Livres
469 561
Membres
437 008

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Henri IV, tome 1 : L'enfant roi de Navarre



Description ajoutée par Gwen42doline 2010-09-16T09:49:42+02:00

Résumé

Le 13 décembre 1553, au château de Pau, naissait Henri, petit-fils du roi de Navarre.

Béarnais, il ne devait jamais cessé de l'être. Il devait devenir aussi le plus français des rois de France, parce que ses qualités et ses faiblesses étaient telles que tous les Français, un jour, se reconnurent en lui. Il n'a pas cinq ans quand son père, Antoine de Bourbon, prince du sang, et sa mère Jeanne d'Albret, reine de Navarre, le présentent à la Cour : au roi Henri II et à la reine Catherine de Médicis.

Gamin batailleur et rebelle, il parle à peine français, et la petite Marguerite, la future reine Margot, à qui d'emblée on le fiance, le repousse : il sent l'ail et le fromage. Mais déjà sa mère lui dit : " Comportez-vous en véritable souverain ". Des modestes châteaux du Béarn au Louvre prestigieux, il se formera, entre deux femmes remarquables : Jeanne d'Albret la protestante et Catherine de Médicis la catholique, qui règne.

Et dans un royaume que ravagent, horriblement, les guerres de religion. Adolescent, il découvre l'amour, la guerre, la politique. Il n'a que dix-neuf ans quand, dans l'été de 1572, au lendemain de son mariage avec Margot, flamboie la nuit de la Saint-Barthélemy. Là s'achève le premier tome (deux autres suivront) du grand roman que Michel Peyramaure consacre au plus justement populaire des souverains de France.

Afficher en entier

Classement en biblio - 21 lecteurs

Extrait

Les frasques du roi ne laissaient pas son épouse Marguerite indifférente mais elle avait fini par en prendre son parti : elle se consacrait toute à son œuvre, cet Heptaméron auquel elle travaillait depuis des années. Elle achevait son ouvrage comme une taupe creuse son terrier : dans l’ombre et le silence de son cabinet donnant sur le gave et la montagne, en compagnie des personnages qui peuplaient les lourdes tapisseries flamandes. Lorsque Henri la voyait sortir de son cabinet, il avait du mal à la reconnaître : la fille de France s’était rabougrie jusqu’à revêtir l’apparence d’un petit rongeur malingre et frileux, aux yeux rouges de fatigue, aux pattes tremblantes, au teint cendreux. Elle ne quittait son cabinet que pour rencontrer de mystérieux hommes noirs venus de Genève ou de Strasbourg.

Marguerite n’avait eu de véritable émotion qu’en apprenant, quelques années avant sa mort, celle de son compère et complice, le poète Clément Marot. Durant les dernières années de leur existence, ils n’avaient cessé de correspondre, de se rencontrer, d’échanger leurs œuvres. Elle lui pardonnait ses poèmes érotiques au nom des Psaumes de David qu’il avait traduits en langue vulgaire ; il lui passait ses convictions catholiques en se disant qu’elle ne manquait aucune occasion de s’informer sur la religion prêchée par Luther et Calvin. Elle le poussait dans les cercles de la poésie, lui ouvrait des portes qui sans elle lui eussent été fermées, le disputait aux chambres ardentes débouchant sur les bûchers de l’Inquisition.

Une nuit de grand froid, dans son domaine d’Odos, à deux lieues de Tarbes, elle était occupée à suivre à la lentille le passage d’une comète, quand elle avait été saisie de frissons. Elle avait eu le temps, avant de mourir, de faire une brève retraite chez les moniales de la ville voisine, où elle se rendait souvent pour surveiller chez les mourantes l’« envolement de l’âme ».

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Très bon roman historique, j'ai bien aimé, je trouve le contexte religieux bien expliqué. Je vous le recommande ! :)

Afficher en entier
Or

Ecrite comme un roman, cette biographie en trois volumes est d'une lecture très agréable, tout en étant, semble-t-il, d'une grande rigueur historique. On peut reprocher à M. Peyramaure une certaine recherche d'effets spectaculaires de mise en scène, mais cela rend son ouvrage d'autant plus divertissant. De la bonne vulgarisation.

Afficher en entier

Date de sortie

Henri IV, tome 1 : L'enfant roi de Navarre

  • France : 1999-09-12 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 21
Commentaires 2
Extraits 3
Evaluations 3
Note globale 8.5 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode