Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Helen-7 : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Cinquante nuances de Grey Cinquante nuances de Grey
E.L. James   
Que dire... A part que je ne comprends pas l'engouement pour ce roman: c'est mal écrit, l'histoire est d'une banalité affligeante et les personnages manquent d'intérêt. Ana a une certaine tendance à la schizophrénie, elle hésite entre sa conscience et sa déesse intérieure et à part rougir toute les 2 pages et se mordre la lèvre toutes les pages elle ne fait pas grand chose! Quant à Mister Grey lui il est atteint de névrose et cherche à tout contrôler. Il est limite borderline!
Les scènes soit disant BDSM sont sans intérêt, l'auteure aurait du lire Sade, cela lui aurait donné des idées.
Bref, 50 nuances de Grey est un produit purement marketing dont l'histoire aurait pu être éditée par Harlequin!!!

par Evaelle
Wind Dragons MC, Tome 1 : L'Antre du dragon Wind Dragons MC, Tome 1 : L'Antre du dragon
Chantal Fernando   
Tous les goûts sont dans la nature. Mais au risque de déplaire, seuls la couverture et le résumé sont attirants.
Des bikers supposés motards d'un gang qui n'en sont absolument pas. C'est une blague et une parodie affligeante du genre.
Une héroïne gamine, exaspérante.
Un héros transparent sans caractère.
Le couple est ado, immature et manque cruellement d'épaisseur.
Les protagonistes manquent tous de profondeur.
Les dialogues sont dignes des cours d'école. Super pour des prétendus adultes, des durs à cuire.
Une trame qui ne ressemble à rien et n'est pas crédible.
L'auteur nous sert des ersatz, des leurres.
L'ensemble est simplement pathétique.
J'ai perdu mon temps, d'autres ont fait largement mieux.

En bref, une écriture saccadée, un scénario catastrophique, des virages risibles et des personnages insipides, ennuyeux.
Évidemment la série s'arrête ici, ce n'est pas pour moi. Néanmoins d'autres trouveront certainement leur bonheur.
Bonne lecture.
Hell's Horsemen, Tome 1 : Indéniable Hell's Horsemen, Tome 1 : Indéniable
Madeline Sheehan   
Pitié, flinguez moi.

En finissant ce livre, j’ai juste eu l’impression de sortir tout droit des enfers. Ce livre est un cauchemar. Une horreur. J’ai très rarement lu un truc aussi écoeurant et infâme. Ce livre est une insulte à toutes les femmes de la terre. C’est vulgaire, c’est cru, c’est écoeurant. Ce roman commence super bien, avec un début génial, et puis ça vire à l’enfer, ça part complètement en cacahuète et ça devient juste un grand n’importe quoi.

Eva est la fille d’un gangster, chef de son clan. Elle vit au milieu des assassinats de rues, des contrats de morts et de trafiques de drogues. A l’âge de 5 ans, alors qu’elle rend visite à son père en prison, elle rencontre Deuce, 23 ans. Un lien se crée, un lien que Deuce ne peut expliquer. Ils se retrouvent bien des années plus tard, alors qu’Eva est une jeune femme et alors leurs chemins se croiseront, se sépareront mais envers et contre tout, ils s’aiment, à la folie…

Ces dernières années, on a eu une hausse immense de romans qui porte sur le BDSM et le fantasme de soumission. Ce livre n’a rien d’une lecture BDSM mais elle parle du thème de la soumission. Etant moi-même frivole des romans BDSM/Soumission, j’ai lu Fifty Shades, Crossfire, Beautiful Bastard, etc et ce sont des romans que j’ai adorée, je suis donc fane et très ouverte d’esprit à ce sujet. Mais dans ce roman, ce n’est plus de la soumission. C’est de l’esclavagisme, c’est de l’asservissement totale, mental et physique. Cela m’écoeure que ce soit une femme qui ait écrit un roman comme celui là, car dans ce livre, la femme n’est rien qu’un objet entre les mains des hommes, elle est trompée, rabaissée, humiliée, et c’est normal, y’a rien à redire là-dessus, elle doit penser comme son homme lui dit de penser et surtout ne jamais l’ouvrir. Bordel, mais c’est quoi ça ? Ce roman humilie les femmes, les rabaisse au rang d’animal, il n’y à rien d’excitant là dedans, c’est pervers, malsain, écoeurant et monstrueux.

Eva, l’héroïne, est la femme la plus stupide que j’ai jamais vue de ma vie. Elle se fait violer, battre, humiliée, asservie… et elle en redemande. Elle aide l’homme qui lui fait, elle ne le lâche pas, mais bordel faut être cinglée pour se faire maltraiter des manières les plus abominables qui soient et revenir constamment vers cet homme, se battre pour cet homme ! Cet homme en question, c’est Frankie, troisième personnage principal de l’histoire et juste un véritable psychopathe, un malade mental terrifiant. Quand a Deuce, le héros… Il m’a écoeurée. Il dit aimer Eva, mais ça ne l’empêche pas d’aller coucher avec des tas d’autres femmes, [spoiler]alors même que sa précieuse Eva est enceinte.[/spoiler] Et il considère cela comme normal, y’a rien de mal là dedans. C’est à vomir. Et tout les hommes pensent ainsi dans ce roman, tout les hommes du gang, y en à pas un qui trompe pas sa femme, qui la rabaisse pas, non ils sont tous comme ça ! Mais bordel, c’est abominable ! Il y a plusieurs couples secondaires dans le roman, qui marche au même pas que Deuce et Eva : se croise et s’éloigne, ils couchent, l’homme trompe la femme, l’humilie, elle part, elle revient et ça recommence. En dehors de cela, le livre est tout aussi horrible de par le trop plein de sexe, il n’y à que du sexe dans ce livre, du sexe même pas sensuel où érotique, juste du sexe cru et dégoûtant, des viols, etc. L’auteur a complètement oublié son thème de gangster, le délaissant pour ne parler que de coucheries, de manipulations et de tromperies. Il y a aussi quelque chose qui ne va pas dans l’écriture. A chaque chapitre, elle fait sauter plusieurs années. Au final donc, tout va bien trop vite, et ça enlève le peu de profondeur qu’aurait pu avoir le roman. En bref, vous l’aurez compris, ce roman est pire qu’une déception, c’est une abomination, car c’est un rabaissement totale de la femme, en lisant ce livre on n’apprend qu’une chose que les femmes sont des objets dont les hommes peuvent faire ce qu’ils veut. Et l’auteur a choisi de montrer tout ce qui peut arriver de pire alors. L’histoire en devient écoeurante et inintéressante, la romance ne se fait presque plus ressentir, je ne mets pas la pire note à ce roman uniquement à cause des 100 premières pages qui était très bonne et laissait prévoir à un bon départ. Dommage qu’ensuite tout s’écroule. J’ai juste envie de rencontrer Madeline Sheehan pour lui demander « Mais bordel, qu’est-ce qui t’est passé par la tête d’écrire un truc comme ça ? ».

Vous l’aurez compris, pour moi ce livre est abominable et traumatisant, et je ne vous le conseille pour rien au monde.

Hell's Horsemen, Tome 2 : Imparfait Hell's Horsemen, Tome 2 : Imparfait
Madeline Sheehan   
http://lestentatrices.net/2015/06/10/hells-horsemen-2-imparfait-madeline-sheehan/

« Indéniable », le premier tome de la série Hell’s Horsemen, m’avait laissée un sentiment mitigé… J’avais autant aimé que détesté tellement l’histoire était dure. Ce deuxième tome a son lot de noirceur, mais je n’ai pas ressenti le « malaise » qui m’avait parfois gênée dans le précédent.

Même après sa mort, Frankie continue à détruire le club de motard… Deuce et Eva n’arrive pas à dépasser leur traumatisme… Ripper est défiguré, et il essaie d’oublier les tortures qu’il a subi dans l’alcool et la drogue… Danny, la fille de Deuce, se retrouve seule, au milieu d’une belle-mère dépressive et un père absent… Plus rien ne va au sein des Horsemen… Ne se sentant pas à sa place au bal de promo, Danny téléphone au club pour qu’on vienne la chercher. Deuce envoie Ripper faire le chauffeur… Il trouve la jeune fille déprimée et quand elle lui dit ne pas vouloir rentrer directement, ils s’arrêtent près d’un lac pour boire et fumer… L’ébriété aidant, Danny se laisse tenter par un bain de minuit…et par le corps de Ripper. Celui qui est couvert de cicatrice, doté d’un œil en verre, devenu « Imparfait » à cause de Frankie est parfait pour elle. Et, elle, elle est tout ce qu’il a toujours eu besoin sans le savoir. En une nuit, ils vont s’appartenir l’un à l’autre… Mais les règles du club leur interdit cette relation, et les conséquences de leur passion vont être lourdes !

Ripper a énormément souffert, il est amer et en colère. Mais il suffit qu’il se regarde à travers les yeux de Danny pour que tout change. Danny est déprimée mais il a suffit d’une nuit avec lui pour se sentir à nouveau vivante...

Ils m’ont, tous les deux, souvent énervée ! Lui, à cause de son manque de courage à assumer ses sentiments face à Deuce et parce qu’il préfère fuir. Elle, parce qu’elle choisit la facilité de se laisser porter par les événements plutôt que d’aller le chercher par la peau du cul… Mais, tous les deux ensemble, c’est wahoooo… Leurs échanges silencieux, leur connexion…

C’est superbe !

L’auteur arrive l’exploit de rendre irrésistible un mec complètement défiguré… A faire ressortir la beauté d’une personne, la beauté des sentiments, dans un univers noir et laid.
Hell's Horsemen, Tome 3 : Inaccessible Hell's Horsemen, Tome 3 : Inaccessible
Madeline Sheehan   
Tegen et Cage sont des personnages horripilants ! Bouh !
Tegen est une chieuse, une emmerdeuse de première, qui ne sait pas parler sans hurler et dire des insanités. Elle est vulgaire et pénible. Vraiment pénible. Elle ferait peur à un Pitt-Bull enragé.
Cage est un connard prétentieux. S'il est un poil mieux que son père, il en suit la trace tout de même ! Vaut mieux pas trop s'y frotter car il serait vite fait à vous mettre une tatane. Il est colérique, violent, arrogant, queutard, sexiste... etc...
Bref, de beaux portraits que je vous dresse là, non ??
Nous sommes d'accord. Ce sont des merdeux... comme tous les personnages de cette série !

Je me suis une nouvelle fois régalée ! J'ai adoré Tegen et Cage.
Comment ça, je me contredis ? Oui... mais non. Enfin... peut-être, mais j'ai des excuses :
Premièrement, je suis une fille. (On dit bien qu'une fille est toute en contradictions, non ?)
Et deuxièmement ce n'est pas de ma faute si Madeline Sheehan est un génie !! Elle arrive, par je ne sais quelle magie, à sublimer ses personnages : ils sont horribles, oui, mais sublimement horribles. Connards aussi, mais sublimement connards etc... Ils sont sublimement imparfaits !! Et au final, on ne peut que les adorer !

Pour vous dire à quel point l'auteur a du talent, vous vous souvenez de Dirty, le cracra du club ? (d'où son surnom).
Il est sale, il pue, il est vulgaire, dégue, repoussant, cinglé... Eh bien, une partie de ce tome lui est consacrée (avec Ellie, la copine de Danny).
Croyez-le ou non, mais Dirty est le personnage le plus incroyable de cette série ! Il m'a terriblement touchée et émue. C'est inimaginable ce que Madeline a fait de lui, ce qu'elle arrive à nous faire ressentir pour lui alors qu'il est si déglingué ! Je suis époustouflée par ce que j'ai lu.

En bref ? Une double histoire, celle de Tegen et Cage et celle de Dirty et Ellie, qui nous sort une nouvelle fois de notre zone de confort, qui est dure, impitoyable, violente, dérangeante et... SUBLIME !

Avis complet sur http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/11/hells-horsemen-t3-inaccessible-de.html

par toutoun
Hell's Horsemen, Tome 4 : Tourmenté Hell's Horsemen, Tome 4 : Tourmenté
Madeline Sheehan   
Ce quatrième opus est différent des précédents. Moins centré sur le Club des Hell’s Horsemen et plus sur l’histoire de Dorothy. La vie amoureuse tumultueuse de cette dernière et ses hésitations entre les deux hommes de sa vie, Jason et Hawk, ne nous sont pas étrangères puisqu’elles étaient amorcées auparavant. Ce qui change en revanche, c’est le portrait que nous offre l’auteur sur chacun d’entre eux. Leurs histoires entremêlées sont loin d’être simples et les sentiments intenses sont bien présents. J’ai vraiment aimé retrouver l’univers de cette série. Et quand bien même je l’ai trouvé moins brut, je suis sous le charme de la plume de l’auteure qui est, pour moi, indétrônable dans ce style.

Dorothy est une amoureuse de la vie et de l’amour. Du plus loin qu’elle se souvient, son seul but était de faire un mariage heureux et de s’occuper de ses enfants. Sa vie ne s’est pas exactement passée comme elle le rêvait. Un mariage malheureux, une liaison avec Jase longue de dix-sept ans dans l’ombre de sa femme, et une relation cachée avec Hawk, le père de Christopher, son fils. Sept ans après son agression et avoir recouvré ses souvenirs, il est temps de faire le point ! Est-elle amoureuse de Hawk ? Ont-ils un avenir ensemble ? Elle va devoir répondre à ces questions plus rapidement que prévu en raison des menaces qui pèsent sur Hawk et le Club.

À travers les yeux de Dorothy, Jase et Hawk, nous suivons tour à tour les ondulations de leur vie. Regrets et remords pour l’un, désir et patience pour l’autre, puis hésitation et acceptation. C’est vraiment agréable d’avoir le point de vue des trois personnages. Ce quatrième opus permet quelques bonds dans le temps, et les membres du Club sont à un tournant de leur vie. Les enfants ont grandi, prêts à prendre la suite.

J’ai eu l’impression que Madeline Sheehan nous ménage une pause, un interlude plus doux, plus introspectif avant de nous replonger, à n’en pas douter, dans un cinquième opus puissant et déchaîné. Pourquoi, dis-je ça ? Parce que cette fin nous coupe le souffle et nous laisse en suspens ! Vivement la suite que nous soupçonnons être un déferlement de violence extrême.

En bref, cet opus est moins intense, moins addictif, mais j’ai tout de même pris plaisir à retrouver le Club et la plume si particulière et sans filtre de cette auteure.
Blacklistée Blacklistée
Cole Gibsen   
UN jour j'ai eu envie de lire ce livre. je ne le regrette pas. il est vraiment très prennant, je l'ai lu en deux jour. une histoire qui résumé assez bien le harcelement scolaire même si je trouve que l'auteur n'a pas assez insisté sur les méchancetés de Reagan au début, [spoiler]tout le long du livre elle parle des horreurs qu'elle a dit mais nous ne les voyons pas, ce livre veut montrer que les bouaux ne sont pas si mauvais et que les victimes ne sont pas si inoccente, le livre prends l'axe des regrets, de comment régler ça. je trouve cela domage de ne pas avoir eu de harcèlement en dehors de l'école,l'auteur parle d'un groupe facebook puis plus rien, Regan est exclue et un peut maltraitée par Amber mais au final... rien de bien grave[/spoiler] le récit n'entre pas assez loin dans l'horreur. Nolan est intriguant, un jeune homme assez bizarre mais qui peut surprendre [spoiler]il vient en aide à Regan pour réparer ce qu'il a fait, car oui c'est lui avec son amie Blake qui, pour venger la tentative de suicide de son ex, a placarder les horreurs que Regan et ses amies ont dit sur les gens du lycée. [/spoiler] j'ai bneaucoup aimer Nolan. [spoiler]quand Regan découvre la vérité sa réaction est normale mais ma attristée, j'aurais aimer que leur couple prenne réellement vie, la fin ouverte sur ce point est frustrante. Nolan peut être pardonner car il a su dire stop quand il s'est rendu compte de son erreur et a essayer de réparer son erreur, et elle qui dit que tout cela l'aura quand même fait changer dit qu'elle ne peut pas lui pardonner, dommage [/spoiler]
conclusion un très bon roman qui m'a touché, mais il manque quelque chose. Le harcèlement n'a pas été assez fort, la méchanceté de Regan pas assez exploitée et la fin un peut bizarre. en bref un livre à lire mais qui aurait mérité 100 pages de plus et qui aurait du être beaucoup plus dur, car la réalité de personne harcelée passe par les réseaux sociaux et les sms et appel téléphonique.

par ScarlettD
Reapers Motorcycle Club, Tome 1 : Possesseur Reapers Motorcycle Club, Tome 1 : Possesseur
Joanna Wylde   
Un premier tome que j'ai beaucoup apprécié. L'histoire avec les bikers m'a fait penser à la série Sons of Anarchy.
C'est l'histoire de Marie, une jeune femme qui vient de quitter son ex-mari violent pour s'installer chez son frère. Celui-ci traite d'affaire avec les Reaper, des bikers. Elle rencontre l'un d'eux, Horse.
Dans ce livre, l'histoire se déroule autour de la rencontre de Marie et Horse, le rapprochement et leur vie ensemble. C'est très dur pour marie de rentrer dans le monde d'Horse car celui-ci vit dans un monde où les règles ne sont pas les mêmes que les citoyens lambda.
Beaucoup de scènes de sexe entre nos 2 personnages, de la violence aussi car on est plongé dans un monde dur et violent.
L'histoire est racontée par Marie et Horse, mais la partie de Marie est plus importante et est racontée à la première personne.


par chica07
La Loi du cœur La Loi du cœur
Amy Harmon   
Je crois que ce qui m'a immédiatement attirée à ce roman, c'est la couverture. Au delà du fait qu'elle soit simplement magnifique, je ne pouvais m’empêcher de m'abreuver du mystère brutal et poétique, fort mais tellement délicat qui me fixait à travers les yeux présents dans ces profondeurs de bleu. Comme si la couverture me mettait au défi, moi aussi, de comprendre Les lois de Moïse.

C'est une histoire qui dérange, parsemée de toutes ces choses qui font d'une histoire ordinaire un véritable bijou. C'est une histoire sur la différence, sur la patience mais aussi la confiance. Et par dessus tout, l'espoir et le pardon. Celui d'un jeune homme qui ne voulait pas se laisser trouver, et d'une jeune femme qui ne pouvait s’empêcher de le chercher. Celui d'un petit garçon effrayé par la mort qui le hante, et d'une petite fille qui n'a peur de rien.

La beauté de ce roman n'a rien à envier à celle de sa couverture qui, à l'image des extraordinaires tableaux de Moïse, m'ont transportée dans un autre monde.

J'ai ri. J'ai crié. J'ai pleuré. Beaucoup.
Mais par dessus tout, j'ai rêvé. Beaucoup.

par Schweppy
Reapers Motorcycle Club, Tome 4 : Défenseur Reapers Motorcycle Club, Tome 4 : Défenseur
Joanna Wylde   
Encore un bon tome !
l'auteure nous annonce la couleur dès le début !
Je ne pensais pas accrocher au personnage de Reece et bien pas du tout !
London m' a énormément touché par son courage et sa gentillesse
Tout s'enchaine à la bombe que sort hunter à la réunion...
Epilogue sur Jess qui à l'air intéressant à suivre
et le prochain sur Puck....impatiente !!

par nadoss
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4