Livres
553 693
Membres
598 195

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Hell's bikers, Tome 1 : Bly



Description ajoutée par Jessica-142 2020-09-09T01:18:17+02:00

Résumé

Ancien marine qui a fait la guerre d’Afghanistan, Bly a intégré les rangs des Hell’s Bikers dont son père est l’un des fondateurs. Depuis son retour, il ne jure que par trois règles : le club, sa moto, et les filles. Tout roulait jusqu’à ce qu’il voie Tessalia, belle et sauvage comme il les aime. Il ne pense qu’à la faire sienne et sera prêt à tout pour en faire sa régulière, mais les apparences peuvent nous aveugler.

Sera-t-il prêt à faire face au passé sombre et violent de celle qu’il convoite ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 93 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par CrystalM 2020-11-28T22:15:58+01:00

Prologue

Comment l’homme peut-il être aussi cruel ? Et pourquoi ? Quelles sont les raisons qui poussent des personnes à commettre des actes affreux tout en se montrant impitoyables, avec aucune once de remords face à des êtres humains ? Des êtres sans défense et apeurés. Ils déciment des familles entières sans que l’un d’entre eux ressente un minimum de peine ou même de la compassion dans la douleur qu’il inflige. Ils abattent de sang-froid des pères de famille, pour ensuite violer leur femme, tout ça devant les yeux encore innocents d’enfants.

Ces hommes-là ne ressentent ni la douleur, ni la peine, ni la pitié. Tellement de questions que je me pose depuis des années en étant impuissante face à autant d’atrocités. Je suis écœurée de l’être humain, c’est la pire espèce sur cette Terre. Surtout dans mon monde à moi. Car c’est bien connu de tous, il y a deux mondes ; celui des riches, où tout brille et tout est beau, et celui des pauvres, le mien, dissimulé derrière les magnifiques immeubles qui cachent la misère.

Des monstres insensibles, voici les nombreux hommes que j’ai été amenée à rencontrer. Des gens de pouvoir de mon pays savent ce qui se passe réellement, mais, comme partout, ils ne font strictement rien pour aider toutes ces personnes en détresse. Ils préfèrent les laisser plonger dans le désarroi, en faisant tout simplement croire qu’ils n’existent pas. Ils ferment les yeux, et s’endorment dans leur luxueuse maison, à l’abri de tous.

Nous sommes devenus inexistants, ils sont tous soudoyés et corrompus pour de l’argent. Toujours plus d’argent. Ils n’ont plus d’humanité.

Des enfants impuissants font face à la cruauté des hommes, se défendant seuls et comme ils le peuvent. Et savez-vous pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils désirent vivre. Parce que dans l’innocence de leurs pensées enfantines, ils rêvent de s’échapper pour vivre une existence meilleure et faire de leur vie un rêve. L’espoir, ils y croient tellement que pour eux cela va devenir une réalité. Ont-ils une chance de s’en sortir et de survivre ? Oui, pour une petite minorité seulement, qui a développé un courage hors du commun. Cette minorité qui est restée assez forte malgré les pires atrocités subies, pour agir le moment venu.

C’est ce que mon frère et moi avons fait, nous enfuir de Rocinha, la plus grande favela de Rio de Janeiro au Brésil, mais plus précisément, de la décharge.

Malheureusement, aujourd’hui, loin du Brésil et installée dans l’Idaho au nord des É.-U., je me retrouve cachée dans cette salle de bains, le cœur battant et le souffle court. Je suis armée d’un fusil-mitrailleur, et suis prête à faire feu, afin de sauver la vie de ma nouvelle famille, qui se trouve au rez-de-chaussée. Je pense à celui échoué au sol, et prie pour qu’il s’en sorte. J’ai réussi à prendre la fuite de manière que ce fou me poursuive jusqu’ici, l’éloignant des autres et les mettant par la même occasion hors de danger. Seulement, je n’avais pas vu que cette satanée pièce était équipée d’une seconde porte communicante avec une autre chambre.

Quelle était la probabilité que ce démon ouvre précisément cette porte-là, parmi toutes les autres de cet étage ?

Mais c’était sans compter sur mon destin complètement pourri, qui me sonne son énième rappel. Je pensais que je m’en étais tirée, que tous ces malheurs de la vie étaient réellement derrière moi. Finalement, lors de mon séjour au Mexique, j’avais eu raison de m’inquiéter sur mon sort, car, bien évidemment, je n’étais pas encore sortie de ce passé merdique. En définitive, je ne m’en étais pas dépêtrée.

C’est ce qui me traverse l’esprit à cet instant, avec face à moi, le pire psychopathe parmi tous ces hommes cruels, sorti tout droit de mon enfer. Je me demande si j’avais seulement ne serait-ce qu’une infime petite chance de pouvoir en réchapper. Chez moi, un vieil adage dit que le passé finit toujours par nous rattraper. Eh bien, j’en suis la preuve vivante. Pourtant, j’ai mis tout en œuvre pour sortir la tête de l’eau et réapprendre à respirer et cela m’a demandé des années, mais j’y étais enfin parvenue.

Je ferme les yeux un court instant, lasse d’avoir hérité d’un destin pourri. Un destin dont je ne voulais pas et qui s’est imposé à moi dès la naissance. Je jette un rapide coup d’œil à l’AK-47 que je tenais la seconde précédente encore dans mes mains, mais qui dorénavant trône au sol à deux mètres de moi. Un liquide chaud s’écoule le long de ma joue. Pas de doute, ce fumier a réussi à m’amocher, vu la douleur vive qui se fait ressentir au niveau de mon arcade. Dire que dans mon enfance, nous étions meilleurs amis. Seulement, lui connaissait ma destinée, vu qu’il était à l’origine de mon enfer.

— Comment as-tu pu croire un seul instant que je te laisserais filer, Tessalia ? Tu es à moi, susurre-t-il d’une voix à me filer des frissons d’horreur. Tu l’as toujours été.

— T’es un grand malade, grondé-je, je ne serai jamais à toi. Comment de meilleur ami enfant, tu es devenu cet être malfaisant ?

— Meilleur ami ?! s’exclame-t-il avec moquerie. Tu rêves, Tessalia ! Ton destin lié au mien a toujours été d’actualité. Sauf que tu étais bien trop stupide pour croire à seulement de l’amitié. Moi, l’enfant le plus gâté pourri par son malfrat de papa, ai toujours voulu de toi dans ma vie. Alors papa a tout mis en œuvre afin de réaliser le plus cher vœu de son unique fils adoré. Même si tu étais la fille de notre ennemi juré.

La tâche a été ardue, je te l’accorde. On a dû tuer des centaines d’innocents, dans d’horribles conditions et assez longtemps, afin que ton très cher papa Romario cède enfin à notre chantage, pour ramener le calme dans les favelas. Non, mais sans déconner ! Le numéro un des cartels brésiliens ayant des remords et se prenant pour mère Teresa. Quelle ironie, putain !

— Tu parles comme si c’était toi qui avais commis ces horreurs, mais tu n’étais qu’un enfant tout comme moi.

— Mais pas un enfant de chœur, ma très chère. Mon monde a été noir bien avant le tien.

— Je me fous complètement de ce qu’a pu être ta destinée ! Et puis, tu arrives trop tard. J’ai fait la mienne, de vie. Et je suis comme mariée aujourd’hui. À un homme, un vrai.

— Tu parles de ton biker à la con ?! s’esclaffe-t-il. C’est vrai que, sur ce coup, tu m’as impressionné. C’est un sacré gaillard avec toute sa panoplie de muscles à rendre jaloux les culturistes. Mais je pense que son image s’arrête là. Il n’est bon qu’à faire de la figuration.

— Un instant et je pourrais croire que tu es gay d’approuver mon choix d’homme. Au cas où, sache que sa musculature en dessous de la ceinture est tout aussi impressionnante, lui lancé-je sur le ton de la confidence, consciente d’envenimer les choses.

Je finis à peine ma phrase qu’il m’assène un puissant coup au niveau de la pommette. C’est exactement ce que je cherchais en le provoquant, car l’erreur qu’il vient de commettre me permet de saisir son arme et de me donner l’avantage pour essayer de prendre le dessus. Les dés sont lancés, tout un combat se déroule. Nous chutons au sol en roulant, nos mouvements tellement puissants et secs nous font traverser la porte de la salle de bains et atterrir dans la chambre adjacente. Les choses s’accélèrent au point où je n’arrive pas à savoir où nous en sommes. Néanmoins, une chose est certaine, je ne lâche pas. Et ce, jusqu’à ce que l’arme se trouve finalement coincée entre nos deux abdomens et qu’un énorme « boum » retentisse dans la pièce.

Source : kobo.com

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par kimireadsbooks0 2021-05-31T14:40:15+02:00
Bronze

J’ai passé un excellent moment lecture.

Une lecture, douce, dure, et prenante. Addictive au plus haut point.

J’ai vachement accroché à la plume de l’auteure, je la trouvais simple et sans chichi. Calme, jolie et addictive.

J’ai adoré le côté doux et léger de l’histoire, tout en étant parfois sombre, très dure, et horrible.

Les personnages étaient très très bien construit et décrit. Le côté psychologie était réellement rechercher et bien former. Ils étaient tous très attachants, les principaux comme les secondaires.

Cooool le petit rappel des personnages en fin de livre, car il est vrai que quand on entre dans l’histoire il y a énormément de personnages d’un coup. Mais franchement, je m’y suis très vite faite.

Dans ce livre, on va découvrir une magnifique histoire, d’identité, de quête de soi, de classe sociale, de guerre et d’amour.

Nous allons faire la connaissance de Bly, ancien marine qui a rejoins les rangs des Hell’s Bikers.

Un gang de motards et une famille avant tout.

Il ne pense qu’à s’amuser, et profiter. Motos et femmes sont la définition de son quotidien.

Jusqu’à elle.. Il est prêt à tout pour faire d’elle sa régulière, mais les apparences, les premières rencontrent peuvent parfois nous aveugler.

Dure d’accepter sont lourd passé, sombre et violent.

Elle

Tessalia, belle, sauvage et redoutable.

Qui avance dans sa vie, dans son quotidien auprès de son frère Mani, de son neveu Kako et de sa sœur Mona. Ensembles, ils cachent un lourd passé, et de très lourdes souffrances.

Des tortures, une enfance immonde, et inimaginable..

Cette petite sauvageonne va complètement retourner le club, et le cœur de Bly.

Entrez au cœur de ce livre, au cœur de ce gang, au cœur d’une multitude d’émotions.. Autant positive que négative. Alors un conseil accrochez-vous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alindra 2021-05-23T14:10:47+02:00

C'est drôle et fou à la fois comment un seul chapitre peut nous permettre de cerner la plume d'un auteur. Comment en quelques lignes seulement on est capable de comprendre si oui ou non entre le style de l'auteur et nous ça va coller. Avec ce roman il m'a suffit d'un regard pour savoir que la plume de l'auteur allait me plaire. On retrouve une écriture lourde, mais pas dans le sens négatif du terme, simplement elle décrit des événements difficiles avec toute la dureté nécessaire pour que l'on puisse en prendre la pleine conscience. Mais malgré cela elle n'en reste pas moins facile à lire et à suivre.

Le moins que l'on puisse dire c'est que le prologue donne le ton de l'histoire, les premiers événements qui nous sont comptés sont d'une violence extrême. Et notre héroïne se retrouve déjà à se battre pour sa survie. Alors une multitude de questions se déclenchent chez le lecteur : qui est elle ? Qui sont les hommes dont on parle ? Et pire encore, comment en est-elle arrivée là ? Tout un tas de questions dont on espère avoir rapidement les réponses.

Dans le monde de Tessalia la violence est partout. On découvre alors des enfants, battus, exploités, et qui vivent dans un bidonville au milieu des viols et des rixes de bandes. Le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas le pays des bisounours. Même pour un roman de Bikers, les choses sont biens sombres, et le début de la vie des personnages est cauchemardesque. D'ailleurs dans les premiers chapitres on frôle même clairement les codes de la dark romance. Ce n'est pas le genre de roman que l'on dévore d'une traite, mais plutôt celui qui nécessite de petites pauses pour vraiment prendre le temps de digérer la violence de l'être humain.

Même si dans l'ensemble j'ai apprécié la plume de l'auteur je pense que je dois être totalement transparente avec vous : certains passages ou tournure de phrases m'ont un peu fait tiquer. Ce n'est pas particulièrement dérangeant mais juste sur le moment une petite réflexion s'impose, un peu du genre : oh tiens je n'aurais pas dis ça comme ça !

Tess sous ses airs de femme forte reste profondément marqué par son passé. Et cela se ressent au quotidien dans ses réactions ou sa façon de gérer ses relations. C'est assez touchant parce qu'on aperçoit les failles sous la surface. Au final ça ajoute aussi un peu de piment à l'intrigue et j'avoue que ce n'est pas plus mal.

J'ai beaucoup apprécié découvrir de nouvelles coutumes et une nouvelle culture. C'était particulièrement touchant à lire. Ce sont de belles valeurs, pleines de respect et de douceur.

Et puis c'est lorsque l'on relâche la garde, que l'on pense qu'enfin les personnages ont droit a un peu de bonheur que les événements nous rattrapent. Cela agit comme une véritable claque, et permet de nous rappeler la dure réalité des choses.

On reste sur un monde de Bikers avec toute la violence et l'illégalité que cela implique, mais c'est exactement ce que l'on cherche dans ce genre particulier. Par contre j'ai trouvé certains passages un peu trop facile, et parfois un léger manque de crédibilité.

C'est un tome avec beaucoup de rebondissements, extrêmement riche en actions et en révélations, ce qui le rend passionnant à lire. Il se passe tant de choses qu'il est difficile de s'ennuyer !

Je trouve hyper intéressant le petit récapitulatif à la fin du roman reprenant les membres du MC, leurs places et s'ils sont ou non en couple. C'est vraiment une super idée pour venir faire un point global. Et j adorerais retrouver ça plus souvent dans les romans que je lis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chantal-28 2021-04-24T21:22:39+02:00
Argent

Je remercie Evidence éditions pour ce service presse.

Il faut savoir que je suis une grande fan d’histoire de bikers, j’ai hâte de pouvoir lire le tome 2 avec Ripper.

Je trouve dommage que le prologue spoil beaucoup l’histoire, mais je n’ai pas trop apprécier l’attirance au premier regard, ça me chagrine un peu. Par contre, je trouve la couverture que je trouve simple mais efficace, représente très bien Bly le personnage principal, j’ai beaucoup aimer les illustrations à chaque début de chapitres.

Nous ferons connaissances de 3 personnages principaux, Tassalia, son frère Mani (son fils Keko) et leurs amie Mona qui ont grandis dans les favelas ou les viols, rixes, alcool, coup de feu sont leurs quotidiens.

Nous les verrons à travers les âges quand ils s’enfuirons du Brésil, atterrirons en Thaïlande ou ils se lierons d’amitié avec Pia Juk ou ils apprendrons la boxe Thaï, le Bouddhisme et le Muay Thaï, ils apprendrons à se reconstruire et à vivre sans avoir peur.

"Toujours avancer, ne jamais faiblir, rester forte et surveiller ses arrières"

Finalement ils atterriront aux États-Unis à Cœur d’Alène ou Mani sera en affaire avec le club de Ripper les Hell’s. Tessalia va y rencontrer Bly et ils va se passer une alchimie et il va avoir le coup de foudre. Il la considère comme sa futur propriété, il veux en faire sa régulière mais c’est compliqué.

Tessalia garde en elle les séquelles de son enfance, elle ne sait ni lire ni écrire et elle en a honte. Bly se révèle un homme jaloux et possessif mais Tessalia ne se laisse pas faire, elle a du répondant et ce n’est pas ce géant de Bly qui va lui faire peur.

Ils vont se retrouver malgré eux au milieu d’une guerre et de trafics sans qu’ils ne le souhaitent. Il va y avoir des révélations sur certains personnages, on ne s’ennuie jamais, certaines réactions de Tessalia m’ont un peu gêné mais vu son passif, cela se comprends.

Bly est un personnage brute de décoffrage mais dans le fond il est doux et tendre et Tessalia va le mener par le bout du nez et j’ai apprécié que l’histoire d’amour mettent du temps à se mettre en place.

Je recommande cette lecture à 100% si vous aimez les bikers, l’action, l’aventure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marylin-3 2021-04-23T21:46:43+02:00
Lu aussi

L'histoire de fond est intéressante les personnages sont biens mais il y a des passages que je n'ai pas du tout aimé pas dans l'histoire mais plus dans l'écriture

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gils-Lucas 2021-04-11T12:18:29+02:00
Argent

Lecture très agréable, on suit l'histoire de Tessalia et sa famille.

Parfois un peu de longueur pour moi qui on fait que je le place en argent et non or.

Mais tout y est dans cette histoire de biker et de cartel.

Je vais lire la suite , je vx savoir pour Rip, Mani, Ruger... Et notre petit Kako

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ironnettebooks 2021-04-09T11:53:23+02:00
Argent

Très très bonne lecture. J'ai passé un super moment.

Ici on va suivre Tessalia et Bly. Ils viennent d'un monde très différent. Tess n'a connu que la misère, la violence et j'en passe.Bly fait partie d'un club de biker qui est réputé pour se taper tout ce qui bouge et ne pas faire dans la dentelle.Mais quand c'est deux là se rencontre, ils vont devoir composer avec leurs désirs, leurs envies, et leurs demons.

Tous les personnages de ce livre sont justes géniaux. Du personnage principal au secondaire, ils ont tous une vraie importance et apportent un plus.

L'amitié, le pardon, la vengeance et la reconstruction sont bien amenés par l'auteure. Elle a une plume fluide et a on se laisse très vite aller à l'histoire. On ressens les émotions qu'elle veut nous donner.

J'ai vraiment hâte de lire le prochain tome sur Ripper, ainsi que tous les autres sur cette belle et grande famille. Loin d'être des enfants cœur, pour les leurs ils seraient prêts à tout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par El2040 2021-04-07T07:17:08+02:00
Lu aussi

Intéressant mais long. J ai moyennement apprécié les 2 protagonistes. Le langage fleuri des filles ne fait pas classe. J espère mieux de l histoire de Mona.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DarkQueen62840 2021-03-26T10:45:37+01:00
Bronze

Un roman de bikers qui change un peu de d'habitude ! J'ai trouvé que malgré que cet univers soit bien présent, il n'est pas non plus omniprésent. Je m'explique : d'habitude, dans les intrigues de bikers, on parle des affaires du club, et de tel cartel méchant, etc... Ici, l'histoire reste concentrée sur la vie de Tessalia et de ses proches ce que j'ai trouvé top. On a notre dose de motards sans toutefois faire une overdose !

Le bémol pour moi est le prologue qui va un poil trop loin et qui, pour ma part, m'a enlevé ma surprise !

J'ai trouvé l'écriture fluide. Jessie Moon est faite pour écrire des scènes d'actions. Malgré quelques dialogues qui tournent à vide avec des réactions assez moyennes, j'ai trouvé le récit convaincant et puissant. Il en arrive des choses à Tessalia et à ses proches ! L'auteure est arrivée juste à la limite des rebondissements : un peu plus et on basculait dans le trop. Mais ici tout va bien !

J'aime beaucoup le message qu'on tente de nous faire passer : la question de l'identité, de l'appartenance, mais également celle des croyances et des coutumes qui persistent malgré des pressions extérieurs.

J'ai trouvé Tessalia et Mona bien droite dans leurs bottes, allant jusqu'au bout de ce qu'elles pensent. Ce sont des personnages très forts à mon goût et qui m'ont beaucoup plu ! J'ai également beaucoup aimé Mani, que je trouve adorable en père. Kako quant à lui m'a semblé peu réaliste, comment l'auteure le décrit, on dirait qu'il a bientôt 20 ans et non 12 ce qui m'a assez dérangée. Et que dire de notre Bly ? Rah lala, qui ne rêve pas d'un homme prêt à tout pour notre bonheur, qui nous protège coûte que coûte et accepte tout de nous ?

Pour découvrir cet homme hors du commun ainsi que toute la bande, plongez-vous dans Hell's Bikers tome 1 !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par miaoshanne 2021-03-22T17:22:53+01:00
Bronze

Je n'ai pas vraiment accroché, sans pouvoir l'expliquer. Tous les ingrédients étaient là, les personnages sont touchants, leur histoire aussi, mais la magie n'a pas opéré.

Je ne sais pas si je lirais le deuxième tome. Pas tout de suite, en tout cas

Afficher en entier
Argent

J’ai beaucoup aimé lire ce livre car je suis bikers addict mais j’ai juste trouvé qu’il tiré sur la longueur. L’histoire est pleine de rebondissements, respecte bien les codes des romans de bikers et est assez originale. Les personnages ont des caractères forts, qui ne se laissent pas abattre et sont toujours prêt à se battre pour défendre leur famille. La vie n’a pas été tendre avec Tessalia, Mani, Kako et leur amie Mona entre le « meurtre » de leurs parents, la décharge et leur fuite du Brésil. Ils sont tombés sur les bonnes personnes, surtout Bly, afin de pouvoir enfin vivre une vie paisible.

La plume de l’auteure est relativement fluide, juste et addictive car je l’ai lu en une journée mais l’enchaînements des évènements manquaient de cohérence et cela faisait lourd à la fin. Néanmoins, ce livre est vraiment très bien contruit, déjà au niveau des sentiments, du vécu, des différents personnages. Il y a beaucoup de moments hilarants avec les régulières que j’ai vraiment adoré.

https://www.instagram.com/p/CMMaVoAnTEp/

Afficher en entier

Date de sortie

Hell's bikers, Tome 1 : Bly

  • France : 2020-12-04 (Français)

Activité récente

horse98 l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-18T01:25:10+02:00
Cassy86 l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-10T00:33:06+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 93
Commentaires 19
extraits 3
Evaluations 39
Note globale 7.45 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode