Livres
473 079
Membres
446 546

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Hell's Horsemen, Tome 4 : Tourmenté



Description ajoutée par clary-bouquineuse 2016-05-25T16:36:23+02:00

Résumé

Dorothy a longtemps été l’amante de Jason, un membre des Horsemen déjà marié. Mais cette relation a volé en éclats le jour où la femme de ce dernier a tiré sur elle, alors enceinte de Hawk, un autre motard du club avec lequel elle avait entamé une liaison. Ayant miraculeusement survécu, ce noir passé est à présent derrière elle. Installée en Californie, Dorothy espère se reconstruire, loin des mensonges et des secrets. Cependant, les terribles démons de Hawk ressurgissent et mettent en danger la passion qui les lie, pourtant ardente et infinie…

Afficher en entier

Classement en biblio - 301 lecteurs

Extrait

— J’ai foiré, dit-elle en secouant la tête. J’avais peur et j’ai fait le mauvais choix. Je n’oublierai jamais la manière dont tu m’as regardée cette nuit-là… comme si je t’avais trahi.

— J’ai merdé, lança-t-il brutalement, sa colère augmentant face au célèbre dégoût de soi de Dorothy, seule chose chez elle qui ne lui avait pas manqué. Moi, Dorothy, rentre-toi ça dans ton crâne butté. J’ai pris quelque chose que je n’avais pas à prendre, et je m’attendais… ah, merde !

Il serra les poings, sa respiration devint plus lourde.

— Je ne sais pas à quoi je m’attendais, grinça-t-il. Mais rien de tout ça n’importe plus. Tu as dit que tu m’aimais, tu sais que je t’aime, donc je ne vois pas où est le problème et pourquoi tu ne ramènes pas tes fesses ici pour que je puisse te toucher.

De nouvelles larmes (bon sang, ces pleurs incessants) emplirent les yeux de la jolie rousse et en débordèrent.

— Tu m’aimes encore, murmura-t-elle.

Nom de Dieu, cette femme, cette sacrée idiote de bonne femme…

— Dorothy, reprit-il, ouais, je t’aime. Je ne croyais pas avoir besoin de le dire. Je pensais que tu le savais déjà.

Une fois encore, elle détourna le regard. Il savait exactement ce qu’elle faisait. Les rouages s’étaient mis en route, elle repassait en revue absolument tout, contredisant en elle-même tout ce qui pourrait potentiellement lui servir à être heureuse.

— Cela fait si longtemps, dit-elle avec un soupir tremblant. Nous ne nous connaissons plus vraiment.

Il avait envie de lui rire au nez, peut-être de lui donner quelques fessées, ou de l’attraper par le pied pour la pendre tête en bas et lui sortir tous ces doutes du corps à force de secousses. Au lieu de quoi, il maîtrisa son expression, maintenant la façade de calme dont Dorothy avait toujours eu besoin lorsqu’elle était aux prises avec ses émotions.

— Voilà ce qu’il y a à savoir, dit-il avec un haussement d’épaules insouciant qui provoqua une décharge de douleur dans chaque centimètre de sa peau abîmée et dans les muscles blessés de ses bras et de sa poitrine. Je m’appelle James Alexander Young. Je suis né et j’ai grandi à New York. J’étais…

Il s’interrompit à la seconde où elle se mit à sourire.

— Mais ce n’est pas qui tu es, dit-elle doucement. Pas vraiment.

— Viens ici, lui ordonna-t-il en repliant son index.

Pour une fois, à sa plus grande surprise, elle l’écouta. Elle avança, s’appuya sur une main pour garder son équilibre, et se pencha au-dessus du lit. Elle était malgré tout encore trop loin, et il dut se coucher sur le côté, ce qui provoqua en lui des élancements douloureux. Pourtant, il persista. Il lutta en silence pour étirer son corps vers elle. Lorsque leurs têtes se touchèrent presque, il fit glisser sa main sur la peau douce de sa joue, puis dans ses cheveux.

— Luca Polachev est mort il y a bien longtemps, dit-il. Je suis James Young, membre des Hell’s Horsemen, l’un des gars de Deuce, et fier père de Christopher Kelley. C’est celui que je suis maintenant. Ce sont les seules choses qui comptent.

Elle appuya sa joue contre la paume de Hawk, lui offrit l’un de ses doux sourires, ceux qui l’avaient attiré vers elle au début. Ceux qui lui avaient donné

envie de prendre toute cette innocence, cette bonté inhérente, et de se les approprier.

— Tu as besoin d’un bain, commenta-t-elle en plissant le nez.

— Ouais, répondit-il dans un murmure.

Il avait besoin d’un bain, d’une coupe de cheveux, de se raser, ainsi que d’une douzaine de rounds avec une brosse à dents. Il pourrait probablement avoir l’usage d’une nouvelle jambe, tant qu’il y était, mais surtout, il avait besoin d’uriner.

Mais avant tout cela, avant que Dorothy ne puisse prononcer un mot, il se pencha autant que cela lui était possible sans hurler et effaça le dernier centimètre qui les séparait.

— Tu sais ce que j’ai toujours regretté ? murmura-t-il. De ne jamais t’avoir installée à l’arrière de ma moto. Juste toi, moi et le soleil. Plus aucune dissimulation.

Dorothy eut juste assez de temps pour ravaler un hoquet surpris.

Puis Hawk, malgré l’impression qu’il avait que le moindre de ses gestes ou de ses mots risquait de briser le lien ténu entre eux, décida, merde, de l’embrasser. Parce que, lorsqu’il s’agissait de Dorothy, il pensait qu’il ne lui restait rien à perdre.

Pour la première fois en presque huit longues années, il embrassa sa femme.

Elle tremblait, ses lèvres frissonnaient, mais elle ne se détourna pas ni n’essaya de l’arrêter. Il ne perdit alors pas de temps, il n’allait plus en perdre, pas dans un monde qui n’offrait aucune garantie.

Au début, tous deux tâtonnèrent un peu, n’ayant plus l’habitude l’un de l’autre. Puis quelque chose se déclencha entre eux, et le désir qu’ils éprouvaient commença à surpasser leur maladresse. Le corps de Dorothy se détendit immédiatement. Elle se laissa aller contre Hawk, se fondant en lui. Une main trouva son torse, l’autre se mêla à ses cheveux, y courant avant de venir se poser sur sa nuque.

Alors, comme si le temps n’avait pas passé, comme s’il ne s’était jamais trouvé le moindre obstacle entre eux, comme si aucune tragédie ne les avait séparés, elle l’embrassa avec ferveur, le touchant de ses mains assurées, et il l’agrippa fermement, la bouche et le corps de la jeune femme lui semblant aussi naturels contre lui qu’ils l’avaient été autrefois.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Arrrf j'adore les Hell's Horsemen mais la fin de ce tome-ci m'a un peu agacé, trop de suspens tue le suspens.

Je veux l'histoire de ZZ maintenant please, mais le tome 6 en français est encore introuvable ouiiinnnnn

Afficher en entier
Or

Un super tome qui se termine sur une suite qui s'avère intéressante. Mais je suis très agacée parce que le prochain tome n'est pas sorti en français.

Les personnages sont moins tumultueux moins violents, ce qui fait de ce tome une histoire bien écrite si bien qu'à certains moments les larmes ont été présentes.

Afficher en entier
Or

J'ai franchement hésité entre l'or et l'argent. Ce volume est en deçà des précédents. Le couple Dorothy et Hawk est sympathique, mais l'histoire est plutôt planplan et le livre est un peu plus convenu.

Néanmoins, la vie des Horsemen reste attachante et je déplore de devoir attendre janvier 2019 pour lire la suite, consacrée au père d'Eva, choix étrange…

Afficher en entier
Argent

un de mes tomes que j'ai le moins apprécié, mais qui m'a plu de le lire quand même, aucun regret mais je suis restée sur ma faim,

à quand le prochain tome ?

Afficher en entier
Diamant

Une série vraiment addictive, bien écrite, pleine de suspense et de rebondissements. J'ai lu ce dernier tome d'une traite, comme les 3 précédents, et j'ai hâte d'être en fin d'année pour la sortie du tome 5 qui sera sur Preacher.

Mais je suis surtout pressée de lire le 6 car l'épilogue du 4 nous annonce une suite plus que palpitante...

Afficher en entier
Argent

Bonne lecture, cependant, l'histoire de Hawk et Dorothy en elle-même n'a pas constitué l'intérêt majeur de l'histoire et c'est dommage. Hâte de lire la suite, qui promet beaucoup d'action ! Dommage qu'il faille attendre le tome 6 puisque le tome 5 sera consacré à Preacher

Afficher en entier
Or

Aussi bien que celui d'avant. J'aurais du zaper les 2 premiers tomes.

Afficher en entier
Lu aussi

http://followthereader2016.wixsite.com/followthereader/single-post/2016/10/15/Hell%E2%80%99s-Horsemen---04---Tourment%C3%A9-%E2%80%93-Madeline-Sheehan

Je lis cette saga depuis le début et j’avoue que j’apprécie le style de l’auteur et le fait que l’univers qu’elle dépeint soit sombre et même parfois glauque.

J’ai donc commencé ce tome 4 sur les chapeaux de roues. Et c’est un avis très mitigé pour l’histoire de Dorothy. Ce tome est étonnamment gentillet, on tombe limite dans la sensiblerie. Ce n’est pas un point qui me dérange habituellement mais pour une fois je trouve que ce revirement dans le genre est un peu perturbant.

Entre Dorothy, Jase et Hawk rien ne semblait simple et en fait dans ce tome tout se résout très simplement. Jase lâche l’affaire si je puis dire et il semble résigné. Il ne se bat pas pour la femme qu’il a quand même revendiqué pendant des années comme sa propriété.

J’ai déjà là trouvé une incohérence. Et Ensuite Deuce devient limite un bon samaritain.

Donc un tome dont j’attendais beaucoup plus. Bien que la chronologie nous montre des éléments importants pour la suite de ce MC je reste sur ma faim.

Il n’y a que la toute fin qui me dit que la suite sera surement plus intense.

Afficher en entier
Diamant

Mon dieu cette série est absolument captivante. Ce tome est très sombre, torturé, palpitant et déchirant au possible. J'adore.

Afficher en entier
Or

Même si j'ai préféré les précédents tomes, celui-ci ne m'a pas déçue, loin de là. Quelle plaisir de découvrir enfin l'histoire de Dorothy qu'on entrevoit tout au fil des autres tomes. Je l'ai attendu avec impatience et c'est avec joie que je l'ai dévoré.

L'histoire de Dorothy, Jase et Hawk est forte en émotion et l'auteur respecte sa lancée de dépendre des personnages bouleversants.

Il me donne encore davantage envie de lire les suivants qui malheureusement ne sont même pas encore parus aux Etats unis. L'attente va être longue...

Afficher en entier

Dates de sortie

Hell's Horsemen, Tome 4 : Tourmenté

  • France : 2016-06-01 - Poche (Français)
  • Canada : 2016-07-05 - Poche (Français)
  • USA : 2014-07-09 (English)

Activité récente

mrmval l'ajoute dans sa biblio or
2019-06-09T00:59:25+02:00

Titres alternatifs

  • Unbeloved (Undeniable, #4) - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

  • 23ème bikers (72 participants)

Les chiffres

Lecteurs 301
Commentaires 21
Extraits 2
Evaluations 55
Note globale 7.83 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode