Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Hayleigh : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Autre-Monde, Tome 1 : L'Alliance des Trois Autre-Monde, Tome 1 : L'Alliance des Trois
Maxime Chattam   
J’ai adoré ce livre, je l’ai dévoré en 2 jours. Tout est prenant, l’histoire, les personnages, l’intrigue. L’auteur par cette histoire, nous invite à prendre conscience du poison que nous sommes pour la planète. Il y a tous se que doit contenir un livre, pour moi : suspens, action, aventure, amitié, amour, morale.
Je connaissais déjà l’auteur et cette trilogie est dans le même genre que son 1er best-seller « Le5ème règne ».

Autre-Monde, Tome 2 : Malronce Autre-Monde, Tome 2 : Malronce
Maxime Chattam   
Un livre trés prenant qui répond à certaine questions du 1er tome, mais qui en ouvre encore autant... J'adore l'idée de l'auteur de ne pas faire un groupe de méchant et un groupe de gentil, mais de scinder le société en 2 parties distinctes: les enfants et les adultes, mais on apprend que le blanc, n'est pas tout blanc et le noir tout noir, il y a des "traîtres" des 2 côtés... Seul bémol: un personnage va me manquer, mais qui sait, dans ce monde pleins de surprises (bonnes ou mauvaises) on va peut-être le retrouver, je l'espére en tout cas...

par siegrid
Autre-Monde, Tome 3 : Le Cœur de la Terre Autre-Monde, Tome 3 : Le Cœur de la Terre
Maxime Chattam   
J'ai bien aimé ce tome il ya beaucoup plus d'actions et de personnages!! Je ne suis pas déçu du sénario final!

par Marie26
Autre-Monde, Tome 4 : Entropia Autre-Monde, Tome 4 : Entropia
Maxime Chattam   
Même si le début parait un tantinet lent, Entropia reste l'un des meilleurs tomes d'Autre Monde.
On prend plaisir à retrouver Matt, Ambre et Tobias, mais également on commence à s'attacher aux nouveaux (Floyd, Zélie et Maylis surtout).
La fin quant à elle est prenante et surtout donne plus qu'envie de connaitre ce qu'il arrivera à nos héros dans le prochain tome.

par letimak
Autre-Monde, Tome 5 : Oz Autre-Monde, Tome 5 : Oz
Maxime Chattam   
Passionnant

Quel plaisir de retrouver Matt, Ambre, Tobias, Plume (oh la la, j'aime trop Plume, qui ne rêve pas d'avoir une Plume à la maison franchement ^^ !), et les autres, qui cette fois doivent absolument gagner l'Europe afin de trouver le deuxième coeur de la terre et avoir une chance de sauver leurs vies car Entropia se rapproche à une vitesse terrifiante. Si ils croyaient avoir affronté le pire, l'Alliance des Trois et les kloropanphylles ne sont pas au bout de leurs peines, la route est semée d'embûches plus effrayantes les unes que les autres, des monstrueux raptors au Buveur d'Innocence, des Tourmenteurs aux effroyables usines à élixir, les pans vont encore devoir faire des sacrifices... La magie de Chattam opère inlassablement dans cette suite digne d'un grand blockbuster, les pages défilent à la vitesse de la lumière et la pression augmente à mesure qu'on approche de la fin et qu'on tremble toujours pour nos héros. Heureusement, cette fantastique aventure pour petits et grands, n'est pas terminée.

Argent : 8/10

Autre-Monde, Tome 6 : Neverland Autre-Monde, Tome 6 : Neverland
Maxime Chattam   
Bien, sans être renversant non plus

Fan de la première heure de Maxime Chattam et de tous ses ouvrages, j'attendais avec impatience cet avant-dernier tome de l'Alliance des 3. C'est avec joie que j'ai retrouvé tous les personnages toujours escortés par l'adorable Plume (gros point fort dans l'histoire). Un rythme toujours bien présent et de nouveaux monstres ou "super vilains" en veux-tu en voilà. Peut-être un peu trop. J'ai presque l'impression de lire un scénario pour une adaptation ciné. Les personnages ont perdu un peu en émotion au détriment d'une action omniprésente. J'ai malgré tout ressenti quelques longueurs lors de ma lecture. Rien de bien dramatique cela dit, l'histoire est toujours très divertissante.

argent : 7,5/10
La rançon des ténèbres La rançon des ténèbres
Simon Clark   
Je m'attendais à quelque chose de malsain. D'impressionnant. Même quelque chose agréable à lire m'aurait suffi. Aux moments les plus angoissants, l'action change d'endroit, mais c'est loin d'être subtil. Les scènes gratuites sont en trop grands nombres (par exemple celle où Elizabeth confond les préservatifs de son frère avec du chewing-gum, qui se paye le luxe d'être malsaine en plus). Je m'attendais à mieux, peut-être que je n'aurai pas du.
Laisse-Moi Entrer Laisse-Moi Entrer
John Ajvide Lindqvist   
Moi qui aime être baignée dans l'atmosphère "locale" j'ai été servie et c'est au milieu des années 80, dans la banlieue de Stockholm, que l'auteur m'a transporté.

C'est un roman de vampire "old-school", qui n'hésite pas à aborder l'horreur sous toutes ses formes (horreur du monstre buveur de sang, bien sûr, mais aussi horreur sociale, horreur de l'humanité en général). Un roman donc loin de la bit-lit actuelle où les vampires n'y sont pas des êtres séduisants, loin de là...

Le style est très agréable et permet de se plonger très vite dans l'histoire. Amateurs de sensations fortes, de gore et autres scènes particulièrement dérangeantes cette aventure ne vous décevra pas !

Pourtant il serait faux de réduire le roman de Lindqvist à une succession de moments trash et décalés. Il y a dans cette histoire une vrai analyse sociale, profonde. Un livre intelligent à l'atmosphère toute particulière. Sa grande force réside à tenir son lecteur en haleine dés le début.

Si je dois trouver un petit défaut, ça serait que certains passages traînent en longueur vers la deuxième moitié du livre mais l'envie de connaître le fin mot de l'histoire prend le dessus...
Et l'amitié/l'amour entre les deux pré-ados reste la bouffée d'oxygène de ce roman.

En bref : Dérangeant, déroutant, intelligent. J'ai aimé cette aventure littéraire qui mérite vraiment de s'y attarder...

par Emimi
Manitou - L'intégrale de la Trilogie Manitou - L'intégrale de la Trilogie
Graham Masterton   
Manitou :

Un premier volet qui tient toutes ses promesses !

Manitou est le premier roman de Masterton et à ce sujet, ça se voit, il y a quelques maladresses qu'on ne trouve pas dans ses autres romans, mais ces petits défauts donnent du charme. Le même charme que l'on trouve dans chaque bon premier roman.
Avec Manitou, à l'époque, Masterton a dû passer pour un possible grand auteur d'horreur en devenir. Ce qui l'est aujourd'hui. Dans ce premier volet, il y a tout ce que j'aime et le Grand Ancien n'est pas sans rappeler le Grand Cthulhu, d'ailleurs même s'il ne l'écrit pas, Masterton ne cache pas ici l'hommage détonnant à Lovecraft.

Du bon, même si certains passages manquent de profondeurs, mais faut-il rappeler que Masterton avait écrit ce roman en une semaine ?

Une belle performance pour un roman de qualité !

Note : 16,5/20

La Vengeance du Manitou :

Encore une fois, il y a tout ce que j'aime dans ce roman, de l'occulte, de l'horreur et de l'action. Plus abouti que le premier tome, au niveau de l'écriture notamment, "La Vengeance de Manitou" est un régal.
Masterton n'y va pas quatre chemins et tranche toujours dans le vif du sujet.
Résultat : on ne s'ennuie pas une seule seconde.
Et lorsqu'on sait que le tome 3 est considéré en général comme le meilleur de cette trilogie, on en salive d'avance !


Pour les fans d'horreur, un classique à ne pas manquer !

Note : 18/20

L'Ombre du Manitou :

L'horreur à l'état pur, voilà ce que nous offre ce roman.

Les passages horrifiques sont saisissants et nous atteignent jusqu'au plus profond de nos tripes.

Oui, « L'Ombre du Manitou » nous retournent les sens aussi facilement que l'on retournerait un gant.

Oui, ce roman est un véritable roman d'horreur comme on les aime !

Au niveau de l'intrigue, Masterton prend beaucoup de liberté puisqu'il ressuscite des personnages qui avaient péri dans le premier volet.

Mais c'est ça la magie de l'écriture ! Et c'est là qu'on touche aussi un point important que beaucoup de lecteurs ont tendance à oublier : les romans en général ne sont que des œuvres de fiction !

Pour ma part, je n'ai pas été perturbé par ce fait. Pour moi dans les romans comme dans la vie, tout est possible !

Pour continuer avec l'intrigue, cette dernière nous happe dès les premières pages. Certes, peut-être que l'excès de violence nous aide aussi à en prendre plein les mirettes !

Sinon comme pour « Manitou » et « La Vengeance de Manitou », on retrouve évidemment le personnage d'Erskine, toujours aussi loufoque, décalé, dans son monde, sympa mais un peu gauche au premier abord. Un véritable anti-héros donc à qui je ne confierai personnellement même pas mon chien à garder.

Même si en fin de compte, je me suis bien identifié au personnage puisque je m'y suis retrouvé sous certains aspects (n'ayez crainte, si vous me confiez votre chien, il sera bien gardé... ou peut-être l'inverse).

L'histoire tient très bien la route, on retrouve bien sûr le sujet brûlant des Indiens d’Amérique qui au fil des siècles ont vu leurs peuples peu à peu décimés par les conquérants venus d'Europe.

D'où encore une fois, Misquamacus qui s'obstine à vouloir se venger de l'homme blanc.

Ce troisième volet met encore plus l'accent sur les problèmes raciaux qu'ont connu au cours du 19ème siècle les États-Unis. Les afro-américains rejoignent les natifs américains pour une vengeance terrible nourrie par les souffrances endurées (nous sommes ici en présence d'un karma commun à un peuple) et le méchant Manitou en profite pour tenter de mettre fin une bonne fois pour toute à la civilisation de l'homme blanc.

Et faut-il aussi rappeler la référence à Lovecraft et au mythe du Grand Cthulhu ? On nage en plein dedans ici !

Si le livre nous contente par son nombre de pages, le dénouement final m'a paru assez rapide. Faut-il dire qu'on n'a pas trop le temps de dire « ouf » et qu'on ne s’ennuie pas une seule seconde.

Et je n'ai pas été déçu par cette fin. Donc tout va bien.

Au niveau de l'écriture, la patte de Masterton est bien présente et totalement maîtrisé (on est loin des maladresses du premier volet). L'auteur oscille entre le point de vue d'Erskine (1ère personne du singulier) et utilise aussi la 3ème personne du singulier pour raconter les passages auxquels son personnage principal ne prend pas part.

Une liberté de narration totale donc, peu de contrainte et c'est pas plus mal pour le lecteur !

Cela donne aussi beaucoup de rythme.

Pour finir, « L'Ombre du Manitou » est pour moi le volet le plus abouti de la trilogie de base.

Une véritable référence pour le roman d'horreur !

Note : 19/20

Le retour du Manitou :

L’intégrale de cette trilogie finit avec une courte nouvelle intéressante de surcroit mais loin d’être réellement exploitée. Masterton n’a peut-être pas voulu abuser de sa bonne vieille formule et il l'a sûrement écrit pour nous donner des nouvelles de son personnage fétiche Harry Erskine.

Et on prend beaucoup de plaisir une nouvelle fois à retrouver Harry, de le voir avec de toutes nouvelles responsabilités et plutôt assez épanoui.

Une nouvelle plaisante à prendre comme un petit bonus !

Note : 15/20

Note globale de la trilogie : 17,5/20

http://jldragon.over-blog.com/2015/05/manitou-l-integrale-de-la-trilogie.html

par JLDragon
Hanté Hanté
James Herbert   
Jamais un livre ne m'avait autant fait frissonner.
L'auteur vous plonge dans une atmosphère oppressante tout au long du roman, et le dénouement final n'en ai que plus angoissant voire même terrifiant.
Bref une histoire de fantôme à vous donner la chair de poule!

par Pimus