui qui m'a fait rire, pleurer, ...).
La deuxième partie du tome nous ramène sur nos héros et leur vie de lycéen. Cela nous permet de nous couper un peu du Karuta et de mieux voir les liens et relations entre divers personnages, que ce soit en famille, au club, au lycée...



Une chose est sûre, je ne me lasserai jamais de ce manga (qui est soit dit au passage, très original), et j'aimerais tellement qu'il trouve son public ! Quand j'ai appris que la série ne marchait pas super bien, j'ai été super triste et déçue du public français...

Le travail d'édition est vraiment remarquable, la traduction n'est pas bâclée (j'ai encore appris un nouveau terme de Karuta :D), les termes sont bien expliqués pour que l'on ne soit pas perdu... Le seul truc manquant (dans quasiment tous les mangas d'ailleurs), ce sont les suffixes (-san, -kun, -chan, ...) à la fin des noms et prénoms. Je chipote toujours là dessus, mais je trouve que ça apporte tellement au niveau relationnel... ^^

Et aussi, la couverture de ce tome est magnifique, j'aime beaucoup les couleurs *^*

par MiyuNeko