Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de hellogagane : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Irrésistible, Tome 1 : Irrésistible alchimie Irrésistible, Tome 1 : Irrésistible alchimie
Simone Elkeles   
Ce livre là est un des meilleurs que j'ai jamais lue. Toute personne qui aime les histoires d'amour se doit de le lire. En plus, un des sujets thème concerne les éthnies et apporte une bonne morale.

par stela15
Sexy Lawyers, Tome 2 : Sous Influence Sexy Lawyers, Tome 2 : Sous Influence
Emma Chase   
Je n’aurais pas pu espérer tomber sur la meilleure première lecture de l’année. Alors je remercie tout particulièrement les attachées presses de chez Hugo Roman, pour l’envoi de ce roman qui possède toutes les qualités pour me garder comblée jusqu’à la dernière ligne. J’ai frôlé le coup de cœur de peu.

Jake est un avocat en passe de devenir associé, bien que charmant il ne cherche en aucun cas à se caser et ses nuits à enchaîner les conquêtes lui conviennent parfaitement. Un évènement imprévu va agir comme un électrochoc et il va commencer à revoir ses critères. Parallèlement, il va faire la connaissance de la belle Chelsea, immédiatement la jeune femme va agir comme une drogue et s’immiscer dans chacune de ses pensées. Pourtant elle n’a rien à voir avec les femmes qu’il fréquente, en effet la jeune femme s’occupe de ses six neveux et nièces depuis le décès de leurs parents et Jack va se retrouver embarqué dans la vie de cette joyeuse famille malgré lui, allant jusqu’à intervenir dans plusieurs histoires de famille.

Loin d’être fan des enfants, Jack va pourtant se découvrir plus paternel qu’il ne l’imaginait. On va découvrir deux hommes, l’avocat qui n’hésite pas à défendre des coupables, même si cela va contre ses valeurs, juste pour faire ses preuves, qui séduit femme après femme, en les mettant à la porte le plus rapidement possible. Et à côté de ça, un homme sensible, drôle qui va se laisser attendrir par cette famille un peu spéciale. C’est d’abord la tante qui va l’envoûter, puis les enfants vont briser sa coquille pour devenir importants pour lui. Je dois dire que j’ai toujours un faible pour les histoires avec les enfants, celle-ci va s’avérer aussi drôle que je l’imaginais et c’est grâce à ces enfants envahissants, touchants, qui n’ont pas leurs langues dans leur poche et qui sont venu frustrer mes nerfs fragiles. Et évidemment, notons qu’ils pourraient faire craquer n’importe quel cœur de pierre, c’est de la mignonitude puissance mille.

La narration étant exclusivement du point de vue de Jack, il m’a d’abord été difficile de cerner Chelsea et puis avec les yeux de l’avocat on apprend à la voir sous un nouveau jour. Immédiatement son attitude de battante m’a séduite, malgré les difficultés elle a toujours fait en sorte de prendre les meilleures décisions pour ses nièces et neveux. On se rend compte de tout ce qu’elle a abandonné et ce qu’elle a accompli est assez révélateur de sa personnalité. Au début, elle renvoyait un peu une image de jeune femme fragile qui a besoin d’être protégé et je me suis rapidement rendu compte qu’elle avait tout d’une force de la nature, elle n’a pas besoin d’être secouru par un chevalier en armure et de ce côté et Jack n’est pas le mieux placé.

J’ai retrouvé avec plaisir Stanton, Sofia et Brent, qui ne sont jamais bien loin pour se soutenir. Si comme moi vous aviez été séduite par le caractère de Preston, vous allez adorer la joyeuse bande McQuaid, ils ont tout ce que j’aime lorsque des enfants sont présents dans la littérature. Ils ont l’air de petits monstres et pourtant, chacun m’a touché et m’aura aussi valu quelques fous rires. Jack va se retrouver au cœur d’une famille qui a vécu le pire des traumatismes et qui pourtant laisse des enfants forts et voir à quel point ils se reconstruisent au cours du récit est la plus belle des récompenses en terminant ce roman. Je pourrais m’attarder sur chacun d’eux, mais je préfère vous laisser le plaisir de les découvrir, chacun va nous montrer le bon, comme le plus difficile et vous allez obligatoirement être sous le charme.

Emma Chase a encore une fois réussi à proposer une romance drôle, rafraîchissante et un récit fluide, qu’il ne m’aura fallu que quelques heures pour le terminer, que dis-je le dévorer. L’alchimie entre les personnages est évidente et j’ai attendu le moment où tout allait enfin éclater, le tout avec la bonne humeur évidente liée à certaines situations qui prêtent à sourire. Maintenant j’ai hâte de rencontrer celui qui m’intrigue depuis le premier tome : Brent. Ce personnage a tout pour me plaire et j’ai pu constater que les histoires vont crescendo pour mon plus grand plaisir, alors vivement le 16 février.

http://wp.me/p4u7Dl-2WH

par Luxnbooks
Fight for Love, Tome 4 : Rogue Fight for Love, Tome 4 : Rogue
Katy Evans   
Voilà une saga ou je nage à contre courant, puisque je ne suis pas fan de Remington Tate. Mais là j'ai été conquise et j'ai vraiment adoré ce quatrième tome.
L'univers de ce livre est sombre, dur, violent, et sort de la romance ou du new adult qu'on a l'habitude de lire.
Pour moi "Rogue" est plus aboutit que les précédents tomes. Il y a une vraie histoire, une vraie intrigue, un fil conducteur qui nous emporte dans l'histoire de Mélanie et Greyson. Les personnages ont un passé difficile, et tellement de point en commun. Ils sont touchants et émouvants et c'est tellement beau de les voir essayer de se construire un lendemain, malgré le sentiments qu'ils ont de pas mérité ce bonheur et cet amour. Et même si bien sûr on devine la fin, les chemins pour y arriver ne sont pas de simple embûche ... là on parle d'enlèvement, de meurtre et de passage à tabac !
"Rogue" nous offre une narration à deux voix. Celle de Mélanie et Greyson. Ce qui nous permet de découvrir l'univers très sombre et dur de Greyson et de voir jusqu'à quel point ça l'affecte.
En résumé, un quatrième tome très réussi qui nous ouvre les portes d'un autre monde que celui de Rémy et j'en suis fort contente.
Mélanie et Greyson nous entraînent sur les chemins de la violence, de la tristesse, du doute, de la peur, de l'espoir et de la passion avec malgré tout beaucoup de tendresse.

par coco69
Off-Campus, Tome 1 : The Deal Off-Campus, Tome 1 : The Deal
Elle Kennedy   
J'ai absolument tout adoré dans ce livre.
Absolument TOUT. C'était tellement une histoire réaliste, une histoire ou les sentiments prennent le temps d'évoluer où les personnages apprennent à se connaître. Ce n'est pas le genre d'histoire d'amour ''je tombe en amour au premier regard'' non ici l'auteur nous offres une histoire bien battit et puissante & très réaliste. On passe de je ne t'apprécie pas beaucoup, à je t'aide pour tes révisions à je t'apprécie & on devient amis. Puis on passe du stade amis au stade on se désirent puis viennent les sentiments & la relation. C'était génial j'ai adorée voir nos merveilleux personnages évoluer, voir leur histoire se construire, se bâtir tranquillement et un coup dedans WOW on en veut juste plus encore plus. J'ai été charmer par Garret et le fait qu'il assume ses sentiments envers Hannah quand il se rend compte qu'il veut plus. J'ai aimer que Hannah ne soit pas le genre de personnage qui tome sur les nerfs en acceptant tout sans broncher etc. Elle est forte, belle, intelligente, talentueuse & une fois qu'elle sait ce qu'elle veut elle assume & je l'ai adorée du début à la fin. Garrett aussi vraiment j'ai aimer qu'il soit bon vivant, drôle, agréable, beaux comme pas permis, talentueux & fort lui aussi. Ce sont deux personnages qui ont vécu chacun une épreuve difficile & ils l'affrontent vraiment bien.

La romance est tellement belle & agréable. L'ambiance & l'univers de ce livre est super. L'auteur aborde des sujets sérieux mais les manies d'une tel manière que le livre reste léger c'st tout simplement brillant & les personnages secondaires sont géniaux aussi. C'est un livre tellement bien écrit avec une romance comme je les aimes. L'auteur nous offres vraiment quelques choses de qualité ici avec Off-Campus. Vraiment je manques de mot pour dire à quel point j'ai aimée, adorée l'histoire d'amour entre Hannah & Garrett à quel point je me suis régaler avec leur parcours, leur sentiments & la magnifique chimie qui opère entre eux tout au long du livre. Je me suis laisser emporter dans l'univers du livre je m'aurais crue à l'université c'était tellement présent, tellement bien manier. C'était une lecture addictive & fabuleuse. J'ai bien hâte de me lancer dans l'histoire de Logan quoi que Garrett & Hannah vont vraiment me manquer. Heureusement j'imagine que nous allons les retrouver un petit peu dans le prochain roman.

C'était mon premier roman de Elle Kennedy & ce ne sera définitivement pas mon dernier. J'ai absolument tout aimer dans ce livre. J'ai été charmer par sa plume & son talent, par ses personnages & son histoire, l'univers dans le quel on gravite c'était de toute beauté. Off-Campus mérite d'aller dans ma palme d'or. Je suis tellement heureuse d'avoir lue ce petit bijoux. Une magnifique histoire lisez-le.

par Marieno89
Bad, Tome 2 : Amour dangereux Bad, Tome 2 : Amour dangereux
Jay Crownover   
Une bonne suite.
Même si le couple Race/Brysen est différent de Bax et Dovie, j'ai trouvé cette suite addictive.
Une bonne lecture.

par Adèle
Love Game, Tome 1 : Tangled Love Game, Tome 1 : Tangled
Emma Chase   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/06/tangled.html

Ce livre, mais ce livre... Comment vous dire ? Dès le premier chapitre j'ai su que ce serait un coup de cœur et que j'allais passer un excellent moment. Et en effet, à chaque fois que j'avais un peu de temps pour le lire j'en ressortais immanquablement de bonne humeur !

Ce qui m'a énormément plu dans ce roman c'est que non seulement le narrateur est un homme, et c'est assez rare dans ce genre de romans pour être souligné, mais le schéma narratif est également totalement original et se démarque de manière très claire. En effet, on découvre notre héros Drew alors qu'il est reclus dans son appartement car il a la "grippe"... Il a surtout le cœur brisé le petit bouchon, mais il veut pas vraiment se l'avouer car ça le blesserait dans sa fierté de mââââle. Drew consacre donc la première moitié du roman à nous raconter comment il en est arrivé là, chez lui tout seul avec sa "grippe". Et quand je dis qu'il nous raconte les choses, c'est vraiment le cas. Il revient assurément sur les événements et n'hésite pas à y aller de son petit commentaire ou à insister pour qu'on retienne certains points à priori anodins qui s'avéreront importants par la suite. Emma Chase a eu une excellente idée en mettant ce schéma narratif en place et c'est pour moi un des plus gros point positif de cette lecture. On est pas dans la tête du héros, c'est lui qui nous invite dans sa vie et ses pensées tout en contrôlant ce qu'il partage avec nous. de plus, même lorsque dans la deuxième partie nous revenons dans l'action présente alors que Drew met un plan au point pour régler son problème de "grippe", la patte de l'auteure reste. Grand soulagement et grand bravo à l'auteure d'ailleurs pour avoir réussi à manœuvrer cette seconde partie de la sorte, car les choses auraient pu sans ça facilement basculer dans l'insipide et le mièvre. Mais Emma Chase sait réellement ce qu'elle fait en apportant toujours et encore ce petit plus qui suscite un réel plaisir à suivre les aventures de notre playboy de la finance.

Et puisqu'on parle de notre playboy, ce cher Drew Evans, je dois vous préciser que vous ne pourrez pas lire ce roman sans tout bonnement l'adorer ! Il est juste génial et comme il n'hésite pas à nous interpeller, on a très rapidement l'impression de le connaitre et d'être avec lui tout au long de son histoire. C'est un peu comme quand une de vos amies vous raconter ses péripéties, sauf que là votre amie s'avérerait être un homme hyper sexy et sarcastique à souhait. Il y a vraiment des moments où j'ai du reposer ma liseuse car une des remarques de Drew me faisait partir dans un fou-rire. Il a toujours le bon mot quand il faut et ce livre est donc plein de ce qu'en anglais on appelle "one-liner" et que je traduirais par des phrases qui tuent (mais dans le sens comique du terme). Il y a un moment en particulier où il compare les femmes à des marques de dentifrices qui m'a presque achevée, et le bougre n'arrêtait pas d'y faire de nouvelles allusions à des moment inopinés de son récit.

La protagoniste féminine, Kate, n'est quant à elle pas en reste. C'est une jeune femme ambitieuse, forte, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et surtout pas par monsieur le playboy de la finance dont je vous parlais précédemment. J'avais un peu peur de ne pas apprécier Kate au début. Il faut dire qu'on s'attache directement à Drew et donc on se demande forcément comment on va s'en sortir face à cette demoiselle qui est responsable de sa "grippe" quand même. On a envie de le défendre notre petit chouchou ! Cependant Kate est tout aussi intéressante que Drew et plutôt attachante, même si bien sûr le récit est biaisé par la narration de Drew. J'ai quand même beaucoup apprécié la jeune femme et ai même été "Team Kate" dans certains de leurs affrontements.

Globalement j'ai juste adoré cette lecture. Pour un premier roman Emma Chase réussi une entrée fracassante parmi les auteures du genre, et beaucoup auraient même pas mal à apprendre d'elle ! C'est original, c'est drôle et les personnages sont un délice ! Deux jours après l'avoir terminé, ils me manquaient déjà !

par Althea
Softly Softly
Tammara Webber   
Je n'avais pas mis ce livre dans ma PAL lorsqu'il est sorti. La raison ? J'avais toujours trouvé le principe de base de raconter la même histoire du point de vue d'un autre un peu ennuyeux, et pour être franchement honnête, un peu prendre son lecteur pour un idiot, en lui lançant de temps en temps un os à ronger (c'est-à-dire bien souvent une minuscule scène supplémentaire) tandis qu'on copiait/collait la plupart des passages sans s'embarrasser de les approfondir, et qu'on se contentait de pointer des évidences qui pouvaient déjà être déduites depuis le premier tome comme si c'étaient de véritables "révélations", en ôtant ainsi toute part de mystère aux personnages. Et après quelques expériences malheureuses, j'étais bien décidée à ne pas me faire avoir avec celui-là.
Mais voilà, je suis une incorrigible curieuse, et le personnage de Lucas n'était pas assez présent, assez développé à mon goût dans le premier tome. Tel un chien enragé, je mourrais d'envie de connaître ses pensées, et aussi la part de son histoire personnelle qui ne pouvait être racontée dans le tome de Jacqueline.
Et ce fut une immense surprise de lire ce tome. J'ai ADORE ! vraiment, ça doit être la première fois qu'un auteur fait VRAIMENT l'effort de nous fournir une histoire différente de la première, et non pas seulement de changer le point de vue et de décalquer les dialogues. Ce tome n'est pas seulement "l'histoire de Easy du point de vue de Lucas", ce tome est véritablement l'histoire de Lucas, il s'approprie les évènements ; et l'alternance de narration entre Lucas et Landon, entre son passé et son présent, se forme comme un dialogue adressé à lui-même. On est vraiment centré sur lui et personne d'autre. On en découvre TELLEMENT plus sur sa personnalité et ce qu'il désire, comment il en est arrivé là et sa détermination à s'en sortir. Jacqueline, au fond, n'est qu'un personnage secondaire (j'entends par là que ce n'est pas tant elle qui compte, mais plutôt ce que LUCAS pense d'elle, comment LUI la voit et comment il interagit avec elle). J'ai été admirablement surprise du véritable travail fourni par l'auteure, qui se donne la peine de nourrir son personnage avec des révélations jamais évidentes, jamais superficielles. Et au lieu d'atténuer le mystère autour de Lucas, elle est parvenue à l'approfondir et à me faire aimer le personnage encore plus !
Un grand bravo, une performance qui mérite d'être soulignée quand on voit que certains auteurs ne se donnent pas cette peine. On sent vraiment que l'auteure tient à ses personnages, et par cet attachement à eux, elle nous fait les aimer nous aussi. En fait, je pense même qu'elle nous montre tout son respect, parce que son travail reconnaît enfin que ses lecteurs tiennent à ses personnages comme à des êtres vivants, autant qu'elle tient à eux, et que pour cela il faut leur délivrer une performance digne de leurs attentes.

par Jow27
The Edge of Never, Tome 2 : Près de toi The Edge of Never, Tome 2 : Près de toi
J.A. Redmerski   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/02/loin-de-tout-tome-2-pres-de-toi.html

Dans Loin de Tout, au travers de leurs péripéties, Andrew et Camryn s'étaient trouvés mutuellement mais également en tant qu'individus. Ce voyage qu'ils avaient entreprit, et leur rencontre, leur avait permis d'évoluer en tant que personne et de faire un vrai point sur leurs vies respectives. Ils avaient également vécu de nombreuses épreuves et nous les avions quitté heureux et épanouis. Pourquoi l'auteure s'est-elle donc sentie obligée d'écrire un second tome pour détruire tout ce chemin parcouru ?

En effet, Loin de Tout est tout simplement l'anéantissement de toute l'évolution effectuée par les deux personnages dans le premier tome. L'auteure les fait revenir à la case départ en leur balançant un peu plus de tragédies à la figure... et tout cela simplement dans le but de nous les relancer dans un road trip où ils se "retrouveraient". Et franchement ça m'a soûlée. Ce n'est tout simplement qu'une réminiscence médiocre du premier tome. Le road trip n'est franchement pas passionnant et les personnages tournent en rond comme des poissons dans un bocal.

La seconde chose qui m'a gênée dans l'existence de ce second tome concerne la fin terriblement fermée qui nous ait proposé. Je suis à fond pour que les romans aient une fin correcte, comme tout le monde je ne supporte pas les fins floues et bâclées, mais elle était pas déjà géniale la fin du premier tome ? On restait sur une note positive qui laissait place à l'imagination, que demander de plus ? Je vais vous dire ce que je ne demanderais pas de plus : une fin qui se passe près de dix-huit dans le futur histoire d'être bien certain que tout est bouclé. La place à l'imagination ? Aucune.

Alors oui j'entend déjà les fans du premier volume, dont je fais partie je tiens à le préciser, s'insurger sur mes propos durs. Sauf que je suis colère, les gens. Parce que écrire un second tome vide, avec un rythme saccadé qui virevolte de scène en scène, et qui gâche tout ce qu'on a aimé dans le premier tome, j'ai du mal à le digérer.

J'ai beaucoup aimé le premier tome, j'ai beaucoup aimé l'autre roman de l'auteur Killing Sarai, mais je trouve réellement que Près de Toi est un roman inutile et surtout très décevant. Si je ne pouvais vous donner qu'un conseil : contentez-vous de traiter Loin de Tout comme le sublime one-shot qu'il est et aurait du demeurer. Passez votre chemin sur cette suite, vous ne manquerez rien !

par Althea
Stage Dive, tome 4 : Slow Stage Dive, tome 4 : Slow
Kylie Scott   
Lu en VO

C'est avec un peu de tristesse que j'ai entamé la lecture de ce quatrième tome car je savais qu'il serait le dernier. Consacré à Ben, le bassiste et Lizzie la soeur d'Anne, il tient toutes ses promesses. On a vu s'ébaucher leur histoire dans le tome 2 et j'étais curieuse de voir comment Kylie Scott allait la développer. Et une fois de plus, l'auteur a su me surprendre.

Ben est le membre le moins charismatique du groupe, celui qui n'offrait guère de motifs de rêver. Toujours un peu en retrait, il est celui qu'on a le moins vu. Moins connu médiatiquement car ses frasques n'ont jamais défrayé la chronique, il ne vit que pour et par la musique, ses potes, la bière et les femmes (qui ne font que passer dans son lit). Le tout dans cet ordre. Lizzie, la jeune soeur d'Anne a toujours eu un faible pour Ben, le rencontrer "pour de vrai" la fera tomber définitivement amoureuse. Mais voilà, Anne puis Mal décident que Lizzie est "intouchable" (un rappel de la règle tacite qui veut qu'on ne touche pas aux soeurs des meilleurs amis) et voilà la romance mort-née. Mais Lizzie en fan absolue et amoureuse n'aura de cesse de la faire renaître. Une nuit et une fois et tout volera en éclats ébranlant le groupe.

Ce roman comme les trois autres démarre sur les chapeaux de roues avec une scène d'ouverture particulièrement réussie. La suite est un long flash back qui raconte comment Ben et Lizzie en sont arrivés là avant d'enchaîner sur la construction d'une difficile relation. Comme Lead, le roman est peut-être moins drôle et plus axé sur la psychologie des deux héros. Dans ce quatrième roman, Kylie Scott évite le piège de la redite en proposant intrigue et structure narrative très différentes des trois premiers romans. Alors même si il est moins flamboyant et moins drôle que les deux premiers, moins émouvant que le troisième, Deep offre cependant une très belle histoire d'amour avec deux héros qui toucheront ou agaceront tour à tour mais ne laisseront jamais indifférent.

C'est en beauté et à regret que j'ai quitté l'univers des Stage DIve, heureuse d'avoir découvert un auteur qui a su me séduire en faisant vibrer différentes cordes en moi et c'est avec impatience que j'attends la publication de sa prochaine série, spin-off de Stage Dive. Pourvu que l'attente ne soit pas trop longue...

Stage Dive, Tome 1 : Rock Stage Dive, Tome 1 : Rock
Kylie Scott   
Pour la science, j'ai lu beaucoup de livres dont je me pose encore la question : pourquoi ?! mais qu'est-ce qui m'a pris ?

La nouvelle génération ne se contente plus de bisous et d'élipses qui nous empêchent d'avoir tous les détails croustillants de l'acte (qui je le rappelle sont facilement disponibles sur le net). Le Young Adult ce n'était donc pas assez, on a créé le New Adult. Le but étant de voir évoluer des jeunes gens vers la vie d'adulte ; études, premier boulot, premières fois… O.K on voit bien le topo.

Commençons par les deux bons points :
• One point for the characters. Ils sont attachants, assez rapidement on se prend au jeu. Leurs dialogues sont réalistes et leur humour collent parfaitement bien à leur tranche d'âge.
• One point for the style of the author. Kylie Scott a une plume fluide qui rend le tout très addictif, percutant et bourré de peps. Elle donne de la vie aux pensées de Ev. avec beaucoup de réalisme.

Encore une fois, j'insiste sur ce mot 'Réalisme' car c'est bien ça qui m'a le plus gonflé. Elle a gâché son histoire parce que d'un côté, elle a une plume géniale avec le mordant qui accroche la lectrice et ses personnages qu'elle a crée avec amour ; mais en face, elle me colle des putains d'incohérences, juste WTF et crédibilité=0.
[Aucune surface solide n'a été maltraitée durant la lecture]

C'est d'une stupidité sans nom parfois, je n'avais plus la force de rouler des yeux. Je crois qu'en dehors du 'amoureux' en moins d'une semaine, c'est quand même la première scène de baise qui a eu le prix Mais-qu'est-ce-qui-m'a-pris-de-lire-ce-livre-et-pourquoi-je-continue-de-le-lire-bordel-de-mairde. Après le traumatisme de sa première culbute à l'arrière de la voiture au lycée, elle n'avait pas eu d'autres rapports. Elle est donc nerveuse. Normale. C'est donc pour ça qu'ils ont décidé de le faire juste au moment où ils reçoivent des amis chez eux, qu'ils montent à l'étage exprès en les laissant se démerder en bas avec les cartons de déménagements. MAIS BIEN SUR.

Bref, j'ai lu du New Adult.

par LLyza