Livres
549 354
Membres
588 897

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Hell's Eight, Tome 7 : Affolante obsession



Description ajoutée par letty85 2014-10-19T14:20:00+02:00

Résumé

Les Hell’s Eight. Huit hommes revenus de l’enfer, débordants d’une énergie sauvage, et prêts à tout pour défendre leurs valeurs...

Son démon tentateur. Voilà ce que représente Petunia Wayfield pour Ace Parker. C’est bien simple : depuis que cette femme a mis un pied à Simple, Texas, il est incapable de se la sortir de la tête. Pourtant, avec ses robes boutonnées jusqu’au menton, son petit air moralisateur et son tempérament frondeur, elle n’est pas une femme pour lui. Sa vie à lui, c’est la violence, les saloons et les filles faciles. Que ferait-il de cette petite institutrice bien proprette ? Mais quand il plonge son regard dans le sien, il y lit un défi, une provocation contre lesquels il est incapable de lutter. Cette lueur au fond de ses yeux, cette façon de redresser subtilement le menton lorsqu’il s’approche d’elle… Tout en elle lui crie qu’elle est celle qui acceptera la noirceur de son âme, qui lui offrira son corps pour y exorciser ses démons, celle dont il ne pourra jamais se lasser, et qu’il pourrait peut-être même aimer.

Ou en VO :

When you gamble with desire, be prepared to risk everything…...

Unlike the rest of the Hell's Eight brotherhood, Ace Parker's home isn't on the range. This restless cowboy craves the hustle of Simple, Texas, a lawless town where he can sate his darker appetites without guilt. At least he did, until Petunia Wayfield arrived. The prickly new teacher is insisting that Ace help her rid the town of drunkenness and card playing. For that kind of miracle, Ace demands a reward the spinster schoolmarm will surely never give.

But Petunia isn't backing down. Not when the intense passion Ace offers shatters her to the core. As soon as she can afford a ticket home back east, she'll leave Simple behind for good. Until then, she'll match his sensual challenge with her own, daring him to give up his fiercely guarded self-control. And then real danger claims Petunia, forcing Ace to reveal the man he really is—even if it drives her away forever…

Afficher en entier

Classement en biblio - 224 lecteurs

extrait

"Comment peut-on être heureux, si on ne ressent jamais d'envies?"

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Déception....j'adore cette série aussi hot qu'originale et brut de décoffrage mais là!!! la boulette! Pourquoi faut-il que tous les auteursSpoiler(cliquez pour révéler) y aillent dans le délire dominant SM?? cette héroïne très indépendante, genre suffragette et qui finalement accepte de devenir la chose non-pensante de Ace qui sait tout mieux pour elle? "oh oui quel bonheur d'être un objet qui ferme sa g*****??" Elle ne doit plus poser de questions, ne pas s'opposer aux ordres... C'est bon ce délire me fatigue. Je suis déçue car les personnages étaient vraiment chouettes même si les sentiments sont amenés d'une manière un peu bizarre: il m'énerve et hop! oh je l'aime.. bien, bien,....dommage quoi!

Afficher en entier
Lu aussi

J'adorais le souffle érotique de cette série, bien que certains éléments m'aient toujours hérissé le poil. Or dans celui-ci, je dirais que ces éléments-là prennent le pas sur l'impression globale.

Un mot sur l'histoire : convenue, sans rebondissement, du déjà vu. A l'Ouest, rien de nouveau...

Sarah McCarty aime jouer avec l'image du mâle alpha, ultra dominateur, violent, sans concession, imposant sa volonté et sa sexualité à sa promise, ce n'est pas un scoop.

Dans le cadre d'une série western "historique", je rigole encore de certaines pratiques qu'un homme n'aurait sûrement pas envisagé à l'époque. Mais bon, ça rend les scènes sensuelles un peu plus féminines et attrayantes que du bon gros bourrin ahanant au-dessus de madame...

Mais dans celui-ci, le rapport dominant/soumise m'a profondément dérangée. Petunia est une suffragette avant l'heure : certes son âge la classe chez les "vieilles filles", mais elle est surtout indépendante, intelligente et généreuse.

Et soudain paf !

C'était sans compter sur les SEULS besoins de Ace.

L'autrice cautionne à fond ce schéma relationnel, quitte à gommer ce qui fait le charme et la personnalité de Petunia.

Quand on lit entre les lignes, on comprend que l'homme la trouve très belle, sa personnalité piquante l'amuse deux secondes, juste pour le défi, mais point trop n'en faut. Il DOIT la dompter.

En fait, Ace a juste besoin d'un joli bibelot précieux à qui il arrache les griffes pour se sentir viril.

Et ça, ça ne passe pas.

Pas plus que le surnom qu'il lui donne : Pet. En français, je vous laisse en penser ce que vous voulez (rien de gracieux) et en anglais, ça renvoie à animal de compagnie. Merde quoi !

Bref, je sais bien que le fantasme récurrent du beau mâle dominateur et possessif fait toujours recette. Mais vu que la série en est déjà truffée, n'aurait-il pas été intéressant de prendre le contrepied et inverser les rôles dans la sphère privée ?

Ras-le-bol du BDSM à toutes les sauces, déjà que ça irrite mes convictions à la base, mais quand c'est présenté en écartant toute idée de consentement de la soumise (à qui on force la main), ça me donne des envies d'émasculation !

Pour finir, un mot de l'ebook qui est quand même truffé de fautes et de mots manquants. C'est d'autant plus surprenant qu'Harlequin nous avait habitué à des textes de belle qualité.

Dommage.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

De la romance et de l'humour qui ne font malheureusement pas oublié les longueurs de l'histoire. Les personnages sont très intéressant même si Pétunia (prénom ridicule au demeurant) est souvent énervante avec son va et vient.

Ce qui sauve plus ou moins ce bouquin c'est que pour une fois l'auteure n'a pas ressenti le besoin de martyriser l'homme pour prouver l'indépendance et le féminisme de la femme.

En effet, dans plus en plus de livres les auteurs confonde femme indépendante et garce castratrice mais aussi homme dominant avec connard agressif. Dans ce livre, j'ai trouvé que l'auteur savait démontrer que pour une femme se montrer soumise ne voulait pas pour autant dire cesser d'être soit. D'ailleurs, aillant lu 50 nuances de grey, le thème est bien mieux aborder dans ce livre que dans la série à succès. On comprend qu'en fait ce n'est pas l'un qui disparait au profit de l'autre mais bien deux moitiés qui ce complète. Pétunia comprend qu'être une femme ce n'est pas être une mégère hargneuse qui ne rêve que de "remettre au pas les hommes" mais plutôt d'accepter le fait que les hommes et les femmes sont différents et tiennent chacun un rôle sans pour autant s'opposer ou se diminuer.

Afficher en entier
Argent

Bon tome ! Dans la continuité des précédents, les personnages sont toujours aussi attachants et possessifs pour Ace. Pet à du caractère mais j'aurai aimé plus venant d'elle. Dommage qu'on ai pas la suite concernant Luke!!

Afficher en entier
Argent

Ce tome est dans la veine des autres, bien écrit, chaud, et toujours sur le thème de la domination.

J'ai bien aimé le caractère de Petunia.

Par contre quand une série parle de 8 hommes, merci à l'éditeur de sortir les 8 tomes !!! Ca m'agace profondément !

Afficher en entier
Diamant

C'est dommage ! c'est le dernier de la série , le 8ème étant encore en anglais.

J'ai adoré cette série , qui est parfois dure à lire (il ne faut pas être trop sensible).

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai eu du mal à m'identifier aux personnages. Ace est plutôt intéressant, mais Pétunia m'a souvent agacée. L'histoire est bien, sans plus.

Afficher en entier
Diamant

J'ai eu beaucoup de mal à me mettre à lire ce tome et j'ai eu beaucoup de mal à le finir. J'étais moins emballé par ce couple que par ceux des autres tomes. Maintenant, j'attends avec impatience le tome 8 en espérant qu'il sois édité un jour en France.

Afficher en entier
Argent

Malgré un couple intéressant il manque Un petit quelque chose ....

Afficher en entier
Or

J'ai bien aimé ce tome-ci car le couple est assez addictif notamment du fait de leurs fortes personnalités et du jeu de chat et la souris qui s'installe entre eux, mais j'ai trouvé dommage le fait qu'il n'y ait pas la même dose d'aventure que pour les tomes précédents car l'intrigue était plus plate.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai adoré cette série, c'était très sympa de mêler ranger et érotique, mais ce dernier tome me déçois énormément....et on retombe dans la domination encore......un peu d'imagination pitié

Afficher en entier
Or

Sympa. J'ai bien aimé retrouver l'univers des Hell's Eight, même si j'en attendais un peu plus. Je suis resté en attente tout au long des pages, mais j'ai apprécier le voyage. De quoi nous faire passé un bon moment, les personnages sont attachants et l'histoire intéressante.

Afficher en entier

Dates de sortie

Hell's Eight, Tome 7 : Affolante obsession

  • France : 2016-03-01 - Poche (Français)
  • USA : 2015-01-27 - Poche (English)

Activité récente

Cri44 l'ajoute dans sa biblio or
2021-02-05T23:38:19+01:00
julou74 l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-04T15:12:34+01:00

Titres alternatifs

  • Ace's Wild - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 224
Commentaires 28
extraits 9
Evaluations 54
Note globale 7.24 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode