Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Heidara : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les sept portes de l'Apocalypse, tome 1 : La croisade des Carpates Les sept portes de l'Apocalypse, tome 1 : La croisade des Carpates
Diana Callico    Vanessa Callico   
Mon avis :

Je remercie les auteurs Vanessa Callico & Diana Callico pour m'avoir permis de découvrir leur roman dans le cadre de notre partenariat.


J'ai découvert ce livre lorsque les auteurs l'ont mis en jeu lors d'un concours sur leur page Facebook, j'ai alors tenté ma chance et je me suis inscrite, sait-on jamais, mais très rapidement, j'ai reçu un mail de Vanessa, me proposant de recevoir « La croisade des Carpates » en échange d'une chronique. Comment résister à cette proposition si généreuse !

Le résumé est tellement aguichant que c'est avec enthousiasme que je me suis lancée dans ma lecture, malheureusement, ce livre n'est pas pour moi, car dès le début, je me suis ennuyée et à aucun moment, je n'ai réussi à rentrer dans l'histoire.
Mais pour tout vous dire, il m'a menée en erreur, le fait qu'une jeune femme moderne soit projetée dans le corps d'une femme du XVe siècle m'a vraiment beaucoup plu, mais la façon dont le texte est écrit ne m'a pas emballée plus que ça.

Suite de ma chronique: http://leslecturesdelily.overblog.com/2013/12/166-la-croisade-des-carpates-%C3%A9crit-par-vanessa-et-diana-callico.html
London Fashion, Tome 1 : Journal stylé d'une accro de la mode London Fashion, Tome 1 : Journal stylé d'une accro de la mode
Catherine Kalengula   
Un livre divertissant mais non littéraire . J'ai lu ce livre car la mode est très présente dans se livre et c'est une de mes passions et je n'ai pas été déçue . Le style d'écriture est léger , mais il y a peu ou absence de sentiment donnés par la lecture dans se livre . Les croquis de mode sont là pour meubler le texte qui est pour moi insufisant .

par Emmapomme
Mission de haut vol, Tome 1 : 15 jours pour réaliser le casse du siècle Mission de haut vol, Tome 1 : 15 jours pour réaliser le casse du siècle
Ally Carter   
Une très bonne surprise que ce roman. Intriguée que j'étais par le thème je l'ai trouvé d'occasion et j'ai sauté dessus.
Bien m'en a pris.
Certes pour la jeunesse, il n'en reste pas moins bon.
On suit les aventures de cette jeune fille déjà grande qui est prête à tout pour sauver son père, quitte à se mettre ses alliés à dos.
Elle devra réussir l'impossible et on la suit avec avidité.
Un tome excellent

par Ceinwèn
Drakons, Tome 4 : The Treasure Keeper Drakons, Tome 4 : The Treasure Keeper
Shana Abé   
J'aime bien cette saga ; dommage que la parution en français se fasse attendre...

par Verolane
Les garçons ne tricotent pas (en public) Les garçons ne tricotent pas (en public)
T.S. Easton   
Un très bon roman jeunesse, plein d'humour et qui met à bas les clichés sexistes.
Ben a beaucoup d'humour, on s'attache énormément à son petit monde. Il a la poisse mais s'en tire très bien !
Je le conseillerai à ma fille. Les cinquante nuances de Graham sont irrésistibles !
Codex Aléra, Tome 5 : Princeps' Fury Codex Aléra, Tome 5 : Princeps' Fury
Jim Butcher   
Je répands la bonne nouvelle :
Il faudra de la patience, le livre ne sortira pas cette année, mais le tome 5 de Codex Alera sera bel et bien publié par Bragelonne. (Pour vérifier, veuillez passer par la page FB de Bragelonne)
La série est SAUVÉE ! :D

par Eleden
Les Colombes du Roi-Soleil, Tome 4 : La promesse d'Hortense Les Colombes du Roi-Soleil, Tome 4 : La promesse d'Hortense
Anne-Marie Desplat-Duc   
Je n'ai pas lu tous les livres de la série, mais dans ceux que j'ai lu, c'est mon préféré !! Il est cool et attachement entre Simon et Hortense est bien décrit !!

par Marie15
Destinés, tome 1 : un nouveau départ Destinés, tome 1 : un nouveau départ
Lucie Barnasson   
Bon je vais y aller direct, ce livre a été une énorme et superbe surprise pour moi.

J'adore les dystopies, qu'elles soient toutes douces comme La Sélection ou plutôt brutale comme Divergente (bon brutal tout est relatif on est d'accord), et ça faisait longtemps que je n'en avais pas découverte une qui me plaise autant que Destinés.

Il y a de tout dans ce livre. Il y a de la douceur au sein des couples qui se forment, il y a de la futilité dans les petites anecdotes de cours, il y a de la dictature (nécessaire à toute bonne dystopie à mon goût), il y a des question, une multitude de questions, mais qui trouvent des réponses au fur et à mesure du livre, et il y a de l'action, beaucoup d'action.

On va vivre dans ce livre tellement de péripéties, qu'avec le recul j'ai l'impression d'avoir lu plusieurs tomes différents, ce qui est un point plutôt positif.

Il y a dans ce monde deux types de personnes différentes, et à plusieurs moments dans l'histoire je me disais : "Ah lui, il fait partie de cette catégorie c'est clair", et puis en fait non. L'auteure nous fait tourner en bourrique mais dans le bon sens du terme. On est complètement happé dans les questionnements des différents personnages et on se surprend à ressentir les mêmes émotions qu'eux.

Ce qui n'est pas pour me déplaire non plus est l'écriture de l'auteure. Elle est très fluide, on a l'impression que tout coule de source pour sa plume, les mots sont toujours bien choisis, et les phrases s'enchaînent très bien. Ce qui fait qu'on avance dans le roman sans vraiment le voir (j'ai dévoré ce livre, qui n'est pourtant pas tout fin, en deux soirées).
J'ai bien aimé que vers les deux tiers du livres on soit de temps en temps du côté de Tristan pour avoir un autre point de vue. Même si j'avoue que les 2-3 premiers paragraphes sont un petit peu perturbants, le temps de s'adapter. Ça nous permet de voir les choses sous un autre angle et de répondre à certaines de nos questions, car bien entendu, Lénia et Tristan n'ont pas les mêmes connaissances sur les sujets abordés dans le livre.

Le monde qui a été développé ici est du un peu revu, ne nous mentons pas, il y a un dôme qui fait penser aux limites des districts dans Hunger Games (ou plus simplement au dôme du livre le Dôme), on a des choses qui ont été interdites car nuisible dans le passé comme dans Promise, certaines personnes se révèlent être différentes des autres comme dans Divergente, et j'en passe certainement, mais malgré cela, le tout mis ensemble forme un très bel univers qui est bien construit.
Rien n'est laissé au hasard et chaque élément qui paraît incongru de prime abord vient de quelque part et on l'apprend au cours de notre lecture.

Un véritable coup de cœur pour moi!!

par alexia120
Maîa Luna La Quête, Tome 1 : Sort-Céleri Maîa Luna La Quête, Tome 1 : Sort-Céleri
Frédérique Pinson Ibarburu   
je l'ai lu lors de sa sortie... très friande de ce genre de lecture. J'ai trouvé ça marrant. L'héroine est une drole de personnage. Au delà de l'aspect journal de sorcière, l'histoire arrive assez vite et on est pris par la cadence du ton emporté de l'auteur.

par NONETTE
La Passe-Miroir, Livre 3 : La mémoire de babel La Passe-Miroir, Livre 3 : La mémoire de babel
Christelle Dabos   
Que d’émotions en refermant ce troisième tome.

Quand je claironne que La Passe-Miroir est mon nouveau Harry Potter, je n’exagère pas. C’est une histoire doudou, dans laquelle je me plongerai au même titre que dans HP en cas de coup de blues.

Le principal défaut de ce tome ? Le même que les autres : PAS ASSEZ ! Comment fait Christelle Dabos pour pondre des pavés de 500 pages trépidantes d’action dont on sort avec une impression de trop peu ?!
Ici, c’est particulièrement accentué par le fait qu’Ophélie est loin d’autres personnages importants : [spoiler]Bérénilde, Victoire, Archibald, Renard, Gaëlle et bien entendu la superbe Victoire qui m’a totalement charmée. Personnages qu’on ne voit que le temps de quelques chapitres beaucoup trop courts à mon goût…[/spoiler] De ce côté-là, c’est une petite déception.
Le personnage de Victoire est très prometteur ! C’était intéressant de voir le monde par ses yeux, j’ai hâte de la revoir !
Ca aurait pu être sympa également que le grand-oncle joue un rôle plus large, un peu comme Roseline.

Concernant l’intrigue, j’ai été ravie de constater quelques précisions bienvenues, accompagnées d’éclaircissements qui épaississent encore un peu plus le mystère comme Madame Dabos sait si bien les distiller. [spoiler]Un monde bien réel imaginé par une romancière, Eulalie Dilleux… une jolie mise en abîme ![/spoiler]
J’ai été un peu déçue de la méthode employée par Ophélie pour en savoir plus : adopter une nouvelle identité (procédé déjà utilisé avec Mime) et attendre de gravir les échelons. Pour un troisième tome, je trouve ça dommage de devoir recourir à de tels artifices.
Les nouveaux personnages rencontrés sur Babel ne m’ont pas plus charmée que cela, excepté Ambroise, Blasius et le Sans-Peur. Au passage, bravo à Christelle d’avoir intégré à l’histoire une personne handicapée et une personne homosexuelle, c’est assez rare (notamment en littérature jeunesse !) pour le souligner.

On pourrait croire que je trouve plus de défauts que de qualités à ce tome. Ce n’est pas le cas ! C’est simplement plus facile de mettre le doigt sur quelques défauts objectifs que sur les raisons qui font de ce roman un véritable page-turner avec une intrigue qui gagne en profondeur de tome en tome.

Le couple Ophélie/Thorn fonctionne sur les mêmes rouages qui en font un duo hors clichés ; ils évoluent peu à peu au plus grand plaisir de la fleur bleue qui sommeille au fond du lecteur. Une question demeure : quel est le problème de Thorn dans ce tome avec le désinfectant ?? Je suis tout ouïe si quelqu’un a compris ^^’

C’est une saga intelligente qui n’a de cesse de surprendre son lecteur et de lui faire se poser des questions à chaque nouvel indice, chaque révélation.

Dans ce tome précisément, Christelle Dabos dépeint sans équivoque une société dystopique où la censure et le contrôle de soi pour la cité est la règle. Pour une fois, on voit clairement comment une telle société se met en place et on sait que nos héros vont tout faire pour empêcher que ce modèle s’étende à d’autres arches. C’est un aspect que j’apprécie énormément dans cette série.

Maintenant il n’y a plus qu’à attendre le dernier tome. Je l’attendrai patiemment, mais avec de grandes expectatives !!