Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Heireann58 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le démon des morts Le démon des morts
Graham Masterton   
Un des romans de Masterton où il atteint les sommets de son art : les péripéties s'enchaînent avec rythme, les thèmes s'entrecroisent, le tout dans une ambiance mélancolique et trouble. Aussi un hommage aux films de Romero.
Rituel de chair Rituel de chair
Graham Masterton   
un très bon roman qui fait froid dans le dos !!
le père aura beaucoup de courage et de "sacrifices" à faire pour sauver son fils de cette secte très éffrayante
Tu ne te souviendras pas Tu ne te souviendras pas
Sebastian Fitzek   
C'est le second livre de Sebastian Fitzek que je lis et je ne suis pas déçu ; même si au début, l'intrigue m'emballait bien moins que dans Thérapie.
Le côté mystique de la régression me rebutait et j'attendais (et espérait surtout) que cette hypothèse soit écartée.

Encore une fois, nous sommes tenu en haleine tout du long. Le rythme infernal du livre nous empêche de quitter les pages des yeux. Ici, attendez-vous à beaucoup de rebondissements !
Pour ma part, je n'ai rien décelé avant la fin.
Fitzek est un manipulateur de grand talent.

En conclusion, un suspense diabolique mais tellement délicieux que j'en redemande.

Petit mot à part : ici aussi, je recommande de lire les remerciements l'auteur qui, comme dont son premier roman ont de quoi faire sourire le lecteur et gagnent à être lu ;-)


par dadotiste
Le Briseur d'âmes Le Briseur d'âmes
Sebastian Fitzek   
Un bon thriller mais, moins original que "Thérapie" et "tu ne te souviendras pas".
En effet, celui-ci était un peu trop prévisible à mon goût et avec une additivité moindre que les précédents. Un huit clos intéressant, certes, mais manquant cruellement de suspense ; on se doute avec facilité du dénouement.
Toutefois, j'ai trouvé le jeu des devinettes et les clins d'oeil à son autre roman amusant.

En conclusion, il se lit aisément mais l'auteur est capable de faire bien mieux.

par dadotiste
Level 26 Level 26
Anthony E. Zuiker   
Alors 2 choses sur ce livre:
- L'histoire tout d'abord est drôlement convenue, et mis à part quelques scènes bien rendues (comprenez qui font frissonner), je n'ai pas trouvé de quoi m’enthousiasmer (et surtout pas sur les personnages qui n'ont aucun charisme). Reste que le tout est assez bien conduit pour donner envie d'aller jusqu'au bout, ce qui est déjà pas mal.

- L'ajout de video sur le net: voilà ce qui m'a décidé à lire ce livre. Prolonger l'expérience de lecture sur internet je me disais que ça pouvait être génial. Mais le résultat est très décevant: en fait les vidéos, en plus de n'être pas très bien jouées, n'apportent rien de plus que si elles avaient été des scènes "normales" écrites directement dans le roman. Je pensais que poursuivre l'expérience sur le net allait apporter plein de choses à l'ambiance, au background, donner des indices sur l'enquête, développer des personnages (voire des intrigues) secondaires. Mais non, ce sont juste des scènes qui auraient pu (du?) figurer au sein même du roman.

Bref, je suis très déçu tant par l'histoire que par cette promesse de nouvelle expérience de lecture.

par tolomas
L'Appel du néant L'Appel du néant
Maxime Chattam   
Génial! Et j'ai même envie de dire enfin! Après le coma des mortels et que ta vonlonté soit faite, j'avais peur que Chattam ne revienne plus à ce qu'il sait faire de mieux un bon thriller. J'ai adoré retrouver Ludivine et son équipe. On entre tout de suite dans le vif du sujet et on n'a pas envie de le lâcher. Même moi qui ne lit jamais les remerciements etc, j'ai lu la post-face car je ne voulais pas le fermer et j'en ai appris un peu sur le vécu de ce livre.
ça faisait longtemps qu'un livre ne m'avait pas donné l'envie de sécher le boulot pour le finir au chaud avec une bonne tasse de thé.

par Dariouche
Tu tueras l'ange Tu tueras l'ange
Sandrone Dazieri   
https://serialbookineuse.wordpress.com/2017/10/18/tu-tueras-lange-sandrone-dazieri/

Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Robert Laffont et plus particulièrement La Bête noire pour m’avoir permis de lire la suite directe de Tu tueras le Père que j’avais beaucoup aimé d’ailleurs. C’est donc avec plaisir que je me suis plongée dans ce thriller signé de Sandrone Dazieri. Autant vous dire que c’est sans grande surprise que j’ai une nouvelle fois passé un très bon moment de lecture. Je tiens également à préciser que selon moi il est nécessaire de lire le premier opus même si les deux enquêtes son indépendantes l’une de l’autre. En effet, il y a de fortes chances que vous soyez spoiler par rapport à certains éléments touchant directement aux personnages principaux.

Ainsi, nous retrouvons Colomba Caselli qui est de nouveau appelée sur une scène de crime particulièrement troublante. En effet, tous les passagers en classe à faire das un TGV sont retrouvés morts à l’arrivée du train. Si de prime abord il s’agit d’un attentat terroriste revendiqué, semble-il, par Daesh, Colomba n’est pas vraiment de cet avis, persuadée que des zones d’ombre se cachent derrière cette affaire. Pour y voir plus clair et et lever le voile sur les soupçons qu’elle nourrit, Colomba n’a d’autre choix que de contacter Dante. C’est ainsi que ce dernier va découvrir que de nombreux autres meurtres et massacres sont liés entre eux par un seul et même prénom : Giltiné, l’ange de la mort.

L’intrigue est à la fois prenante et intelligemment conduite. J’ai été prise dans l’histoire dès les premières pages pour ne plus en sortir jusqu’à la fin. L’auteur nous entraîne dans une enquête palpitante dont les enjeux sont beaucoup plus compliqués qu’il n’y parait. Avec une narration simple mais percutante, l’auteur va droit au but sans s’embarrasser de fioritures. Toutefois, je salue son travail de documentation et de recherche pour nous offrir un récit aussi réaliste que cohérent. La plume de l’auteur est par ailleurs toujours aussi crue, incisive et nous tient au haleine tout au long du récit. Je dois dire que je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, si bien que je n’ai pas vu passer les 600 pages de ce pavé.

Pour ce qui est des personnages, j’ai été ravie de retrouver le duo de choc formé par Colomba et Dante dont les personnalités et la relation ont quelque peu évolué depuis les événements du Père. Ainsi, c’est une Colomba en proie à des doutes et encore plus mal dans sa peau qui se profile devant nos yeux. Dante, quant à lui, n’est pas mieux loti, avec ses phobies et ses crises de panique dont l’intensité semble s’être accrue. Mine de rien et aussi torturés soient-ils, ces deux personnages sont attachants et leur alchimie est palpable. Une autre figure qu m’a particulièrement intrigué, n’est autre que Giltiné. A la fois mystérieux et inquiétant, ce personnage n’aura eu de cesse de me fasciner tout au long du roman. On s’interroge sur sa véritable identité et les motivations qui se cachent derrière ses agissements.

En bref, Tu tueras l’ange est une suite à la hauteur du tome précédent. Sandrone Dazieri nous plonge une nouvelle fois dans un thriller rythmé où le suspens brillamment dosé. La fin, aussi surprenante qu’inattendue nous laisse sur un sacré cliffhanger ! Je n’ai maintenant qu’une hâte : lire le dernier volet de cette trilogie pour enfin connaître le fin mot de l’histoire !
L'Évangile selon Satan L'Évangile selon Satan
Patrick Graham   
Prenez une dose d’ésotérisme, un soupçon de religion, une pincée de thriller, une louche de gore et vous aurez un aperçu de ce qui vous attend dans ce livre. Bonne lecture!

par nf23
Le Livre des morts Le Livre des morts
Glenn Cooper   
Au début, j'ai eu peur de me perdre dans la narration qui alterne les dates, passant du XXIème siècle à un temps beaucoup plus lointain ou à une année ou quelques mois auparavant parfois, simplement en passant d'un chapitre à l'autre. Finalement, on plonge dans l'histoire très facilement, et une fois les éléments mis en place, on a plus qu'une envie : savoir la fin. Ce livre est excellent, les faits s’enchaînent à la perfection et nous tiennent en haleine jusqu'à la dernière page.

par x-Key
La dernière prophétie La dernière prophétie
James Patterson   
James Patterson signe là à nouveau un très bon roman. Différent de ceux qu'il a écrit précédemment car placé sous le signe de la religion. Certaines personnes auront du mal à se projeter dans l'histoire tant le sujet abordé semble , dans un premier temps, tiré par les cheveux. En effet, des jeunes filles vierges ET enceintes, il fallait oser cette idée mais cela renforçe au plus près sa thèse emprûntée à la religion catholique (Marie et l'Enfant Jésus). Le suspense ne manque pas, l'idée est originale, la fin totalement inattendue. Un bon roman.